AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Funérailles de Désiré

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tristan_du_cost
Chapelain des Renarts
avatar

Nombre de messages : 119
Duché/Comté : Bourgogne
Titre(s) : Diplomé du Séminaire Archidiocésain de Lyon

MessageSujet: Funérailles de Désiré   Sam 21 Aoû 2010 - 13:38

Bong ... Bong ........... Bong ... Bong ............... Bong ... Bong

Tristan faisait sonner la plus grosse cloche de la chapelle en guise de glas.
Il ne pensait à rien, qu'à sa corde qu'il fallait tirer puis relacher. Avec le temps, il avait appris à prendre des distances avec les événements malheureux de la vie.

Au bout de 10 minutes environ, il arrêta cet exercice physique et alla préparer la cérémonie.

Quand tout fut prêt, il rejoignit l'entrée de l'église et attendit l'arrivée du cercueil et de la famille.
Revenir en haut Aller en bas
Stella

avatar

Nombre de messages : 1

MessageSujet: Re: Funérailles de Désiré   Mar 31 Aoû 2010 - 8:25

[Je suis désolée... Je ne sais pas si c'est icilieu que je dois poster... Au pire vous n'aurez qu'à déplacer mon poste ^^]

La Blondinette, qui avait décidé de rendre visite à la cousine de celui qui aurait dû être son promis, venait de recevoir une missive de sa Douce Nabel... Elle aussi cousine par alliance... C'est que le monde était bien petit tout de même... Qui aurait imaginé un instant que Volvent et Casaviecchi étaient liés ? Mais la nouvelle vint à ternir le visage de la Baronne et de l'Etoile... Comment un cousin qu'elle n'avait pas connu, pouvait il disparaître aussi vite... Décidément le Très Haut faisait du n'importe nawak ces derniers jours...
Bref, ne pouvant se rendre à la Cérémonie des funérailles à temps, elle décida d'envoyer ses condoléances à la famille par écrit...

Citation :
Ma Chère Nabel,

J'ai bien reçu ta missive et crois moi, que bien que je n'eut connu ce cher Désiré, son décès m'attriste énormément... Perdre un membre de sa famille, ne fait jamais plaisir qu'on le connaisse ou non... Il était tout aussi Renard que Casaviecchi et je m'en veux de n'être venu vous rendre visite plus tôt pour faire sa connaissance...

Je ne pourrais venir à la Cérémonie malheureusement... Je suis avec Aloara, la cousine de Pegas, mais sache que même si mon être n'est pas à vos cotés, mon esprit lui l'est.
D'ailleurs elle aussi vous envoie son soutien et toutes ses condoléances...

Je ne vais pas tarder à venir en Alençon ma belle... Courage à toi et à tes proches...

Prends bien soin de toi, salue ton amoureux et ta famille...

Qu'Aristote vous protège et guide l'âme de Désiré vers le Paradis Céleste...

Affectueusement,

Stella...

La missive rédigée, elle l'accrocha à la patte de sa Colombe et la laissa s'envoler le coeur noué...
Revenir en haut Aller en bas
Nabel

avatar

Nombre de messages : 173
Age : 30
Duché/Comté : Alençon

MessageSujet: Re: Funérailles de Désiré   Sam 4 Sep 2010 - 20:14

Les nuits avaient été longues. Tournant et se retournant dans son lit quand elle n'était pas à veiller sur le corps de Désiré.
La première nuit, elle l'avait passée, lovée dans les bras de son frère, à pleurer, sans parler, et puis elle c'était endormie rapidement.
Quelques lettres avaient été envoyés, à Stella, à Louis, à sa brune, certains pour les mettre au courant, d'autre pour chercher réconfort.
Les jours étaient passés, silencieusement, le teint pâle, les cheveux attachés en chignon lâche et sa robe, blanche, cintrée d'un ruban blanc brodé, l'adorable renarde c'était parée pour les funérailles.
Le grand escalier d'entrée de la demeure descendu, le pas lent, elle se dirige vers la petite chapelle. Les cloches sonnait il était l'heure. A force de tout cela, c'est la tête ailleurs, solitaire que la blonde marchait. Le cercueil arriverait, après elle surement.
Le regard posé sur les vignes de Della, elle fut pourtant sortie de ses pensées.
Un serviteur, arriva, hélant avec respect la jeune nièce.
La mains prit le plie tendu, décacheta le seau Casaviecchi et les yeux parcourent le vélin.
Petit sourire timide, elle serait bientôt en Alençon, soit. Les marques de soutiens de son Artésienne touchaient la renarde, et elle compris sans mal que Stella ne pourrait être là.
Pliant le parchemin, elle le plaça sous le tissu blanc, caler sur la poitrine.

Arrivant à la chapelle, la blonde salua le Chapelain d'un signe de tête.
S'excusant de n'être point de bonne compagnie, Nabel pénétra dans le lieu saint, arrivait devant l'autel, elle s'agenouilla, et pria avant de rejoindre un banc.
Mouchoir en main, la blonde se mua dans un silence de tristesse.

Revenir en haut Aller en bas
Tolaine_La_Louve

avatar

Nombre de messages : 51
Age : 27
Duché/Comté : Limousin
Titre(s) : aucun

MessageSujet: Re: Funérailles de Désiré   Ven 10 Sep 2010 - 21:33

Tolaine chevauchait sa belle jument pour se rendre dans une capitale où l'on avait besoin de ses services en temps qu'escorte girl, hé oui les routes n'étaient plus très sûres et la Renarde Brune en savait quelque chose pour avoir vu son chemin entravé par des brigands. Quelle ne vu pas sa surprise quand une petite tâche noire au dessus d'elle vînt assombrir son ciel d'azur, n'aimant pas cette ombre planant sur sa tête elle faire comprendre à son aigle de lui ramener le volatile en pas trop mauvais état. Ni une ni deux le rapace s'envole dans les airs pour fondre sur sa proie, il attrape la bestiole ailée dans ses serres et entame sa descente vers sa maîtresse.

Ryûk laisse tomber un pigeon bien amoché dans les mains de La Louve, le gibier à plumes en a perdu un paquet dans sa lutte et pas de chance il saigne un peu trop à son goût mais ce qui attire le regard de la Brune c'est un bout de papier attaché à sa patte. La jeune femme le détache, puis le déroule afin de lire les quelques mots qui y sont tracés d'une écriture rapide qui lui sont adressés par dessus le marché, elle reconnait le sceau de sa soeur et son visage se ferme alors qu'elle prend conscience de la terrible nouvelle. Dernier coup d'oeil haineux sur ce foutu empoté qui n'a pas su la trouver avant, un instant le doute la parcoure, est-ce que ce truc à moitié mort appartient à sa Nabnab ou pas, ha heureusement que non, celui-ci devait être à sa tante. N'ayant que faire du volatile et pour se venger un peu de Della pour le vole plané auquel elle avait eu le droit dans la domaine des Appérault son pigeon ne ferait pas le voyage du retour même s'il avait des chances de guérir avec des soin appropriés. La Sémuroise souhaita un bon appétit à son aigle avant de lui rendre son trophée de chasse afin qu'il n'en fasse qu'une bouchée et se repaisse de ses entrailles pour ainsi reprendre quelques forces.

La Tol fait faire volte-face à sa monture et repart en sens inverse, poussant sa Brume d'Hiver au triple galop pour revenir le plus vite possible à Beaumon où son oncle Désiré se trouvait dans un piètre état entre la vie et la mort. Certes la Brunette ne le connaissait pas aussi bien que sa cadette mais il était de la famille et elle se devait d'être présente à tout prix que ce soit pour les derniers instants de sa vie ou pas.

Après une folle cavalcade la Renarde arrivait enfin en vue du domaine familiale, une fois passée les grilles la damoiselle saute au bas de sa monture qu'elle laisse aux bons soins d'un palefrenier avant de continuer au pas de course vers la chapelle car le domestique avait eu le temps de lui crier que son oncle avait malheureusement trépassé pendant son absence et que la cérémonie d'enterrement avait lieu aujourd'hui. Elle ralentit le mouvement ne se trouvant plus qu'à quelques mètres du parvis, la Renarde Brune pris le temps de reprendre son souffle avant de pénétrer dans le lieu saint, faisant un signe de tête pour saluer Tristant lorsqu'elle passa devant lui.

Elle remonta l'allée centrale, s'agenouilla un moment pour réciter une prière avant de se relever, elle embrassa du regard l'ensemble des bancs afin de savoir si elle était la seule présente dans la nef. La Louve repéra sa soeurette et vînt s'asseoir à ses côtés, elle lui posa une main sur l'épaule pour tenter de la réconforter, elle avait déjà connu la perte d'un être cher, elle connaissait donc la détresse de sa Choupinette, elle lui chuchota à voix basse :


Désolée de n'avoir pu être là plus tôt mais le pigeon charger de me remettre ta missive a été un empoté de première et puisqu'il appartenait à Della je me suis permis de le donner en pâture à mon aigle vu que celui-ci l'avait un peu déchiqueté alors qu'il l'attrapait dans ses serres.
Revenir en haut Aller en bas
Della

avatar

Nombre de messages : 1443
Duché/Comté : Bourgogne
Titre(s) : Duchesse de Chartres, Vicomtesse de Montpipeau, Baronne de Seignelay, Dame de Railly et de Bréméan

Personnage
Nom: Della de la Mirandole d'Amahir-Euphor
Titre:
Résidence: Seignelay

MessageSujet: Re: Funérailles de Désiré   Sam 11 Sep 2010 - 16:20

Elle aurait voulu pouvoir laisser couler les larmes de son coeur, elle aurait voulu pouvoir pleurer mais elle ne pleurait jamais, elle ne pleurait plus depuis...elle ne savait plus.
La dernière larme avait-elle coulé lors du décès de Eldwin ? Peut-être.
A moins que ce ne soit le jour où elle avait dit à Naoned qu'elle ne voulait pas continuer leur relation ? Possible.
Ou alors plus longtemps avant, lorsque le Chien avait été éventré par un cerf blessé ? Ah oui, ça devait être ça...C'était idiot de pleurer un chien. Tellement idiot...

Aujourd'hui, comme depuis la dernière larme, Della ne pleurait pas.
Sa gorge était nouée et sa bouche était sèche. Son coeur résonnait dans ses tempes et ses mâchoires étaient serrées.
Le chagrin devait se manifester.

Beaumont était devenu un lieu triste et désert, muet et sans vie.
La Renarde avait du mal à reconnaître ce domaine qu'elle avait tant aimé.
Même ses vignes lui semblaient moins belles qu'avant.
Mais avant quoi ?

Les cloches de la chapelle résonnèrent.
Les yeux bleus fixèrent l'horizon, dans la direction du lieu saint.
Rome ne s'était pas encore manifestée.
Aucun clerc n'avait encore dénoncé cette chapelle.
Lorsque l'un d'eux, jaloux ou coupeur de cheveux en quatre se pointerait, c'en serait terminé des célébrations dans cet édifice.
En perdant la seigneurie, les Renarts avaient même perdu le droit de célébrer chez eux...Della n'en avait encore dit mot à aucun, jusqu'à ce jour. Mais il faudrait bien le faire, un jour...Mais pas encore...D'ailleurs, aujourd'hui, on enterrait Désiré...



Voilée, la Renarde Noire pénétra dans la chapelle et alla saluer le Chapelain après s'être inclinée devant le saint autel.
Ses nièces étaient déjà arrivées.
Elle vint les embrasser.
Le temps des confrontations et des remontrances n'était pas encore venu.
Elles étaient unies dans le deuil, comme une famille devait l'être.

Puis, sans un mot, elle prit place, à "sa" place, première rangée...Son frère et sa belle-soeur, s'ils venaient, viendraient à ses côtés. Telle était leur place.

La tête penchée, les mains croisées sur la poitrine, Della la pieuse pria...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Nabel

avatar

Nombre de messages : 173
Age : 30
Duché/Comté : Alençon

MessageSujet: Re: Funérailles de Désiré   Sam 11 Sep 2010 - 20:24

Était- ce le temps qui passait lentement, ou son imagination faisait-il de ce jour le plus pénible de sa vie ? Même son propre mariage avait l'air d'être passé plus rapidement que cet enterrement.
Les yeux se remplissent à nouveaux alors que le mouchoir vient essuyer les larmes naissantes qui coulent sur ses joues.
Et alors que l'on se perd dans une prière, une main se pose sur l'épaule de l'Adorable, qui relève la tête et s'apprête à foudroyer qui ose la déranger dans son recueillement.
Elle ne voulait voir personne ... personne ... enfin si, elle aurait aimé le voir lui, Désiré, mais il était parti, il l'avait abandonnée.
Et les lèvres s'étirent en un sourire timide, plus par politesse que par envie, alors que le corps va chercher refuge dans les bras de son ainée.


Foutu pigeon !

L'Adorable ne contrôle pas le petit rire qui s'échappe de l'étreinte de fraternelle.
Relevant la tête, la blonde plonge son regard dans celui de la brune, lui murmure un "Désolée". Oui elle n'avait pas eu le temps de la voir après la cérémonie de mariage, n'avait pas eu le temps de s'excuser de ce qu'elle avait fait vivre à sa sœur, et pourtant elle était sincèrement peinée du mal qu'elle avait pu lui faire.
Mais Tolaine n'eut pas le temps de répondre, que Della, se tenait déjà fasse à elles. Se dégageant des bras protecteurs de la brune, la blonde se leva est rendit l'embrassade de sa tante dans une accolade. Puis elle la regarda rejoindre la place de cheffe de famille tout en se rasseyant.




Revenir en haut Aller en bas
Tolaine_La_Louve

avatar

Nombre de messages : 51
Age : 27
Duché/Comté : Limousin
Titre(s) : aucun

MessageSujet: Re: Funérailles de Désiré   Sam 11 Sep 2010 - 21:54

Et la Tol tente de se retenir de pouffer, suite à la remarque cinglante sur le satané piaf mais trop dure, la voila qui porte sa main devant sa bouche pour étouffer le rire qui vient de s'en échapper alors que sa cadette fait de même. Elle serre tendrement sa Nabnab dans ses bras, cherchant à lui transmettre un peu de chaleur, puis la tête de sa Blonde se relève pour la fixer dans les yeux avant de lui souffler dans un murmure "Désolée". Les sourcils de la Brune se froncent, de quoi sa soeur voulait-elle se faire pardonner ? A sa connaissance, elle ne lui avait causé aucune souffrance, Tolaine ne pouvait s'en prendre qu'à elle, car elle avait titillé Son Infâme Grandeur et elle en avait été pour ses frais : des égratignures sur le derrière et un coup porter à son orgueil.

La Louve allait répondre à Nabel, mais elle fut interrompue dans son élan par l'arrivée de Della qui vînt les embrasser, la Renarde Brune lui rendit son accolade avant de se s'asseoir de nouveau sur son séant. Elle attendit que la Cheffe de famille aille poser "son royal postérieur" à sa place presque attitrée. Bah quoi ? C'est qu'elle a le droit d'avoir encore des griefs contre sa tante, c'est pas tous les jours que l'on a la chance d'apprendre à voler au ras du sol grâce à celle-ci !


Tu n'as pas à t'excuser pour ce que j'ai subit à ton mariage, si c'est de ça que tu veux parler.
Je n'en tiens rigueur qu'à une seule personne : Della et accessoirement à Gnia qui en est venue à cette extrémité la par ma faute...
De plus je risque de ne pas rester encore très longtemps en bon terme avec elle étant donné la personne que je vais rencontrer, d'ailleurs que j'étais en route quand ce pigeon de mauvais augure est venu m'apporter la triste nouvelle pour oncle Désiré.


Revenir en haut Aller en bas
Tristan_du_cost
Chapelain des Renarts
avatar

Nombre de messages : 119
Duché/Comté : Bourgogne
Titre(s) : Diplomé du Séminaire Archidiocésain de Lyon

MessageSujet: Re: Funérailles de Désiré   Dim 12 Sep 2010 - 12:20

Tristan saluait les damoiselles qui passaient. L'air grave, il se contentait d'un petit signe de la tête.
Encore une fois, Tristan devrait célébrer des funérailles difficiles, les funérailles d'un jeune homme parti bien trop tôt.

Lorsque Della arriva, il s'approcha d'elle, lui fit un petit sourire timide et se pencha à son oreille.

Ma chère amie, quelle fâcheux événement. Ceci va retarder tes épousailles avec ton fiancé, le Baron d'Arquian ...
Permets moi tout de même de te féliciter pour ce bon parti. Tu as choisi un homme cultivé, qui sait briller en société.
Vous formez tous les deux un très joli couple.

Fais moi signe pour me dire quand je peux commencer l'office.


Tristan alla à l'autel et vérifia une dernière fois ses préparatifs. En levant un peu le regard, il vit les petites et se dit qu'elles avaient encore embellies en grandissant. La jeunesse et la beauté resplendissaient sur leur visage.
Revenir en haut Aller en bas
Della

avatar

Nombre de messages : 1443
Duché/Comté : Bourgogne
Titre(s) : Duchesse de Chartres, Vicomtesse de Montpipeau, Baronne de Seignelay, Dame de Railly et de Bréméan

Personnage
Nom: Della de la Mirandole d'Amahir-Euphor
Titre:
Résidence: Seignelay

MessageSujet: Re: Funérailles de Désiré   Dim 12 Sep 2010 - 14:54

Della n'avait pas répondu aux paroles de Tristan.

Mais à présent, sa prière terminée, elle le regardait aller et venir, pour les préparatifs des funérailles.

Elle se demanda comment l'on pouvait vivre ainsi à cent lieues de la vie, celle qui va si vite, qui vous élève un jour et vous tue le lendemain. Et elle envia son Chapelain...oui, elle l'envia de pouvoir ainsi regarder passer le temps sans en apprendre les nouvelles.

Della sourit, toute seule lorsque les mots de Tristan revinrent à son coeur...

Permets moi tout de même de te féliciter pour ce bon parti. Tu as choisi un homme cultivé, qui sait briller en société.
Vous formez tous les deux un très joli couple.


C'est vrai qu'ils auraient formé un joli couple. Un couple explosif surtout. Ce qui n'aurait pas été pour déplaire à la Renarde Noire. Elle en avait rêvé de ce mariage...pas pour les sentiments, ils se haïssaient tous les deux mais...pour l'aventure que cela aurait pu être.
Mais le Très Haut veillait et Il l'avait tirée des pattes du Baron de façon plus ou moins houleuse pour la pousser entre les bras d'un Duc...Mouarf...quel Ducaillon ! Même pas fichu de tenir son château deux mois...Celui-là aussi, elle avait bien fait de le fuir...un coureur en plus !
Alors, elle avait envisager entrer dans les ordres. Elle avait même demandé conseil à son ami Uriel.
Pour l'heure, c'était l'Orléans qui retenait son attention.

Mais nous n'étions pas là pour ça.
On enterrait Désiré.


La Renarde se retourna et constata que la chapelle était quasiment vide, à l'exception des soeurs du défunts.
Elle secoua doucement la tête, déçue et triste.

Le regard bleu se porta sur le Chapelain à qui elle fit signe de commencer la célébration.
Marre...un peu...d'attendre.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Orantes

avatar

Nombre de messages : 123
Duché/Comté : Touraine

MessageSujet: Re: Funérailles de Désiré   Dim 12 Sep 2010 - 15:20

Le glas venait de retentir et Orantes était encore dans les bras de Morphée. Vite il enfila ses atours et courut jusqu’à Saint-Hubert. Ses sœurs, sa tante et le chapelain était déjà là, dans l’atmosphère glacé de la chapelle. Ne souhaitant pas interrompre la célébration qui venait à peine de commencer, il se dirigea rapidement aux côtés de Tolaine et de Nabel à qui il prit la main. D’un signe de tête, il salua Della qui occupait sa place de chef de famille sur la première travée. Il ne restait plus qu’à l’impétueux Renart de prendre son mal en patience et d’espérer que ces funérailles ne traîneraient pas en longueur…Il détestait les enterrements et encore plus ceux qui faisait pleurer sa plus jeune sœur.
Revenir en haut Aller en bas
Tristan_du_cost
Chapelain des Renarts
avatar

Nombre de messages : 119
Duché/Comté : Bourgogne
Titre(s) : Diplomé du Séminaire Archidiocésain de Lyon

MessageSujet: Re: Funérailles de Désiré   Lun 13 Sep 2010 - 18:24

Le geste simple et autoritaire de Della lui commandait de débuter l'office. Quelle belle dame ... Le deuil réhaussait sa gravité et la rendait encore plus séduisante. Elle paraissait à la fois fragile, mais également sûre de ce qu'elle voulait.
Il fallait bien un Baron, expert en diplomatie comme elle, pour lui prendre sa main et partager sa destinée.
Tristan soupira en jetant sur elle un coup d'oeil rapide, comme on pense à un rêve inaccessible.


Bonjour, chers enfants de Dieu, et bienvenue en ce lieu saint !

Mes chers frères et soeurs, nous sommes tous réunis, afin de célébrer une dernière fois, le souvenir de notre ami, notre frère, notre cousin ...




Tristan se tut pour laisser le temps à Orantes de s'installer.
Puis d'une voix forte et grave, il entonna :


Je confesse à Dieu Tout-puissant, à tous les Saints, et à vous aussi, mes Amis, parce que j'ai beaucoup péché, en pensée, en parole, en action.
Je supplie tous les Saints, et vous, mes Amis, de prier le Créateur pour moi. Que le Très Haut nous accorde le pardon, l'absolution et la rémission de tous nos péchés.


Après un temps de réflexion, Tristan continua

Maintenant, je vais demander à un membre de la famille de bien vouloir réciter notre crédo, signe de notre Foi en l’Eglise Aristotélicienne et ses prophètes.

Il jeta un regard circulaire aux fidèles, espérant qu'une âme charitable se levât.
Revenir en haut Aller en bas
Nabel

avatar

Nombre de messages : 173
Age : 30
Duché/Comté : Alençon

MessageSujet: Re: Funérailles de Désiré   Lun 13 Sep 2010 - 20:41

Le regard de Nabel passa du dos de Della au visage de sa sœur. Qu'il était bon de se retrouver.
Les paroles que sa sœur prononça par la suite furent difficiles pour la chancelière.


Peut être n'aurais je pas du accepter ce que l'on t'as fait subir. J'ai eu tord, Tolaine, et je le sais, mais comme je ne peux imaginer ma vie sans toi, je ne peux vivre sans Louis.
Cela n'est malheureusement pas une excuses, et je m'en rend compte aujourd'hui, alors même que j'enterre celui qui fut pour moi plus qu'un cousin. Comment puis je me comportais ainsi avec les miens !


Il est bien là le malheur des enterrements, c'est que c'est lorsque l'on célèbre la mort que les vivants se retrouvent.
Il avait était dur d'enterrer Thomas, dur d'apprendre la mort d'Eldwin, et aujourd'hui, elle enterrait un cousin, qu'elle considérait comme un oncle.
Les yeux se remplient de larmes à nouveau, à l'idée, qu'il n'était plus là. Le cœur battant à en sortir de la poitrine, comme un goût de nausée, une envie de sortir. Les deux paupières se referment sur les prunelles brunes, et la poitrine se lève, à rythme plus ou moins égal des respirations ayant pour but d'apaiser la blonde.
Et puis quand une main s'empare de la sienne, l'Adorable ouvre les yeux et les plongent dans le regard de son frère.
Plus qu'un le lien de sang et de chair qui lié la plus jeune d'Eloi à l'ainé, il était pour la benjamine son refuge. Un refuge pour son cœur, pour sa tête, pour son être, plus qu'un frère il était comme un père, peut être le seul homme qu'elle aimerait à jamais.
Les trois enfants avaient grandis, séparément, mais les trois s'aimaient, même si les liens étaient différents.

Et la tête s'incline, en un mouvement timide, un remerciement silencieux à son frère d'être là, et la main de serrer un peu plus fort celle de son ainé, à la recherche de son pilier, quand le corps entier glisse sur le banc de bois pour se rapprocher de celui du renard terrible et déposer la tête sur l'épaule d'Orantes en laissant échapper quelques larmes qui viendront s'échouer sur la chemise du frère.
Si le chapelain invitait une personne à se lever, cela ne serait être Nabel, elle ne savait même pas si elle arriverait à parler, non pas elle, même si elle aurait du, non pas elle, parce qu'elle était en deuil, parce qu'elle avait perdu bien plus que les gens réunis ici, même si elle savait leur peine.
Une prière, pour que Tolaine, ou Della prennent la parole, ne voulant quitter l'épaule et les bras de son frère.
Revenir en haut Aller en bas
Tolaine_La_Louve

avatar

Nombre de messages : 51
Age : 27
Duché/Comté : Limousin
Titre(s) : aucun

MessageSujet: Re: Funérailles de Désiré   Mar 14 Sep 2010 - 19:50

La Brune écouta l'Adorable Renarde lui répondre, elle réprima un claquement de langue agacé, non convenable en ce lieu saint et dû se contenter d'un simple " Tsss " à l'intention de son interlocutrice. Elle l'avait déjà compris que Louis était irremplaçable aux yeux de Nabel à présent mais elle, elle ne l'était pas, et puis sa soeur s'en était très bien tirée sans elle avant que la vérité n'éclate. Tolaine était incapable d'en vouloir à sa cadette, certes, elle aurait aimé que ce soit elle qui lui explique pourquoi l'église lui avait été interdite. Mais en aucun cas Nab aurait pu savoir qu'on la jetterait dehors comme une malpropre. La seule chose qui l'attristait encore, c'était que sa Blonde l'ait complètement ignorée lorsqu'elle était aux prises avec Aimelin tandis qu'elle s'était travestie. La Renarde aurait l'occasion de poser la question vite fait une fois l'enterrement achevé.

Orantes arriva alors que la cérémonie venait juste de débuter, il salua les deux filles et pendant q'il l'embrassait, Tol lui murmura à l'oreille :


Bonjour à toi, mon frère, je suis heureuse de te revoir.

La Louve reporta son attention sur sa soeur, la tête sur l'épaule de leur aîné, elle n'aimait guère la voir dans cet état de tristesse, voyant la chemise d'Orantes lui coller à la peau, là où les larmes de sa cadette tombaient. Elle réfléchissait à un moyen de se rendre plus utile quand Tristan la ramena à la cérémonie, invitant un membre de la famille à réciter le credo, coup d'oeil à la soeur enlacé, résultat c'était pour Della ou elle, tant pis. La Renarde Brune se leva silencieusement, les mains croisées devant elle et la tête basse, puis la demoiselle la releva pour fixer le Père avant de clamer à voix intelligible :

Je crois en Dieu, le très haut tout puissant,
Créateur du Ciel et de la Terre, Des Enfers et du Paradis,
Juge de notre âme à l’heure de la mort.

Et en Aristote, son prophète,
Le fils de Nicomaque et de Phaetis,
Envoyé pour enseigner la sagesse
Et les lois divines de l’Univers aux hommes égarés.

Je coirs aussi en Christos,
Né de Maria et de Giosep.
Il a voué sa vie à nous montrer les chemin du Paradis
C’est ainsi qu’après avoir souffert sous Ponce,
Il est mort dans le martyr pour nous sauver.
Il a rejoint le Soleil où l’attendait Aristote à la droite du Très Haut.

Je crois en l’Action Divine ;
En la Sainte Eglise Aristotélicienne Romaine, Une et Indivisible ;
En la communion des Saints ;
En la rémission des péchés ;
En la Vie éternelle.

Amen


Elle resta debout, attendant que Tristan l'invite à s'asseoir à nouveau s'il n'avait plus besoin qu'une âme charitable pour réciter autre chose.
Revenir en haut Aller en bas
Tristan_du_cost
Chapelain des Renarts
avatar

Nombre de messages : 119
Duché/Comté : Bourgogne
Titre(s) : Diplomé du Séminaire Archidiocésain de Lyon

MessageSujet: Re: Funérailles de Désiré   Jeu 16 Sep 2010 - 18:31

Tristan sourit à la belle brune, satisfait de l'étendue de ses connaissances d'une part, et de sa prononciation très compréhensible d'autre part.
Il prend alors le grand livre des Vertus et, s’adressant à l’assemblée :


Je vais vous lire un extrait des Questions, un des chapitres de la Fin des Temps, du Mythe Aristotélicien du Livre des Vertus :



Citation :
Je demandai à Dieu si Il voulait bien éclairer ma lanterne et, dans Sa grande miséricorde, Il accepta.

Je Lui demandai: “Quand serons-nous jugés? Quelles seront les peines et les récompenses que nous aurons?” Il me répondit: “J’ai décidé, lorsque J’ai fais des humains Mes enfants, de leur faire le plus beau des cadeaux: J’ai fais de tous vos esprits des âmes, vous permettant de gagner le Paradis si vous suivez les enseignements d’Aristote et de Christos, mais vous punissant des Enfers si vous vous détournez du chemin qu’ils ont tracé. Vous êtes en cour de jugement tout au long de votre vie. Chaque pensée, chaque parole et chaque action influent sur Ma décision finale. Lorsque chacun de vous meurt, Je décide de votre destination éternelle. Selon que vous avez été vertueux ou pécheur, vous rejoignez les rangs des élus ou des damnés.”

Après cette lecture, Tristan fit une courte pause et commenta le texte sacré.


Ecoutez cette parole d’alerte, qui est également une parole d’amour. Le Très Haut nous met en garde contre nos faiblesses. Il est prêt à détruire le monde si nous continuons à vivre dans le péché.
Notre avenir ne dépend que de nous. Alors vivons dans l’amitié et respectons la parole transmise par Aristote pour que notre ami, notre frère, notre cousin, et toux ceux qui suivrons, rejoignent le Très Haut.
Oublions nos regrets, ne pensons pas à demain. Vivons l'instant présent, en gardant sa mémoire, en sachant qu'il est avec nous, partout où nous allons.

Revenir en haut Aller en bas
Della

avatar

Nombre de messages : 1443
Duché/Comté : Bourgogne
Titre(s) : Duchesse de Chartres, Vicomtesse de Montpipeau, Baronne de Seignelay, Dame de Railly et de Bréméan

Personnage
Nom: Della de la Mirandole d'Amahir-Euphor
Titre:
Résidence: Seignelay

MessageSujet: Re: Funérailles de Désiré   Jeu 16 Sep 2010 - 18:58

Tolaine lança le Credo et Della lui en fut reconnaissante.

Elle-même le récita puis s'assit pour écouter le sermon de Tristan.

Vivre l'instant présent était bien difficile, pour la Blonde.
Le souvenir des batailles en Anjou était trop présent encore.
Et l'envie de galoper vers l'Orléans devenait pressante.

Mais elle se fit violence et fermant les yeux, elle revit le visage de son cousin Désiré, son sourire et son regard, marque des Volvent.

Elle pria encore alors, pour que le Très Haut l'accueille en son paradis solaire.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Tristan_du_cost
Chapelain des Renarts
avatar

Nombre de messages : 119
Duché/Comté : Bourgogne
Titre(s) : Diplomé du Séminaire Archidiocésain de Lyon

MessageSujet: Re: Funérailles de Désiré   Sam 18 Sep 2010 - 20:33

Tristan referma soigneusement le livre des vertus et continua


Nous te confions, Très Haut,notre ami qui grimpe l’échelle du passage à la nouvelle vie. Nous espérons tous qu’il rejoindra le soleil comme tous les bons, avec Aristote et Christos où tout est beau et non pas vers la lune où terminent les mauvais avec les 7 Démons qui les supplicieront éternellement.
Bien sûr, nous commettons tous des péchés, mais grâce à la confession essentielle, nous serons pardonné et ainsi irons au Soleil.






Recueillons-nous quelques instants sur ne souvenir de notre ami.
Certes, il n’a pas fait grand-chose dans sa vie, et les postes qu’il occupa à la mairie étaient plutôt des postes pour planqués. Il a également passé beaucoup trop de temps en taverne et ses passages à l’église étaient trop furtifs. Mais nous l’aimions bien.

Gardons en mémoire les choses importantes de sa vie afin qu’elles ne tombent pas dans l'oubli.
Désiré avait essayé de nous faire croire qu'il voulait s'engager sur la voix de la religion. S'il est parti en Anjou pour devenir chapelain de Uriel, on sait que cela s'est mal passé. On ne saura jamais trop bien ce qui est arrivé ... Peut-être s'occupait-il un peu trop des paroissiennes ? Peut-être arrondissait-il ses fins de mois en puisant dans la quête dominicale ?
En tout cas, son entourage garde une très bonne impression de ce garçon jovial qui respirait la joie de vivre.

Les personnes qui le désirent peuvent désormais venir saluer une dernière fois la personne décédée avant la mise en terre le cercueil étant ouvert.

Vous pouvez dire une prière, raconter une anecdote et bien sûr y jeter des fleurs si vous le souhaitez.


Revenir en haut Aller en bas
Della

avatar

Nombre de messages : 1443
Duché/Comté : Bourgogne
Titre(s) : Duchesse de Chartres, Vicomtesse de Montpipeau, Baronne de Seignelay, Dame de Railly et de Bréméan

Personnage
Nom: Della de la Mirandole d'Amahir-Euphor
Titre:
Résidence: Seignelay

MessageSujet: Re: Funérailles de Désiré   Mar 28 Sep 2010 - 9:56

Personne ne bougeait...Nous étions vraiment bien peu de choses, même pour nos proches...

Della se leva.
Elle vint se poster devant le corps de son cousin, inclina la tête en signe de salutations et une main posée sur le bord du cercueil, elle pria, simplement :

Puissiez-vous, Seigneur, accueillir notre cousin en votre Paradis Solaire.
Qu'il aille assurer à nos aïeux retournés à vos côtés, que nous ne les oublions pas...

Sur ces dernières paroles, la Renarde Noire laissa traîner son regard sur les quelques parents présents...pestant silencieusement contre ceux qui ne s'étaient pas manifestés.

Puis, elle fit signe que l'on pouvait refermer la bière et qu'il était temps d'accompagner le défunt en terre.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Tristan_du_cost
Chapelain des Renarts
avatar

Nombre de messages : 119
Duché/Comté : Bourgogne
Titre(s) : Diplomé du Séminaire Archidiocésain de Lyon

MessageSujet: Re: Funérailles de Désiré   Mar 28 Sep 2010 - 19:54

Della s'était exprimée au nom de toute la famille et fit signe de continuer la cérémonie. Tristan s’adressa aux fossoyeurs :


Nous allons maintenant procéder à la fermeture du cercueil



Puis toute l’assemblée marcha en procession derrière le cercueil qu’on emmenait au cimetière. Ce cortège était émouvant, quelques pleurs se faisaient entendre malgré les cloches qui sonnaient




Le cortège s’immobilisa devant la tombe fraîchement creusée. Tristan prit alors la parole


Nous allons maintenant confier à la terre le corps de notre frère dans ce lieu où reposent déjà tant de défunts de nos familles. Le moment est venu de lui dire "à Dieu".
C'est un moment de tristesse, mais il faut que l'espérance reste forte en nous. car nous espérons revoir Désiré quand Dieu nous réunira, dans la joie de son Royaume.
Recueillons-nous en pensant à tout ce que nous avons vécu avec lui, à ce qu'il est pour nous, à ce qu'il est pour Dieu.


Tristan fit signe aux fossoyeurs pour qu'ils descendent le cercueil dans la fosse.
Revenir en haut Aller en bas
Della

avatar

Nombre de messages : 1443
Duché/Comté : Bourgogne
Titre(s) : Duchesse de Chartres, Vicomtesse de Montpipeau, Baronne de Seignelay, Dame de Railly et de Bréméan

Personnage
Nom: Della de la Mirandole d'Amahir-Euphor
Titre:
Résidence: Seignelay

MessageSujet: Re: Funérailles de Désiré   Mer 29 Sep 2010 - 18:24

Le lieu de repos des Renarts se trouvait derrière la chapelle, sous la tour du clocher.

Il faisait froid, maintenant et l'air était humide.
Della frissonna et dans un geste machinal, elle releva le col de sa cape.

Le cercueil descendit, sous le grincement lancinant des cordes tendues.

Et voilà, encore un qui s'en est allé...

Lorsque Désiré fut installé dans sa dernière demeure, Della avança et lança la poignée de terre qu'elle avait ramassée devant la tombe.
Puis, après un dernier salut à son cousin, elle laissa la place...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Tristan_du_cost
Chapelain des Renarts
avatar

Nombre de messages : 119
Duché/Comté : Bourgogne
Titre(s) : Diplomé du Séminaire Archidiocésain de Lyon

MessageSujet: Re: Funérailles de Désiré   Jeu 30 Sep 2010 - 20:43

Le pauvre Désiré était enterré dans une indifférence presque totale. Heureusement que la cheftaine des renards était là.
Tristan prit ensuite son goupillon et aspergea le cercueil d'eau bénite et dit



Cette eau, souvenir de ton baptême,
nous rappelle que Dieu a fait de toi son enfant.
Qu'il te reçoive aujourd'hui dans sa Paix !


La cérémonie était terminée. Les quelques personnes présentes défilaient en jetant une poignée de terre dans la tombe.


Revenir en haut Aller en bas
Nabel

avatar

Nombre de messages : 173
Age : 30
Duché/Comté : Alençon

MessageSujet: Re: Funérailles de Désiré   Sam 2 Oct 2010 - 17:27

Si la blonde alençonnaise avait voulu parler ou même bouger, elle n'en avait pas trouver la force.
Les larmes ne cessaient de couler le long des ses joues, la tête toujours posée sur l'épaule d'Orantes, une main vint serrer celle de Tolaine quand celle ci se ressaya après avoir réciter le crédo.
Comme il était loin le temps, où la famille était unie, et que les Volvent ne connaissait pas le mot deuil ... elle aurait voulu y retourner, et les souvenirs de sa première rencontre avec Désiré, lui revinrent en mémoire. Et de pleurer un peu plus, et de chercher encore et toujours le soutien des siens, à travers les bras enlacés de son frère autour d'elle.
Et quand vint le moment, de mettre en terre Feu Désiré, c'est avec le plus grand courage que l'Adorable Renarde se leva. Elle serait bien restée longtemps ici, dans la chapelle, à prier, à pleurer, mais il était l'heure du plus dur moment.
D'un pas chancelant, soutenu par sa sœur et son frère, Nabel suivit le cercueil jusqu'au cimetière familiale.
Un regard perdu sur la tombe paternelle, avant de reporter son regard sur le Casaviecchi.
Et alors que les dernières paroles sont dites par le Chapelain, que Della recouvre déjà le cercueil descendu, la blonde chancèle. Le cœur de se serrer un plus, et les yeux de pleurer toujours autant. Et quand le bras s'essaie à prendre une poignée de terre, les yeux se ferment et la jeune femme s'échappe. Dernier regard sur la boite au fond du trou, dernière larme, avant de partir sans même une paroles, sans même un geste.
Entre douleur et colère, le temps était passé ... ne restait désormais, plus qu'un souvenir O combien douloureux.


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Funérailles de Désiré   

Revenir en haut Aller en bas
 
Funérailles de Désiré
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Baronnie de Seignelay :: Fief de Beaumont :: Terres de Beaumont :: Chapelle Saint-Hubert-
Sauter vers: