AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les courriers (inconnus des persos autres que Della et concernés)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Della

avatar

Nombre de messages : 1443
Duché/Comté : Bourgogne
Titre(s) : Duchesse de Chartres, Vicomtesse de Montpipeau, Baronne de Seignelay, Dame de Railly et de Bréméan

Personnage
Nom: Della de la Mirandole d'Amahir-Euphor
Titre:
Résidence: Seignelay

MessageSujet: Les courriers (inconnus des persos autres que Della et concernés)   Jeu 18 Fév 2010 - 18:26


[HRP : à toutes fins utiles, je rappelle aux joueurs que votre perso ne sait absolument rien de ce qui s'échange dans les courriers de Della. Merci^^]


Citation :
Chère Dame de Railly,
Nous nous portons bien. Du mieux qu'il est possible dans les préparatifs auxquels nous nous adonnons pour la noce qui aura lieu sous peu. Bien des malles à faire, car ce sera peut-être un voyage sans retour.

Nous sommes fière de ce que vous êtes désormais, pour la Bourgogne et pour nous. Bientôt viendra le temps où vous serez davantage encor... Nos discussions avec Arquian ont abouti d'une manière qui nous convient, et il nous appartient désormais de rédiger un contrat de mariage pour sceller les clauses convenues. Toutefois, nous aimerions vous entretenir de cela, d'une part, et attendre la fin de la procédure d'appel du procès pour brigandage du Baron. Car il n'est pas le seul bon parti auquel vous puissiez être offert, et un tel procès, s'il aboutissait contre le baron, le mènerait à la destitution... et son épouse avec. Outre que vous perdriez les bénéfices de l'alliance, ce serait une honte que d'avoir ainsi corrompu la maison Castelmaure avec un brigand.
Vous trouverez jointe à cette lettre la missive officielle que nous avons dictée pour vous, pour nos noces.

Espérant une prompte réponse,

B.d.C.

_________________


Dernière édition par Della le Dim 7 Mar 2010 - 14:46, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Della

avatar

Nombre de messages : 1443
Duché/Comté : Bourgogne
Titre(s) : Duchesse de Chartres, Vicomtesse de Montpipeau, Baronne de Seignelay, Dame de Railly et de Bréméan

Personnage
Nom: Della de la Mirandole d'Amahir-Euphor
Titre:
Résidence: Seignelay

MessageSujet: Re: Les courriers (inconnus des persos autres que Della et concernés)   Jeu 18 Fév 2010 - 22:00

Votre Grâce,
Chère Béatrice,


Je suis si heureuse pour vous de ce mariage.
Je vous sais sans doute inquiète mais je suis certaine que cette union vous apportera son lot de petites et grandes joies, toutes méritées.

Mais que sera la Bourgogne, sans vous ? Votre départ me chagrine, beaucoup. Pourtant je vous assure que je veillerais à vos intérêts, pour le mieux. Afin que le jour de votre retour, vous retrouviez tout, en l'état ou mieux encore.

Il est sans dire que votre demande m'honore et que je serais votre témoin, avec plaisir. Merci pour cette nouvelle confiance que vous placez en moi, Béatrice.

Pour ce qui concerne Arquian, je vous suis redevable de prendre ainsi en main mon avenir et c'est à moi de vous faire confiance, comme toujours.
Je suis à votre disposition, lorsque vous le jugerez bon, afin que nous puissions, entre nous, deviser de ce qui sera ce contrat de mariage. Et s'il vous plait d'attendre la fin de l'appel, je le ferais, en espérant que la fin soit positive pour le Baron et que le verdict ne tarde pas trop, malgré tout. Le printemps ayant été évoqué comme saison pour cette noce, autant que ce ne soit pas celui d'une autre année. Je ne voudrais pas offrir à mon futur époux, des fils blancs dans mes cheveux.

Je vais de ce pas préparer mes malles afin de vous faire honneur lors de vos noces.

Que le Ciel vous bénisse,

Amitiés,
Della de Volvent,
Dame de Railly.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Della

avatar

Nombre de messages : 1443
Duché/Comté : Bourgogne
Titre(s) : Duchesse de Chartres, Vicomtesse de Montpipeau, Baronne de Seignelay, Dame de Railly et de Bréméan

Personnage
Nom: Della de la Mirandole d'Amahir-Euphor
Titre:
Résidence: Seignelay

MessageSujet: Re: Les courriers (inconnus des persos autres que Della et concernés)   Ven 26 Fév 2010 - 20:24

A vous, cher Uriel,
Le Bonjour.

Voyez, je tiens promesse, je vous écris.
Entre deux plans de défense de la Capitale, entre deux édits à promulguer, entre deux verres de Beaumont, je vous écris.
J'ai été très heureuse de vous revoir, l'autre jour.
C'était tellement inattendu, tellement surprenant et bon à la fois.
C'est étrange comme certaines amitiés résistent même aux tempêtes les plus fortes.
La nôtre doit être de celles-là, qu'en pensez-vous ?
Il est vrai que c'est à vous que revient tout l'honneur de ceci.
C'est vous qui avez le coeur assez grand et l'âme assez belle que pour pardonner à l'horrible gamine que j'ai pu être.
Et c'est grâce à vous aussi que j'ai grandi.

Mais trêve de tout cela.
Comment allez-vous ?
Votre voyage se passe-t-il bien ?
Vous serez sans doute arrivé lorsque mon message vous parviendra, du moins, j'espère qu'il vous trouvera en bonne santé, je sais que le Ciel vous garde en sa protection. Le Très Haut doit être fier de vous.

Ah...J'avais oublié de vous en parler, mais mon frère m'avait remise sur le bon chemin, celui de la Vraie Foi.
J'espère que cela vous fera plaisir autant qu'à moi.

Je vous abandonne ici, cher ami.
A bientôt, j'espère, par le truchement de ces fidèles pigeons.

Qu'Aristote vous bénisse.

Della de Volvent.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Della

avatar

Nombre de messages : 1443
Duché/Comté : Bourgogne
Titre(s) : Duchesse de Chartres, Vicomtesse de Montpipeau, Baronne de Seignelay, Dame de Railly et de Bréméan

Personnage
Nom: Della de la Mirandole d'Amahir-Euphor
Titre:
Résidence: Seignelay

MessageSujet: Re: Les courriers (inconnus des persos autres que Della et concernés)   Lun 1 Mar 2010 - 8:26

Bien cher Baron.

Le bonjour vous va.


Cela fait bien long, maintenant, que je n'ai pas entendu de vos nouvelles.
A croire que la Provence vous a happé, définitivement.
J'ose espérer et croire même que ce n'est pas une vilaine blessure qui vous a mis hors d'état de nuire aux Provençaux.
Si tel était le cas, je me verrais presque obligée de venir moi-même botter le séant de ces malotrus.
Une autre idée m'a traversé l'esprit, cela serait que vous ayez succombé aux charmes d'une bergère du Lubéron ou d'une guerrière peu farouche.
Là encore, je demande au Ciel de ne pas jouer cet acte qui serait, pour le moins peu engageant pour nos avenirs respectifs.

J'ai appris, par des connaissances, que votre cas allait être jugé en appel. Je ne vous cacherais pas que cela m'ennuie beaucoup car ma chère Duchesse, celle que je respecte plus que quiconque, mettra, je le sais, un veto sur notre mariage s'il advenait que vous soyez reconnu coupable. Cela entraînerait votre déchéance à coup sûr, pour la Bourgogne et mettrait fin à toute noce.
D'ailleurs, à ce propos, et entre nous, puisque nul ne lira ceci, j'aimerais vraiment que ce genre d'agissements ne soit plus à l'ordre du jour. Car, il faut le reconnaître, il n'est pas très noble de se conduire de la sorte même si je peux comprendre que cela soit excitant. Mais je suis certaine qu'il existe bien d'autres jeux tout aussi excitants et tellement moins dangereux pour votre honneur. Celui de la guerre, comme vous y jouez, en ce moment, par exemple. Puissiez-vous être du bon côté afin de faire peser cela dans la balance bourguignonne lorsque Asdrubaelvect demandera encore votre déchéance.
La tâche, ici, n'est pas simple pour tenir votre réputation hors de la ligne de flottaison mais je tâcherais de m'y vouer tant que j'aurais l'espoir que vous aussi, de votre côté, agissez d'un même mouvement.
Si par contre, il me revenait que cela n'est pas, alors, je suis au regret de vous dire que vous n'auriez plus le bras de Railly pour vous accrocher.
Pardonnez-moi de vous paraître aussi ferme, aussi froide même, cher Theognis, mais vous comprendrez, je l'espère, les pressions qui peuvent s'exercer sur une pauvre jeune fille sans défense. Celles-ci seront bientôt plus fortes que l'envie de vos bras, malheureusement.

Pour autant, que les mots précédents ne vous ôtent pas la force de combattre mais au contraire, qu'ils vous donnent celle de répondre à mon courrier.
Mes pensées vous accompagnent, cher ami.
Puisse le Très Haut rester le maître de vos actes.

Della de Volvent.
Dame de Railly.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Della

avatar

Nombre de messages : 1443
Duché/Comté : Bourgogne
Titre(s) : Duchesse de Chartres, Vicomtesse de Montpipeau, Baronne de Seignelay, Dame de Railly et de Bréméan

Personnage
Nom: Della de la Mirandole d'Amahir-Euphor
Titre:
Résidence: Seignelay

MessageSujet: Re: Les courriers (inconnus des persos autres que Della et concernés)   Ven 5 Mar 2010 - 21:10

Ma belle et tendre,
Artémis,

Au c�ur de la bataille, j'ai dressé une table, armé d'une plume je la plonge dans l'encre noire de mes pensées brouillonnes. Ici la furie remplace la raison, chaque geste est un salut à l'horizon, chaque pas une marche vers le destin.
Il y a tant et tant de bannières que les yeux se perdent dans les ondulations du vent. Nous tenons la notre fièrement, du moins nous montrons à l'ennemi arrogance et fierté.
Pour ma part, je vous dirai en secret que mon c�ur ne bat plus avec la même passion pour ces combats de Provence. Ces luttes ne sont pas les miennes. A l'étau entre les puissances des raisons d'État, entre Royaume et Empire, je fais parfois le voeu que le Marquisat gagne la guerre et nous refoule à ses frontières.
Cette guerre ne me plaît guère. Mais j'ai en horreur la trahison, surtout quand il s'agit de quitter des frères et des s�urs d'armes. Comment oublier que nous avons trinqué les yeux dans les yeux? Je m'en irai ivre de honte si je partais avant le dénouement final. Aussi, je reste et je me bats, avec vaillance et détermination.


Je regrette que les pressions de la noblesse bourguignonne vous conduisent à demander de ma part un arrêt des embuscades. Craignent-ils donc pour leurs miches, ces nobles bouffis? Ils vivent comme des bourgeois et ne s'en rendent pas compte. Ne nous étonnons pas si leurs bras sont rouillés pour partir au combat.
A l'étranger, je pense qu'il y aura meilleur butin. Mais nous en reparlerons, les yeux dans les yeux, si je sors vivant de cet enfer.

La Zoko, ignobles bandits, ont enlevé une dame chère à mon affection. Ils croient ainsi m'atteindre au c�ur, ne sachant pas qu'il vous est réservé. Seulement, je suis fort inquiet pour elle. Elle se nomme Cathycat. Je crains qu'ils ne l'amènent en Bourgogne. Restez attentive, je vous prie, aux informations rapportées sur la Zoko. Que la Bourgogne se méfie! Il est intolérable que les pilleurs de Dijon se baladent sur nos terres sans avoir à rendre compte à nos armées.

J'ai eu quelques ennuis avec notre cher ami Theudbald. Soi-disant je n'aurai pas répondu à la levée de ban. Or, c'est votre frère qui doit s'en charger, comme vassal de Seignelay. Je suis courroucé par son manque d'application à répondre aux devoirs de son rang. J'espère que je ne reviendrai pas en Bourgogne pour lui couper les oreilles.

Ma chère et tendre, je ne vous demande pas de me comprendre. Ma noblesse n'est pas celle qui s'enferme dans des bibliothèques. Nous n'avons aucun privilège, aucune garantie économique pour notre existence. Nous sommes comme les grelots de la couronne du Duc de Bourgogne, bruyants mais impuissants. Que je puisse voler quelques pécores ne devrait pas déranger leurs majestés des particules. Hélas, c'est ainsi. Supportez fièrement les calomnies que vous entendrez sur moi. Vous verrez, j'en vaux la peine.

Prenez contact avec Monseigneur Guiguil. Entretenez-le à propos de cette pénible affaire. Montrez-lui que le recours en CA est loin d'être gagné, mais ne fermez pas la porte à un éventuel arrangement.

Je vous embrasse,
Théognis d'Arquian et de Beaumont.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Della

avatar

Nombre de messages : 1443
Duché/Comté : Bourgogne
Titre(s) : Duchesse de Chartres, Vicomtesse de Montpipeau, Baronne de Seignelay, Dame de Railly et de Bréméan

Personnage
Nom: Della de la Mirandole d'Amahir-Euphor
Titre:
Résidence: Seignelay

MessageSujet: Re: Les courriers (inconnus des persos autres que Della et concernés)   Dim 7 Mar 2010 - 14:12

Expéditeur : Uriel de Reaumont Kado'Ch
Date d'envoi : 2010-03-06 18:09:12
Bonjour Della

Merci pour votre lettre.
Me voici à Nancy - que de souvenirs !!
Je suis dès lors bien rentré en Lorraine et ne compte plus la quitter avant un moment.

La rencontre fut surprenante, en effet ; je dois bien avouer que je ne m'attendais pas à vous revoir.
Il est possible en effet que le temps, la distance et les différends n'y peuvent rien.
Oh, ne m'encensez pas, je n'ai fait que ce que j'estimais juste, même si, à l'époque, vous ne l'aviez guère perçu comme tel.
Maintenant, je suis un homme, et de ce fait, bien imparfait et je n'ai jamais prétendu avoir raison.

Je suis heureux cependant que vos pas vous aient porté jusqu'à votre frère qui a dès lors commis une belle action en vous montrant la voie de la lumière.
Là je dois avouer mon échec, je n'avais su vous la faire entrevoir, mais peut-être à l'époque, ne regardiez-vous pas dans la bonne direction.
Mais je ne juge pas, vous le savez.

Bref, je suis dès lors bien rentré, voyage mouvementé entre deux villes et quelques menaces de brigands, mais nous avons su prendre les chemins qui nous ont évité de faire couler le sang.
En l'état je suis monté en la Capitale à la demande de la Duchesse pour aider moralement à une éventuelle défense.
Pour l'heure, il n'y a pas de danger, mais il vaut mieux prévenir que guérir.

J'ai aussi été fier de vous savoir au Conseil Ducal, et qui sait, un jour, peut-être Duchesse ??

Sur ces bons espoirs, je m'en vais vous souhaiter une excellente journée
et que Dieu vous garde, en tout cas !

Bien amicalement,
Uriel

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Della

avatar

Nombre de messages : 1443
Duché/Comté : Bourgogne
Titre(s) : Duchesse de Chartres, Vicomtesse de Montpipeau, Baronne de Seignelay, Dame de Railly et de Bréméan

Personnage
Nom: Della de la Mirandole d'Amahir-Euphor
Titre:
Résidence: Seignelay

MessageSujet: Re: Les courriers (inconnus des persos autres que Della et concernés)   Dim 7 Mar 2010 - 14:43

Cher Baron,
Theognis.


C'est la joie qui m'a étreinte lorsque j'ai reçu votre lettre.
J'étais rassurée : vous étiez vivant.

Mais le doute s'est insinué en moi au long de sa lecture.
Vous me dérangez, Theognis.

Savez-vous quels sont mes deux pires ennemis ?
Le gel de mai qui vient tuer les fruits à venir porter au bout des sarments et l'ennui.
Oui, le gel, vous vous en doutez.
Mais l'ennui, le saviez-vous ?

L'ennui nous enveloppe d'une douce torpeur en nous endormant lentement jusqu'à nous étouffer pour nous laisser mort ou presque...c'est un péché, l'acédie.
Surtout ne vous tracassez pas, je fais tout ce qu'il faut pour que ce mal ne m'atteigne pas.
Et ma foi, j'avoue que votre lettre me laisse à penser que vous pourriez bien me procurer quelques remèdes contre ce péché, vous aussi.
Vous penchez sans doute plus pour la luxure comme remède.
Il semblerait que lutter contre votre penchant pour la rapine sera un des miens.

Theo...Qu'avez-vous besoin de ce genre de divertissements ?
Etes-vous donc si las de ce que la vie a de beau à offrir ?
Avez-vous tant de déception au fond de l'âme que pour l'oublier, il vous faut vous étourdir dans un néant de brigand ?
Je n'y crois pas.
Vous n'êtes pas de ces ridicules bourgeois ni de ces nobles blasés de tout.
Vous avez raison. Rouillés, ils sont !
Mais pour ne pas rouiller, voler n'est pas la solution.

Que diriez-vous si l'un des vôtres - moi, peut-être - était victime d'un brigandage jusqu'à le laisser pour mort au fond d'un ravin ?
Ce soir, je vais prendre la route pour apporter les fûts de vin à Alienor, honorant ainsi notre engagement. Et si je n'arrivais pas ? Si je mourrais sous les lames de coupe-jarrets ? Que penseriez-vous ? Resteriez-vous indifférent à cela ?
Peut-être que oui. Dans ce cas, votre âme est noire.

Et pourtant, pourtant, me voici à dire que j'ai envie de croiser ma vie à la vôtre parce que vous n'êtes pas terne, pas plus que ignoble ou pédant ou rouillé.
Suis-je sotte ? Ou folle ? Ou les deux ?
Non. Si je l'étais, depuis longtemps, je me serais donnée à vous.
Non, je crois en vous pour honorer la Bourgogne.
Je ne m'unirais pas à un crétin, vous le savez. Mon choix n'est pas anodin même si intéressé dans un premier temps à cause de Beaumont.
Je vous sais Noble.

Or donc...
Tout ceci me dérange et me contrarie.
Il me faudra y réfléchir et me plonger dans la prière afin de trouver la solution, peut-être, si Aristote le veut.


Autre sujet, la Cour d'Appel.
Je bous, je fustige, je grogne et je peste !
Cet imbécile d'Umondel m'avait promis de rester coi et le voici qui se prend pour le messie !
Je ne veux pas compromettre les élections et mes chances de me trouver au Conseil, en compagnie d'Eusaias, mais je jure sur ce que j'ai de plus cher que dès celles-ci terminées, je lui vole dans les plumes à ce gugus !
Savez-vous qu'il a eu l'outrecuidance de demander à trois nobles qu'ils lui lèguent un fief ?
Savez-vous qu'il a vendu sa voix à Sorane contre une Baronnie qu'il n'aura pas, les Nobles refusant ?
Saleté de retourneur de veste...
Pardon de me laisser ainsi aller à cette colère, mon ami.


Zoko.
Je veux la tête de Eikorc.
J'ignore si je l'obtiendrais, si même je pourrais un jour ourdir le plan qui le fera décapiter mais je hais cet homme.
Je tâcherais de savoir si votre amie (ou douce amie, peut-être ?) est en Bourgogne. Si tel est le cas, je prendrais contact avec elle, si je peux, d'une façon ou d'une autre.
Son Altesse Armoria a fait parvenir une lettre dans laquelle elle met en garde contre la Zoko, nous disant que Eikorc engagerait à tour de bras, dans son clan.
Je veille...sur la Bourgogne.


Mon frère.
Je regrette de ne pas avoir été au courant de votre demande pour la levée de ban. Si je l'avais été, je lui aurais donné l'ordre de se joindre à une armée ou une défense.
Mais je n'en ai rien su. Il s'est bien gardé de me le dire.
Alienor n'en a parlé que tardivement au Collège, également.
Godefroy m'a promis d'aller s'expliquer devant le Collège.


Il me faut vous abandonner, encore une fois.
Je vous laisse entre les mains du Très Haut, qu'Il veille sur vous s'Il ne veut pas avoir à faire à moi.

Revenez-moi, Theo.
Tendrement.

Della.


[HRP : à toutes fins utiles, je rappelle aux joueurs que votre perso ne sait absolument rien de ce qui s'échange dans les courriers de Della. Merci^^]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Della

avatar

Nombre de messages : 1443
Duché/Comté : Bourgogne
Titre(s) : Duchesse de Chartres, Vicomtesse de Montpipeau, Baronne de Seignelay, Dame de Railly et de Bréméan

Personnage
Nom: Della de la Mirandole d'Amahir-Euphor
Titre:
Résidence: Seignelay

MessageSujet: Re: Les courriers (inconnus des persos autres que Della et concernés)   Lun 8 Mar 2010 - 8:13

Cher frère,
mon Gody.


Voilà que nous venons de nous quitter et que je me trouve seule, dans ma chambre.
Et je ne trouve pas le repos tant je suis tourmentée par notre conversation.

Alors, je t'écris.

Je suis désolée, je te présente mes excuses pour la façon dont je t'ai parlé, hier, de Lison, de Constance, de ton mariage.
Je me suis montrée désobligeante. Je le regrette.
Cela n'arrivera plus.

A propos de Victor, sache que je n'ai pas autorité morale sur lui comme je l'ai sur vous, les Volvent.
Victor est un Bourg de Beaune et il veut faire refleurir sa famille, lui aussi.
Je m'associe à son projet.
Pour son mariage, je pense qu'il vaut mieux qu'il épouse cette femme qu'il a engrossée plutôt que de laisser traîner un bâtard sans père.
Sache aussi qu'il est venu me demander sinon ma bénédiction, au moins mon avis. Et je lui ai dis être favorable à cela.

Je t'ai aussi laissé sur ta faim, concernant un mariage éventuel.
J'avais très peur de ta réaction, vois-tu.
Oui, parce que même si je le montre mal, je t'aime énormément, Godefroy et je reste attentive à tes avis, malgré tout.
Mais je suis moins paniquée, maintenant que nous avons évoqué le Baron, hier soir.
Oui, c'est de lui qu'il s'agit.
Je veux que tu saches toute l'histoire.
Lorsque nous sommes allés à Arquian et que j'ai discuté avec le Baron, pour obtenir Beaumont, en plus de l'argent et du vin, il proposait que je me sacrifie, d'une certaine façon.
Or, tu le sais, j'estime qu'une femme ne peut, ne doit se donner à un homme en dehors du mariage.
Donc, cette pensée même me donnait la nausée.
Pensant ruser, je lui ai répondu "Epousez-moi".
Et ma foi, contre toute attente, cela est devenu un projet commun.
Theognis a obtenu l'autorisation de ma Suzeraine. Il y a un contrat de mariage déjà établi mais la dernière condition à remplir avant de signer ce contrat, c'est le verdict de la Cour d'Appel.
En effet, quelques Nobles jaloux et revanchards, en Bourgogne, désirent que Theognis perde ses titres et ses terres.
Si le verdict est contre lui, ils en profiteront et comme cela est établi dans la Charte de la Noblesse, ils ne se priveront pas.
Or, dans ce cas, rendu à l'état de roture, le Baron ne pourra prétendre à m'épouser.
Il n'y aurait d'ailleurs plus aucun intérêt à la chose même si au fil de nos rencontres et du courrier que nous échangeons, j'entrevois ce mariage avec un réel plaisir.

Ceci explique aussi ma détermination à te voir enfin rejoindre le Collège.
Pour l'honneur de notre famille mais aussi pour l'honneur d'Arquian qui a bien besoin de tout soutien.

Voilà, je crois que tu sais tout.

Dans la nuit, je prendrai la route, pour Cosne.
Je vais y livrer le vin à Monseigneur Alienor, comme convenu.
Tolaine m'accompagnera.

J'espère que ma lettre ne te décevra pas trop.
Qu'Aristote prenne soin de toi, Godefroy, mon frère.

Della.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Della

avatar

Nombre de messages : 1443
Duché/Comté : Bourgogne
Titre(s) : Duchesse de Chartres, Vicomtesse de Montpipeau, Baronne de Seignelay, Dame de Railly et de Bréméan

Personnage
Nom: Della de la Mirandole d'Amahir-Euphor
Titre:
Résidence: Seignelay

MessageSujet: Re: Les courriers (inconnus des persos autres que Della et concernés)   Mer 10 Mar 2010 - 9:30

Citation :
Expéditeur : Ellesya de la Louveterie
Date d'envoi : 2010-03-09 18:15:36
Dame Della,

les mois ont passés sans nouvelles quant aux funérailles de votre défunt frère.
Vous serait-il possible de nous informer quant à cette cérémonie ?
De plus, afin de ne pas souiller sa mémoire en le faisant inscrire comme dérogeant au nobiliaire de Touraine, nous avons besoin d'une preuve de son décès, par exemple un acte rédigé par un clerc. C'est un document que le héraut nous réclame afin d'officialiser le sort d'un membre de la noblesse tourangelle.

Puisse l'Archange Michel vous guider.


SG Ellesya de la Louveterie
Duchesse d'Amboise et de Luynes
Préfet de Rome

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Della

avatar

Nombre de messages : 1443
Duché/Comté : Bourgogne
Titre(s) : Duchesse de Chartres, Vicomtesse de Montpipeau, Baronne de Seignelay, Dame de Railly et de Bréméan

Personnage
Nom: Della de la Mirandole d'Amahir-Euphor
Titre:
Résidence: Seignelay

MessageSujet: Re: Les courriers (inconnus des persos autres que Della et concernés)   Mer 10 Mar 2010 - 23:04

Votre Grâce,


Le bonjour vous va.


J'accuse réception de votre missive et je vous apporte réponses.
Eldwin de Volvent a été inhumé, il y a maintenant plusieurs mois déjà, en la chapelle st Hubert de Beaumont, en toute intimité, selon les voeux de la famille.
Concernant la preuve de son décès, je ne peux que vous procurer la copie de l'annonce faite par Monseigneur Nathanaël de la Biolle.
C'est le seul document officiel prouvant que mon cher Eldwin est bien auprès du Très Haut.

Bien à vous,
Que le Ciel vous garde.

Della de Volvent,
Dame de Railly.


--------------------------------------------------------
Copie.
-------

Au nom du Concile Épiscopal du Saint-Empire,

Nous, Monseigneur Nathanaël de la Biolle dit 'Nufilen', Vice-Primat du Saint-Empire, Archevêque d'Avignon avons la lourd et pénible tâche de faire annonce du décès de Monseigneur Eldwin de Volvent, évêque de Toul, et frère dans l'épiscopat de tous prélats de l'Église, présentons à la famille de monseigneur nos plus sincères et profondes condoléances et prions très humblement le Seigneur notre Dieu de bien vouloir faire une place pour notre frère à ses côtés.
Puisse-t-il reposer en paix.

Du bureau du vice primat,
Rédigé et scellé le neuvième jour du mois de novembre de l'an de grâce MCDLVII.
(les sceaux)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Della

avatar

Nombre de messages : 1443
Duché/Comté : Bourgogne
Titre(s) : Duchesse de Chartres, Vicomtesse de Montpipeau, Baronne de Seignelay, Dame de Railly et de Bréméan

Personnage
Nom: Della de la Mirandole d'Amahir-Euphor
Titre:
Résidence: Seignelay

MessageSujet: Re: Les courriers (inconnus des persos autres que Della et concernés)   Jeu 11 Mar 2010 - 22:20

Citation :
Expéditeur : Ellesya de la Louveterie
Date d'envoi : 2010-03-11 10:37:15
Puisse le Très Haut vous pardonner.


SG Ellesya de la Louveterie

Citation :
Amen !

Della.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Della

avatar

Nombre de messages : 1443
Duché/Comté : Bourgogne
Titre(s) : Duchesse de Chartres, Vicomtesse de Montpipeau, Baronne de Seignelay, Dame de Railly et de Bréméan

Personnage
Nom: Della de la Mirandole d'Amahir-Euphor
Titre:
Résidence: Seignelay

MessageSujet: Re: Les courriers (inconnus des persos autres que Della et concernés)   Ven 12 Mar 2010 - 15:15

Citation :
Expéditeur : Theognis
Date d'envoi : 2010-03-12 15:55:44
Della,

Quand je suis enfermé entre les armures et les boucliers d'aciers, que les nuées sombres s'accumulent au-dessus de mon casque d'airain, que mon glaive devient lame purpurine et que mon écu s'émaille de coups furieux, mentirai-je en écrivant que je pense à vous.
Mais quand la plaine fumante se découvre au regard, quand le brouillard de la guerre se dissipe, qu'on entend le silence des morts et les cris des blessés, alors mes pensées se détournent du macabre spectacle et je me tourne vers vous, songeant à la Bourgogne en ce qu'elle a de blond, de nacré et de beau.

Et quand maintenant je prends un peu de repos, sous une toile légère offrant un peu d'ombre à mes armes, je lis votre colère et je la partage à ma résignation. Dès les élections finies, quittez cet Umondel, et faites renaître AUDACE, le mouvement que j'ai crée et qui trouve encore ses bureaux à Arquian. Vous méritez mieux que cet opportuniste. Savez-vous, à ce propos, que la Croix de Saint-André, le symbole de notre armée, c'est moi qui l'avez suggéré, quand je n'étais encore que soldat de notre Ost? Un sourire étreint ma nostalgie, mais la mélancolie doit colorer l'avenir de sentiments nouveaux!

Méfiez-vous de Son Altesse Armoria et des gens du Roy en général. Pour le bien de la Couronne, ils sont prêts à tout, surtout à détruire la Bourgogne de fond en comble. La cause de notre duché, notre Grand Duché d'Occident, se doit d'être exclusive, elle ne se partage pas avec d'autres idéaux, sauf la vénération du Trés-Haut.
Le Roy comme l'Empereur sont des hommes faibles et sourds aux malheurs de leurs peuples. Ils sont manipulés par leurs courtisans. Pourtant, j'ai des amis, à la Pairie, à la Diète Impériale. Mais je voudrais qu'ils ne foulent le sol bourguignon qu'à la condition d'y être invités!
Je vois ici en Provence les ravages des armées royales et impériales. J'ai honte d'y participer, de combattre à leurs côtés. Au moins, les Provençaux sont fiers car ils sont libres. Je voudrais tant qu'un jour, les bourguignons connaissent ce sentiment....J'en pleure rien que d'y penser.

Hélas, ma plume je dois quitter, pour empoigner encore l'épée et me battre contre ces gens que je ne connais pas. Heureusement, bientot, tout cela sera terminé. Les Dragons d'Arquian capituleront, et je rentrerai en Bourgogne.

Mais un malheur supplémentaire afflige mon coeur. Une amie, qui a quitté son Poitou pour me suivre en Provence, a été enlevée par les Zokoistes. Elle se nomme Cathy, ou Cathycat. Je vous en dirai davantage sur elle dans une prochaine lettre.

A bientôt,
Mille baisers,
Théognis d'Arquian et de Beaumont.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Della

avatar

Nombre de messages : 1443
Duché/Comté : Bourgogne
Titre(s) : Duchesse de Chartres, Vicomtesse de Montpipeau, Baronne de Seignelay, Dame de Railly et de Bréméan

Personnage
Nom: Della de la Mirandole d'Amahir-Euphor
Titre:
Résidence: Seignelay

MessageSujet: Re: Les courriers (inconnus des persos autres que Della et concernés)   Lun 15 Mar 2010 - 10:01

Godefroy.


Bonjour, mon frère.


Pour la énième fois, je te demande de te faire ta demande d'entrée au Collège de la Noblesse.
La raison est double.
Tu es vassal de Theognis et donc, tu es sensé être là, pour lui.
Tu es un Volvent et tu te dois de nous représenter comme je le fais.

Je suis consternée également de la façon dont tu parles de la Noblesse bourguignonne.
Dois-je te rappeler que nous sommes issus de cette Noblesse, que c'est elle qui a fait de toi ce que tu es ? Dois-je aussi te rappeler combien notre cher frère Eldwin s'est battu pour que nous retrouvions nos lettres de noblesse, perdue par la faute d'un laisser-aller de nos parents ? Dois-je enfin évoquer ce que j'ai moi-même fait et donné pour que tu sois Seigneur de Beaumont ? Vas-tu me faire regretter mon choix ?

Je suis en colère, Godefroy, triste et en colère lorsque je te regarde.
Aussi, je te prie, une fois encore, de tenir ton rang et de faire en sorte que nul, jamais, n'ait à dire contre les Renarts.

Je te souhaite une bonne journée,
Qu'Aristote éclaire tes pensées.

Della.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Della

avatar

Nombre de messages : 1443
Duché/Comté : Bourgogne
Titre(s) : Duchesse de Chartres, Vicomtesse de Montpipeau, Baronne de Seignelay, Dame de Railly et de Bréméan

Personnage
Nom: Della de la Mirandole d'Amahir-Euphor
Titre:
Résidence: Seignelay

MessageSujet: Re: Les courriers (inconnus des persos autres que Della et concernés)   Lun 15 Mar 2010 - 11:25

Cher Baron,
Theo,


Une fois encore, vous lire apaise mes craintes quant à votre survie, si loin de nos terres de Bourgogne.
Merci à vous, pour ces lettres.

J'ai peur, Theognis. Je crains grandement pour notre Duché, pour nos vies et pour nos âmes.
Chacune des villes de Bourgogne est assaillie, presque quotidiennement, par des gens de différents groupements de brigands connus et reconnus.
Joinville est tombée, hier, aux mains du fourbe Santiagoriccardo. Lui et son groupe sont chez nous ainsi que des gens de la Zoko, de l'Hydre aussi et sans doute bien d'autres.
Notre Général tente tant bien que mal de parer aux attaques et d'organiser une défense dans laquelle s'en va toute notre énergie.
J'ai été victime d'un de ces brigands, en me rendant à Cosne, je vous avais parlé de ce voyage. Sans doute avais-je un pressentiment en vous écrivant puisque le lendemain, je me trouvais face à une lame courbe, une sica. Je n'en avais jamais vu auparavant mais m'étant renseignée, je sais, maintenant que ce sont les soldats du Lion qui portent ce genre d'armes. Sont-ils eux aussi, parmi nous pour rejoindre les autres ? Comment savoir.
Les élections sont très proches et elles risquent de paralyser les organisations de défense au moins une journée si pas deux. Que nous amènera ce déséquilibre ?
La Bourgogne a été bien trop laxiste envers les brigands, elle a tendance à bien trop vite oublier les méfaits des fripouilles, trop occupée sans doute à ternir le vernis de ses propres Nobles !
La colère me gagne, mon cher Theo, je la sens gronder au fond de moi et elle m'effraye. Qui sait de quoi je serais capable ?
Il me faut retrouver une certaine paix, une certaine sérénité, j'ai encore tant de choses à régler et je ne pourrais le faire sur cette colère.
Mais trêve de moi.

Serez-vous bientôt de retour ? Vos Dragons ont-ils eu à souffrir des batailles ? Je souhaite que non. Vous seriez tellement utiles, ici.
Je n'ai rien pu entendre sur votre amie, Cathy. J'ignore si elle se trouve en Bourgogne. Aucun de mes ouvriers n'a rien vu, rien entendu non plus. Pourtant, les activités reprennent et les allées et venues sont maintenant moins discrètes. Mais rien jusque là.

Il faut aussi que je vous dise que j'ai failli à mon engagement, je n'ai pu approvisionner Monseigneur Alienor puisque le tire-laine a tout emmené avec lui. Mais je m'acquitterais de cela dès que j'aurais à nouveau la possibilité de le faire. Je note soigneusement ce que je vous dois. Et dette sera honorée, foi de moi.

Je vous confie au Très Haut, mon bel ami, qu'Il vous protège et vous ramène sain et sauf en Bourgogne.

A bientôt,
Tendrement,

Della.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Della

avatar

Nombre de messages : 1443
Duché/Comté : Bourgogne
Titre(s) : Duchesse de Chartres, Vicomtesse de Montpipeau, Baronne de Seignelay, Dame de Railly et de Bréméan

Personnage
Nom: Della de la Mirandole d'Amahir-Euphor
Titre:
Résidence: Seignelay

MessageSujet: Re: Les courriers (inconnus des persos autres que Della et concernés)   Dim 18 Avr 2010 - 19:44

Cher Baron,
Cher Theognis,


J'ai pu rencontrer le Général, ce soir.
Après une discussion avec lui, je reprends la route, ce soir, avec l'armée de Snell. Mais dès le prochain retour sur Sémur, je me désengage et je reste à Sémur. C'est à dire dans quelques jours. La Bourgogne, c'est pas si grand.
Et si jamais il y avait un changement d'ordre, je serais quand même à Sémur dans le courant de la semaine. J'y tiens.

J'ai envie de passer du temps avec vous, envie, comme vous le disiez, de vous connaître mieux, de vous parler de moi.
S'il advenait que nous devions passer le reste de notre vie ensemble, savoir avec qui on s'engage, ce n'est pas inutile, je pense.
Et si jamais, cela ne devait pas arriver...Je préfère ne pas parler de cette option-là, je n'ai pas envie que ça arrive.
Vous m'épouserez.

J'aimerais juste savoir une chose, aimez-vous cette femme pour qui vous avez la rançon ?

Tendrement,
Della.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Della

avatar

Nombre de messages : 1443
Duché/Comté : Bourgogne
Titre(s) : Duchesse de Chartres, Vicomtesse de Montpipeau, Baronne de Seignelay, Dame de Railly et de Bréméan

Personnage
Nom: Della de la Mirandole d'Amahir-Euphor
Titre:
Résidence: Seignelay

MessageSujet: Re: Les courriers (inconnus des persos autres que Della et concernés)   Sam 24 Avr 2010 - 8:54

Citation :
Votre Grâce,
Le bonjour.


Je n'irais pas par quatre chemins.
Je ne veux plus siéger au Conseil, aux prochaines élections. J'ai d'autres projets.
Cependant, faisant suite à une invitation de Poupounet, datant d'y il a bientôt deux mois, je viens vous demander si vous accepteriez l'emmerdeuse que je suis chez BAFFE.

J'ai bien réfléchi.

J'avais envie de monter un groupement mais je n'en ai pas la force et plus trop la motivation, je l'avoue.
Si je viens vers BAFFE, c'est parce que je vous aime...bien !
Pas seulement vous, mais vous et les donneurs de BAFFE.
J'aime bien votre façon de politiser...j'adore même.

Si j'attends la fin des élections, l'on me dira que j'ai attendu de savoir d'où vient le vent.
Et en me présentant maintenant, l'on me dira que je chercher à sauver ma peau...*sourire*...que j'ai douce et claire.

Il n'en est rien.
Je souhaite apporter ma pierre à l'édifice, si je peux être d'une quelconque aide.

Je vous offre mes bras, ma tête, mon sale caractère...au service de la cause BAFFienne.

A vous d'en user ou pas.


Amitiés.
Della.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Della

avatar

Nombre de messages : 1443
Duché/Comté : Bourgogne
Titre(s) : Duchesse de Chartres, Vicomtesse de Montpipeau, Baronne de Seignelay, Dame de Railly et de Bréméan

Personnage
Nom: Della de la Mirandole d'Amahir-Euphor
Titre:
Résidence: Seignelay

MessageSujet: Re: Les courriers (inconnus des persos autres que Della et concernés)   Mar 27 Avr 2010 - 18:05

Citation :
Bonjour Monseigneur.

Je suis très intriguée de voir mon nom sur la liste de BAFFE.
En effet, j'avais proposé mes services à Eusaias mais je ne souhaitais pas apparaître sur la liste.

De plus, je lui ai réécris depuis, le lendemain pour être précise, lui disant que je retirais mon offre vis à vis de BAFFE pour raisons tout à fait personnelles.

Je suis donc navrée de devoir vous dire que non, je ne validerai pas cette présence sur la liste BAFFE et ce, pour les deux raisons susmentionnées.


Merci de votre attention.

Qu'Aristote vous garde.

Della.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Della

avatar

Nombre de messages : 1443
Duché/Comté : Bourgogne
Titre(s) : Duchesse de Chartres, Vicomtesse de Montpipeau, Baronne de Seignelay, Dame de Railly et de Bréméan

Personnage
Nom: Della de la Mirandole d'Amahir-Euphor
Titre:
Résidence: Seignelay

MessageSujet: Re: Les courriers (inconnus des persos autres que Della et concernés)   Dim 16 Mai 2010 - 14:33

Beatritz a écrit:
Nouvelle lettre... Plus longue, et pour cause.

Citation :
De nous, Béatrice de Castelmaure-Frayner, Duchesse souveraine de Bolchen, Duchesse de Nevers, Comtesse du Lauragais, Vicomtesse de Chastellux et Baudricourt, Baronne de Chablis et Laignes,

À vous, Della de Volvent, Dame de Railly,

Salut et paix.

Vous pardonnerez, je l'espère, à votre suzeraine de n'avoir pas répondu avec l'empressement qui aurait dû être le sien aux nouvelles que vous lui avez fait porter de Bourgogne. Quelques affaires nous occupent ici l'esprit, et le reste de notre temps est à dormir et supporter, dans l'incapacité de penser à toute autre chose, la douleur qui nous tient la jambe et, dans les mauvais jours, nous empêche même d'aller cueillir des simples dans le jardin de Bolchen.

Néanmoins la grossesse suit son cours, et le médicastre ne s'inquiète pas de l'état de l'enfant. Nous mangeons moins, comme si tout appétit nous était ôté, et souvent, des nausées nous prennent, ne faiblissant pas à mesure que le terme avance, hélas. Mais d'autres jours vont mieux et nous laissent la possibilité d'organiser une réception à Bolchen, qui aura lieu le 17 mai, aux fins de trouver un époux à notre jeune cousin, Aymeric de Saunhac, Vicomte de Randon, Baron d'Apcher, et Seigneur de Giry, que vous avez pu voir à Aachen, lors de nos noces. Nous vous transmettons d'ailleurs une copie de l'annonce qui en a été faite, espérant que vous pourrez dans des délais raisonnables l'afficher au collège de la noblesse bourguignonne.
D'ailleurs, parlez-nous de la Bourgogne. Que s'y passe-t-il, et sur quoi se prononce le collège ? Y a-t-il des affaires méritant notre attention ? Comment se profilent les prochaines élections ? Et se trouvera-t-il, dans la noblesse bourguignonne, un homme auquel vous accepteriez que nous offrions votre main ? Nous pouvons chercher hors de Bourgogne, et des partis peut-être meilleurs que ne l'était le Baron d'Arquian. Mais il nous faut nous hâter, prudemment, mais résolument ; il est plus souvent trop tard que trop tôt, pour se marier.

Nous espérons vous voir prochainement. Vous pourriez venir au bal, mais vous avez encore des charges au conseil, n'est-ce pas ? Vous pourriez venir plus tard. Vous dites que vous avez assisté à une naissance... Racontez-nous cela. Comment vous êtes-vous trouvé dans ces circonstances, et comment était-ce ? Nous espérons que vous pourrez être à nos côtés, pour la naissance de l'enfant de notre époux. Nous ne savons pas ce que doit être un bon époux. Mais sa compagnie érudite et son empressement à notre égard nous semblent en faire un bon époux ; un homme au côté duquel nous serons capable de passer notre vie.

Faites tout ce que vous voulez à Railly, qui puisse être profitable au domaine ; en cela, vous avez notre entière confiance.

Qu'Aristote vous garde, Della.

Béatrice.



Citation :
Château de Bolchen

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Della

avatar

Nombre de messages : 1443
Duché/Comté : Bourgogne
Titre(s) : Duchesse de Chartres, Vicomtesse de Montpipeau, Baronne de Seignelay, Dame de Railly et de Bréméan

Personnage
Nom: Della de la Mirandole d'Amahir-Euphor
Titre:
Résidence: Seignelay

MessageSujet: Re: Les courriers (inconnus des persos autres que Della et concernés)   Dim 16 Mai 2010 - 15:16

Citation :
Ma chère Béatrice,
Ma Suzeraine,
Votre Grâce,


Enfin des nouvelles de vous !
Comme cela me rassure, si vous saviez.
Je viens de rentrer d'un séminaire à Tours et trouver ainsi votre lettre me fit un immense plaisir.
Sachez que mes prières vous accompagnent dans chaque étape de cette expérience qu'est la maternité.

Alors oui, j'ai assisté à une naissance, de façon presque fortuite.
Je ne peux vous conter ainsi les circonstances, préférant le faire de vive voix car étant liée par un serment. Toutefois, ce que j'ai vu, de cette mise au monde, recèle tout à la fois la plus grande douleur physique et le plus grand bonheur. Je vous souhaite la même lueur dans votre regard lorsque vous contemplerez votre enfant, au creux de vos bras. Pensez donc, j'en étais jalouse, me prenant à envier cette maternité que je ne connais pas.
Car vous avez raison, le temps passe et le Collège des Nobles vote ces jours pour la destitution de Montereau, brisant ainsi une promesse et me rendant d'une certaine façon, libre.
Pour répondre à votre question, même si je me demande s'il est raisonnable de la poser ou en tout cas, de me la poser, et le temps pressant, je n'irai pas par quatre chemins pour vous exposer la situation telle que je la vois.
Il y a, en Bourgogne, un Vicomte, le Vicomte de Bourbon-Lancy, Prince de Condé, Comte de Hainaut, Baron d'Antigny et de Beaune, Baron de Jussey à qui j'accepterais que vous offriez ma main. Je sais bien que je ne suis que Dame, mais pas n'importe laquelle, votre vassale. Je pense que Uruk de Margny-Riddermark saura l'apprécier.
Nous nous connaissons, nous avons des rapports amicaux bien fondés et il avait émis la possibilité de prendre un des miens cousins comme vassal. Malheureusement, ce cousin est décédé avant que cela ne puisse se faire.
Je suis certaine que ce mariage serait pour votre époux et vous-même, une excellente chose également.
Sinon, le Duc de Normandie, Filsdhelios, est amoureux de moi et il suffirait que je lève un sourcil pour qu'il me demande de l'épouser.
Je n'ai pas l'intention de faire un mariage d'amour et j'ai peur de faire du mal à celui qui m'épouserait par amour. Mais s'il fallait en arriver là, je m'y plierais, bien évidemment.
Quoi qu'il en soit, mon époux n'aura jamais à se plaindre de moi.

Je suis désolée de vous ennuyer avec mon célibat ou plutôt la recherche d'un bon parti alors que vous avez tant à faire et que vous portez la vie. Néanmoins, je vous assure que quelque sera votre choix, mes actes n'auront pour but que notre renommée et la vôtre. Jamais je ne souffrirais de vous déplaire, ma chère Béatrice.

J'ai déposé votre invitation, au Collège, comme vous me l'aviez demandé et j'espère que cette réception se passera au mieux.

Les élections sont finies et, je dirais malheureusement, la liste de Ingeburge est en tête, suivie du FIB de Umondel. Tous deux voudront être Duc ou Duchesse et je ne pense pas que cela soit bon pour la Bourgogne. L'une étant trop, l'autre, pas assez.

Je ne sais si vous êtes au courant mais la Bourgogne pleure un Evêque et moi, une amie, en la personne de Monseigneur Alienor, décédée on ne sait encore dans quelles conditions mais très rapidement. Ce qui a provoqué, bien entendu, des dommages à la liste de celle-ci, BAFFE.

Je vais prendre un peu de repos et de recul, me consacrer à la Diplomatie et à l'Ordre Teutonique mais je reviendrais sans doute en politique, ici ou ailleurs, selon ce que mon avenir me réservera. En attendant, Railly me verra très souvent.

Un dernier mot pour parler du Collège de la Noblesse qui souffre lui aussi, de votre départ. Les affaires traînent et son Eminence, prise par tellement de choses n'est guère présente, malheureusement, aux demandes et aux débats.


Je vous laisse à vos affaires, ma Suzeraine, en espérant ne pas avoir pris trop de votre temps.
Puisse le Ciel vous bénir et nous réserver une prochaine rencontre.

Mes respects,
Amitiés,
Della.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Della

avatar

Nombre de messages : 1443
Duché/Comté : Bourgogne
Titre(s) : Duchesse de Chartres, Vicomtesse de Montpipeau, Baronne de Seignelay, Dame de Railly et de Bréméan

Personnage
Nom: Della de la Mirandole d'Amahir-Euphor
Titre:
Résidence: Seignelay

MessageSujet: Re: Les courriers (inconnus des persos autres que Della et concernés)   Lun 17 Mai 2010 - 15:03

Courriers croisés.
Citation :

Chère Della de Volvent,

Bientôt le collège de la noblesse me privera de mes titres. Aujourd'hui, ou demain, peu importe, le fait est là. Au final, cela m'affecte peu. Certes, je perds la jouissance exclusive de mes terres, mais la Bourgogne est si belle que je pourrai toujours m'y promener avec ma hache sur l'épaule et des rêves en bandoulière.

Je m'attendais depuis longtemps à un tel jugement. Non que je mène des embuscades à outrance, je pourrai en compter simplement une dizaine. Mais à chaque fois, j'étais conscient des risques encourus, et je ne suis pas homme à fuir mes responsabilités. La vision commune de la noblesse est pauvre et étriquée. Soit! Je laisse mes pairs continuer à vivre dans la plus complète hypocrisie.

Ces mots vous blesseront encore, je le sais. Hélas! La liberté n'est qu'une chimère. Toute action supporte des conséquences. Vous êtes, avec notre chère Evêque Aliènor, la conséquence la plus douloureuse de ma futile vengeance contre les champenois. Je me sens coupable bien davantage envers vous qu'envers les miches de pain de ce monseigneur de Langres.

Puissiez-vous connaître le bonheur et la prospérité dans un heureux mariage. Consolez-vous en pensant que je suis mauvais dans le rôle d'époux. Et si vous souriez en découvrant ces lignes, alors je souris à mon tour.

Portez-vous bien,
Que la Bourgogne vous chérisse autant que vous la chérissez,
Theognis Montereau.

Citation :
Cher Theognis,
Baron d'Arquian et de Seigneulay,

Le bonjour vous va.

Serez-vous étonné de cette lettre ?
Peut-être pas.

Vous savez sans doute que le Collège, sous la houlette de Ingeburge, vote en ce moment, le projet de vous destituer.
J'ai pris note de ce que vous étiez intervenu pour mon frère et la sauvegarde de Beaumont au sein de notre famille, je vous en remercie, sincèrement.
Malheureusement, je crains que cette doléance ne soit tombée dans les oreilles des pires sourds qui existent, ceux qui ne veulent pas entendre.
Je n'ai pu me résoudre à voter contre cette destitution. Pas plus que je ne voulais voter pour. Le blanc m'est apparu comme seule solution. Je vote au nom de Béatrice. Je vous fais grâce de mes explications, fruits de longues méditations.

Les élections ont été une catastrophe pour la Bourgogne. Entre peste et choléra, les Conseillers ont choisi le pire.
Pauvre Bourgogne, à nouveau livrée aux mains d'une Eminence...
Votre retrait de la course me fut amer.
Nous aurions pu, avec un minimum de courage et de bonne volonté, arracher les voix nécessaires à vous mettre au Conseil. Tant pis.

Je m'en vais.
Je prends la route dans les heures prochaines, direction l'Ouest et la Mer, la Normandie. Rappelez-vous, le projet de faire cette route ensemble nous avait effleurés...

Je venais donc vous saluer, vous dire au revoir.
Ce fut une belle aventure, avortée.
Cela restera un souvenir, amusant.
Ou un regret, peut-être.

Prenez soin de vous, Baron. Ne laissez pas les circonstances vous abattre. Relevez la tête, affrontez votre épreuve et faites-en une force. N'abdiquez pas. Vous avez des qualités. Ne les laissez pas mourir au profit des vipères. Je vous en prie.

Qu'Aristote vous protège.

Au revoir, mon ami.

Della.

Citation :
Cher Theognis.

Alors que je venais de faire déposer au pigeonnier d'Arquian, une missive vous étant destinée, je recevais la vôtre.
Curieuse coïncidence d'autant que leurs contenus se confondent à merveille. Avons-nous tant de points communs que même nos pensées se rejoignent...

Bref, je vous laisse lire mon précédent courrier, et je vous remercie du fond du coeur, pour celui-ci que je viens de lire.

Je veux croire que nos routes se recouperont encore, pour mon plaisir et le vôtre.

Je vous embrasse, affectueusement.

Della.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Constance de Clèves

avatar

Nombre de messages : 28
Duché/Comté : Lorraine
Titre(s) : Vicomtesse de La Fère, Dame de Maintenay - Commandeur de l'Ordre du chevalier au Cygne

MessageSujet: Re: Les courriers (inconnus des persos autres que Della et concernés)   Jeu 3 Juin 2010 - 14:08

Citation :
Chère Della,

Notre amie que devenez-vous ? Nous nous excusons d’être restée silencieuse si longtemps… nous étions très affaiblie par une mauvaise rencontre en Franche Comté. Nous nous étions promis de vous écrire une fois la terre lorraine foulée de nos pieds mais la vie en a décidé autrement.

Nous nous remettons : notre méthode est une fois de plus l’investissement. Nous voudrions redynamiser l’université lorraine mais hors de question de faire le travail de la Rectrice. Nous pourrions nous faire réprimander ou faire offrir des fleurs à quelqu’un qui selon nous ne remplit pas ses devoirs.
Nous aimerions nous (re)lancer dans la politique. Nous avons même trouvé un soir à une heure tardive, un nom de parti et même une devise allant avec. A croire que nous n’avons rien de mieux à faire car soyons réalistes cela n’aboutira jamais.

Les élections en Lorraine sont d’un calme, c’est désespérant. Elles se terminent : trois listes et seulement un courrier reçu et deux programmes en gargote dont celui du courrier. En plus nous pensons que c’est la liste « muette » qui sera élue… mais ça seul l’avenir nous le dira.

Ah nous avons failli oublier nous avons assister à un anoblissement officié par le Héraut de Lorraine, votre suzeraine. Elle semblait bien se porter même si elle ne s’est pas éternisée. Nous n’avons pas eu le plaisir de lui parler et de nous présenter car nous n’étions vraiment pas en forme. Ce sera pour une autre fois je l’espère, vous l’admirez tellement que ça ne peut être qu’une personne bien.

Lors de notre visite il y a quelques temps à présent, vous nous aviez parler d’un potentiel mariage mais pas un mariage d’amour parce que vous n’y croyez pas (peut-être bien que c’est vous qui avez raison d’ailleurs). Est-ce que ce mariage se concrétise ?

Nous espérons sincèrement que vous allez bien et que toute votre famille se porte comme un charme.
Vous transmettrez mes amitiés à votre frère et son épouse.

Nous attendons vivement de vos nouvelles.

Amicalement,
Constance de Clèves

Fait à Toul le deuxième jour du mois de juin de l'an de grasce 1458.
Revenir en haut Aller en bas
Della

avatar

Nombre de messages : 1443
Duché/Comté : Bourgogne
Titre(s) : Duchesse de Chartres, Vicomtesse de Montpipeau, Baronne de Seignelay, Dame de Railly et de Bréméan

Personnage
Nom: Della de la Mirandole d'Amahir-Euphor
Titre:
Résidence: Seignelay

MessageSujet: Re: Les courriers (inconnus des persos autres que Della et concernés)   Sam 5 Juin 2010 - 19:07

Citation :
Très chère amie,

Le bonjour vous va.

C'est en Normandie que votre pigeon m'a dénichée.
Hé oui, ça y est, je suis enfin partie voir si l'herbe était plus tendre ailleurs. Oh rien qu'un voyage diplomatique, officiellement. Mais officieusement, aussi un voyage pour me faire plaisir et aller rencontrer un ami très cher, plus qu'un ami, à dire vrai, un amoureux.
Voyez-vous comme l'on peut changer d'avis. Moi qui ne croyais pas dans les sentiments que deux êtres peuvent éprouver, voici que je suis sous le charme.
Le mariage prévu a avorté du fait de la prochaine perte des titres du Baron d'Arquian, celui que je devais épouser.
Malheureusement, mon cher frère Godefroy, perdra lui aussi Beaumont.
Autrefois cela m'aurait presque tuée mais aujourd'hui, non.

Je découvre petit à petit la joie de vivre, aux côtés du Duc de Normandie.
Il est doux et prévenant et tellement tendre et amusant. Nous passons des moments extraordinaires et il est allé jusqu'à me demander ma main. Je n'ai pas refusé.

Je suis heureuse que la Lorraine vous ait. La Lorraine est une très belle province mais elle a besoin de voir s'en aller quelques piètres politiciens qui la tiennent en leurs mains ridées. Puissiez-vous la secouer un peu, pour la faire repartir au mieux.
Je vous souhaite toutes les réussites, là-bas.
Je sais que vous êtes capable de relever ce défi.
Et si je peux vous être utile, n'hésitez pas un instant.

Puisse le Ciel croiser nos chemins, à nouveau.
Qu'Il vous garde.

Amitiés,
Della

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Della

avatar

Nombre de messages : 1443
Duché/Comté : Bourgogne
Titre(s) : Duchesse de Chartres, Vicomtesse de Montpipeau, Baronne de Seignelay, Dame de Railly et de Bréméan

Personnage
Nom: Della de la Mirandole d'Amahir-Euphor
Titre:
Résidence: Seignelay

MessageSujet: Re: Les courriers (inconnus des persos autres que Della et concernés)   Lun 14 Juin 2010 - 20:50

Citation :
Tendre Fil...


Je suis à Rouen, dans une auberge.
En effet, j'ai préféré ne pas vous attirer des ennuis en logeant sous votre toit.
Nous ne sommes même pas fiancés, officiellement, alors...les précautions sont de mise.

Je suis inquiète, comme je vous le disais hier.
Il nous faut renoncer à cette douce folie d'un mariage secret et discret, à Noirlac. Ce qui me navre grandement et m'attriste. J'ai horreur des mariages conventionnels.

Lors, tout est entre vos mains.
Si vous le désirez, il vous faudra demander à ma suzeraine, l'autorisation de m'épouser, ainsi qu'à mon frère.
Cela va prendre du temps, bien sûr.
Dès que vous aurez ces autorisations, il faudra penser un laps de temps raisonnable pour des fiançailles officielles, cette fois.
Ensuite, nous pourrons envisager l'organisation du mariage qui aurait lieu, au mieux, début d'automne, si Dieu le veut. Mais cette époque est celle des vendanges et je suis habituellement fort prise et très fatiguée...L'hiver serait une saison plus propice.

Pour ma part, suite à l'annonce concernant les étrangers, je vais reprendre le chemin de la Bourgogne, avec mes cousins, dès demain.
J'ai à faire là-bas, j'ai des charges que je dois honorer, des vignes dont je dois prendre soin et des affaires à gérer, à Beaumont.
Je vais aussi terminer mon séminaire, à Tours, en théologie et peut-être me consacrer à l'Eglise, pour un temps ou reprendre la politique, en tout cas, reprendre les affaires diplomatiques...Tout ce que j'ai laissé pour venir en Normandie.

Tenez-moi au courant, je vous prie, de votre décision dès que vous le pourrez.
Je vous demande aussi de prévenir vos armées que Oderay, Kisscool974, Ulrich et Della quittent le territoire, qu'on les laisse passer sans les tuer.

Je vous embrasse, mon Duc chéri.
Prenez soin de vous.
Soyez heureux.

Della.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Constance de Clèves

avatar

Nombre de messages : 28
Duché/Comté : Lorraine
Titre(s) : Vicomtesse de La Fère, Dame de Maintenay - Commandeur de l'Ordre du chevalier au Cygne

MessageSujet: Re: Les courriers (inconnus des persos autres que Della et concernés)   Mer 7 Juil 2010 - 11:41

Citation :
Très Chère Della,


Je m'excuse tout d'abord de répondre si tard mais les jours se succèdent vite en ce moment, je n'ai même pas le temps de les voir passer. Je suis remise sur pieds même si maintenant les voyages me font vraiment peur. Surtout prenez bien soin de vous en revenant de Normandie. Vous reviendrez n'est-ce pas?

Oh comme le fait de vous savoir heureuse et amoureuse me comble! Vous qui étiez contre l'idée d'un mariage par amour vous voila qui avez dit "oui" à quelqu'un sans même l'avoir présenté à votre famille si je comprends bien et à Béatrice. Vous noterez que j'appelle votre suezraine par son prénom... et bien par le fruit du hasard il se trouve que je l'ai aidée à mettre au monde son fils.
Par contre cela m'attriste d'apprendre que Godefroy va perdre Beaumont.

C'est vos terres... j'ose espérer que la Bourgogne lui laissera les terres comme je l'ai fait autrefois dans le même cas de figure en Artois alors que j'étais Comtesse. Tenez moi informée de la situation surtout.

Vous avez bien raison sur la Lorraine et sa politique. Qu'il est malheureux de voir à sa tête toujours les mêmes personnes avec une situation qui empire sans que le peuple ne hausse le ton pour la simple et bonne raison que personne ne les informe. D'ailleurs à vous je peux le dire, j'ai décidé de me mettre sérieusement à la politique. On m'a proposé de venir dans une liste et j'ai accepté, maintenant reste à savoir si cette liste est sérieuse. Un programme doit se faire avec toute la liste et non pas à deux ou trois.
Je dis que rien ne change mais j'exagère : Marjolaine a cédé sa place de Rectrice à sa fille et nous avons une nouvelle Duchesse, Barberine.
Puisque vous avez vécu un long moment à Nancy il me semble vous avez peut-être des conseils à me donner.


Prenez soin de vous très chère et de votre aimé,
Amicalement,
Constance


Fait à Toul le septième jour de mois de juillet de l'an de grasce 1458
Revenir en haut Aller en bas
Della

avatar

Nombre de messages : 1443
Duché/Comté : Bourgogne
Titre(s) : Duchesse de Chartres, Vicomtesse de Montpipeau, Baronne de Seignelay, Dame de Railly et de Bréméan

Personnage
Nom: Della de la Mirandole d'Amahir-Euphor
Titre:
Résidence: Seignelay

MessageSujet: Re: Les courriers (inconnus des persos autres que Della et concernés)   Mar 27 Juil 2010 - 7:30

Citation :
Expéditeur : Salebete du keurdacier
Date d'envoi : 2010-07-26 23:41:50
Bonsoir




Je vous somme de quitter l'Anjou dans un délais fixé à deux jours,sauf motifs valables à ce moment là il faudra m'en informer.
Vous avez donc jusqu'à mercredi 28 Juillet 1458 au soir pour quitter le territoire angevin.
Passé ce délais vous serez mis en procès pour non respect de fermeture de frontières.

NE PASSEZ PAS PAR ANGERS!!!
Armées en mode Faucheuses!!!

Cordialement

Salebete
Prévôt de l'Anjou

Répondre


Messire le Prévôt de l'Anjou,

Le bonjour vous va !

J'ai reçu, hier dans la soirée, une lettre, signée de votre menotte.
Sachez que je l'ai lue.
Je précise parce que vous n'êtes pas sans savoir qu'il peut arriver que ce genre de courrier parte illico au feu.
Mais la saison ne se prêtant pas aux flambées dans la cheminée, j'ai lu votre rédaction.

Merci de penser à moi après trois longues semaines.
Oui, messire trois semaines déjà que je végète à Saumur.
Et ce n'est pas fini.
Figurez-vous que l'Enflé du Pétard, le médicastre du sieur de Saint Bitu, Saltarius de son petit nom, me prédit encore au moins autant avant guérison complète et possibilité de gambader telle une biche sur les chemins.
Vous l'avez sans doute compris, messire le Prévôt de l'Anjou, même si j'en crève d'envie, je ne peux quitter votre Anjou du fait qu'une de vos armées m'ait pris comme cible, moi, Vice-Chambellan de Bourgogne.
Et tenez-vous bien, votre Duc me refuse toute compensation.
Voilà, il vous faudra souffrir ma présence encore un long moment, en Anjou. Et ce, même sans laissez-passer.
J'ose espérer malgré tout que votre menace de procès s'éloignera de moi. Il serait de fort mauvais ton de mettre en procès une jeune femme sans défense, alitée de surcroît, ayant côtoyé la mort.

Je vous souhaite une fort bonne journée, messire le Prévôt de l'Anjou.

Della de Volvent,
Dame de Railly.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les courriers (inconnus des persos autres que Della et concernés)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les courriers (inconnus des persos autres que Della et concernés)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Baronnie de Seignelay :: Fief de Beaumont :: Château - Demeure Familiale :: Appartements Privés :: Della-
Sauter vers: