AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Ripailles !

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Severin
Le Renart Melancolique
avatar

Nombre de messages : 215

MessageSujet: Re: Ripailles !   Mar 5 Jan 2010 - 21:15

Un légume croquant sous la dent Séverin savourait la cuisine délicate des cuistots de Beaumont alors que sa nièce se recueillait avant d'à son tour entamer le repas.
Il la regarda avec bienveillance et lui sourit.


- Non ma nièce tu n'a rien manqué...

Il lança un regard pathétique du coté de Ode et Kiss et revint a sa nièce.

- Enfin rien de bien intéressant...

Il la regarda. Il ne l'avait vue qu'a de rares occasions mais elle était deja une bien belle jeune femme.


- L'on m'a rapporté vos succès en Alençon, je suis ravi de voir que vous vous remettez de la perte de notre cousin Thomas... Vous redorez le nom de Volvent...

Il sourit et attrapa son verre, le leva vers sa jeune nièce avant d'en boire une gorgée.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Nabel

avatar

Nombre de messages : 173
Age : 31
Duché/Comté : Alençon

MessageSujet: Re: Ripailles !   Mar 5 Jan 2010 - 22:17

Un regard baladeur sur la famille rassemblée, Nabel écouta son oncle.
Rien de bien intéressant ? c'est qu'elle avait louper quelque chose ! Regard assassin vers Ode ... arf, problème frère/sœur, elle savait ce que c'était ! mais les siens devait être moins grave, car n'y Orantes, ni elle, n'avait porter un regard comme celui de Severin sur Ode.
La blondinette n'avait pas eu le temps de poser plus de questions ou de dire quoi que se soit (ce qui n'aurait pas était forcement judicieux !) que Severin déjà la félicitait.
Les gens parlait, car ce n'était pas elle qui l'avait dit, personne à part Tolaine, ne le savait....

Thomas. Ce nom lui effleura les oreilles et lui transperça le cœur. Déjà quelques mois que le drame avait eu lieu, et la douleur était toujours la même. Sous sa houppelande, une croix de saphir, souvenir et héritage de celui qui fut un père pour la jeune femme.
Evidemment, c'était la tête haute, et le sourire aux lèvres que Nabel marchait. Elle n'avait d'autre choix que de continuer à vivre.

Mon Oncle, c'est pour Thomas, pour qui j'avais... j'ai... de l'amour comme une fille à son père que je suis ce que je suis désormais.
C'est pour lui et en son honneur, que je suis devenu maire de la capitale, et je ne vais pas m'arrêter là !


Sourire aux lèvres, Nabel pensait aux élections ducales... elle ne se présenter pas en tant que tête de liste à ça non, juste en temps que porte parole, une entrée douce en politique !


La famille est une chose importante et je souhaite que l'on sache qui sont les Volvent en Alençon!
J'espère que Thomas, et vous tous ici serez fier de moi .... j'espère... même si je sais que pour rendre fier certaines personnes, j'aurais du choisir la voix de l'église !


Oui Th aurait été heureux de la voir dans la voix religieuse... mais bon !
Fini donc les souvenirs tristes, les yeux brillant de fierté pour elle même (ben oui elle est bien heureuse la Nabnab de faire quelque chose de sa vie !).


Et vous mon Oncle, cela fait quelques temps déjà que je ne vous ai point vu. A quoi donc occupez vous vos jours ?
Revenir en haut Aller en bas
Severin
Le Renart Melancolique
avatar

Nombre de messages : 215

MessageSujet: Re: Ripailles !   Mer 6 Jan 2010 - 3:46

Il fut legerement gêné de voir apparaitre un voile de nostalgie dans les yeux de sa nièce et lui adressa un sourire compatissant hochant la tète soutenant ses paroles. Thomas était quelqu'un qu'on aurait pu prendre pour un fou si l'on ne connaissait pas l'homme bon qu'il cachait au fond de lui. Sa mort était une perte pour la famille, tout comme celle d'Eldwin, destin funeste que celui des Volvent.
Heureusement la relève était lancée et cette nièce pas tellement plus jeune que lui était deja très prometteuse.


- Je suis déjà fier de vous Nabel... et l'on ne devrait jamais choisir que sa propre voix tant qu'elle est en accord avec les principes familiaux et la morale...

Il lui sourit.


- Je ne doute pas que votre avenir sera des plus brillants, et sachez que vous aurez toujours le soutien des vôtres...


Il marqua une pause pour picorer encore un peu dans son assiette alors que la jeune demoiselle le questionnait.

Et vous mon Oncle, cela fait quelques temps déjà que je ne vous ai point vu. A quoi donc occupez vous vos jours ?

Il s'essuya le coin des lèvres d'une serviette et regarda Nabel.


- Oh vous savez ma chère, votre oncle n'est pas aux activités publiques comme vous pouvez l'être... pour le moment mon but est de parfaire mon éducation, ma passion étant de courir le royaume a la recherche d'écrits anciens... Nous vivons hélas des temps obscurs ou la connaissance n'est pas donnée a tout le monde...

Il s'arrêta ne voulant entrer trop dans les détails. La mine indifférente et le ton désinvolte il termina.


- J'ai donc passé ces derniers mois principalement entre la Bourgogne et le Bourbonnais Auvergne. J'avais pour but d'aller un peu du coté du Berry, mais vous avez certainement eu vent des troubles qui ont eu lieu par la bas il ya quelques temps aussi suis je revenu... a temps pour les fêtes... trop tard pour revoir mon cousin en vie...

Il soupira doucement et prit une nouvelle gorgée de vin.

- Mais je suis heureux que nous soyons tous réunis, de la ou ils sont nos morts nous veillent et se réjouissent pour nous... Vous devez etre en age de boire... trinquons donc a la mémoire de nos disparus...

Il attrapa son verre et le leva en direction de sa blonde nièce.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Della

avatar

Nombre de messages : 1443
Duché/Comté : Bourgogne
Titre(s) : Duchesse de Chartres, Vicomtesse de Montpipeau, Baronne de Seignelay, Dame de Railly et de Bréméan

Personnage
Nom: Della de la Mirandole d'Amahir-Euphor
Titre:
Résidence: Seignelay

MessageSujet: Re: Ripailles !   Mer 6 Jan 2010 - 8:05

Les plats se succédèrent, mets tous plus succulents les uns que les autres, servis avec tout l'art que requérait la circonstance.
J'étais ravie et fière même au passage des grands plats d'argent frappés aux armes des Volvent.

Je suivais attentivement les retrouvailles des uns et des autres, attendrie parfois de les voir rire et discuter avec intérêt.
Des souvenirs vinrent faire surface...mon retour ici, dans ce castel vide et mal entretenu...les débuts difficiles, la reprise des vignobles, le travail acharné et le toit qu'il fallait faire réparer...Eldwin et le pardon accordé, son acte de confiance, en me donnant à gérer les caves...Thomas, revenu lui aussi...et la mort, venue rôder et emporter ces deux-là...Ils me manquaient, le sauraient-ils, là-haut ?

Je battis des cils plusieurs fois pour chasser ces visages de devant mon regard.
Il n'était plus l'heure de penser ou de se morfondre, désormais que cette année s'enfuyait balayée par la saint Noël !

D'ailleurs, les desserts arrivaient !
Je me levai pour lever mon verre mais la tête me tourna et je ne dus mon salut qu'à la table sur laquelle je pris appui.
Ah, ce vin...comment ne pas se laisser aller à trop en boire ?
Tant pis pour le toast, j'attrapai un morceau de ce gâteau nappé de crème et bravement, je quittai ma place pour venir m'asseoir auprès de Tristan, gâteau en main.


Cher cher cher Tristan...vous paraissez songeur...Dites-moi tout : comment trouvez-vous les Renarts en leur tanière ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Tristan_du_cost
Chapelain des Renarts
avatar

Nombre de messages : 119
Duché/Comté : Bourgogne
Titre(s) : Diplomé du Séminaire Archidiocésain de Lyon

MessageSujet: Re: Ripailles !   Mer 6 Jan 2010 - 20:42

Les plats s'étaient succédés, conjugant à merveilles les différents goûts, mariant avec douceurs tous ces arômes délicats.
Mis à part les petits navets, discrètement expédiés sous la table, ce repas était un délice rare.

Kiss s'était gentiement chargé d'aller chercher une troisième puis une quatrième bouteille de vin. Quel buveur invétéré, ce Kiss. Tristan ne buvait que par politesse, uniquement pour accompagner Kiss. Cela allait de soi.

Tristan jetait des regards furtifs vers Séverin et sa jeune voisine qu'il ne connaissait pas. Pas encore... . Décidément, la famille Volvent était vaste.
Il en était encore tout à ses reflexions lorsque Della s'invita à ses côtés.


Cher cher cher Tristan...vous paraissez songeur...Dites-moi tout : comment trouvez-vous les Renarts en leur tanière ?

Tristan sursauta, il ne l'avait point entendu arriver. Della était si leste, elle semblait voler dans les airs.
Je chuis pas chongeur, j'appréchie les gâteaux. Hummm ecchcugez-moi, j'echaie d'avaler...
Tristan se restaurait avec énergie, les joues bien gonflées à l'image d'un hamster se jetant sur la nourriture. Il prit une gorgée de vin qui facilita sa déglutition.

Ahhh, ça va mieux. C'est fameusement bon, Della, je vous félicite. La table des Volvent mérite d'être connue.
Et je suis vraiment très heureux que vous me receviez dans votre château, au milieu de votre famille.
A la vérité, je suis aux anges ... voire entourés d'anges ... .


Tristan rougit et se concentra sur son morceau de gâteau pour ne pas voir la réaction de Della.

Vous savez, je n'ai pas l'habitude de fréquenter les gens hauts en couleurs, les ducs et autres pairs. Mais je dois reconnaître qu'ici, on vit bien. L'ambiance est chaleureuse et l'on s'y amuse bien.

Maintenant, j'attends l'officialisation de l'Evesque d'Autun pour cette charge de Chapelain. Que je puisse enfin vous apporter le service que vous attendez.


Tristan osait à peine croiser le regard de Della. Elle était éblouissante de beauté, une beauté grave, sobre, naturelle. Alors que lui se sentait brut, rustique, paysan.
Revenir en haut Aller en bas
Della

avatar

Nombre de messages : 1443
Duché/Comté : Bourgogne
Titre(s) : Duchesse de Chartres, Vicomtesse de Montpipeau, Baronne de Seignelay, Dame de Railly et de Bréméan

Personnage
Nom: Della de la Mirandole d'Amahir-Euphor
Titre:
Résidence: Seignelay

MessageSujet: Re: Ripailles !   Jeu 7 Jan 2010 - 17:21

J'écoutais Tristan me dire qu'il était heureux tout en faisant de petits ronds avec mon pied, sous la table. Alors que Tristan me parlait de Ducs, je sentis un petit quelque chose sous ma chausse. Hmmm...ça semblait rond...un peu résistant mais pas trop...prêt même à s'écraser me semblait-il. Qu'est-ce que ça pouvait bien être ?

...L'ambiance est chaleureuse et l'on s'y amuse bien...
Euh... oui...oui oui...on s'amuse...Répondis-je, plus intriguée par ma découverte. Je souris à Tristan et d'un coup, me penchai pour zieuter sous la table. Et là...je découvris...des navets !!!!
Je me redressai, regardai Tristan d'une drôle de façon et retournai à mes investigations de dessous de table.
Mais oui, c'était bien des navets !

Relevée à nouveau, je pinçais les lèvres et cherchai du regard un des servants pour lui passer un savon !

Yop, j'en saisis un que j'interpelai.

Puis-je savoir pourquoi il y a des navets sous cette table ?
Je ne vous ai pas engagé pour que vous perdiez les navets hors des plats !
Allez immédiatement chercher de quoi nettoyer tout ça ! Vite !

Je fulminais !
Et je me tournai vers Tristan...
Non mais vous vous rendez compte ? Pfff...plus moyen d'être bien servi...lamentable.
Je soufflai encore une fois puis, je repris mon ton calme.
Oui, l'Evêque d'Autun...Vincent.Diftain...vous le connaissez ? J'espère qu'il ne mourra pas avant de donner sa réponse...
Soupire encore, contrarié cette fois en pensant que le fameux évêque avait reçu ma lettre depuis plus d'une semaine.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Nabel

avatar

Nombre de messages : 173
Age : 31
Duché/Comté : Alençon

MessageSujet: Re: Ripailles !   Jeu 7 Jan 2010 - 20:29

Tout en mangeant un peu, Nabel écouta son oncle. Elle porta la plus grande attention à son histoire. Les morceaux de sa vie était tous ici, sa famille était de nouveau réunis ... presque tous.

Elle espérait, elle aussi avoir la chance un jour, de fouler les marches des grandes universités, de tourner les pages sacrées des plus vieux livres, de poser sa plume sur un vélin et d'écrire, de retenir et d'apprendre tous ce qu'elle ne connaissait pas.
Elle n'était pas illettrée, bien sur que non ! C'était une Volvent et Thomas avait était un bon précepteur, mais c'était un rêve, qu'elle voulait atteindre... le savoir.

Ne cessant d'écouter Severin, Nabel sourit.


Oui je suis âge de boire !


Prenant son verre, elle se leva, faisant face à son blond d'oncle et d'une voix qui se voulu assez forte pour être entendue de tous, elle trinqua.

A nos mort, et à notre famille!
Revenir en haut Aller en bas
Tristan_du_cost
Chapelain des Renarts
avatar

Nombre de messages : 119
Duché/Comté : Bourgogne
Titre(s) : Diplomé du Séminaire Archidiocésain de Lyon

MessageSujet: Re: Ripailles !   Jeu 7 Jan 2010 - 20:50

Tristan fut pris d'un rougissement soudain lorsque Della invectiva les domestiques chargés du service.
Maintenant se posait un dilemme délicat. Avouer d'avoir jeter les navets et perdre la face, ou accepter que les domestiques soient grondés à tort.


Della ... je crains être l'auteur de ... des ... enfin ... c'est moi qui ai laissé tomber les petits navets.
En même temps qu'il terminait son explication, Tristan penchait sa tête dans son assiette.

Il se passa quelques secondes qui lui parurent durer des heures.

Puis il rebondit sur la question :

Oui, l'Evêque d'Autun...Vincent.Diftain...vous le connaissez ? J'espère qu'il ne mourra pas avant de donner sa réponse...

Non, je ne le connaissais pas. Je l'ai rencontré pour la première fois lors de la présentation des clercs d'Autun. Je me suis permis de lui rappeler que nous attendions cette nomination.

La fin de sa phrase fut couverte par la voix de la nouvelle venue, la damoiselle qui s'était assise à côté de séverin.
A nos mort, et à notre famille!

Tristan se leva un peu trop vite pour boire à la santé de la famille Volvent. Il tituba et faillit tomber sur Della. Il se rattrapa de justesse à la table, mais il était difficile de cacher l'action continue de l'alcool.

Ouhla, j'ai cru glisser sur un morceau de navet ...
Allons, buvons à la santé de la famille Volvent. Qu'elle continue de croître, et que nous fêtions pleins de nouveaux mariages !
Revenir en haut Aller en bas
Della

avatar

Nombre de messages : 1443
Duché/Comté : Bourgogne
Titre(s) : Duchesse de Chartres, Vicomtesse de Montpipeau, Baronne de Seignelay, Dame de Railly et de Bréméan

Personnage
Nom: Della de la Mirandole d'Amahir-Euphor
Titre:
Résidence: Seignelay

MessageSujet: Re: Ripailles !   Ven 8 Jan 2010 - 8:43

J'eus un geste pour me protéger et retenir Tristan tout à la fois lorsque je le vis tanguer dangereusement.
Mais il se redressa sans trop de casse, évoquant les fameux navets que cet homme de Dieu avait dissimulés comme un enfant le fait avec des choses qu'il n'aime pas manger.
Et tandis que mon chapelain préféré relançait les souhaits de Nabel, je l'observais et me disait que décidément, l'on avait ici, une fameuse fourchette d'énergumènes en tous genres !

Et je me levai à mon tour, levant aussi mon bras, sans trop trembler...nananèreuh, je tremblais moins que Tristan...et renchéris encore :

Mariages, baptêmes et aux célébrations que notre bien aimé chapelain mènera de main de maître ! A nous, à nos vignes, à nos caves et à ce...dé-li-cieux produit de la terre !
Et zou, je retombai aussitôt sur ma chaise, essayant de paraître naturelle.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Lison..

avatar

Nombre de messages : 121
Duché/Comté : Bourgogne

MessageSujet: Re: Ripailles !   Ven 8 Jan 2010 - 16:56

Lison finissant, gourmande, son gâteau regardait la scène entre Tristan et Della amusée, il fallait avouer que voir Tristan bredouillant et rouge de confusion était un spectacle qu’elle n’oublierait pas de sitôt !

Sourire taquin aux lèvres, elle leva son verre et but. Les joues des convives rosissaient, les paroles étaient plus fortes et les gestes moins assurés. Assurément, le vin de Beaumont était fort apprécié ! Et ce à juste titre mais présageait de difficiles réveils.

Elle porta son regard vers Victor dont les douces notes sorties de sa flute l’avaient charmée.


Je suis enchantée de trouver un musicien au sein de la famille Volvent, ou avez-vous donc appris à jouer aussi plaisamment ?
Revenir en haut Aller en bas
Oderay

avatar

Nombre de messages : 198

MessageSujet: Re: Ripailles !   Lun 11 Jan 2010 - 11:25

Kiss semblait plus détendu avec ce Tristan qui me plaisais à moi aussi de plus en plus. Il faut dire qu'il était...humain ce curé, presque un aussi bon buveur de vin que mon blondinet. Toute fois mon attention à moi était principalement tournée vers mon assiette qui, chose étrange, dès qu'elle était vide se remplissait à nouveau de plats tous aussi bons les uns que les autres. Le dessert arriva et là...musique qui s'élève, étoiles qui scintilles, un bout de paradis dans mon palais! Petite pensée rapide, le temps de se dire que j'irais aux cuisines demander la recette de cet eden gustatif et de me rendre compte que la musique, je ne l'avais pas inventé. C'était mon voisin qui en jouait.

Regard surprit..Tiens, j'ai changé de voisin en cours de repas et je m'en étais même pas aperçue!

Dame Lison qui semble elle aussi apprécier le morceau et je me tournais dès lors vers cet homme, écoutant avec attention sa réponse à la question de Lison...
Revenir en haut Aller en bas
Victor

avatar

Nombre de messages : 102

MessageSujet: Re: Ripailles !   Lun 11 Jan 2010 - 18:12

Croxanvic sourit à celle qui venait de lui adresser la parole. Lisa...non, Lison! Voilà, Lison!

Sa renommée ne l'a pas suivi jusqu'ici, mais mon maitre été connu dans toute la Guyenne... Et puis, je me suis écarté de la route qui m'avait été tracée. Il était tant de revenir dans la famille. Les troubadours... ne sont pas forcément les premiers auquels on pense pour une bonne instruction.
Revenir en haut Aller en bas
Tolaine_La_Louve

avatar

Nombre de messages : 51
Age : 28
Duché/Comté : Limousin
Titre(s) : aucun

MessageSujet: Re: Ripailles !   Lun 18 Jan 2010 - 20:49

Tolaine avait suivi les membres de sa famille pour rejoindre la salle où se tiendrait le banquet, enfin suivi c'est un bien grand mot... C'est ce qu'elle avait fait pendant quelques minutes jusqu'à ce que son regard fût attiré par un tableau, elle ne put détacher ses vertes prunelles du cadre dans lequel elle reconnut un portrait de ses parents. La Renarde avait été subjuguée par la beauté et le réalisme de la peinture qu'elle contemplait depuis une bonne demi-heure, lorsqu'elle réussit à détourner ses yeux, la Brune s'aperçut qu'elle était toute seule dans le couloir.

...
Comment faire pour retrouver les autres?
se dit-elle à voix haute.

C'est dans ses moments là que l'on regrette de ne pas avoir mis une quantité effarante de petits cailloux dans ses poches comme le petit Poucet afin de retrouver son chemin. Alors la direction de la sortie c'est par où? Grrr.. tous ces couloirs se ressemblent, voila ce qui arrive quand on a pas remis les pieds dans sa demeure familiale pendant 12 ans. On devient incapable se repérer chez soi, pensa-t-elle. A force de déambuler dans les allées, elle se doutait qu'elle allait être très en retard, gloups, elle se mit à courir partout dans l'espoir d'entendre à nouveau des voix connues qui la mèneraient à destination.

Tol passa une heure de "folie", elle n'avait pas l'air fière quand elle tomba enfin sur un domestique qui voulu savoir ce qu'elle faisait là au lieu d'être attablée avec sa famille. La Brunette répondit avec franchise et avoua à celui-ci qu'elle s'était perdue, contre toute attente il ne se moqua pas d'elle puis l'invita à le suivre afin qu'il la ramène parmi les siens. Ouf, elle se rapprochait des personnes qu'elle aimait à chaque pas, elle dut refreiner son irrésistible envie de serrer dans ses bras sa soeur et son frère et tenta de se glisser à sa place entre Orantes et Kiss.


Kisscool, Orantes, j'ai raté quelque chose? murmura-t-elle à ses deux voisins de table.

Le rouge lui était monté aux joues, elle avait honte d'arriver comme une fleur au milieu de tout le monde puis de poser sa question comme ça. Elle se demandait à présent qui allait lui répondre son frère ou le mari de sa euh, zut elle ne savait plus quel était son lien de parenté avec Oderay. Il faudra qu'elle pense à demander une carte de la demeure à sa tante Della sinon elle finirait par repartir à l'aventure dans ce domaine qu'elle ne connaissait pas sur le bout des doigts.


Dernière édition par Tolaine_La_Louve le Mer 20 Jan 2010 - 19:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lison..

avatar

Nombre de messages : 121
Duché/Comté : Bourgogne

MessageSujet: Re: Ripailles !   Mar 19 Jan 2010 - 16:57

Lison écouta Victor puis dans un sourire pétillant :

Oh, vous êtes donc un fils du vent… il se pourrait bien que nous ayons quelques points communs, nous pourrons en reparler plus tard si vous en êtes d’accord, je serai ravie d’écouter vos aventures et de vous entendre jouer à nouveau, quelques pas de danse voici une idée bien plaisante...
Revenir en haut Aller en bas
Victor

avatar

Nombre de messages : 102

MessageSujet: Re: Ripailles !   Mar 19 Jan 2010 - 18:02

Victor leva son verre et but une gorgée, souriant à Lison.

Nous aurons maintenant bien du temps pour parler. Vous avez de la chance, fit-il sur le ton de la confidence, je suis mon sujet préféré.

Il sourit en coin et reprit.

En tout cas, rien ne vaut un bon repas de fête! Aux renarts!

Il remplit à nouveau sa coupe, celle de sa voisine, et trinqua à sa familel retrouvée
.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ripailles !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ripailles !
Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Baronnie de Seignelay :: Fief de Beaumont :: Château - Demeure Familiale :: Aile Est :: Salle de Reception :: Noël à Beaumont-
Sauter vers: