AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Chambre de Della

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Oderay

avatar

Nombre de messages : 198

MessageSujet: Re: Chambre de Della   Jeu 21 Jan 2010 - 20:07

Citation :
Euh... en quoi puis je vous aider mesdames?

Il a peur ce brave valet, ça se voit , pourtant on allait pas le manger, quoique Della avec sa dague ça c'était inquiétant, je fis un geste , juste pour lui faire baisser la lame puis je retournais près de maturin

Bon Della...Maturin est un homme, tu es d'accord avec moi. Pourquoi est ce un Homme? déjà parce qu'il n'a pas la poitrine que nous pouvons avoir... Ce disant je frolais le torse de Maturin ...

Ensuite ici...je lui indique de la main l'entre jambe du valet...se trouve la bêche...Tu te rappelles de la bêche? Et Bien c'est en mettant cette bêche ici...je lui indiquais alors mon entre jambe...que ton mari pourra faire rentrer la graine d'accord?

Je marquais une pause, prenant un verre de vin en donnant un aussi à Maturin qui était toujours blanc comme un linge avant de continuer

Ton mari n'aura pas toujours la bêche levée...tu comprendras très vite de quoi je parles tu verras..il faudras donc lui donner de la vigueur et c'est là que les jeux débutent!
Revenir en haut Aller en bas
Della

avatar

Nombre de messages : 1443
Duché/Comté : Bourgogne
Titre(s) : Duchesse de Chartres, Vicomtesse de Montpipeau, Baronne de Seignelay, Dame de Railly et de Bréméan

Personnage
Nom: Della de la Mirandole d'Amahir-Euphor
Titre:
Résidence: Seignelay

MessageSujet: Re: Chambre de Della   Jeu 21 Jan 2010 - 20:22

Euh... en quoi puis je vous aider mesdames?
Qué question...ben à nous servir à boire, pardi !
Ah non, je venais de le faire puis Ode semblait avoir d'autres idées.

Elle me fit baisser ma lame que je tenais toujours levée pour attaquer le gâteau. C'est rebelle un gâteau, z'avez pas idée.
D'ailleurs, puisque Maturin était là, il faudrait une troisième part ! Et je relevai la lame pour l'abattre à nouveau dans la pâte moelleuse à souhait. Cette fois, plus de dégât au doigt. Héhé...

Je fronçais sourcils en écoutant les explications de ma cousine adorée.


Maturin est un homme, tu es d'accord avec moi.
Oui de la tête avec un grand sourire.

Pourquoi est ce un Homme?
J'ouvris la bouche pour lancer : "Parce qu'il a des pantalons !" mais Ode fut plus rapide.
Sourcils encore plus froncés.


déjà parce qu'il n'a pas la poitrine que nous pouvons avoir...
Ah ouais, pas faux...Normal en même temps...c'est pas les hommes qui allaitent les bébés.
Je soulevai les épaules avec un petit rictus moqueur...Ce que Ode pouvait être drôle des fois.

Mais qu'est-ce qu'elle fait ? Pourquoi palpe-t-elle Maturin de la sorte ?


se trouve la bêche...Tu te rappelles de la bêche?
Evidemment, y en a plein la remise !

Et Bien c'est en mettant cette bêche ici...
Et là, mes yeux s'agrandirent, donnant à voir une expression de stupeur...puis de tristesse...Ode voulait que mon mari la bêche.

Je me tassai dans le fond de mon fauteuil en soupirant profondément.

Et le pauvre Maturin, livide, qui ne bouge pas, qui respire à peine.
J'ai bien vu qu'il manquait de suffoquer...devait avoir soif...


Ton mari n'aura pas toujours la bêche levée...tu comprendras très vite de quoi je parles tu verras..il faudras donc lui donner de la vigueur et c'est là que les jeux débutent!
Ode délirait. C'était le vin, à coup sûr...
Alors, pour lui montrer combien j'étais patiente et compréhensive, je lui répondis d'une voix douce et mielleuse pour ne pas la contrarier.


Tu sais Ode, je ne pense pas que Arquian soit le genre à bêcher lui-même ses terres. Je pense qu'il a un bataillon d'ouvriers pour ça.
Et d'ajouter un sourire empathique...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Oderay

avatar

Nombre de messages : 198

MessageSujet: Re: Chambre de Della   Jeu 21 Jan 2010 - 20:37

Cousine qui change encore de tête avant e s'assoir dans un fauteuil au fur et à mesure que j'avance dans mes explications...je suis pas clair? C'est ça? je dois pas parler français , ça doit être ça ou bien..ma cousine est bien plus innocente que je ne le pensais...

Citation :
Tu sais Ode, je ne pense pas que Arquian soit le genre à bêcher lui-même ses terres. Je pense qu'il a un bataillon d'ouvriers pour ça.

Mais de quoi me parles t'elle?


Della, je crois que tu t'enmeles les pinceaux... quand je parle de bêche c'est pour ne pas dire...sexe, tanpis je le dis...Je vais pas demander à Maturin de nous le montrer quoi que....

Regard vers le valet, ça se fait ça? De lui demander? En plus je suis sure qu'en d'autre lieu et d'autre temps il aurait été ravi de me le montrer le blond serviteur de mon frère...Mais là?...

Non non, je vais pas lui demander...je repointais un doigt sur l'objet sus nommé et dit a Della
On imagine que Maturin est théo d'accord? et bien Théo se servira de ça pour te faire un enfant...puis juste pour le plaisir...Et il le mettra là ...je tendis le doigts vers le bas ventre de Della D'accord?
Revenir en haut Aller en bas
Della

avatar

Nombre de messages : 1443
Duché/Comté : Bourgogne
Titre(s) : Duchesse de Chartres, Vicomtesse de Montpipeau, Baronne de Seignelay, Dame de Railly et de Bréméan

Personnage
Nom: Della de la Mirandole d'Amahir-Euphor
Titre:
Résidence: Seignelay

MessageSujet: Re: Chambre de Della   Jeu 21 Jan 2010 - 20:45

D'abord Theognis n'est pas blond. Puis, il est plus grand. Puis...je ne trouve pas Maturin très beau, son nez est trop...enfin pas assez...puis ses joues sont trop rondes et ses yeux trop petits...Tandis que Theo...je lui trouve un certain charme...
Oups, je m'égare et je sens mes joues rougirent. Traitresses !

Soit, je tente de rester attentive aux explications et je suis le doigt autoritaire de ma cousine, perplexe.
Wawouw...doit être drôlement long le manche de la bêche. Dis-je en évaluant la distance qui me séparait de Maturin. Ca se replie ? Ben oui, sans aucun doute...Tiens, j'ai une petite faim. Quelqu'un veut du gâteau ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Oderay

avatar

Nombre de messages : 198

MessageSujet: Re: Chambre de Della   Jeu 21 Jan 2010 - 20:53

Citation :
Wawouw...doit être drôlement long le manche de la bêche.

je lui répondis dans un sourire

oh bah celui de théo n'a rien à envier aux...
hum vite se stopper pas dire étalons....


breeef...oui ça se replit, c'est même petit quand c'est "au repos" et dressé quand il est émoustillé. Et c'est là que Tu rentres en jeu ma belle. Ton défi, le faire se dresser!


Regard coulant vers Della à qui je refusais la part de gâteau...pas encore très faim moi...

Ton corps, tes gestes vont faire ce prodige!
Revenir en haut Aller en bas
Maturin

avatar

Nombre de messages : 57

MessageSujet: Re: Chambre de Della   Jeu 21 Jan 2010 - 21:13

J'attrapais le verre que me tendit dame Oderay mais plus comme un piquet qu'autre chose. Je ne comprenais pas le but de ma présence, jusqu'à ce qu'elle se mit a me détailler en me palpant de ses mains.
ça aurait pu être une continuité de mon rêve s'il n'y avait pas cette incroyable gêne qui me paralysait. j'en aurai presque arrêté de respirer.
J'essayais tant bien que mal de ne pas commettre d'impair, de contrôler un corps qui quelques instants plus tôt ne servait pas de mannequin a la curiosité biologique de deux dames.

Lorsqu'elle parla de montrer a Della... Mon ... enfin ce qu'elle voulait montrer quoi j'eus un sursaut d'effroi, je ne pourrai plus jamais les regarder ni les servir si elle me dévêtaient.
cependant une partie de moi, je le confesse s'en trouvait légèrement émoustillée, mais mieux valait pour mon bien être de la faire taire.
Je gardais ma contenance avec une furieuse envie d'envoyer l'intégralité de la coupe de vin arroser mon gosier asséché.
Je déglutissais avec peine espérant que leur introspection sur ma personne prenne vite fin.
Revenir en haut Aller en bas
Della

avatar

Nombre de messages : 1443
Duché/Comté : Bourgogne
Titre(s) : Duchesse de Chartres, Vicomtesse de Montpipeau, Baronne de Seignelay, Dame de Railly et de Bréméan

Personnage
Nom: Della de la Mirandole d'Amahir-Euphor
Titre:
Résidence: Seignelay

MessageSujet: Re: Chambre de Della   Jeu 21 Jan 2010 - 21:18

Bon ben tant pis, moi, je mords dans un gros morceau de délicieux gâteau...et je rattrape les mies qui se sauvent sur mes genoux.

La joue droite gonflée de mon festin, je regardai Ode. Quelque chose venait de me frapper...

Ch'ai décha vu cha. Ch'étais à l'écurie. Une fois, quand...J'avalai...quand j'étais encore chez les soeurs, le palefrenier avait sorti deux chevaux dans la cour de l'écurie. Moi, j'étais dans l'écurie...j'avais été punie et je devais aider à nettoyer le crottin. Petite mine de dégoût à ce souvenir...et le souvenir du couvent en général. Figure-toi que je voulais voir ce qui allait se passer et...ce que j'ai vu...c'est...Pas facile de trouver les mots...le cheval...son...enfin, le manche dont tu parlais...Et là, j'éloigne mes mains l'une de l'autre pour mimer un agrandissement assez remarquable. Puis...après je ne sais pas parce que soeur Anne m'a vue et m'a fait rentrer im-mé-dia-te-ment !

Air songeur...j'observe Maturin...puis Ode...
Et, naïve et candide...
Comment on fait pour...Et de refaire le geste déjà fait.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Oderay

avatar

Nombre de messages : 198

MessageSujet: Re: Chambre de Della   Jeu 21 Jan 2010 - 21:31

Regard à la cousine qui parle la bouche pleine, sourire qui apparait et à la fin de sa tirade je retiens un rire devant son air candide....

Ahlala j'allais y venir justement... Donc on reprends, imagine que Maturin, c'est Théo. Tu as plusieurs point sensibles pour faire grandir le manche comme tu dis.

je me rapprochais de Maturin et montrait chaque partie du corps énumérés :

le lobe de l'oreille à mordiller doucement, le creux du cou à frôler de tes lèvres....les lèvres à déguster à loisir, puis tu a le torse que tu peux masser doucement...joignant le geste à la parole d'ailleurs pour qu'elle est un meilleur visuel..Ensuite le mieux est de jouer autour du manche avant de t'y attaquer vraiment, laisses glisser une main désinvolte entre les cuisses, la ou la peau est si douce... et enfin.. une caresse sur le fameux manche devrait l'allonger.....
Revenir en haut Aller en bas
Della

avatar

Nombre de messages : 1443
Duché/Comté : Bourgogne
Titre(s) : Duchesse de Chartres, Vicomtesse de Montpipeau, Baronne de Seignelay, Dame de Railly et de Bréméan

Personnage
Nom: Della de la Mirandole d'Amahir-Euphor
Titre:
Résidence: Seignelay

MessageSujet: Re: Chambre de Della   Jeu 21 Jan 2010 - 21:45

Je me laissai finalement convaincre après avoir fermé les yeux quelques secondes pour voir Theognis en lieu et place de Maturin.

Et...portée par la légèreté de mon ivresse...


le lobe de l'oreille à mordiller doucement, le creux du cou à frôler de tes lèvres....
Je revis le petit salon, je sentais à nouveau l'odeur de sanglier qui flottait dans l'air, et cette délicieuse sensation lorsque la main de Theo se posait sur ma peau...

les lèvres à déguster à loisir
Oui oui oui...pour avoir embrassé déjà - ben oui, quand même - je connaissais ce plaisir de la chaleur des lèvres posées sur les miennes. D'ailleurs, si Theo avait insisté un peu, j'aurais craqué...

le torse que tu peux masser doucement...
Ouh, ça devenait chaud...d'autant que Ode y allait de toute sa science pour me montrer...

Ensuite le mieux est de jouer autour du manche avant de t'y attaquer vraiment, laisses glisser une main désinvolte entre les cuisses, la ou la peau est si douce... et enfin.. une caresse sur le fameux manche devrait l'allonger.....
Là, je ne pouvais rien imaginer du tout. Du coup, ce fut comme si je retombais de haut. Boum !

Euh...
Quelque chose m'échappait...
Je me levai, en tanguant, et vins me planter devant Maturin que je regardai attentivement avant de poser ma main à trois centimètres de son torse et de mimer une caresse mécanique genre lavage de carreaux.


Donc, si je fais ça...ça allonge la bêche.
C'est ça ?

Regard vers Ode pour approbation.
Et quand on veut la ranger ?
Sourcil soulevé version interrogation.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Maturin

avatar

Nombre de messages : 57

MessageSujet: Re: Chambre de Della   Jeu 21 Jan 2010 - 21:52

Une fine sueur me perlait au frond. Comment rester impassible. je regardais dame Della, jamais je ne l'avais vu ainsi, pompette et parlant de l'anatomie des chevaux...
Je commençais a m'inquiéter, je n'avais rien d'un cheval et pourtant...
Et Della de poser la question fatidique... Comment on fait pour...

Nulle doute que de son attitude voluptueuse dame Ode devait être experte mais il était hors de question qu'elle montre comment on fait. Pourquoi? Et bien pour la simple raison que ce que Della lui demandait de montrer ne manquerait pas d'avoir la dite réaction, car aussi vrai que j'etais un male j'en avais un de manche.
Il fallait se concentrer. Mais sur quoi ?
Sur son souffle dans mon cou... Non non non ... Pourquoi a cet instant les images de cette fameuse matinée me venaient à l'esprit ? Non non penser a ... A tiens la Manon, la lessiveuse boiteuse, oui tres bien Manon... Elle était laide a souhait... Oui ça c'est parfait comme penser. Je soufflais doucement, un vrai sport vous dis je que d'empêcher ce qui est naturel... Que n'avais je pas bu ce vin...

Froler le cou de ses lèvres oh oui frôle moi de tes lèvres... Non non non Manon Manon, la boiteuse et le fossoyeur oui Igor, cet oriental bossu... Oui c'est bien...

Non ne me touche pas... Ah ses mains sur mon torse... J'en ai le souffle court... Je secouais doucement la tete, pouvais je lui demander d'arrêter.? Non pour sur ça mettrait Della en colère... Bigre de bigre, pourquoi mes reins se creusent t'il alors que ses mains glissent alors qu'elle parle de ce qu'il y a entre mes cuisses... Je n'ose même pas baisser les yeux... Que n'ai je mis des braies plus larges? Tiens celles du pascal auraient été parfaites... Ralala... J'étais perdu, elle remarquerait sans doute mon trouble et je serai bon pour la porte...

Une goutte de sueur perla. Il fallait que je fasse quelque chose... Je portais la chope a mes lèvres, autant boire un verre avant le coup de grace... Je savais des lors que je ne ferai pas de vieux os a Beaumont.

En rouvrant les yeux je vis Della en face de moi. Oh mon Dieu que t'ai je fait pour m'infliger cela... Et si on en finissait pour de bon... Non non je ne devais pas outrepasser ma condition. Je plongeais des yeux implorants dans ceux d'Ode, nous savions tous deux de quoi il s'agissait et a cet instant dame Della me parut si naive... que ça finisse viiite!

Revenir en haut Aller en bas
Oderay

avatar

Nombre de messages : 198

MessageSujet: Re: Chambre de Della   Jeu 21 Jan 2010 - 22:07

Citation :
Donc, si je fais ça...ça allonge la bêche.
C'est ça ?

S'en suivit d'une démonstration qui manquait quelque peu de ...euh...sensualité...
Hum...pas exactement Della...plus comme ça regardes.... Et de remontrer à Della comment on caresse le torse d'un homme du bout des doigts puis avec la paume, courant sur les creux et les bosses de la musculature masculine.

Faut y aller en douceur, avec envie, tu vois?


Citation :
Et quand on veut la ranger ?

Ah...euh..et bien d'abord...il va mettre me manche en toi comme je te l'ai dis et quand il sera content, son manche diminuera de lui même, tu vois ?


Regard à Maturin qui semble tendu, comme son pantalon d'ailleurs...fichtre, je pensais pas que ça lui donnera autant d'émotion.
Revenir en haut Aller en bas
Della

avatar

Nombre de messages : 1443
Duché/Comté : Bourgogne
Titre(s) : Duchesse de Chartres, Vicomtesse de Montpipeau, Baronne de Seignelay, Dame de Railly et de Bréméan

Personnage
Nom: Della de la Mirandole d'Amahir-Euphor
Titre:
Résidence: Seignelay

MessageSujet: Re: Chambre de Della   Jeu 21 Jan 2010 - 22:15

Hum...pas exactement Della...plus comme ça regardes...
Toute réserve inhibée, je laissai ma main se poser cette fois, sur le torse de Maturin et imitai ma cousine du mieux que je pouvais. Ca commençait à venir même si le geste restait un peu raide...Ode par contre, avait une dextérité renversante.
Alors, une idée me vint...Mais Ode continua à m'expliquer...


Ah...euh..et bien d'abord...il va mettre me manche en toi comme je te l'ai dis et quand il sera content, son manche diminuera de lui même, tu vois ?
Ah ouais...y avait encore cet épisode...je pinçai les lèvres.

Ca, ça me plait pas trop...je sais pas pourquoi mais cette idée de la bêche qui va venir en moi...Je secouai la tête, la main toujours sur Maturin. J'aime pas...ça me dit rien de bon...
Puis, rattrapant l'idée saugrenue...Tu viendrais m'aider pour...enfin...quand il faudra allonger la bêche du Baron ? Tu as l'air de savoir y faire...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Oderay

avatar

Nombre de messages : 198

MessageSujet: Re: Chambre de Della   Jeu 21 Jan 2010 - 22:25

J'observais Della, le geste venait, il y avait du mieux, elle apprenait vite!

Citation :
Ca, ça me plait pas trop...je sais pas pourquoi mais cette idée de la bêche qui va venir en moi...J'aime pas...ça me dit rien de bon...

oh pourtant je t'assure, que tu la réclameras la bêche à ce moment là! Pensais je rapidement le sourire aux lèvres avant d'ouvrir grands les yeux de surprise en entendant Della poursuivre
Citation :

Tu viendrais m'aider pour...enfin...quand il faudra allonger la bêche du Baron ? Tu as l'air de savoir y faire...

Un verre, vite un verre, aussitôt remplit aussitôt vidé...

Hem...c'est pas que l'idée déplairait au Baron...mais à Kiss beaucoup moins...Il va falloir que tu apprennes seule ça Della, je ne pourrais t'assister à se moment là...mais...

Cherchant des yeux un objet qui pourrait ressembler de près ou de loin à un "manche" j'aperçus une bougie non loin. Je soufflais sur la flamme et me rapprochais de Della....

Je vais te demander encore un effort d'imagination...veux tu? Ceci est le manche du Baron, je vais te montrer comment faire pour l'allonger ensuite tu essayera d'accord?
Revenir en haut Aller en bas
Della

avatar

Nombre de messages : 1443
Duché/Comté : Bourgogne
Titre(s) : Duchesse de Chartres, Vicomtesse de Montpipeau, Baronne de Seignelay, Dame de Railly et de Bréméan

Personnage
Nom: Della de la Mirandole d'Amahir-Euphor
Titre:
Résidence: Seignelay

MessageSujet: Re: Chambre de Della   Jeu 21 Jan 2010 - 22:34

Immense déception suivie d'une aussi immense sensation de solitude à la pensée de ce qui m'attendait...seule devant Theognis.
Je laissai tomber ma main, dans un geste d'impuissance, abandonnant du manque coup l'objet d'exercices, en soupirant.
Je sentais que ce n'était pas gagner, cette fameuse nuit de noces.

Tandis que Ode accaparait une bougie, je me servis un xème verre.

Et après qu'Ode eut parlé, je le vidai d'un trait, pour me donner du coeur à l'étude.

Si tu crois *hips* que c'est nécessaire...alors...allons-*hips*.
Oups...je souris à Ode, comme une gamine prise en flagrant délit de vol d'un bâton de réglisse dans un pot de la cuisine. C'est que hipser n'était pas du tout élégant.

Pour me faire pardonner, je regardais attentivement le manche du Baron...enfin, ce qui le simulait.

C'pas bien gros...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Maturin

avatar

Nombre de messages : 57

MessageSujet: Re: Chambre de Della   Jeu 21 Jan 2010 - 22:36

- Bon maintenant ça suffit!

Il avait sorti ça sans tro savoir d'ou ça venait. C'était qui le mec ici oh! Repoussant d'une main les donzelles il hausse un sourcil. Vous voulez en voir de la beche allongée, vous allez en avoir. Et de tirer sur sa chemise pour devoiler son torse parsemé d'une fine toison blonde, avant de laisser les braies glisser le long de ses jambes dévoilant le fameux manche!

- Bon elle veut voir la blonde? Je me ferai bien le plaisir de lui montrer comment ça fonctionne.

Et de regarder la brune avant de se jeter sur elle.


Je secouais énergiquement la tête, ce film lubrique ne pouvait pas venir de mon esprit. Raaa saleté de vin! Je fais un pas en arrière c'en est trop, j'étouffe j'ai chaud et en plus il me vient des idées pour les quelles mon maitre me brulerait bien.
Encore un pas en arrière, elle m'en veulent ma parole, toutes ces mains sur mon corps, non mais elles m'ont pris pour un mannequin de paille sans émotions ni rien ou quoi ? En plus j'ai bien vu au regard de la brune qu'elle avait vu... Que faire alors que je leur échappais? Que faire? je n'avais d'issue que la cheminée ou ce cher Séverin pourrait bruler mes restes.

Euh bon... je suis honoré de vous servir mesdames... euh mais... Je ne suis pas fais de bois... enfin de marbre... Enfin... je ne suis pas dur, enfin si ... Enfin non... Enfin ce que je veux dire...

Et voila que je me trouvais empêché dans mon mouvement de retrait par la table.
Au mon Dieu dites moi que c'est un cauchemar... C'est un cauchemar...



Il attrapa la dague et les en menaça.

- La première qui approche je la plante...



Je secouais une nouvelle fois la tête, cette fois je divaguais ça se confirmais.
Qu'allait il advenir de moi? Je posais une main pudique sur le renflement que je ne pouvais plus cacher en esperant que tout ce stress le fasse vite disparaitre.
C'est la que je vis la Ode attraper une bougie. Oui c'est ça montre lui... Montre lui avec ça ... Je lachais un soupir de soulagement.
Revenir en haut Aller en bas
Oderay

avatar

Nombre de messages : 198

MessageSujet: Re: Chambre de Della   Jeu 21 Jan 2010 - 22:58

J'allais répondre à Della quand Maturin parla enfin
Citation :

Euh bon... je suis honoré de vous servir mesdames... euh mais... Je ne suis pas fais de bois... enfin de marbre... Enfin... je ne suis pas dur, enfin si ... Enfin non... Enfin ce que je veux dire...

Sourire compatissant au valet, je voyais bien sa détresse.
asseyez vous Maturin et prenez un verre de vin, on a fini de vous torturez...normalement...

regard a Della maintenant et de klui sourire aussi:

Citation :
C'pas bien gros...

C'est normal c'est une bougie...enfin la on va imaginer que c'est le manche de Théo. Bref une fois que tu l'as en main, si tu as suivis mes conseils, le manche de théo sera mi mou mi dur...se sera à toi de le durcir.. et pour ça tu fais comme ça...

Avec la main j'entrepris donc de caresser la bougie lentement, doucement, en changeant la pression de ma paume tout contre la bougie de haut en bas, tournant légèrement autours..

Surtout ne presses pas trop, ça fait mal et pas trop vite, ça sert à rien, plus c'est lent meilleur c'est...aller à toi!


Et je lui tendis la bougie...
Revenir en haut Aller en bas
Della

avatar

Nombre de messages : 1443
Duché/Comté : Bourgogne
Titre(s) : Duchesse de Chartres, Vicomtesse de Montpipeau, Baronne de Seignelay, Dame de Railly et de Bréméan

Personnage
Nom: Della de la Mirandole d'Amahir-Euphor
Titre:
Résidence: Seignelay

MessageSujet: Re: Chambre de Della   Jeu 21 Jan 2010 - 23:16

Une drôle de grimace traversa mon visage. Dubitative, écoeurée, curieuse, impatiente...tout ça, si si, je vous jure !

Le pauvre Maturin avait été invité à s'asseoir. C'est donc que je ne le verrais pas ce fameux manche en vrai.
Pfff...même pas drôle.
Je lançai un regard menaçant à Maturin. Je me vengerai !

Bon, c'est pas tout ça mais passons à l'exercice pratique.
J'observe d'abord Ode qui fait aller et venir sa main sur le manche...euh la bougie de Theognis.
On dirait qu'elle frotte les cuivres mais en moins énergique.

Bah, ça n'a pas l'air bien compliqué.
Zou, j'attrape l'affaire et j'y vais de mon astiquage en bonne et due forme, fermement, avec assurance...Une fois, deux fois et crac, la bougie se brise en deux morceaux.

Je crois que j'ai raté un truc...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Maturin

avatar

Nombre de messages : 57

MessageSujet: Re: Chambre de Della   Jeu 21 Jan 2010 - 23:49

Je me laissais tomber avec soulagement sur la chaise m'épongeant le front d'un pan de ma chemise. Ce qu'il fait chaud ici bon sang!
Et je les regardais, profitant de cette pause pour reprendre mes esprits et aussi reprendre une forme moins... raide on va dire.
Je les observais donc manipuler cette bougie.
Lorsqu' Ode y passa sa main j'en eu une bouffée de chaleur. Raaaa c'est pas bon pour me calmer ça... Je fermais les yeux essayant de penser a autre chose, mais je n'étais qu'un faible homme n'est ce pas...
Je rouvris les yeux juste a temps pour voir Della maltraiter la bougie qui devait représenter la partie la plus sensible de l'anatomie d'un homme...
J'en grimaçais presque de douleur, et quand le bougie se brisa, je ne pus m'empêcher de penser a une mort très très douloureuse. Et sans m'en rendre compte je lançai en toute désinvolture.

Eh bien ma p'tite dame vous venez de tuer votre mari... Et pas de plaisir si vous voyez c'que j'veux dire... Ha!

Je me plaçais une main horrifiée devant la bouche. raaaa ce vin... C'en était fini j'essuierai certainement la colère de dame Della...

Euh dame Della, euh c'est pas du tout ce que je voulais dire... Pardonnez moi...

Je fermais les yeux en secouant la tête.
Revenir en haut Aller en bas
Oderay

avatar

Nombre de messages : 198

MessageSujet: Re: Chambre de Della   Ven 22 Jan 2010 - 13:49

Citation :
Je crois que j'ai raté un truc...

Au crac de la bougie, je cachais une grimace de douleur......erf...ça manquait de douceur tout ça...et réprimait en même temps un sourire...à la tête déconfite de Della.
alors que j'allais rechercher une autre bougie, me demandant en même temps si la pièce en aurait assez, Maturin se fit remarquer..
.

Citation :
Eh bien ma p'tite dame vous venez de tuer votre mari... Et pas de plaisir si vous voyez c'que j'veux dire... Ha!

Alors que je le regardais plus amusée par son intervention qu'autre chose, le voila qui rebaffouille à nouveau

Citation :
Euh dame Della, euh c'est pas du tout ce que je voulais dire... Pardonnez moi...

Hum...ça ...ça allait pas plaire à Della.

Je me tournais vers Maturin, vers lequel d'ailleurs je revenais avec la bougie...


Et bien...vous pourriez nous montrer alors...au lieu de faire des commentaires....

Me rassayant , je regardais Della :qu'en dis tu toi?
Revenir en haut Aller en bas
Della

avatar

Nombre de messages : 1443
Duché/Comté : Bourgogne
Titre(s) : Duchesse de Chartres, Vicomtesse de Montpipeau, Baronne de Seignelay, Dame de Railly et de Bréméan

Personnage
Nom: Della de la Mirandole d'Amahir-Euphor
Titre:
Résidence: Seignelay

MessageSujet: Re: Chambre de Della   Ven 22 Jan 2010 - 16:48

Eh bien ma p'tite dame vous venez de tuer votre mari... Et pas de plaisir si vous voyez c'que j'veux dire... Ha!
Je tournai vivement la tête vers Maturin pour le fusiller du regard, d'un de ces regards noirs qui glacent le sang.
Lèvres pincées, j'allais lui répondre, il fit ce geste de se cacher la bouche derrière la main...et qui me stupéfia avant de me faire partir d'un grand éclat de rire qui fut coupé par ses excuses.


Euh dame Della, euh c'est pas du tout ce que je voulais dire... Pardonnez moi...
Holàlà...je riais tellement que de petites larmes pointèrent le bout de leur nez au coin de mes yeux et qu'il me fallu faire un violent effort pour trouver le souffle nécessaire à ma réponse.

Hihi...Maturin, si vous aviez vu votre tête...hihi...vous n'avez pas idée comme vous étiez drôle...

Puis, je fronçai les sourcils et acquiesçai à la proposition de ma cousine.
C'est vrai...au lieu de me traiter de tueuse de mari, montre-moi comment procéder pour...comment disais-tu, Ode...pour faire lever le manche de la bêche.
Et j'accentuais mes paroles par un petit mouvement de la main droite signifiant l'élévation d'un manche imaginaire.

Sinon, c'est vous qui viendrez me montrer lors de ma nuit de noce !
La menace sonna, rude, sans hésitation, claqua comme un fouet.
Haha, on allait voir jusqu'où Maturin était prêt à servir les Renarts et la Renarde Noire en particulier.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Maturin

avatar

Nombre de messages : 57

MessageSujet: Re: Chambre de Della   Ven 26 Fév 2010 - 17:05

Maudit, je suis maudit... Je fermais les yeux, pret a me faire trucider quand je me fis surprendre par le rire débridé de dame Della qu'il ne m'avait jamais été donné de la voir dans cet état...
La suite me mis encore plus mal a l'aise, j'étais dans la plus belle des mouises. Il ne manquerait plus que dame Della me sonne pendant sa nuit de noce... Je finirai sans doute mort par les mains communes du futur époux, de mon maitre, et de toute personnes que la morale chatouillerait quelque peu...

Montrer montrer... Et dame Ode qui ne me soutiens même plus... Je leve les yeux au ciel, saite Rita a mon aide... Non meme sainte Rita serait contre moi aussi femme qu'elle était...

Je baissais la tête en signe de résignation. D'une manière ou d'une autre je mourrai, autant que ce soit la honte qui me tue, c'est moins douloureux.
Je pris une grande respiration et m'apprêtais a endosser ce qui serait le dernier role de ma vie. Il me suffisait d'imaginer que Della et Ode étaient de ses paysannes qu'il me plaisait d'impressionner quand je courais la campagne. Aussi je me redressais, bombais le torse ignorant toute idée de pudeur, après tout n'avait on pas dit que Dieu fit l'homme a son Image? Aussi il n'y avait aucun mal a..; bon trêve d'excuses...

- Eh bien vous ne me laissez pas le choix je le crains... Alors tenez vous prêtes...

J'attrapais la coupe de vin m'en servis une énième coupe que je bus d'un trait. Allez c'est parti! Je laissais le diable s'emparer de mon corps déhanchant lentement sans peur du ridicule...

- Della il se peut que votre époux vous demande de l'aider a se dévêtir... Aussi il conviendrait pour vous de commencer par la chemise... Vous tirerez doucement sur les lacets en y mettant toute la sensualité que vous pouvez... comme ceci...


je joignais le geste a la parole m'oubliant complètement alors que mes doigts s'enroulaient sur les lacets de ma chemise.

- Vous pourrez si vous le souhaitez glisser vos mains sur sa peau, le faire frissonner legerement, avant de l'aider a retirer sa chemise doucement...

Audacieux a l'extrême je m'approchais d'elle la frôlant au passage pour la contourner doucement tirant sur ma chemise pour m'en débarrasser...
je déglutis avec peine en laissant choir l'étoffe dans un coin. Dans un geste provocateur je joignis mes mains sur mon torse les laissant glisser sur mon ventre... Aussi assuré qu'un taureau dans une corrida.
Revenir en haut Aller en bas
Della

avatar

Nombre de messages : 1443
Duché/Comté : Bourgogne
Titre(s) : Duchesse de Chartres, Vicomtesse de Montpipeau, Baronne de Seignelay, Dame de Railly et de Bréméan

Personnage
Nom: Della de la Mirandole d'Amahir-Euphor
Titre:
Résidence: Seignelay

MessageSujet: Re: Chambre de Della   Ven 26 Fév 2010 - 22:08

Etais-je debout lorsque Maturin entama son effeuillage ? Je n'en sais rien mais je me retrouvai assise sur une chaise, les yeux écarquillés sur les gestes de notre modèle.
Etait-il possible qu'un homme demande ce genre de choses à une femme, à sa femme qui plus est ?
Allais-je devoir moi aussi, jouer à ce jeu que j'avais du mal à qualifier ?

Et le voilà qui vient se frôler contre moi, en ôtant sa chemise.

Et tout d'un coup, ce n'est plus Maturin que je vois, là, près de moi, ce n'est plus son odeur qui me chatouille les narines mais c'est l'odeur du sanglier, celle de Theognis, ce fameux soir, à Arquian. Et ce sont les yeux de ce même Baron qui cherchent les miens...Alors, je me lève et j'ai envie de toucher la peau du sanglier, celle-là qui m'est jusque là refusée, par cette fichue éducation. Et je tends la main vers cette peau...que je finis par frôler avant de me ressaisir.

Euh...oui...oui, je vois...Je ne voyais rien du tout, justement, j'étais seulement très embarrassée. Il vaut mieux ne pas avoir les mains froides. Bon...je jetai un regard perdu vers Ode, qu'elle vienne à mon secours. Je paniquai à nouveau, en pensant au risque d'être gauche avec mon époux.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Oderay

avatar

Nombre de messages : 198

MessageSujet: Re: Chambre de Della   Ven 26 Fév 2010 - 22:30

Il du y avoir comme une exlosion, un trou noir ou autre car entre la phrase choc de ma cousine ou je retiens un grand eclat de rire
Citation :
Sinon, c'est vous qui viendrez me montrer lors de ma nuit de noce !

et le changement soudain de comportement de Maturin, je ne compris rien du tout...

Et voila le blond serviteur qui se déhanche et se deshabille et Della qui se leve et qui...Touche? Raaa mais que se passe 'til? Va t'il le faire vraiment? va t'il nous montrer son...?

Une chanson grivoise me passa soudain en tête et je ne pus la retenir , chantonnant tout bas:


Allez Maturin montres nous tes fesses, allez maturin montres nous ton ...hem..

Me levant à la suite de Della, je rattrapais sa main, pas forcement utile qu'elle s'égare en de vertes prairies encore inconnues pour elle.

Oui donc euh...Maturin a raison,tu pourra etre amener a le devetir, ton mari. Et donc tu pourra voir le manche justement et euh...

Mais raa quoi dire maintenant?

Je regardais maturin qui semblait comme desinibé tout près a nous montrer l'objet qui sucite tant de curiosité de la part de Della et ma foi qui m'intriguais quelque peu aussi. Ah le vin je vous jure, ça vous en faisait penser des trucs des fois quand meme!



Et donc tu verra à ce moment là Della, tu saura quoi faire, si tu t'entraine un peu avec la bougie quand même...je pense...
Revenir en haut Aller en bas
Maturin

avatar

Nombre de messages : 57

MessageSujet: Re: Chambre de Della   Ven 26 Fév 2010 - 23:54

Un frisson me parcourt je baisse les yeux. Della ose des doigts froids sur mon torse alors que mon regard cherche soutien dans celui de Ode qui se contente d'une chanson grivoise... Non mais l'instant est il a la grivoiserie?
Si della persistait dans son attitude de potiche, il ne tarderait pas avant que son epoux n'aille jeter son devolu sur une donzelle plus expérimentée.
Je lachais un soupir avant de laisser la fièvre gagner mon corps. Un homme condamné n'a peur de rien! Ode voulait sans doute protéger Della mais il fallait qu'elle apprenne. Alors je me permis de pousser legerement Oderay pour me retrouver en vis a vis avec la future epouse... Je saisis fermement les poignets de Della la tirant vers moi afin qu'elle se leve.
Je plongeais mes yeux dans les siens me penchant au creux de son oreille...

- Il faut que vous laissiez votre corps s'exprimer... Votre époux sais certainement tout de votre éducation irréprochable... Mais a cet instant la il n'aura besoin que de la femme... La femme...

Je guidais ses mains froides sur ma peau tiede...

- Touche le... Fais le frissonner... eveille ses sens, decouvre le...

Je me surpris moi meme a cette attitude mais cela me venait si naturellement que je ne me laissait pas distraire par les restes de pudeur qu'il me restaient. Il fallait simplement ne pas oublier la limite. Juste lui donner un avant gout, la detendre...
Je laissais mes mains froler ses flancs sans vraiment la toucher, une autre remontant saisir sa nuque...

- Il te touchera aussi, ses mains se poserons sur ta peau... Peut etre ses levres... Tout ce qu'il te fera tu pourra lui rendre...


Pris d'une envie incontrolable, je me penchais pour deposer un léger baiser dans le cou nacré... Mes mains ayant abandonné les siennes reviennent les attraper, les laissant glisser sur mon ventre jusqu'au ceinturon qui retenait mes braies.
Etrangement je ne souffrais que d'un emoi plus léger que tout a l'heure, sans doute l'alcool... Tant mieux... Je laissais sa paume deviner la bosse sans trop appuyer, autant qu'elle s'effraie maintenant , avant de defaillir devant son époux...

- A cet endroit la Della reside le trouble que tu auras fais naitre en ton epoux... fort et ferme... tu ne dois pas en etre effrayée...

Je marquais une pause. peut etre allais je trop loin... Je ne maitrisais rien et ma voix prit ce ton rauque que le désir lui inspirait.
Revenir en haut Aller en bas
Della

avatar

Nombre de messages : 1443
Duché/Comté : Bourgogne
Titre(s) : Duchesse de Chartres, Vicomtesse de Montpipeau, Baronne de Seignelay, Dame de Railly et de Bréméan

Personnage
Nom: Della de la Mirandole d'Amahir-Euphor
Titre:
Résidence: Seignelay

MessageSujet: Re: Chambre de Della   Sam 27 Fév 2010 - 15:47

Le vin était un délicieux remède contre la timidité. Ca, on le savait déjà.
Mais ce que j'ignorais, c'est que le vin allait me laisser faire des choses que j'allais sans doute regretter.

Ode et sa chanson...Maturin et ses paroles, ses gestes, ses invitations à le toucher...La tête me tournait et j'étais entre deux nuages. L'un rose et l'autre gris. Il allait me falloir choisir le nuage sur lequel continuer...

Laisser mon corps s'exprimer...respirer la peau de Theognis...laisser sa voix m'enchanter...ses lèvres me toucher...
Sa voix, ses lèvres ! Mais...mais ce n'était pas le Baron que je touchais là !

AAAAAAAAAAAAaaaaaaaaaaaHHHHHHHHHhhhhhhhhhhhhh !

Je poussai un cri strident lorsque je repris le contrôle de moi-même et que je me rendis compte que ce n'était pas mon futur époux qui était là, devant moi !
Je repoussai Maturin et reculai autant que je le pus, jusqu'à me trouver derrière un fauteuil, mettant cet obstacle entre lui et moi.
Puis, je jetai un regard affolé à Ode.

Mais qu'est-ce qui m'a pris ?
Et vous, Maturin, comment osez-vous...me...me tutoyer !

Je préférai ne pas aborder le baiser dans le cou, c'était au-dessus de mes forces.

Ode...Fais sortir cet...Maturin hors d'ici !

Je veux vous voir, demain matin, dans mon bureau !

Je tremblais...J'étais honteuse, en rage aussi...Mais le pire était encore cette sensation au creux de mes reins, cette chaleur qui m'envahissait à chaque fois que je pensais à Theognis...Je fus encore plus honteuse et je baissai les yeux sur mes mains, accrochées au fauteuil.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chambre de Della   

Revenir en haut Aller en bas
 
Chambre de Della
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Baronnie de Seignelay :: Fief de Beaumont :: Château - Demeure Familiale :: Appartements Privés :: Della-
Sauter vers: