AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Mariage d'Oderay et de Kiss

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
kisscool

avatar

Nombre de messages : 64

MessageSujet: Re: Mariage d'Oderay et de Kiss   Lun 26 Avr 2010 - 19:26

Ça commençait,enfin,Kiss avait finit par dominer ces émotions,elle était encore présente en lui mais ne le controler plus,il était plus conscient de ce qui se passait,et en quelque sorte encore plus sur de vouloir le faire après avoir réussit a vaincre sa peur. Bender les fit assoir sur une chaise et commença la cérémonie,Le blond s'aperçut que ni Shak,ni Nad n'était la,la route était longue de Montbrisson a ici,il s'inquiétait de pas les voir arrivés. Leur retard n'empêcher apparemment pas le début de la cérémonie puisque Bender était parti dans la lecture des textes sacré qui illustré le mariage puis entama un discourt qui expliquait en détail le contenu du texte. Kiss se senti soulageait,tous se que clamait Bender,il le faisait déjà chaque jour,il lui suffisait donc de continuer a le faire pour que le mariage soit une réussite pensa t'il.
Bender invita tout le monde a se levait et a récitait un credo,ce que Kiss eu la surprise de pouvoir faire,lui qui pensait avoir la gorges noué.


Revenir en haut Aller en bas
eleinir



Nombre de messages : 4

MessageSujet: Re: Mariage d'Oderay et de Kiss   Lun 26 Avr 2010 - 20:09

Eléinir regardait tout l'apparat de la cérémonie avec de grands yeux émerveillés. Elle n'était pas baptisée et n'allait jamais à l'église car celle-ci avait été fermée si longtemps... Aussi ne comprenait-elle pas tout, elle n'avait jamais entendu cette étrange histoire du cavalier, de Maria et des autres et bien sûr elle se leva avec un temps de retard.
Ne connaissant pas la prière que tout le monde récitait avec conviction elle se contenta de marmonner en essaynt de d'émettre des sons en harmonie. Au moins le Amen final, elle put le dire avec enthousiasme ! Elle savait au moins que la plupart des prières finissaient ainsi.
Elle guettait les autres participants pour s'asseoir de la façon la plus synchronisée possible mais elle était bien plus captivée par les deux mariés, qu'elle voyait de profil mais qui eux se dévoraient des yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Constance de Clèves

avatar

Nombre de messages : 28
Duché/Comté : Lorraine
Titre(s) : Vicomtesse de La Fère, Dame de Maintenay - Commandeur de l'Ordre du chevalier au Cygne

MessageSujet: Re: Mariage d'Oderay et de Kiss   Lun 26 Avr 2010 - 22:31

[Réponse rapide pendant qu’internet est opérationnel, merci pour votre compréhension]

Constance et Cyle attendaient religieusement l’arrivée des invités, des témoins, des mariés… Soudain c’est un Kiss totalement transformé qui fit son arrivée dans une tenue de sable et d’argent.

Regarde Cyle c’est superbe, ils ont trouvé des tisserands dont les doigts sont en or pour sûr. Avec un marié aussi beau j’espère que nous aurons une mariée superbe.

Il y avait un homme visiblement très fatigué, comme convalescence. Constance ne savait pas qui il était mais elle était certaine qu’il était très connu, tout le monde allait le saluer. Il faudrait qu’elle se renseigne car elle ne savait même pas qu’il s’agissait du Duc qui avait été attaqué.

La Vicomtesse de terres artésiennes était un peu ailleurs, pensant encore à ses conversations de la veille avec sa sœur. Elle ne prêtait donc pas attention aux conversations de ci de là et ne regardait pas les gens arriver, elle aurait bien le temps de tout observer plus tard.

L’arrivée de la mariée la fit revenir à la cérémonie. Elle était superbe et parfaitement assortie à son futur époux.


Cyle de Clèves a écrit:
Il y en a du monde...j'ai pas l'impression de voir des têtes familière...tu as vue ma sœur comme la mariée est magnifique ?! Vraiment belle hein !
Oui tu as bien raison elle est magnifique ! Quel joli couple. Et le petit homme ce doit être leur fils, je ne l’ai encore jamais rencontré.
En effet je ne connais pas grand monde… je reconnais Jusoor qui n’a pas l’air en pleine forme. C’est la femme qui est arrivée légèrement essoufflée dirons nous. Il faudra que j’aille prendre de ses nouvelles.


Une entrée surprenante car peu commune vint suspendre la conversation des sœurs de Clèves. L’ainée chuchota : Oh mais c’est Della, tu sais la sœur de Godefroy. Mais pourquoi cet homme que je ne connais pas la porte ? Elle est souffrante ?
Sourire bien trop grand pour une souffrante… Tiens ce doit être le potentiel futur époux, elle a l’air heureuse dans ses bras. Puisse-t’elle l’aimer, et puisse-t’il l’aimer… il semblerait à les voir ainsi.

La Vicomtesse tenta également de calmer sa cadette, de lui expliquer que l’ignorance des mémés serait plus efficace que de leur répondre. Comme si elle elle avait pour habitude de se taire ? Enfin bon elle essayait de tenir son rôle de grande sœur du mieux qu’elle pouvait.

A nouveau le silence entre les deux sœurs s’installa, c’est qu’il fallait respecter la maison du Seigneur et puis elle avait déjà bien parlé la veille. Constance pouvait repartir dans ses pensées et cette fois elles partaient vers l’avenir et la Lorraine. Il fallait qu’elle trouve un sens à sa vie… à nouveau.


Godefroy a écrit:
Je vous présente, Lison mon épouse, bien que je pense que vous vous êtes croisées, et Niria petit sourire à Constance qui comprendrait surement d'où venait ce nom ma fille.

Aux premiers mots, Constance avait reconnu la voix mais elle n’avait pas tourné la tête. La suite de la phrase lui confirmait qu’il s’agissait bel et bien de Godefroy. Elle prenait sur elle pour rester impassible. Ce fut difficile quand elle entendit le prénom « Niria », la tentation de tourner la tête fût très grande. Elle voyait le visage de feue son amie de Ponthieu des années auparavant. Ainsi donc il avait une fille, elle pouvait en être certaine. Un mariage et un enfant et bien elle trouvait qu’il n’avait pas perdu de temps pour un grand timide blessé.

Elle entendit sa sœur répondre poliment et expliquer qu’elle-même se trouvait en plein recueillement. Elle avait finement joué la sœurette. Il ne fallait pas réduire ses efforts à néant bien que d’un coup la Vicomtesse voulait des explications mais ce n’était vraiment ni l’heure ni l’endroit. La meilleure solution était donc de suivre la voie indiquée par la benjamine de la famille : le silence, cette ignorance qu’elle avait conseillée quelques temps plus tôt.

La famille du Renart des mers s’éloigna alors et Constance ouvrit la bouche pour s’adresser à sa sœur mais la cérémonie débutait réellement alors elle tourna son regard vers le religieux… Elle parlerait plus tard.
Revenir en haut Aller en bas
Clafoutty



Nombre de messages : 4

MessageSujet: Re: Mariage d'Oderay et de Kiss   Mar 27 Avr 2010 - 2:36

Claf avait été vite assaillie par temps de monde, et ce elle en connaissait que très peu, reconnaissant par moment de vieux visages ou de nouveaux, elle en avait même oublié de s'assoir.
Où? Peu lui importait, une place c'est une place nan? Mais bon, lorsqu'on ne sait avec qui s'assoir et qu'on a pas de compagnie, fallait bien réfléchir!
Alors va pour le fond, finalement non, car premièrement elle n'aurait pas la grâce d'assister agréablement à la cérémonie, et à voir entièrement les mariés, secondo elle avait l'droit aussi d'être devant, pi quoi encore.

Tout en prenant place, oh oui un siège où la vue était belle, elle offrait ici et là, un sourire courtois et quelques hôchements de tête en guise de salutation.

Ode était ravissante, et son blond resplendissant. Les chuchotis, les rires, Claf s'y perdait, faut dire qu'elle n'était pas à ses aises, avec qui parler ? Personne. Restait plus que la transparence, ce qui était pas du tout agréable pour Claf, bon passons , ainsi c'est, ainsi sera!

La petite Mae, faisait fort attention au petit blondinet, futur drageur comme le fut son père, sans doute! Oh que la môme se débrouillait assez bien, une bonne "grande soeur", m'enfin Claf attarda son regard sur Mae, elle lui disait quelqu'un, mais qui ?
Et on fronce le nez, on se creuse la mémoire, on trouve : SNELL, voilà ce qui lui vint à l'esprit, un sourire amusée elle voyait un air de ressemblance.

Les idées s'en suivirent, elle s'imaginait assise auprès de Shiru, à assister au mariage, et se vit rire, pourquoi fort possible que sa Shushi ne se soit rendue à cette cérémonie, pour bien des raisons qu'elle aurait su parfaitement argumentées! Bref ... qu'elle repose en paix.

CHUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUT


Claf se retourna au même moment qu'une des soeurs Clève, et toisa la personne qui demandait le silence, écoutant la soeur, elle sourit, appréciant une réponse au clair.
L'avait raison la dame, on est pas à un enterrement ici, à un mariage, alors mieux vau les chuchotis que l'ambiance type gore, mortuaire.

Le prêtre qui entâme, la jeune folle Tonnerroise, se tait et écoute.
Revenir en haut Aller en bas
Cyle de Clèves

avatar

Nombre de messages : 8

MessageSujet: Re: Mariage d'Oderay et de Kiss   Mar 27 Avr 2010 - 7:17

La cérémonie débuta par un long discourt du prêtre...il parlait...parlait...Cyle écoutait a moitié, dans son esprit elle repensa quand jadis sa main fut aussi demandée par le Seigneur Arcalion des terres d'Antoing. Un sourire amusé lui échappa perdant toute concentration aux dires de l'homme d'église...seigneur tout puissant qu'un mariage était joie et beau à suivre mais alors...d'un long mais d'un long...c'était vraiment pas le genre de chose ou elle aimait passer du temps, mais quand il fallait, il fallait faire des efforts !

Constance silencieuse à ses coter fixait l'autel et la cérémonie...la rebelle regarda dans la même direction poussant un soupire en se disant qu'il était bien loin le jour ou elle se retrouverait devant un prêtre et en grande robe de mariée...Pis de toute façon elle devait trouver ou se poser...diminuer ses voyages et surtout annoncer à sa sœur que bientôt elle ne se quitteraient plus ! La benjamine avait prit sa décision, Constance était sa seule famille il fallait à présent se réunir ! Les De Clèves ensemble assez de temps perdu !

Souriant en regardant sa magnifique sœur lui souffla à l'oreille...


Je t'aime ma sœurette...et après cette cérémonie j'ai grande nouvelle et t'annoncer...Cyle fut interrompu par la demande du prêtre a se recueillir pour cité le crédo...alors elle baissa la tête avant même une réponse de Constance et....mais un credo a sa manière...dans un murmure...

Je crois en toit seigneur tout puissant...
Créateur du ciel et de la terre alors je te demande avec toute mon âme et ma foi en toi qui grandi chaque jour...
Unis cette femme et cet homme par ta grâce...parsème leur chemin ensemble de bonheur...
Viens aider tes fidèles dans le besoin...

Seigneur tout puissant, toi qui est en chacun de nous,
Protège ma sœur Constance, amène lui le bonheur...elle le mérite comme chacun de nous dans ta maison...
Aide moi, guide moi sur le bon chemin celui de ta grâce divine...Amen...

Comme toujours son credo n'était pas commun a celui demandé, mais c'était le sien, ses mots sortait de son âme...sans chichis sans grande phrase mais sincère !


Tournant légèrement la tête sur le coter aperçue une jeune femme qui semblait aussi prise d'envie de crêper les chignons des deux pies...Cyle manqua d'éclater de rire voyant le regard de celle-ci envers les vieilles...mais portant sa main devant sa bouche se reteint et la retira pour sourire à l'étrangère amicalement, puis instinctivement sortit la langue sur le coin des lèvres la laissant pendre et fit une grimace en regardant la jeune femme genre " Plutôt amère les vieilles " elle lui sourit amusée et repartit du regard vers l'autel attendant la fin de la cérémonie pour présenter ses respect et surtout sortir prendre l'air sur les belles terres...voir visiter les nombreuses pièces du domaine...Cyle curieuse et maladroite a souhaits...

Son regard fixa un gros cierge sur le coter droit de l'autel et sourit...encore des souvenirs lui montant à l'esprit...
Revenir en haut Aller en bas
eoline

avatar

Nombre de messages : 3

MessageSujet: Re: Mariage d'Oderay et de Kiss   Mar 27 Avr 2010 - 10:16

Eoline avait le nez en l'air, plus concentrée sur l'observation de l'architecture de la chapelle que par ce qui se passait ou se disait autour d'elle. Son regard s'arrêta sur le magnifique retable qui ornait l'arrière de l'autel et qui justement illustrait les personnages évoqués par Bender. Elle sursauta en entendant le livre claquer. Légèrement gênée, elle fit bonne mine et tenta de se centrer plus avant sur la cérémonie. Du coin de l'œil, elle se mit à détailler du regarde le jeune couple qui s'apprêtait à échanger des vœux indéfectibles. Les fous!... Comme si l'amour était éternel... Ça restait encore à prouver... Toute à ses pensées, elle se rendit compte pourtant que le moment du crédo était venu. Elle commença donc à s'y prêter et le psalmodia docilement



Quand elle eut fini, même elle n'en revenait pas... Elle s'en souvenait encore!! Pourtant cela faisait des années qu'elle s'était faite baptiser et pour tout dire elle n'était guère pratiquante et ne fréquentait les chapelles que pour les mariages. Enfin ceux des autres, et encore fallait trouver des subterfuges pour qu'elle y assiste tant ce n'était pas sa tasse de tisane. Elle chercha du regard Cristophe, se demandant finalement pourquoi il n'était pas près d'elle. La réponse fut vite trouvée : cela aurait paru trop officiel et elle n'avait nullement l'intention d'être un sujet de ragots. Moins on la remarquait, mieux elle se portait. Voilà au moins une chose que le couvent lui avait permis de découvrir. C'est qu'elle avait drôlement changé la rouquine, elle ne pensait plus de mal de son voisin, elle se faisait de plus en plus discrète, et silencieuse. Si les inconnus la croisaient aujourd'hui ils pouvaient sans conteste la prendre pour un glaçon. Cris ne l'avait il pas appelé dans un de ses courriers "le cœur de pierre". Soit! Il y avait mis un point d'interrogation mais tout de même... Elle n'avait pas pris la peine de répondre. Pour dire quoi d'ailleurs? Démentir, peut-être... mais pas tant qu'elle souffrirait de ses blocages. Elle ne parvenait plus à être tant elle avait peur de souffrir et d'échouer, donc elle laissait dire, feignant l'indifférence. La seule chose qui la taraudait en l'occurrence c'était qu'avec une telle attitude, elle allait aussi droit dans le mur. Mais si cela devait arriver, elle prendrait la chose avec fatalisme, et puis ainsi elle aurait la réponse à ses questions. Elle en était là de ses élucubrations quand son attention se fixa de nouveau sur la cérémonie...
Revenir en haut Aller en bas
Della

avatar

Nombre de messages : 1443
Duché/Comté : Bourgogne
Titre(s) : Duchesse de Chartres, Vicomtesse de Montpipeau, Baronne de Seignelay, Dame de Railly et de Bréméan

Personnage
Nom: Della de la Mirandole d'Amahir-Euphor
Titre:
Résidence: Seignelay

MessageSujet: Re: Mariage d'Oderay et de Kiss   Mar 27 Avr 2010 - 18:52

En attendant que la célébration commence, je me tournai vers l'assemblée que je n'avais pas saluée vu mon entrée...extraordinaire.

Et là, je me dis : "Wawouw ! Quel monde et quel beau monde !
Allant plus en avant de mes pensées, j'ajoutai : "Beaumont, là où il faut être vu."
Et je cachai un petit rire derrière une main cachotière.

Evidemment, ces pensées étaient teintées d'humour mais quand même, j'étais heureuse et je pensais à Eldwin.
"Aurait-il été fier de nous ?", me demandait récemment Godefroy.
Oui, je pense qu'il l'aurait été.
Peut-être n'avions-nous pas pris les chemins qu'il aurait pris.
Peut-être nous aurait-il guidés autrement.
Assurément, il m'aurait arraché les yeux plutôt de me laisser entraîner dans un mariage avec le Baron.
Mais...moi, je ne regrettais rien.

La voix de Bender me sortit de mes pensées et après un regard vers Ode, je me recueillis dans la prière du Credo.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Ladyphoenix



Nombre de messages : 2

MessageSujet: Re: Mariage d'Oderay et de Kiss   Mer 28 Avr 2010 - 9:41

Lady avait suivi jusque là la cérémonie un sourire fiché sur ses lèvres, heureuse pour ses amis. A l'invitation du prêtre, celle-ci récita à son tour le credo.
Revenir en haut Aller en bas
jusoor

avatar

Nombre de messages : 10

MessageSujet: Re: Mariage d'Oderay et de Kiss   Mer 28 Avr 2010 - 10:03

Le crédo... mouais... Ju n'en connaissait que quelques mots, sans doute ceux égaux à un refrain et le fameux "amen". Alors c'est presque fière de connaître au moins ceux-là qu'elle les murmura.

Pendant le reste du temps, alors qu'un murmure général s'élevait, Ju, assise sur son banc, fit le tour de l'assemblée du regard. D'abord les mariés, ou futurs... ils étaient drôlement beaux, et elle, drôlement fière de son ami. Puis les témoins, ou du moins sa copine Eoline, qui semblait connaître le crédo, entre deux regards alentours. Les premiers bancs maintenant. Ju n'y voyait que des dos. Comment reconnaître quelqu'un de la sorte ? Néanmoins elle s'interrogea, n'était-ce pas Poup là-bas ? Bon... c'était tout ce qu'elle pouvait voir... Alors Moineaute tourna la tête de coté. Au moins dans l'obscurité regnante les retardataires lui étaient secourables. Ils laissaient juste passer ce qu'il fallait à chaque ouverture de porte pour éclairer quelques visages... inconnus souvent.

Elle se serait bien carrément retournée Ju pour pouvoir regarder derrière elle et reconnaître des visages amis, mais les premiers grincement du banc qui la dénoncèrent provoquèrent une nuée de regards noirs. Bon... Alors elle se rassit correctement en attendant la suite de la cérémonie, tapotant des doigts le dit banc. C'est que c'était le mariage de son ami, fallait que tout se passe bien.
Revenir en haut Aller en bas
Maelle

avatar

Nombre de messages : 28

MessageSujet: Re: Mariage d'Oderay et de Kiss   Mer 28 Avr 2010 - 10:24

Maelle suivait la cérémonie le plus attentivement possible, mais c'était tentant de regarder ailleurs. Il y avait tellement de monde et de bruits. Tenant toujours Gab près d'elle comme elle pouvait, elle murmura les paroles du credo dont elle se souvenait.
Revenir en haut Aller en bas
Jeanbapt_77

avatar

Nombre de messages : 2
Duché/Comté : Duché de Bourgogne
Charge principale : Soldat de 1ére Classe

MessageSujet: Re: Mariage d'Oderay et de Kiss   Mer 28 Avr 2010 - 11:03

C'est plongé dans une réflexion particulière et le regard vide vers le plafond de la chapelle que JB se rendit compte que la cérémonie avait commencé. Il redescendit les pieds sur terre et regarda discrètement ses voisins présent dans la salle à la recherche de quelconque indice lui permettant où en était la cérémonie. Certaines personnes commençaient à réciter le crédo. Sans plus attendre, et ne sachant pas trop à quelle partie du crédo où ils en étaient, il répéta à voix basse ce que les autres disaient.
Revenir en haut Aller en bas
Night



Nombre de messages : 1

MessageSujet: Re: Mariage d'Oderay et de Kiss   Mer 28 Avr 2010 - 11:13

En retard !

Evidemment, un des seuls jours où elle ne devait pas l'être, elle y était. Muf ! Elle avait mis un peu plus de temps que prévu pour parvenir jusqu'aux terres de Beaumont, lieu où était célébré le mariage de ses amis, Kiss et Ode. La jeune femme aimait prendre son temps, regarder les spectacles que la nature lui offrait, écouter les oiseaux chanter...Partie de là, elle ne pouvait qu'être légèrement en retard, logique.

Night arriva, elle était vetue d'une houppelande rouge, ses cheveux étaient remontés avec quelques fleurs fraiches qu'elle avait mise entre ses mèches et quelques bijoux ornés son cou ainsi que son poignet. Maintenant, il ne lui restait qu'à trouver la chapelle. Elle se situait juste en face d'elle, elle n'aurait pas à la chercher et cela lui ferait perdre un peu moins de temps. Elle se précipita vers cette dernière, gravît les quelques marches amenant à l'entrée puis le plus discrètement possible, elle vînt s'installer dans les derniers rangs et se mit à réciter le crédo comme tous les invités.

Elle jetta un coup d'oeil à l'avant de la chapelle, en direction des futurs mariés. Qu'est ce qu'ils étaient beaux ! Un sourire vînt s'afficher sur son visage.

La prochaine fois, elle prévoirait plus de temps pour le voyage, évitant ainsi d'être sûrement la dernière à arriver !
Revenir en haut Aller en bas
Bender.B.Rodriguez

avatar

Nombre de messages : 21

MessageSujet: Re: Mariage d'Oderay et de Kiss   Mer 28 Avr 2010 - 20:27

Bender avait fermé les yeux à la fin du crédo, ainsi, il avait pu ressentir la ferveur qui s'échappait de la chapelle, percevant néanmoins quelques ondes négatives. Il rouvrit ses mirettes quelques secondes plus tard puis regarda au travers de l'édifice pour reluquer les visages et les chevelures. Il s'arrêta sur deux ou trois exploits capillaires dignes des plus talentueux capilliculteurs du Royaume de France. Puis, il s'avança et observa Oderay intensément, puis Kisscool. Il leva son nez pour poser son regard sur l'assistance et déclara d'une voix calme et emprunte de ferveur :

Mes chers amis, chers frères et chères sœurs, face à nous et face au Très haut se présente Oderay, sémuroise. Sa réputation n'est plus à faire, elle est une ardente défenderesse de notre chère Bourgogne. C'est avec tout son cœur et de toutes ses forces qu'elle protège cette terre si chaleureuse, si accueillant et en cela, nous l'en remercions. En sa qualité de sergent de la garnison de Saint Martin, Oderay s'est vue décorée pour ce qu'elle a fait pour le duché. Ses activités lui laissent peu de temps mais elle trouve tout de même quelques heures pour s'occuper d'un champ de légumineuses qu'elle vend à un tarif promotionnel au marché du village. Bref, ce petit bout de femme est une exceptionnelle force de la nature, tant dans son âme que dans son corps.


Bender se tourna ensuite vers Kisscool qu'il désigna de son index droit, pointé en direction du visage de ce dernier, l'accusant en ces mots :

Face à nous et face au Tout Puissant, se présente Kisscool, blondinet boulanger et pilier de comptoir de Sémur la belle. cet homme est le gérant d'un débit de boissons à la qualité exceptionnelle. Je parle de la bière là...bien qu'il ait effectivement lui aussi des qualités exceptionnelles. Infatigable, Kiss comme la plupart ont l'habitude de le surnommer, multiplie les activités, passant allègrement de sa boulangerie à sa taverne, sans oublier son élevage de truies et sa qualité de conseiller porcin à la municipalité de Sémur. Bref, il est avant tout connu pour son accueil chaleureux vis-à-vis des étrangers, d'ailleurs même parfois critiqué par ses paris pour offrir des coups à n'importe qui et oublier ses amis...n'est-ce pas Kiss ?


Bender se remémora l'une de ses soirées ou Kiss offrait à foison de la bière aux étrangers mais que lui, le guide spirituel du village, pouvait se gratter. Il continua tout de même :


Bref, Kisscool est un sacré bonhomme qui mérite d'être connu.

Ensuite, le religieux regarda intensément les deux futurs époux, l'un après l'autre et leur demanda d'un ton plus que sérieux :

Le mariage suppose que les deux époux s'engagent l'un vers l'autre librement et sans contrainte, qu'ils se promettent amour mutuel et respect pour toute la vie, qu'ils accueillent les enfants que Dieu leur donne, et les éduquent selon les écrits d'Aristote et la pensée de Christos. Oderay et KIsscool, est-ce bien ainsi que vous voulez vivre dans le mariage ?
Revenir en haut Aller en bas
kisscool

avatar

Nombre de messages : 64

MessageSujet: Re: Mariage d'Oderay et de Kiss   Mer 28 Avr 2010 - 21:35

Kiss du retenir un rire en entendant Bender et les description qu'il donnait,il avait l'art de détendre l'atmosphère et Kiss se dit que la cérémonie aller promettre d'être pleine d'humour. Il avait beau cherché dans sa mémoire,il ne se souvient pas avoir oublié ces amis dans quelconque soirée,il haussa les épaules en souriant. A part ce détail,Kiss aimait bien la description que Bender faisait de lui et le toucha aussi. Kiss fut surprit quand le visage et le ton de son ami de religieux devient d'un coup plus sérieux.

Citation :
Le mariage suppose que les deux époux s'engagent l'un vers l'autre librement et sans contrainte, qu'ils se promettent amour mutuel et respect pour toute la vie, qu'ils accueillent les enfants que Dieu leur donne, et les éduquent selon les écrits d'Aristote et la pensée de Christos. Oderay et KIsscool, est-ce bien ainsi que vous voulez vivre dans le mariage ?


Hé ben,je peut assurer ici devant vous tous,que je ne suis pas contrait a épouser Ode,mais vous me direz il y a pire comme contrainte,une merveilleuse femme comme elle..pas besoin de couteau pour me forcer a me marier avec elle,j'y vais la tête la première et sans réfléchir!!!
Amour mutuel et respect dit tu euh vous,dite vous mon seigneur euh messire le Gross op.. euh enfin Bender
sourire gêner puis racle sa gorge euh oui donc amour,les gens present ici peuvent en temoigner,j'aime Ode plus que tout,la respecté oui aussi et donc je ne voit pas de raison pour ne pas continuer chaque jour a le faire encore encore!!
Les enfants que Dieu a la bonté de nous donné,hé ben a dire vra..
Kiss s'arrete,il voulait évoquer Gabriel mais une pensait fugitive lui traversa l'esprit lui faisant pensait que c'était pas vraiment une bonne idée,il se décida au dernier moment de taire celaoui ben on ferra ce qu'on peut avec eux,vous savez les enfants de nos jours hin!!
Par contre,juste une chose me turlupine,vivre dans le mariage.....c'est pas mieux de vivre dans une maison???


Kiss regarda Bender d'un oeil interrogateur et sourit
Revenir en haut Aller en bas
Shaka

avatar

Nombre de messages : 2
Age : 29
Duché/Comté : Duché du Bourbonnais Auvergne

MessageSujet: Re: Mariage d'Oderay et de Kiss   Mer 28 Avr 2010 - 23:02

[Le narrateur de Shaka vous salue bien bas]

Cela faisait déjà quelques jours que Nadège, Astride, Jinette et Shaka étaient arrivés en Bourgogne afin de se rendre en tant que témoins au mariage d'Oderay et de Kiss.

Ce dernier leur avait fait l'honneur de leur demander d'être ses témoins lors de son passage à Montbrisson, en Bourbonnais-Auvergne, alors qu'il accompagnait son futur beau-frère pour une raison dont Shaka n'avait plus le moindre souvenir... peut être ne l'avait-il jamais su d'ailleurs...

Bref, pour une fois, ils ne voulaient pas faire comme d'habitude, c'est à dire arriver en retard. Ainsi, ils étaient partis quelques jours plus tôt qu'un trajet Montbrisson - Beaumont l'exige à l'accoutumé et, malgré quelques erreurs de route, spécialité maison de la lignée Rose-Éclose, ils étaient parvenus en Bourgogne avec, pas un! Non Messires et Mesdames! Pas deux! Mais avec trois jours d'avance! Des personnes normales se diraient certainement que ça n'a rien d'exceptionnel ou bien même n'en auraient-elles strictement rien à faire, mais pour quelqu'un habitué à voyager avec, à ses côtés, des Rose-Éclose, c'était un exploit.

Nadège et Shaka avaient donc mis à profit ces jours d'avance afin de se préparer comme il se doit pour la cérémonie, sortant les habits commandés pour l'occasion de leurs malles, rencontrant Kiss qui leur avait confié les alliances, réfléchissant à quelques petites phrases à dire aux époux lors de l'évènement s'il leur était demandé de parler....

Le jour J arriva enfin.

Ils s'étaient bien entendu réveillé tôt afin de ne pas arriver en retard à la cérémonie, il faut dire qu'ils étaient bien obligés car n'importe quel évènement inattendu était susceptible de les retarder... Pour preuve, ils avaient réussi à arriver en retard au mariage d'un Pair de France tri-Duc et d'une Angevine, à présent elle aussi tri-Duchesse si vous voyez de qui l'on parle...

Et tout allait comme sur des roulettes, ils étaient quasiment prêts à partir, il ne manquait plus à Shaka que de prendre la boite contenant les alliances puis ils se rendraient à Beaumont. Attrapant son sac dans lequel il avait pour habitude de ranger ses affaires, il farfouilla quelques secondes à l'intérieur avant d'en sortir la-dite boite. Il reposa le sac sur la chaise qui se trouvait à côté de lui et ouvra la boite pour s'assurer que les alliances étaient toujours bel et bien là.

Et c'est là que tout a dérapé...


*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*
[Le narrateur de Nadège take the power !!]

Nadège n'en croyait pas ses yeux. Comment se pouvait-il que les alliances ne se trouvaient plus "joliment" (tout est relatif hein) disposées dans la boîte ? Où avaient-elles bien pu être fourrées ?
Jusqu'à présent, elle n'avait encore jamais vu d'alliances prendre leurs jambes à leur cou, parce qu'elles ne voulaient tout simplement pas passer leur vie autour d'un doigt. C'est vrai que ça doit être plutôt barbant comme vie...

Une tonne de scénarios possibles se bousculèrent dans la caboche de la mère Nad, mais elle retenait seulement la plus drôle :
On va dire à Kiss que les alliances sont parties vivre leur vie ailleurs !
Cependant, elle avait beau être drôle cette explication, elle était fort peu crédible, voire pas du tout....

Il ne restait que LA solution : retourner la chambre d'auberge et arriver à la bourre -comme d'habituuuuuuudeuuuuh-


-Astriiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiide ! Où t'as foutu les jolis anneaux tous gris qu'étaient dans la boîte dans le sac de Shaka !

Pas de réponse..
Ouais logique d'un certain côté, mais le fait est qu'elle n'avait pas pointé le bout de son nez comme elle le faisait quand on l'appelait, avec sa petite tête d'ange qui veut dire "mais j'ai rien faiiiiiiiiiiiiiiiit".

Et c'est là que tout à dérapé ²


*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*
[Mais le narrateur de Shaka ne se laisse pas faire et reprend l'avantage]

Et voila, comme si ça ne suffisait pas, il fallait qu'ils accumulent les pertes, cette journée promettait d'être longue, très longue...

La chambre n'étant pas bien grande, le tour en fut vite fait, pas l'ombre d'une Astride ni des alliances.

Ni une, ni deux, Nadège et Shaka descendirent les escaliers à toute vitesse et commencèrent à chercher la petite à l'extérieur. Après quelques minutes, ils se mirent tous deux en direction du marché afin d'aller quérir du renfort en la personne de Jinette qu'ils savaient en compagnie de Flavien, son amour de poissonnier.

Arrivés à bon port, quel ne fut pas leur soulagement lorsqu'ils virent la petite Astride aux côtés des deux tourtereaux qui riaient, les pommettes rouges comme des pivoines.

C'est en s'approchant que Nadège et Shaka comprirent la raison de leur état, la gamine leur tendait une alliance à chacun. C'est qu'elle n'était pas idiote la petite, elle avait bien compris que la rousse et le brun n'étaient pas que de simples amis.


[Le narrateur de Nadège n'étant plus en état de narrer, c'est donc votre serviteur qui va se taper le reste du boulot]

C'est donc après avoir récupéré les deux alliances et enguirlandé Astride comme il se devait qu'ils partirent sans plus attendre en direction du domaine de la famille Volvent.

Un petit moment plus tard, ils se trouvaient au pied des portes de la Chapelle Saint-Hubert... Quand on lui avait dit le nom de la chapelle, Shaka s'en était amusé d'ailleurs... Une chapelle en l'honneur du Saint Patron des chasseurs là où vivaient une famille de Renarts...

Après avoir repris leur souffle et réajusté leurs tenues, Shaka poussa la porte le plus doucement possible afin d'éviter qu'ils ne se fassent trop remarquer, même si c'était peine perdue par avance étant donné qu'il fallait qu'ils rejoignent Kiss non loin de l'autel...

Ainsi, une fois tous les trois à l'intérieur, ils prirent cette direction, passant sur le côté gauche de la nef toujours dans le même objectif de discrétion et il arrivèrent au premier rang, où se tenaient trois places vides, certainement celles qu'ils devaient occuper tandis que Bender demandait aux futurs époux s'ils désiraient vivre dans l'amour et le respect de chacun.

Ils s'assirent alors et Shaka en profita pour jeter un coup d'œil à l'assemblée où il pu voir bon nombre de visages connus, quelques uns qui ne l'étaient pas, certains qu'il était content de revoir.... d'autres moins...
Revenir en haut Aller en bas
Constance de Clèves

avatar

Nombre de messages : 28
Duché/Comté : Lorraine
Titre(s) : Vicomtesse de La Fère, Dame de Maintenay - Commandeur de l'Ordre du chevalier au Cygne

MessageSujet: Re: Mariage d'Oderay et de Kiss   Jeu 29 Avr 2010 - 10:43

Constance avait récité elle aussi le Credo et avait légèrement sourit en entendant celui de sa soeur. Elle s'en voulait un peu d'être aussi formelle pour une fois.

Elle se demandait bien lequel des hommes ici présents étaient le fameux Shaka. Etrange que le témoin ne soit pas à côté du futur marié se disait-elle.


Cyle, tu crois qu'il est coutume en Bourgogne que le témoin du marié se cache? Ce serait bien étrange tout de même...

La petite soeur n'eut pas le temps de répondre que 3 personnes entrèrent dans le saint lieu. Constance tourna la tête pour voir si elle les connaissait mais leurs visages ne lui disaient absolument rien...

Ben ma foi, mieux vaut tard que jamais... j'espère au moins qu'ils ne viennent pas pour s'opposer au mariage... sinon mieux vaut JAMAIS... * petit sourire de la Vicomtesse*

[Zut une urgence obligée d'écourter]
Revenir en haut Aller en bas
Oderay

avatar

Nombre de messages : 198

MessageSujet: Re: Mariage d'Oderay et de Kiss   Jeu 29 Avr 2010 - 16:28

Je marmonnais le credo avec le plus de conviction possible (pas simple quand on le connait pas me direz vous et c'est pas faux!) et écoutais la suite. Je rougis légèrement quand Bender évoqua mes états de services et souris de bon coeur en écoutant la description de Kiss suivuit de ses questions!

Raa mon blond, y a pas de doute c'est bien pour ça que je t'aime! J'évitais toute fois de pouffer de rire, essayant de garder mon sérieux et allais répondre à Bender lorsque trois personnes firent leur entrée!

Shaka, mon "parrain et sa douce Nad et..une petite fille? Tiens Kiss ne m'avais pas dit...Opff on aura bien le temps après la cérémonie pour en parler. J'étais quand même plus soulagée, Shaka ayant les fameuses alliances!


Citation :
Le mariage suppose que les deux époux s'engagent l'un vers l'autre librement et sans contrainte, qu'ils se promettent amour mutuel et respect pour toute la vie, qu'ils accueillent les enfants que Dieu leur donne, et les éduquent selon les écrits d'Aristote et la pensée de Christos. Oderay et KIsscool, est-ce bien ainsi que vous voulez vivre dans le mariage ?

Je cherchais le regard de mes deux jolies témoins, Della et Eo, avant de me tourner vers bender et de lu répondre :

Oui c'est bien ainsi que je souhaite vivre dans le mariage. c'est non contrainte et de mon plein gré que je souhaite ce jour m'unir à Kiss, ce merveilleux blondinet et lui donner tout les enfants qu'il voudra bien me faire...

je regardais Kiss et lui sourit en coin, on en avait déjà une de merveille, le petit de chou que Maelle tenait vaillament dans ses bras..d'ailleur maelle, c'était ma quasi presque fille, mais pour moi, pas de façon officiel...
Revenir en haut Aller en bas
Cyle de Clèves

avatar

Nombre de messages : 8

MessageSujet: Re: Mariage d'Oderay et de Kiss   Ven 30 Avr 2010 - 20:09

Terminant sa prière...Cyle pencha la tête vers sa sœur lui tendant l'oreille...

Citation :
Cyle, tu crois qu'il est coutume en Bourgogne que le témoin du marié se cache? Ce serait bien étrange tout de même...

La regardant un petit sourire de diablesse ce dessina sur ses lèvres, levant les yeux vers l'autel se suréleva un peu...cherchant à apercevoir le témoin en question...au même temps la benjamine ne savait même pas a quoi il pouvait ressembler, ouvrant la bouche pour répondre sa sœur la prit de court ajoutant :

Citation :
Ben ma foi, mieux vaut tard que jamais... j'espère au moins qu'ils ne viennent pas pour s'opposer au mariage... sinon mieux vaut JAMAIS...

Étrange dis-tu ? Moi je dirais que...comment dire...ben je sais pas ! Mais au même temps tout est étrange en Bourgogne...le peu de temps que j'ai pu y passer j'ai pu constater cela...Affirmant ses dires d'un petit oui de la tête ajouta...Bon au même temps moi je sais même pas a quoi il ressemble le témoin...elle fit une petite grimace tirant sur son bustier...Je crois qu'il est trop serrer ! J'aurais du moins tirer sur les rubans...Je vais étouffer !

Elle poussa son petit soupire de mécontentement en vers sa toilette tout en observant les retardataires entrant dans la maison du seigneur...finalement haussa les épaules disant...

Oui...enfin il serrait mal venu une telle arrivée pour semer discorde dans ces belles noces... elle sourit à la vicomtesse puis...Crois tu que le mariage soit encore long ? C'est pas que je n'aime pas hein ! Oh non non....mais il fait une chaleur, trop de monde j'ai l'impression de fondre aussi vite que les cierges moi...

Constance fit des yeux tout rond, mais un petit minuscule sourire pointait sur ces lèvres...Cyle la regardant inclina la tête et taquine...

Désolée dame Constance De Clèves...Tu me connais j'ai du mal a garder ma langue longtemps dans ma bouche sans rien dire maladroitement....hem...je...en fait il fait juste un peu chaud voilà....

Pour un peu elle ce serait mise à siffloter l'air de rien...mais ce n'était pas dans les bonnes manières des mondanités...alors elle fit mine de rien et resta silencieuse tête baissée mais se retenant de rire...
Revenir en haut Aller en bas
Bender.B.Rodriguez

avatar

Nombre de messages : 21

MessageSujet: Re: Mariage d'Oderay et de Kiss   Ven 30 Avr 2010 - 20:36

Alors que le religieux n'attendait qu'un oui à sa longue question, Kisscool était parti dans une tirade dantesque qui, indubitablement, se termina par un brève de comptoir dont le blondinet avait la science. Souriant, Bender ne répondit pas tout de suite, voulant laisser le temps à Oderay de répondre. C'est de manière plus concise que cette dernière répondit par l'affirmative. Désormais, Bender avait les coudées franches pour unir ces deux êtres devant le Très Haut et un parterre d'invités. D'ailleurs, le clerc avait repéré le petit manège de Nadkiroul et Shaka sur le côté gauche de la nef, cherchant à s'infiltrer comme des fantômes mais, hélas, dépassant d'une tête et demie l'assemblée assise sur les bancs. Bref, une fois les deux témoins assis, le religieux pu répondre à Kiss par ces mots :

Pour ce qui est de la maison mon cher ami, il va te falloir te mettre au boulot parce qu'elle ne se construira pas tout seul...et la maison du seigneur n'est pas un hôtel particulier pour jeunes mariés. J'avoue que chapelle et nuit de noce ne font pas bon ménage si tu vois ce que je veux dire.

L'officiant avait déjà effectué une étape importante, les deux futurs époux voulaient vivre dans l'amour et la vertu, ainsi, il demanda :

Mes chers enfants, si vous pouviez prendre vos alliances que je les bénisse, cela serait parfait !

Bender fit volte face et se dirigea vers l'autel, il sembla chercher quelques instants puis lâcha un "
Ahhhhh...c'est là" de circonstance en mettant la main sur une petite fiole de verre. Il l'ouvrit et s'approcha des deux tourtereaux, attendant que ces derniers présentent les alliances...

Revenir en haut Aller en bas
Poupounet

avatar

Nombre de messages : 15

MessageSujet: Re: Mariage d'Oderay et de Kiss   Sam 1 Mai 2010 - 8:18

Théo n'avait pas daigné lui répondre, ba elle s'en moquait, dans un haussement d'épaule elle retourna auprès de son malade. Elle suivit la cérémonie dans un calme olympien, écoutant son frère et priant pour que se couple soit heureux. Elle ne put s'empêcher de jeter des coups d'œil ici ou là. Beaucoup de tête non connue ou juste de vue en les ayants croisés à Dijon. Elle était contente pour Ode, elle avait de suite appréciée cette femme, pas comme tous les dragons, elle aurait presque grimacé en pensant à Cléa. Cette femme avait le don de lui mettre les nerfs en pelote.

Sa rencontre avec Kiss à Sémur avait été pleine de joie et d'amusement, elle avait de suite appréciée l'homme qui était un vrai bout en train. Non vraiment, elle était heureuse pour lui. Elle leur souhaitait un mariage plus heureux que le sien.
Revenir en haut Aller en bas
Della

avatar

Nombre de messages : 1443
Duché/Comté : Bourgogne
Titre(s) : Duchesse de Chartres, Vicomtesse de Montpipeau, Baronne de Seignelay, Dame de Railly et de Bréméan

Personnage
Nom: Della de la Mirandole d'Amahir-Euphor
Titre:
Résidence: Seignelay

MessageSujet: Re: Mariage d'Oderay et de Kiss   Sam 1 Mai 2010 - 15:17

Dans mon dos, j'entendais quelques murmures, quelques mouvements aussi...sans doute des retardataires ou des commentaires sur la beauté fracassante des mariés.

J'écoutais Bender avec attention lorsqu'il prononça quelques paroles qui me touchèrent directement.

Citation :
qu'ils se promettent amour mutuel et respect pour toute la vie...
Je doutais très fort que l'amour fut obligatoire pour se marier. L'amour, pour moi, n'était que douleur et amertume, je ne concevais pas de retomber dans ce piège vicieux. Par contre, le respect, oui ! Le respect, la confiance, étaient pour moi, des éléments indispensables à toute union. Sans confiance, sans respect, on ne construisait rien.
Mon regard glissa vers Theognis qui semblait distrait et je me demandai s'il serait capable de respect...Un léger doute s'empara de moi, que je chassai aussi vite que possible pour revenir à la célébration.

Le moment que je préférais arrivait : les anneaux.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Bender.B.Rodriguez

avatar

Nombre de messages : 21

MessageSujet: Re: Mariage d'Oderay et de Kiss   Dim 2 Mai 2010 - 13:33

Bender se demandait où les mariés avaient bien pu laisser leurs alliances ou à qui ils les avaient confiées. Il commençait à se dire qu'il allait lui falloir trouver des anneaux de substitution sinon, il allait perdre un grand nombre des invités qui allaient s'endormir comme des masses. Heureusement, le plus long, le discours du prêtre, était passé, il n'avait plus qu'à bénir les alliances, faire dire les consentements, faire échanger les bagues et prononcer le mariage...et enfin, enfin, il pourrait picoler avec les heureux mariés...

Ainsi, délicatement et avec une élégance certaine, il glissa un :


Hem...


Dernière édition par Bender.B.Rodriguez le Dim 2 Mai 2010 - 22:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
kisscool

avatar

Nombre de messages : 64

MessageSujet: Re: Mariage d'Oderay et de Kiss   Dim 2 Mai 2010 - 13:51

Kiss sourit encore une fois aux dires de Bender,il trouvait que Bender était un artiste,et qu'il était maitre dans son art.Son attention fut attiré par une petite troupe qui faisait son entré,il était rassuré de voir enfin arrivé ces témoins,il fit un signe de tête a Shak,Nad et leur petite puis se ré concentra sur Bender.


Citation :
Mes chers enfants, si vous pouviez prendre vos alliances que je les bénisse, cela serait parfait !


Les alliances devait être Bénis,Kiss avait envoyé un coursier jusqu'à Montbrisson pour qu'il remette les bagues a Shaka et Nad,le retour a Semur de ce coursier signifié que ces alliances était donc avec ces témoins. Kiss voyant aucune réaction de la part de Shak et Nad,il se tourna vers eux

Shak,Nad,vous avez bien ramener les alliances,Bender en aurait besoin la,pour les arroser!
Revenir en haut Aller en bas
Severin
Le Renart Melancolique
avatar

Nombre de messages : 215

MessageSujet: Re: Mariage d'Oderay et de Kiss   Dim 2 Mai 2010 - 20:10

[ Quelque part dans un sombre monastere...]

La tension palpable lors de son dernier voyage aupres d'Oderay avait decouragé le jeune de Volent qui ne savait pas trop comment prendre sa sœur... Et ce mal revenu le ronger de l'interieur l'avait précipité à la decision de se cloitre quelques temps.
Apres tout... Ode et Kiss ne l'avaient pas attendu pour s'aimer, pour avoir un enfant, ni meme pour organiser leur mariage...
Excuses, prétextes, raisons... Las... le Volvent savait que son absence se sentirait, du moins l'esperait il au moins un peu...

A la meurtrière du couloir ou il déambulait, il laissa un vent printanier encore froid lui fouetter le visage. Sa place était aupres de sa famille, mais les démons de son etre il les portait comme une plaie honteuse et beate que personne ne devait voir...

- Puisse tu me pardonner ma soeur...

Ce fut le message qu'il confia au vent...
Retournant dans sa propriété il fit appeler son valet, le pauvre Maturin n'avait lui non plus rien a faire la...
Il sortit de sa malle un coffret, une piece de marqueterie d'une finesse rare. Il la caressa mélancoliquement avant de l'ouvrir. A l'intérieur un service de bijouterie, fait d'un collier, de pendant d'oreille et d'un bracelet serti de pierres fines et discrètes...

Il s'avanca vers son bureau ou une plume reposait sur un morceau de velin parcouru de mots raturés. Il la chiffona, inutile de se justifier... simple et direct... transmettre dans un minimum de mots ce qu'il pouvait ressentir...

Citation :
Ode,

Je n'ai jamais vraiment su ou était ma place, mais aujourd'hui j'ai le sentiment qu'elle devrait etre aupres de vous alors que vous realisez une union vers laquelle je vous ai tant poussée et qui me rejouis.
Peut etre un jour saurez vous me connaitre assez pour savoir qu'il est des jours ou il vaudrait mieux que vous ne m'ayez jamais rencontré...
Acceptez ce present ... La bijouterie que notre père offrit a notre mère lorsqu'elle donna la vie a une superbe enfant nommée Oderay... Elle n'a jamais eu l'occasion de la mettre, puissiez vous lui faire honneur et l'arborer fièrement.

Je pense a vous...

Severin.

Il s'appretait a plier le parchemin quand il arreta son geste portant la main a sa poitrine. Il tira de sa chemise le crucifix serti d'un azur fin... Il prit une grand inspiration avant de l'oter de son cou pour le glisser sur le vélin qu'il plia et scella...

Le tintement d'une sonnette fit accourir le domestique auquel il tendit le colis.

- Tu porteras ceci a Beaumont... Et tu y resteras, propose tes services au chateau et sers la famille en mon nom...

Les cloches des vêpres sonnaient, le mélancolique donna congé a son domestique avant de prendre la direction de la chapelle.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Maturin

avatar

Nombre de messages : 57

MessageSujet: Re: Mariage d'Oderay et de Kiss   Dim 2 Mai 2010 - 20:18

[ quelque part dans une p***** de trou perdu...]

Quelle idée avait eu mon maitre de venir s'isoler une nouvelle fois dans ce sombre monastere? Moi qui esperait que c'en était fini de cette vie a toujours reflouer de pseudos demons du passé... Il avait une famille, un magnifique soeur... Et un domaine viticole a gerer et lui, il ne trouvait rien d'autre qu'a venir s'enterrer au milieu de nulle part....

D'une part je ne pouvais pas trop m'en plaindre, je travaillais beaucoup moins pour le meme salaire, mais l'ennui commençait a me gagner et l'absence de presence feminine egalement...

Je fus surpris d'entendre raisonner la clochette de mon maitre et m'empressai de me rendre aupres de lui, peut etre cela sonnait il notre retour dans le monde normal...
Que neni...

J'attrapais la boite avec delicatesse puis le pli... Il me liberait, je ne savais pas trop si je devais m'en rejouir mais je ne pouvais rien dire, ce n'etait pas une proposition mais un ordre.
Je repondis d'un signe de la tete et pris congé, avant de galoper vers beaumont.


[beaumont]


Le chateau était vide... Mais que diable se passait il ?

Mariage, mariage criait un domestique a la bourre qui courrait vers l'exterieur... J'eu a peine le temps de monter dans ma chambrine me refaire une propreté avant de me rendre a la chapelle. La salle était pleine et je ne distinguais pas bien le devant, l'autel...
Puis bousculant quelque peu les domestiques et autres gens a qui je montrai avec orgueil le present de mon maitre, je m'approchais assez pour decouvrir dame Oderay dans une splendide robe imaculée...
Vision paradisiaque qui me laissa beat alors que j'essayais de m'approcher davantage. Apres tout j'avais une mission...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mariage d'Oderay et de Kiss   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mariage d'Oderay et de Kiss
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Baronnie de Seignelay :: Fief de Beaumont :: Terres de Beaumont :: Chapelle Saint-Hubert-
Sauter vers: