AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une silhouette dans la nuit

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Victor

avatar

Nombre de messages : 102

MessageSujet: Une silhouette dans la nuit   Mar 6 Avr 2010 - 12:03

[Quelques jours avant l'arrivée d'Yvane]

J'ai trop faim, tant pis pour le risque. Voilà assez longtemps que je suis caché sur les terres du domaine. Hier, le vent soufflait dans ma direction, poussant vers moi les odeurs des cuisines, des mets pour la table de Beaumont. Je connais le château, je n'orais qu'à me faufiler, glisser dans la cuisine ou le cellier, et reparir : tout ira bien.

Je n'orais pas du Lui écrire. Qu'est-ce qui m'a prit? Son silence veut tout dire...Il arrive, Il ne doit plus être loin. Pourquoi ai-je espérer qu'Il me viendrait en aide? J'ai du perdre un moment la tête. J'ai un mauvais pressentiment... Viendra-t-Il vraiment tout détruire?

Et dire qu'enfin j'avais réussi à me hisser au rang de noble, à me faire passer pour... Pourquoi ne peut-Il pas comprendre? je n'ai fait qu'apporter un peu de joie dans ce château, et j'ai profité de la vie. Je n'y peux rien si... J'ai un mauvais pressentiment, aurait-Il écrit à Godefroy?

J'ai faim, je n'en peux plus. Voilà la poterne extérieur, je la connais : je dois pousser la porte en la soulevant un peu, pour qu'elle ne grince pas. Me voilà dans la place. Ils dorment tous. Ah non, attention! Endormie, une chance. Si je n'avais pas été démasqué, j'aurais sûrement été prévenir Godefroy demain, que sa sentinelle dort. Si seulement Il... Non, ne pas penser à autre chose. La porte des cuisines, pourvut qu'elle soit ouverte.


[HRP : Coucou tout le monde. Je lance ici le premier rp d'une suite qui marquera la fin de Croxanvic. Si vous voulez y participer, bien sûr vous êtes les bienvenus! Mais contactez moi par MP avant! En effet, il faut que nos posts soient cohérents. Merci tout le monde et bon jeu!]


Dernière édition par Victor le Mer 7 Avr 2010 - 15:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Aelis

avatar

Nombre de messages : 37

MessageSujet: Re: Une silhouette dans la nuit   Mar 6 Avr 2010 - 21:07


Je m'étais relevée dans la nuit, j'avais faim! Et en ce moment, j'avais toujours faim! Moi et la déprime, ça me donne envie de manger, si, si! Maturin m'ignorait, tout perdue dans ses pensées, il m'avait à peine regarder depuis son retour de Montbrisson. Qu'est ce qui avait bien pu se passer la bas?

J'avais beau chercher, le chercher avec des tenues plus tres...correctes une fois la nuit venue, rien n'y faisait! La preuve, cette nuit encore, il m'avait renvoyer alors que bon sang cette nuisette, mince!

Alors que je pénétrais dans la cuisine sur la pointe des pieds direction le placard à pâtisseries de la Marie, je surpris une ombre.... Cœur qui s'accélère, main sur la première arme que je trouve...une passoire! Damned!

Et pourquoi j'étais dans cette tenue moi? Raa fichue andouille que voila Aelis..pensais je en moi même, ça t'apprendra à venir chiper la nuit!

Je me rapprochais tout doucement de l'homme et arrivant dans son dos, tentais de l'assommer avec ma passoire...
Revenir en haut Aller en bas
Victor

avatar

Nombre de messages : 102

MessageSujet: Re: Une silhouette dans la nuit   Mar 6 Avr 2010 - 21:22

Un coup sur la tête! Mon sang s'accélère, ne fait qu'un tour. l'instinct prend le dessus, l'instinct de survie, celui de l'animal. je me retourne, ayant dégainé. C'est Aelis. Quelle sotte!

La lame sur sa gorge, l'autre main sur sa bouche pour qu'elel se taise, vite! Voilà qui est fait. Découvert, je susi découvert! Et ma tête, mon dieu, mais c'est qu'elle n'y est pas allé de main morte.

Que faire, mais que faire?! Lui qui ne tardera plus! Et moi qui me fait surprendre ici, par une vulgaire boniche! je susi perdu! Quelle carte tirer? La tuer? Imbécile, à quoi je pense! Ils seraient tous sur mes traces.

Heureusement j'ai fermé les yeux, le temps de reprendre mes esprits, elle ne peut voir ce qui se passe dans mon esprit, ses pensées qui me traversent la tête en quelques secondes. Elle est là, impuissante. Tenue au calme par ma lame, tenue au silence par ma main, tenue à l'immobilité par mon corpsgrâce auquel je la plaque contre le buffet.

Donc pas la tuer alors...mais quoi? L'intimider? La charmer? Ils se sont tous faits avoir par mon charme, alors pourquoi pas? Et puis qu'est-ce que je risque? De toute façon, elle doit avoir aussi peur que moi... Elle n'est pas dans son droit dans cette cuisine. Avec un peu de chance, ils n'ont pas encore parlé de moi avec ou devant les domestques, et elle ne saura rien... Si j'essayais? Oui, allons-y...

Ouvrir les yeux, me détendre en apparence. Evidemment je ne susi pas fou : je fais mine de me détendre, mais mon corps continue de la tenir en respect. ma main se fait plus douce mais couvre toujours ses lèvres. Ma lame lui donne l'impression d'être moins dangereuse, reculant quelque peu, mais reste à portée de sa gorge.
Douceur feinte dans le regard comme avec les autres, et chuchotements.

C'est toi, Aelis? Tu m'as fait peur! Je pensais tomber sur un brigand entré par effraction, quand je me susi prit le coup sur la tête!

Un petit sourire, amusé et tendre.

Excuse moi de ma réaction, c'est moi, Victor de Bourg de Beaune... je crois qui ni l'un ni l'autre ne sommes ici dnas notre bon droit... Marie va faire une crise si elel l'apprend... Voire même mon cousin, non?

Allez, sourire charmeur, voilà qu'elle se calme.

Ne cries pas, je vais retirer ma main. Elle n'était là que pour éviter que nous soyons surpris.

Regard rapide sous son visage, sur tout le corps. Jolie tenue, pour la nuit. je me fais moins pressant, reculant un peu de la servante, juste quelques millimètres. Va-t-elel faire preuve de bon sens et de bonne volonté, que je suisse retirer ma main?
Revenir en haut Aller en bas
Aelis

avatar

Nombre de messages : 37

MessageSujet: Re: Une silhouette dans la nuit   Mar 6 Avr 2010 - 21:42

Et Baaaaaaaaaaaaam! Un coup sonore terriblement mat retentit à peine dans l'obscurité. Avec une passoire, suis une dangereuse moi, héhé! Sauf que...A peine le temps de m'auto congratuler pour l'exploit qu'un corps chaud et puissant me plaque au buffet, qu'une lame froide et aiguiser se place à ma gorge et alors que je voudrais crier, une main ce plaque contre ma bouche!

Les yeux equarquillées de terreure, je tente de me débattre mais c'est peine perdue, au pire, je ne réussis qu'a faire remonter ma chemise sur mes cuisses, me laissant encore plus apeurée et honteuse contre cet individu.

Sa respiration d'abord saccadée se calme, tout comme son cœur que je sens battre contre ma poitrine. Il réfléchit mais à quoi? Puis , c'est léger, mais je sens bien que l'étreinte se fait moins...dangereuse, oui c'est ça..dangereuse.

Alors qu'un rayon de lune pointe son nez, j'aperçois le regard de l'homme, il semble...affectueux?


Citation :
C'est toi, Aelis? Tu m'as fait peur! Je pensais tomber sur un brigand entré par effraction, quand je me susi prit le coup sur la tête!

Il me connait!! Mais cette voix masculine, je ne la connais que peu moi...pourtant elle semble familière...

Citation :
Excuse moi de ma réaction, c'est moi, Victor de Bourg de Beaune... je crois qui ni l'un ni l'autre ne sommes ici dnas notre bon droit... Marie va faire une crise si elle l'apprend... Voire même mon cousin, non?

Ooh par Aristote! Victor de Bourg de Beaune, un des maitres! J'avais frappée un des maitres! La poisse! Si j'étais pas virée après ça moi, je comprendrais pas!

Je le regardais envoyant des messages d'excuses des yeux et hochant la tête pour acquiescer à ses dires.


Citation :
Ne cries pas, je vais retirer ma main. Elle n'était là que pour éviter que nous soyons surpris.

J'opinais du chef, pour lui montrer ma bonne volonté a faire silence et remarquais son regard sur ma...tenue, une chance, la nuit étant là, il ne remarqua pas le rouge qui venait de me monter aux joues.

Mais quand même, pourquoi se cachait il dans la cuisine? Lui, il vait le droit normalement! Je ne comprenais pas...
Revenir en haut Aller en bas
Victor

avatar

Nombre de messages : 102

MessageSujet: Re: Une silhouette dans la nuit   Mar 6 Avr 2010 - 22:03

Elle s'excuse...Une chance, j'ai gagné mon pari, j'ai joué la bonne carte. Maintenant, il s'agit d'enfoncer le clou. Je dois surveiller mes arrières, les couvrir. Elle a peur, se sent honteuse, à moi de tirer un peu ces ficelles.
Et puis, le jeu est amusant.

Je baisse la dague, et la replace à ma ceinture, à portée de main. N'oublions pas le danger malgré tout. je laisse ma main glisser de ses lèvres. Elle ne crie pas, c'est bien. Mon brasz retombe, et mes doigts se font presque carressants dnas leur chute. Jouer sur la peur avant tout...

Tu sais que tu as frappé fort? Un autre que moi l'aurait mal pris.

Sourire, voilà, c'est ça..;maintenant, jouer le bon maitre, amical et paternel.

Ne t'en fais pas, je ne t'en tiens pas rigueur... Tu as bien fait. C'est ma faute, j'aurai du allumer une chandelle.

Je m'amuse, mais ne le montrons pas... Elle n'est pas habillée d'une façon déplaisante, il faut le dire. Evidemment, je ne fais rien pour qu'elle puisse tout remettre en place. Et maintenant, quelle corde tirer? Et si...? Oui, voyons jusqu'où je peux aller avec elle. Est-elle maléable comme l'or pur, ou friable comme l'ardoise? Ah moins qu'elle n'est une personnalité de bronze, dure comme le fer... Bah, peu importe : elle ne pourra pas crier, elle le sait : elle est en tord. Et surtout, elle a peur!

Laisser tomber ma tête sur son épaule. Ferme les yeux et pousser un long soupire. Quelle odeur aguichante...ah, s'il n'était pas en danger, jusqu'où n'irait-il pas? Et puis... la nuit sera encore longue, on ne sait jamais... Allons, je dois cesser d'imaginer trop loin! Continues ton jeu Cro, c'est si divertissant.

Tu sais que tu m'as fait vraiment mal? Et dire que je suis si fatigué... Ah, je regrette le tems où je n'étais pas encore revenu dnas cette famille de nobles...

Prendre ses mains, voilà!

Tu ne connais pas ta chance, dene pas être de ceux-là... Moi j'ai vécu les deux, et ta place est la plus enviable.

Lui donner confiance, allons nous allons y arriver...

Tu es belle Aelis, trouves toi un beau mari, et des amants... mais continues de travailler. Juste pour le plaisir.. trop de travail te ferait perdre cette beauté...

Mais c'est pas qu'elle s'ennorgueillie la petite? Les premières réactions arrivent, c'est don si facile? Je suis bon, à ne pas en douter. Mais attention, je dois rester sur mes gardes, je ne peux pas encore trop faire de conclusion.
Revenir en haut Aller en bas
Aelis

avatar

Nombre de messages : 37

MessageSujet: Re: Une silhouette dans la nuit   Mer 7 Avr 2010 - 9:41

Alors que sa main s'ôte en douceur de ma bouche, il reste malgré tout collé à moi. Cette étreinte étrange m'interpelle, à quoi joue t'il?

Le voila qui pose sa tête contre mon épaule et soupir! Fichtre j'ai vraiment dû taper fort pour qu'il agisse ainsi! Mes deux sont dans les siennes et voila que mon esprit fantasque se met en route, écoutant à peine ses murmures, il délire de toute façon, dire qu'être servante c'est mieux que noble!

Non, moi là à cet instant, je m'imagine tel un conte de fée pour enfant, vous connaissez Cendrillon? bah c'est moi, tadaaam! pour un coming out, en voila de beau je trouve nan?

Donc, me laissant bercer par sa voix et son parfum aussi subtil que léger, je l'imagine, amoureux fou de ma petite personne, d'ailleurs ne vient il donc pas de dire que j'étais belle?

Et la dans la pénombre de la cuisine, s'ouvre un nouveau monde sous mes yeux mi clos, un monde doré ou je n'aurais plus a aider Marie a nettoyer les plats, ou Messire Victor n'emmènerait sur son cheval blanc cueillir des jacinthes des bois au soleil couchant et où dans ses bras de noble , allongés sur une couverture de soie et satin dans l'herbe , nous prélasserions en goutant des grains de raisons juteux et sucrés et buvant du nectar des Dieux..... Qu'il est doux de rêver, n'est ce pas?

J'ouvris soudain les yeux, un bruit singulier venais de me parvenir et je fus prise d'une évidence limpide : Il fallait que je met en sécurité ce possible avenir . Mettant un doigts sur mes lèvres pour lui dire de faire silence, je le pris par la main et l'entrainais hors de la cuisine direction....ma chambre!

allait il seulement vouloir me suivre? Si ça se trouve je m'étais complétement trompée...Humm...naan, il a vraiment l'air d'avoir succomber à mes charmes c'est évident. ( Modeste Aelis? Si peu....) Il allait me suivre..
.
Revenir en haut Aller en bas
Victor

avatar

Nombre de messages : 102

MessageSujet: Re: Une silhouette dans la nuit   Mer 7 Avr 2010 - 11:05

Mais....mais...mais....Je suis vraiment bon, y a pas à dire! Elle a marché plutôt bien, la petite Aelis... Et si...? Mais j'ai tout à y gagner, et rien à y perdre! Allez, on va expédier l'affaire en deux temps trois mouvements. Puis, ma situation n'en sera que plus confortable...

Elle veut m'emmener plus loin dans le château cependant....Je ne suis pas fou, je vais me faire prendre... Et alors, je n'aurais plus qu'à L'attendre... Non, c'est sûr : je ne peux pas quitter cette cuisine... Bah, si je la laisse rêver un peu, j'ai toute les chances de gagner son silence, des provisions et....et peut-être même un peu plus...

Comment faire? M'unir à elle ici? Impensable! Si jamais on entrait! Alors, hum... l'emener un bout de chemin? Non, ce sera être trop confiant... Même silencieuse, la question fait souvent sortir les vers du nez... Bon, alors quoi? Bah, faisons la moins réfléchie, plus à l'instinct... J'ai trop réfléchi, comment le prend-elle? Bah! Je suis bête! Elle va croire que j'hésite, jouons dessus!

Hum, Aelis...pas par là... Disons que mon cousin et moiavons eu quelques différents, rien de grave, mais je ferais mieux de ne pas être trop vu dans les couloirs du château quelques temps... Tu comprends?

Sourire charmeur. Ce sourire qui veut dire "Tu comprends, je le sais : tu es intelligente". A lui tout seul, il pourrait convaincre la plus rigide des femmes. La flatterie marche tellement bien!

Bon, le jeu est amusant, mais il est tant de conclure pour ce soir! Imagines un instant que quelqu'un arrive!
Se pencher sur elle, voilà comme ça, fermer les yeux... Hop! Un petit baiser sur la joue. Et me voilà retirer. Regard charmeur, nouveau sourire. Droit dans ses yeux. Paf! Prends toi celle-là! Cadeau de Cupidon! Cupidon...ça me va bien comme nom ça... Et qui a dit que c'était un ange, le Cupidon?

Bon, baiser sur la joue prometteur, mais pas assez ouvert pour qu'elle s'en satisfasse... Elle voudra me revoir, et moi je pourrais peut-être en profiter...

Dans deux jours, je reviendrai ici... Apportes des chandelles aussi.

Et oui, elles sont pas entreposées dnas la cuisine celles-là... Et j'en ai besoin moi! En planque c'est bien, mais dans le noir, c'est moins bien... Oublions pas Aelis. Un petit sourire. Franc, enfin en apparence, faut pas s'embaler, charmeur et plein de promesses. Qu'elle est naïve! S'i j'avais su, j'aurais commencé à jouer depuis longtemps!
Revenir en haut Aller en bas
Aelis

avatar

Nombre de messages : 37

MessageSujet: Re: Une silhouette dans la nuit   Mer 7 Avr 2010 - 11:43

Ah mais non il ne veut pas me suivre..Je ne lui plais donc pas? C'est pas possible , il y a forcement une autre raison...raison qui arrive de suite

Citation :
Hum, Aelis...pas par là... Disons que mon cousin et moi avons eu quelques différents, rien de grave, mais je ferais mieux de ne pas être trop vu dans les couloirs du château quelques temps... Tu comprends?

Biensur que je comprends....Normal qu'il ne souhaite que nous soyons vu ensemble, notre amour naissant est encore trop jeune, trop pur pour éclater au grand jour. Je le regarde et acquiesce d'un air entendu et lui chuchote :

Biensur messire de bourg de Beaune...[/b]Aelis de bourg de Beaune, ça sonne bien aussi pensais je rapidement avant de reprendre[b] Je comprends, il nous faut rester discret, cela va de soi...

Et là sans que je m'y attende, il me colle un baiser sur la joue, de façon si...pudique..Yeux fermés et tout et tout, roolala c'est la Marie qui allait jamais vouloir me croire demain quand je lui raconterais ça sous notre serment inviolable de secret.

J'ose à peine le regarder et sourit angélique, c'est un timide, si ça se trouve, il ne l'a jamais fait! roo a quoi penses tu donc petite sotte! Je cache un sourire tant bien que mal et l'entends dire dans un chuchotis


Citation :
Dans deux jours, je reviendrai ici... Apportes des chandelles aussi.

J'hochais la tête et lui souriait franchement : J'y serais, soyez en sur!

Je m'inclinais devant lui et repartie vers ma chambre aussi discrete qu'une souris et des idées pleins la tête, ils seraient long ces deux jours!
Revenir en haut Aller en bas
Victor

avatar

Nombre de messages : 102

MessageSujet: Re: Une silhouette dans la nuit   Mer 7 Avr 2010 - 12:26

Il la laissa filer, lançant un regard aux formes encourageantes de la servante. Et voilà, deux jours dnas le noir, puis j'aurai mes chandelles! Heureusement elle ne s'est pas retournée...Mon regard sur son fessier aurait fait désordre. Bon, pas otut ça, faut que je files moi...

Alors, fermons bien derrière la cuisine... Ah! nom de nom! Il est réveillé! Sentinelle de... Et je fais comment maintenant! Non, j'ai joué trop longtemps!

La pierre, vite! Vite! Voilà, allez, je la lance, loin, loin, loin. Vite, se cacher derrière la porte. Voilà, ce gros lourdeau est passé sans rien voir ni comprendre. Allez, je files!. Fermons la porte extérieur. Me voilà libre! j'ai réussi!

Un dernier effort : je ne dois pas être vu du haut de la muraille. Allez, dans quelques pas je suis sous les arbres!

Voilà! J'ai réussi!

Un éclat de rire retentit dans le noir. La nuit est la seule témoin de la victoire de Croxanvic. Une servante charmée, qu'il envisage déjà comme une amante fort utile pour ses jours à venir. COusins, serviteurs, gardes, il les a tous bernés! Enfin cousins... Il ricane un peu plus...

Cro, tu es bon, très bon, ne l'oublies jamais....
Revenir en haut Aller en bas
Aelis

avatar

Nombre de messages : 37

MessageSujet: Re: Une silhouette dans la nuit   Mer 7 Avr 2010 - 12:59

( Deux jours plus tard donc et une myriade d'indiscrétions faite à la Marie....)

Je n'arrivais pas à dormir, depuis le temps que je patiente dans cette chambre noir, j'entends qu'on...ronfle et qu'on rêve au bout du couloir! Mes chandelles sont dans un petit panier en osier, avec un peu de pain et un alcool du village, je n'ai pû prendre une bouteille de Beaumont, j'espère toute fois que l'attention lui fera plaisir.

La lune brille fort cette nuit, arrivera t'il à venir sans se faire voir? Un dernier regard à la fenêtre, je lisse une mèche rebelle et remet en place mon corsage. Cette nuit au moins, je suis habillée, c'est mieux quand même!

A pas de velours, je me glisse hors de ma chambrée, direction les cuisines. Pas un bruit, personne dans les couloirs, pour sur j'ai de la chance.

Une fois sur place, j'entrouvre la porte de la cuisine pour lui facilité l'entrée. Puis j'attends..

J'attends..Qui sait viendra t'il me dire qu'il m'enlève pour vivre notre amour en toute liberté sur des terres promises ou l'or et l'albâtre se marieront fort bien avec mon teint! Dans des châteaux tous plus beaux et plus grands!

Bref, je rêvasse, assise sur le rebords de la cheminée ou quelques braises éclairent faiblement mon visage...Viendra t'il vraiment?
Revenir en haut Aller en bas
Victor

avatar

Nombre de messages : 102

MessageSujet: Re: Une silhouette dans la nuit   Mer 7 Avr 2010 - 14:16

la porte est ouverte. Je dégaine mon arme. Dis, ça sent le piège à plein né ça! Imagine un peu qu'on te prenne ici... Ce serait bête. Entrer, pas entrer? POurtant, j'en ai marre d'être dnas le noir! Et puis...de si jolies cuisses... Oulà! Mais à quoi je pense, moi?

Bon, on entre? Pfff, cette fois j'emporte pour une semaine! Ca réduit le risque... Et si, mais voilà la solution! J'ai qu'à me cacher... Croxanvic, tu es un génie! Si, si, j'insiste! Comme si on allait pouvoir te chercher là!

Bon, j'entre! Bah, elle est pas l...Ah si, près du feu. Tout rprendre. Alors par où? Hum....Ah oui, voilà : sourire. Coucou, c'est moi. Je viens profiter de toi, mais chuuuuut. Pauvre petite sotte. Dire que tu vas me servir comme ton maitre... Allez, ton heureux de la revoir, mais surpris. Je n'osais espérer qu'elle vienne, enfin c'est ce qu'ele doit croire.

Vous êtes venue...
Revenir en haut Aller en bas
Aelis

avatar

Nombre de messages : 37

MessageSujet: Re: Une silhouette dans la nuit   Mer 7 Avr 2010 - 14:30

Ah ça y est, un bruit, la porte de la cuisine s'ouvre dans un chuintement et je le regarde avancer. Ombre étrange qui se découpe sur le carrelage de la cuisine. J'ai beau être convaincu que ce noble est un original dans sa façon de se comporter et que de toute façon, oui il m'aime le pauvre, à le regarder avancer ainsi, l'arme à la main, j'ai comme un frisson...d'aucun dirait que c'est le restant d'instinct animal qui se manifeste, mais moi je ne le perçois que dû au courant d'air froid qui vient me saisir et fait dresser le tissu de mon corsage malgré moi.

Alors qu'il s'approche de moi, je tente de garder mon calme et surtout de ne pas me mettre à jacqueter comme là j'en ai soudainement l'envie, je me retiens et entends dans un souffle que j'imagine immensément soulagé à ma vue :

Citation :

Vous êtes venue...

Je lui répond en chuchotant tout pareil : biensur! J'ai vos chandelles et j'ai pris un peu de nourriture pour vous, tenez! Sur ce je lui tends mon petit panier, attendant presque un signe reconnaissant de sa part.
Revenir en haut Aller en bas
Victor

avatar

Nombre de messages : 102

MessageSujet: Re: Une silhouette dans la nuit   Mer 7 Avr 2010 - 14:37

Un regard au contenu du panier. les chandelles sont là. Elle a ajouté du pain et...pfff, de la piquette... Bah, l'intention est bonne et, surtout, très bon signe. Sourions à cette demoiselle.

Merci pour l'intention, ça me touche.

La cuisine est dangereuse, voyons voir si elle a gardé ses bonnes dispositions de la dernière fois. En deux jours, elle a du arriver un peu plus à maturité. Du moins je l'espère.

Allons nous rester ici? le risque d'être découvert est grand...

Allez, tirons sur la corde de la peur et celle de l'envie. Elle aura peur de perdre sa place, tout en étant bigrement réconfortée dans ses certitudes à mon sujet. Voyons comment elle va réagir. Mais attention, je ne dois pas aller trop vite.

Pourtant, l'idée de vivre à la barbe de tous, au sein même su château! Si un jour ils pensent à me chercher ici, je veux bien donner ma main à couper! Même Lui, Il ne pensera pas que j'orais osé!
Revenir en haut Aller en bas
Aelis

avatar

Nombre de messages : 37

MessageSujet: Re: Une silhouette dans la nuit   Mer 7 Avr 2010 - 14:46

Citation :
Merci pour l'intention, ça me touche.

Je lui rends son sourire, soulagée que cela lui convient, c'est que moi et la belle lingerie, bin j'y ai jamais gouté encore et je sais pas si ça marche comme tout les autres hommes....Turpitudes de donzelle certes mais qui lui prennent la tête à Aelis et qui l'empêche de réfléchir...Réfléchir et de sentir le danger, ah si elle était pas aussi frustrée par le Maturin, elle arriverait surement à penser avec autre chose qu'avec...son co..cœur c'est cela oui...son cœur!

Citation :
Allons nous rester ici? le risque d'être découvert est grand...

Alors que je pense toute seule, le voila qui semble un peu s'impatienter, je le regarde ne sachant oû l'emmener vraiment, vu que ma chambre cela n'était point possible il y a deux jours...Je le regardais et lui chuchotais :

Je vous suis, Messire Victor, Ou voulez vous allez? Je serais votre ombre si tel est votre souhait

Je me levais et attendis ses consignes, resserrant d'une main, mon corsage, faisait froid cette nuit, vraiment!
Revenir en haut Aller en bas
Victor

avatar

Nombre de messages : 102

MessageSujet: Re: Une silhouette dans la nuit   Mer 7 Avr 2010 - 14:52

Et...raté! Hein! Comment me suivre?! Non! Ce n'est pas vrai! Est-elle aussi naïve que ça pour ne pas comprendre?! Mais où tu crois que je veux aller? Réveilles toi! Il fait nuit, nous sommes seuls et je suis recherché! Je veux pas t'emmener galoper dans les champs! Non mais je rêves!

Ne rien montrer. Allez, sourions. Charme, charme, charme. Elle n'a pas muri finalement, au coutraire. Va falloir revenir plus tard donc! Ah! tous mes beaux amusants, partis en fumée! Bon, ne rien montrer, insister un peu peut-être?

Hum...si j'osais...Non, cette idée est folle, je n'aurais pas du, pardonne moi.

regard insistant sur la porte qui se ferme sur le chemin de sa chambre. Faux doute, faux regret, fausse bonne intention. Ne pas finir mes phrases surtout, ça marche à chaque fois! Lui sourire, ne plus dire mot.

Allez, emmènes moi dnas ta chambre! J'ai envie de rigoler, de tous les avoir en beauté! Si tu ne comprends pas, je vais devoir retourner me cacher!
Revenir en haut Aller en bas
Aelis

avatar

Nombre de messages : 37

MessageSujet: Re: Une silhouette dans la nuit   Mer 7 Avr 2010 - 15:06

Suivant son regard de façon inconsciente, j'observais la porte sans comprendre, le dortoir? Mais... Y a deux jours...il en était hors de question!
Citation :

Hum...si j'osais...Non, cette idée est folle, je n'aurais pas du, pardonne moi.


Pourtant, si c'est bien qu'il souhaite aller ce soir! Au mépris de tout les dangers...Raaah quel homme! Tout ça juste pour moi, c'est beau! (Quand on dit qu'il faut pas trop vanter la seule beauté comme qualité, hein....franchement...)


Prenant confiance en l'instant, je pris sa main dans la mienne et posais un doigt sur sa bouche , en lui chuchotant:

ne dites rien de plus, vous n'avez point à vous faire pardonner, je vais vous aider, suivez moi, je vais vous menez jusqu'à ma chambre, vous pourrez vous y reposer, d'accord?

Sourire charmeur, moi aussi je savais le faire et clin d'oeil, me voila complice avec lui...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une silhouette dans la nuit   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une silhouette dans la nuit
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Baronnie de Seignelay :: Fief de Beaumont :: Château - Demeure Familiale :: Aile Ouest :: Cuisines-
Sauter vers: