AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Quartiers des domestiques

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Maturin

avatar

Nombre de messages : 57

MessageSujet: Re: Quartiers des domestiques   Jeu 21 Jan 2010 - 19:22

LAs, c'était peine perdu, plus elle parlait et plus j'avais peur de ce qui m'attendais... Mais le marché semblait honnête et encore une fois je n'avais pas vraiment le choix... Voir pas de choix du tout.
Je pus constater qu'elle titubait legerement, avait elle bu?
Voila qui était a mon avantage, peut être demain aura t'elle oublié les fâcheux événements de cette nuit...
je baissais la tête.

Eh bien soit... Vous ne me laissez pas le choix dame Oderay...

Je la suivis donc ou elle voulu bien me conduire.



http://renart.forumactif.com/della-f18/chambre-de-della-t38-45.htm#2375
Revenir en haut Aller en bas
Victor

avatar

Nombre de messages : 102

MessageSujet: Re: Quartiers des domestiques   Dim 14 Fév 2010 - 16:43

[Tout à l'heure, mariage de Lison et Godefroy]

Bougres d'imbéciles de domestiques de bons à rien de d'idiots doublés d'incapables! Mes bottes, qu'avez vous fait de mes bottes?!

Victor entra à la volée dans la pièce et fusilla du regard les domestiques ici présent. Il avait bon fond, et aimait bien discuter avec les domestiques, d'habitude. S'il hurler, ou beugler serait le mot juste, ce n'est pas qu'il se prenait pour un seigneur. Il était simplement tendu. le mariage, un grand moment, il voulait être parfait. Mais impossible de mettre la mai nsur ses bottes. Se couvrir de ridicule, soit : mais pas ses cousins! Il hurlait de dépait, non pas de réelle rancoeur envers les gens de la maisonnée.

Alors, qui a touché à mes bottes?! Qu'on me les rende où je vous étripe tous!

Pieds nus devant les domestiques...pourvu que cela ne revienne pas aux oreilles de Della.
Revenir en haut Aller en bas
Maturin

avatar

Nombre de messages : 57

MessageSujet: Re: Quartiers des domestiques   Lun 8 Mar 2010 - 16:47

[ Chambre de Maturin le lendemain de... ]

( http://renart.forumactif.com/della-f18/chambre-de-della-t38-60.htm)

Un matin comme les autres?
Non certainement pas...
Il y avaitun truc pas net...
Deja ouvrant un oeil le visage collé contre un oreiller humide de salive je relevai avec peine une tete lourde ou semblait tambouriner milles joueurs de tambour. Je fermais les yeux pour les réouvrir, mon dieu que j'avais mal... Cela n'était pas normal.
Passé la rime tout a fait habile qui vint a mon esprit pas complètement sénile, je remarquais que je dormais en livrée... Cela n'était pas dans mes habitudes scrupuleuses de ne jamais dormir ainsi vêtu... Et cette odeur de vin... Quand avais je pu boire?
Je me redressais une main sur une tête aussi lourde que l'enclume d'un forgeron pour m'adosser contre la cloison. Introspection profonde pour reconstituer les détails d'une nuit qui m'echappait totalement.
En me redressant j'eu une douleur lancinante au ventre qui s'attenua lorsque je me fus bien adossé. Mal a la tête, mal au ventre, tout habillé... Serait je devenu somnambule?


Bougres d'imbéciles de domestiques de bons à rien de d'idiots doublés d'incapables! Mes bottes, qu'avez vous fait de mes bottes?!

Ahhhh nooon la ferme! Qui c'est qui vient hurler comme ça de si bon matin chez les domestiques de surcroit...
La voix ne ressemblait pas a celle de mon maitre aussi ne me sentis je en rien concerné, mais a l'interieur de mon crane les mots raisonnaient en un vacarme psychédélique que je n'arrivais pas a maitriser.
Et puis quelle heure pouvait il bien faire?
Inquiet tout d'un coup j'evitais cependant les mouvements brusques pour saisir une botte... mais mais... j'avais mes bottes... Non pas possible, je ne dormais jamais avec mes bottes... Enfer que c'est il donc passé bon sang ?
Je me levais avec peine avec toujours ce mal de ventre sourd pour pousser doucement le petit volet qui me permettait d'aerer la petite pièce. Un violent rayon de soleil vint m'eblouir... La terreur me noua encore plus le ventre.
Un soleil deja haut, mon maitre ne ferait qu'une bouchée de moi en ne me voyant pas au service...
Incapable de plus de celerité qu'une limace, je me dirigeais vers ma table de chevet, versant un peu d'eau pour raffraichir un visage fatigué et hagard.
Bon sang qu'est ce qui avait bien pu se passer? aurai je rejoint le village pour faire la fete? Impossible j'aurait dormi la bas...
Aurai je été envouté? par la belle Aelis?
Je fermais les yeux la tete dans les mains. Rappelle toi Mat! Rappelle toi!
Hier tu as aidé ton maitre, tu as veillé a ce qu'il ait soupé et c'est a peine si tu l'as pas bordé... ensuite... ? Ensuite... ensuite a la salle de repos... Aelis... Et apres... tu es venu te coucher? Bon sang!
Le trou noir, le Neant!
Et cette grosse apprehension a l'idée de la colère de mon maitre...
C'est un air résigné comme un homme prêt pour le bucher que je mis le nez dehors, sans hater le pas... A quoi cela servait de se presser pour l'echaffaud dites? Non et puis j'étais incapable de faire plus rapide, mal partout, dans tout le corps... Si j'ai fait la fête qu'elle peste de ne plus s'en souvenir...
Et cette idée fixe et omnipresente,la Mort... j'était pourtant pas depressif de nature, ni suicidaire, plutot bon vivant... erf...
Revenir en haut Aller en bas
Oderay

avatar

Nombre de messages : 198

MessageSujet: Re: Quartiers des domestiques   Lun 8 Mar 2010 - 19:28

Le lendemain matin, je me reveillais avec les cheveux qui poussent dans la tête, si si, pas du tout agréable comme sensation, je vous jure! Sans compter ce sentiment de culpabilité envers ce pauvre Maturin!

Je l'avais ramené dans sa chambre, le pauvre tenait à peine debout, et j'avais un peu luttée entre son poids mort sur mon épaule et mon ébriété récurrente...

Une fois le serviteur couché, je m'étais permis une rapide inspection de son bas ventre, histoire de voir si j'avais pas mis fin a ses espoirs d'enfants...soulagement, a part un bel hématome, rien de grave visiblement et euh...a y repenser, un souvenir me fis revenir le rose aux joues!

Vite, un baquet d'eau, une rapide toilette, habillée simplement et un pot de pommade et chercher un semblant d'excuse. J'étais noble depuis peu au final, et moi qui lui avais promis qu'aucun mal ne lui serait fait, j'avais manquée a ma parole...

Discretion obligée , je me glissais dans les couloirs des domestiques, recherchant sa chambre quand...je tombais sur lui au détours d'un couloir!

Le prenant un peu à part, je lui chuchotais en lui tendant le pot de pommade :


Oh..Euh Maturin...Je voulais m'excuser pour hier soir, je vais m'arranger pour que rien ne vous arrive, j'ai pas pu tenir ma premiere promesse, je tiendrais celle çi, et prenez ceci, une application deux fois par jours pendant une semaine et votre bleu au ... disparaitra! Suis vraiment désolée encore, j'y étais obligée...

Le regard était sincere tout comme mes excuses, une main sur son épaule que je pressais doucement et je le laissais planter là, repartant aussi discretement que possible...
Revenir en haut Aller en bas
Victor

avatar

Nombre de messages : 102

MessageSujet: Re: Quartiers des domestiques   Lun 8 Mar 2010 - 21:32

Victor cherchait toujours ses bottes. Si jamais il tombait sur l'âne qui avait oublié de... Là! mais...mais...mais!

Merssire!

Il pointa un doigt accusateur sur l'homme qu'il avait croisé hier chez sa cousine.

En voilà assez! Hier, je vous retrouve à moitié habillé chez ma cousine! Aujourd'hui, vous osez porter mes bottes?!

la livrée de l'homme ne laissait aucun doute sur sa condition.

Personne dans ce chateau n'ignore ma bienveillance envers les domestiques... mais quand je leur confie mes bottes, c'est pour être cirées! Pas pour être portées!

Il voit une ombre au coin du couloir.

Ah, Ode! Tu tombe bien! regardes moi ça! Voilà un domestique qui se croit autorisé à porter MES bottes!

Il prend à partie sa cousine, espérant qu'elel le retiendra avant qu'il ne traine l'autre idiot chez son maitre!
Revenir en haut Aller en bas
Oderay

avatar

Nombre de messages : 198

MessageSujet: Re: Quartiers des domestiques   Lun 8 Mar 2010 - 22:03

et beh pour un depart en discretion, voila qui est manqué! Le Victor qui hurle mon nom dans les couloirs!

Tete qui se rentre dans les épaules et grimace avant de me retourner tout sourire vers le cousin.


Citation :
Ah, Ode! Tu tombe bien! regardes moi ça! Voilà un domestique qui se croit autorisé à porter MES bottes!

Tes bottes? Au pied de Maturin? Ca m'étonnerais ça, je l'avais couché tel qu'il était la présentement. Je regardais les chausses de Maturin et Victor...Bottes, Victor, Victor, bottes...Main sur la hanche , je répondis a Victor en secouant la tête dépitée :

Et beh mon cousin, je sais ce que tu bois le matin, mais va falloir arreter hein! Ou alors tu es nerveux en en moment toi, je sais pas mais regardes bien les pieds de Maturin, certes ses chausses n'ont pas de trou mais le cuir est de mauvaise qualité et ces chausses la, elles ont au moins une bonne dizaine d'anées! C'est d'ailleurs un signe que ce valet est soigneux, elles sont en bien bon état je trouve...

Je regardais Maturin qui semblait limite absent et Victor a nouveau :

A mon avis tes bottes, elles sont ailleurs, mais pas à ses pieds c'est sur!
Revenir en haut Aller en bas
Aelis

avatar

Nombre de messages : 37

MessageSujet: Re: Quartiers des domestiques   Lun 8 Mar 2010 - 22:17

Grasse matinée ce matin, parce que je le valais bien!

Citation :
Alors, qui a touché à mes bottes?! Qu'on me les rende où je vous étripe tous!

Bottes? Cris? Je m'étirais tel un chat avant que l'information fasse tilt dans ma petite caboche et me fis me redresser en panique!

Les bottes du sieur Victor! OOOOH par Aristote! J'avais complétement oubliée!

Vite, se lever et s'habiller, se coiffer plus tard, je croisais rapidement les doigts priant de ne pas croiser le beau Maturin, coquette avant tout!

Un coup de cirage et un coup de chiffon, et une botte et je recommence, cirage, chiffon et hop la deuxieme, maintenant retrouver le sire hurlant et viiiiite!

Vous connaissiez la carte aux trésor, voici la chasse au Victor à la sauce medieval!

Sortir de la chambre en courant, courir partout en criant :

Mariiiiiiiiiiiiiiie!! il est ou l'sieur qui hurle après ses bottes!!!

Virage, esalier, petite chute, oupla souplesse on redresse, tiens des voix par là! Vite, vite, viiiite, cours Aelisme, cooouuurt! (la narratrice se dit actuelement qu'il va falloir arreter le vin blanc)

Sire Victor!!!

Youla, ne pas lui rentrer dans le dos, freinage controlé, calme ta respiration petite et arrrrg horreur ...Maturin et suis pas coiffée !!!! Damned!!!Vite se courber devant le De Volvent et lui tendre Ses bottes
Milles...pardon...pour le...retard... Je...J'ai fais ...aussi vite...que j'ai pu!

Rouge de honte, je suis rouge de honte, ça sent le fouet ça! Et Maturin il en voudra plus jamais de moi pas coiffée, oh triste jour, ma vie est finie!
Revenir en haut Aller en bas
Victor

avatar

Nombre de messages : 102

MessageSujet: Re: Quartiers des domestiques   Mar 9 Mar 2010 - 18:46

Victor se retourne et...Ses bottes? Ah bah...Mais alors sur les pieds du messire à la livrée... Il se penche sur les pieds du messire et...

Bah, on a le même cordonnier!

Il se tait vite. Si Della apprend qu'il s'habille au même endroit que les domestiques, ça va encore être pour sa pomme... Bon, en tout cas, après le coup d'hier -mais faut le comprendre : il pensait qu'on s'en prenait à la cousine- plus celui d'aujourd'hui -bah ils ont le même cordonnier, pas ça faute-, le sieur va pas l'aimer.

Il lui sourit, ce disant qu'il n'y a qu'à lui que ça arrive. Prenant les bottes des mains d'Aelis, il lui sourit chaleureusement.

Et bien merci pour tout. Comme d'habitude, j'offre un verre en cuisine.

Il se tourne vers l'homme et se gratte la nuque, gêné.

Bon...hum...s'en rancune, l'ami? je vous invite à boire un verre! Et gardez pour vous l'origine de mes bottes....j'ai besoin de faire des économies, je peux pas dépenser mon argent comme Della qui possède un domaine... Excusez donc la confusion entre les bottes du même auteur...

Et c'est encor esur moi que ça tombe, pourvu qu'Ode ait rien entendu... Appel au secours vers le domestique, d'un regard suppliant. Après tout, lui même, il est loin d'être plus qu'un homme du peuple.
Revenir en haut Aller en bas
Maturin

avatar

Nombre de messages : 57

MessageSujet: Re: Quartiers des domestiques   Mar 9 Mar 2010 - 19:03

Alors que j'erre fantomatiquement dans les couloirs du chateau en direction des appartements de mon maitre, et je me fait alpaguer par Ode... Qu'est ce qu'elle est belle quand meme cette femme... je lui adressais un sourire beat alors qu'elle semblait... s'excuser... s'excuser? mais de quoi? Pourquoi ?
J'attrapais un peu coi le pot de pommade... Comment pouvait elle savoir que j'avais mal au bas ventre? Se pourrait il que ?
Je lançais un petit soupir horrifié une main devant la bouche. Moi et Ode... Ode et Moi... Mais ouiiii je me souviens lui avoir ouvert hier, meme que nous avons echangé un baiser langoureux.... Ahhhhhhhhh
Je clignais des paupières... comment avais je pu oublier ça ? Peut etre cela c'était il passé et avait elle été obligée de me renvoyer dans ma chambre avant qu'on ne soit surpris... Ah Ode... Ode... Et quelle est cette promesse dont elle parle? Remettre ça croyez vous? Oh ouiii et cette fois faut que je m'en rappelle bougre d'ane...
ça a du etre fameux pour que j'en aie mal a ce point, biensur cette femme était une vraie, une tigresse!
J'écarquillais grand les yeux vers elle essayant de me remorer des choses de la veille.
Perdu a mes élucubrations lubriques voila que je me fais agresser par un victor sorti de nulle part. Mais qu'est ce que c'est que ce Bin's!
Comme un air de déja vu... Je fronce les sourcils pour prendre n air digne alors qu'il pointe vers moi un index accusateur. Mais qu'est ce qu'il raconte? Moi a moitié habillé chez sa cousine ? Voila qui confirme l'heureuse hypothèse... Ahhhh Ode... Ode...
Je jettais un regard a mes pieds et relevais un regard dedaigneux vers le sieur.
En voila un qui manque pas de toupet. Des bottes offertes par messire de Volvent lui meme, ma seule paire, celle que je traitait a la salive et bichonnait en chantonnant le soir dans ma chambrée. Non mais je lui collerait bien un pain!
Ah et ma chère ode de prendre ma défense... Ahhh douce femme... femme de rêves...
Je me contentais d'un regard hautain.


- je ne vois pas du tout de quoi vous parlez messire, ces bottes sont un cadeau de messire de Volvent lui meme, peut etre vous fournissez vous au meme endroit...

Petite pique pour signifier mon anthipatie.

- De plus les seules bottes que je cire sont celles de messire Severin de Volvent, que cela soit entendu avec le respect qui vous est du.

Et vlan dans tes dents! Pile au moment ou je suis bousculé dans le dos. Ralala c'est ma journée.
Je me retourne. Mais mais c'est mon Aelis... qu'est ce qu'elle fabrique la bougresse... je levais les yeux a sa courbette ralala mais pauvre Aelis! Je lui adressais un regard interrogateur alors qu'elle semblait deroutée... Puis une légère pointe de culpabilité... J'étais a present l'amant d'Ode, la pauvre Aelis ne s'en remettrait pas...
Je fus a nouveau derangé par l'homme qui perdait de sa verve comme par hasard. je gardais cet air froid et hautain que je calquais a la perfection de mon maitre et lui repondit d'un ton sec.


- Je suis navré mais mon maître m'attend, je dois prendre congé.

J'adressais un rapide clin d'oeil a l'Aelis qui l'echappait belle puis m'eloignait apres un regard plein d'equivoque vers Ode... Il faudrait qu'elle me rappelle notre folle nuit de la veille.
De fantome je passais a Pinson!
Revenir en haut Aller en bas
Victor

avatar

Nombre de messages : 102

MessageSujet: Re: Quartiers des domestiques   Mar 9 Mar 2010 - 19:14

Victor éclata de rire. Ainsi donc, il y avait deux Severin dans la place... l'homme l'amusait, et il en fallait plus pour le vexer. Aussi, s'en retourna-t-il vers la chappelle, tout heureux d'avoir retrouvé ses bottes.
Revenir en haut Aller en bas
Oderay

avatar

Nombre de messages : 198

MessageSujet: Re: Quartiers des domestiques   Mar 9 Mar 2010 - 20:55

J'observais Victor et Maturin qui se faisaient face et qui au final finissaient par se comprendre, d'autant plus qu'avec l'arrivée toute en délicatesse de la petite Aelis, on avait enfin retrouver les Bottes non pas de sept lieux mais de Victor, connait pas le sieur Sept Lieu, moi d'abord.

Bon,bon, bien, bien, tout s'arrangeait alors, je surpris malgré moi les propos de Victor sur son cordonnier et lui adressais un sourire en coin et allait repartir quand Maturin me devança et me lança un regard...Un regard comment dire? Des fois Kiss m'en lançait des pareils, mais c'était parce que on avait..enfin..bref quoi...Et pis pourquoi ce regard d'abord? A quoi peut il donc bien penser? A creuser...


Je haussais les épaules et renvoyais Aelis en cuisine prendre le verre offert par Victor et regagnais mes pénates...

Maturin...un dossier en devenir...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quartiers des domestiques   

Revenir en haut Aller en bas
 
Quartiers des domestiques
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Baronnie de Seignelay :: Fief de Beaumont :: Château - Demeure Familiale :: Aile Ouest :: Quartier des domestiques-
Sauter vers: