AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Anoblissement du Renart des Mers, Messire Godefroy de Volvent

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Godefroy

avatar

Nombre de messages : 202
Duché/Comté : Bourgogne
Charge principale : Ex Amiral de Bourgogne
Titre(s) : Déchu

MessageSujet: Re: Anoblissement du Renart des Mers, Messire Godefroy de Volvent   Lun 25 Jan 2010 - 19:52

Le baron était rentré en grande pompe dans la salle. Surement voulait il se donner du volume et de l'importance lors de cette cérémonie. - Le lecteur pourra s'interroger si ce volume n'est pas là pour remplacer un manque de volume ailleurs! - . Lorsque le baron s'adressa à lui il sourit.

Oui d'Arquian, je pense être prêt. Mais laisser moi vous présenter mon épouse et ma fille. Lison de Volvent Franchimont et Niria de Volvent.

Il désigna Lison qui tenait Niria dans ses bras

Nous commencerons des que vous le souhaitez.


Il salua de loin Aliénor, apprenant par la même sa maternité- il débarque le gody-, une fille ravissante d'ailleurs, et se promit d'aller saluer plus longuement son neveu des qu'il en aurait le temps.
Revenir en haut Aller en bas
Lison..

avatar

Nombre de messages : 121
Duché/Comté : Bourgogne

MessageSujet: Re: Anoblissement du Renart des Mers, Messire Godefroy de Volvent   Lun 25 Jan 2010 - 20:47

Lison en peu en retrait observait silencieusement. Elle était intriguée par le Baron, après son arrivée tonitruante et conquérante, entouré de lances, de fers, et de bannières, le voilà agneau parlant agréablement aux enfants, et replaçant même une des mèches blondes de Della. Leurs regards à tous deux aussi l’intriguait, d’où venait cette lueur complice et partagée?

Lison fut tirée de ses réflexions par l’interpellation de Godefroy.

Rhaaa… Godefroy, ton attention est louable, mais ne pouvais-tu pas me laisser tranquillement rêvasser en cajolant Niria ? Est-ce que je sais comment m’adresser à un Baron moi ? Que puis-je donc lui dire ? Dois-je m’incliner ?... M’incliner non certainement pas, je ne prendrai pas le risque de faire tomber Niria, même pour un Baron! Bon aller, réponds, sinon à rester muette comme une carpe, on va te prendre pour idiote, et ne dis pas de bêtises, enfin essaye !

Lison sourit poliment


Bonsoir Baron, je suis enchantée de faire votre connaissance et…

Niria, dans ses bras commença à babiller en regardant le Baron.

… et on dirait que je ne suis pas la seule !
Revenir en haut Aller en bas
Theognis

avatar

Nombre de messages : 16

MessageSujet: Re: Anoblissement du Renart des Mers, Messire Godefroy de Volvent   Lun 25 Jan 2010 - 22:07

Aliénor piquait sa crise....Soupir du Baron qui préparait une réplique cinglante quand l'évêque eut la bonne idée de jouer de la crosse sur ses jambes. Or, elles étaient protégées par son armure. N'est pas Gauvain qui veut. Le fils de Breiz frappait mieux avec sa spatha de bois, que la brune avec son bâton. Un léger sourire s'accrocha aux lèvres de Théo.

Ne me cherche pas des crosses, Aliénor. Tu crois que je m'occupe des invitations? Tu penses que je ne trouve pas naturel que l'intendante des domaines de Seignelay vienne à Beaumont? Tu n'es pas invitée ici....Tu es ici chez toi. D'ailleurs, j'aurai refusé de commencer sans ta présence, elle est indispensable. Alors, ne faites pas ta mauvaise tête et...

Il se mordit les lèvres sur la prochaine phrase...."Range-moi ces seins qui dépassent" n'était pas convenable en public, bien que ses yeux affirment le contraire.

...Nous en rediscuterons plus tard. De cela, et d'autres choses.

Heureusement, Godefroy lui offrit une diversion appréciée. Le bougre avait femme et enfant! Il écarta ses gardes pour les saluer.

Je me réjouis de voir que la terre de Beaumont est fertile et porte beaucoup de beaux enfants. Bientôt, vous aurez un fils, Godefroy, j'en suis persuadé. En attendant, votre femme est très belle, et votre fille présente toutes les promesses d'une bonne santé.

Cependant, il se tint prudemment à l'écart. Souvent, les femmes donnaient leurs enfants à porter aux gens de la noblesse, pour attirer la chance sur les nourrissons. Et, contrairement aux apparences, le Baron n'aimait guère les enfants. Ils pleurent pour un rien, tombent malade au premier souffle de vent, meurent ou s'éloignent à la première occasion. Théo avait deux fils, Tancrède et Théophane, mais refusait d'y penser, le plus possible. Maelle représentait un souvenir de Zaina, aussi l'avait-il salué avec affection, mais les choses s'arrêtaient là.
Puis, entre ses puissantes mains, n'allait-il pas les casser en les serrant trop fort? C'était là un danger qu'il ne préférait pas courir.


Theudbald, commencez la cérémonie, je suis prêt! Della, ma chère, restez à mes côtés, sauf quand je m'avancerai pour le baiser de l'osculum. Quant à vous, Aliénor, restez au premier rang, mais attention à votre bâton....
Revenir en haut Aller en bas
Tristan_du_cost
Chapelain des Renarts
avatar

Nombre de messages : 119
Duché/Comté : Bourgogne
Titre(s) : Diplomé du Séminaire Archidiocésain de Lyon

MessageSujet: Re: Anoblissement du Renart des Mers, Messire Godefroy de Volvent   Lun 25 Jan 2010 - 22:16

Tristan s'inclina devant le Baron, présentant ainsi sa calvitie naissante, en signe de très grand respect.
Bonjour Baron, je suis ravi de vous voir icelieu. Il s'est passé beaucoup de temps depuis l'incendie du presbytère d'Autun.

Tristan avait beaucoup de reconnaissance pour Theognis qui l'avait initié aux secrets de la diplomatie. C'est lui qui l'avait nommé ambassadeur de Savoie et qui l'avait défendu, mollement il est vrai, des attaques verbales du Duc de l'époque, un certain Ctuh ou un nom du genre.
Le Baron lui avait même fait l'honneur de l'inviter à son mariage. Tristan voulait montrer qu'il était bien éduqué et s'empressa de demander des nouvelles.


Permettez-moi de vous présenter mes hommages, ainsi qu'à votre épouse et votre fils.
Et se tournant vers Della :
Le Baron a épousé une ravissante jeune Dame, Duchesse de Franche-Comté à l'époque. Et de leur amour naquit un fils merveilleux. D'ailleurs, je ne les vois pas. J'espère les revoir, je suis impatient.

Et s'adressant à nouveau à Theognis :
Je ne peux que vous féliciter, vous un homme de goût qui sait s'entourer.
Revenir en haut Aller en bas
Theognis

avatar

Nombre de messages : 16

MessageSujet: Re: Anoblissement du Renart des Mers, Messire Godefroy de Volvent   Lun 25 Jan 2010 - 22:27

Théo s'en souvenait bien. Il avait nommé Tristan ambassadeur en Savoie pour provoquer une guerre avec ce pays. Cela avait bien failli marcher.
D'ailleurs, avec une rare finesse diplomatique, celui-ci ne tarda pas à évoquer le sujet qui lui brûlait les lèvres, l'ancienne épouse du Baron et leur fils.


Mon cher Tristan! Comment allez-vous? La Duchesse, vous dites?
La Franche-Comté n'est pas un duché, comme son nom l'indique, voyons....Et je ne pense pas revoir de sitôt mon ancienne épouse et mon fils, après le jugement scandaleux de Besançon. Heureusement, Monseigneur Aliénor, évêque de Nevers, prendra en charge ma pénitence pour alléger la durée de mon interdiction de remariage.
Ainsi, la maison des Montereau et celle des Volvent pourront s'unir, dans la paix et l'amour....


Sourire de circonstances, et baiser dans les cheveux de la blonde, de surcroît.
Revenir en haut Aller en bas
Poupounet

avatar

Nombre de messages : 15

MessageSujet: Re: Anoblissement du Renart des Mers, Messire Godefroy de Volvent   Lun 25 Jan 2010 - 23:41

Ahhhh ... mais c'est pas vrai, plus ça allait plus il la faisait tourner en bourrique. Plus tard ... ba voyons, elle lui dirait plus tard ça façon de penser. Elle se redressa encore plus après avoir vu le regard du baron baver sur son décolleté. Évêque oui mais femme tout de même, elle n'avait pas changé sa garde robe, sauf pour quelques robes de cérémonie mais aucunes bures, faut pas pousser tout de même. Revenons à nos moutons, soit le Théo qui lorgne vers un endroit qu'il n'a pas vu depuis longtemps, ça doit lui manquer en fait, petit sourire de la Brune.

Oui nous réglerons ça plus tard ... cette journée est celle des Volvent ne la gâchons pas par ta mauvaise foi et mauvaise humeur.

Et vlan ... qui a dit que Poup reconnaissait ses tords, surtout devant le Baron. Ah la pénitence, elle allait être longue la pénitence, elle la tenait sa vengeance. Des heures à étudier les livres des vertus, de heures à discuter sur Dieu, des heures à lui faire entrer dans sa caboche ce qui était bien ou mal. Petit rire sadique mais tellement discret que personne ne s'en rend compte. Et puis elle avait encore de quoi lui casser les pieds s'il continuait mais ça personne ne le saura ...

Elle laissa libre Thaïs qui se dirigea vers les autres enfants. La mère qu'elle était ne pouvait dignement pas laisser sa fille subir un anoblissement à son âge. Elle se plaça donc pour la cérémonie, attendant la suite des évènements et réfléchissant toujours à sa pénitence ...
Revenir en haut Aller en bas
Theudbald

avatar

Nombre de messages : 7
Duché/Comté : Nevers, Bourgogne
Charge principale : Héraut de Bourgogne

MessageSujet: Re: Anoblissement du Renart des Mers, Messire Godefroy de Volvent   Lun 25 Jan 2010 - 23:42

Theudbald, commencez la cérémonie, je suis prêt!

Me prend-il pour un aumônier ?
Il esquissa un sourire bienveillant.


Messire Montereau, comme je le disais, la cérémonie se déroulera à votre guise. J'ai instruit votre vassal en devenir de ses droits et devoirs lorsque nous étions en votre château d'Arquian. Vous reste désormais le principal, l'échange de serments et l'octroi de votre domaine de Beaumont à Volvent. En ceci, je ne puis m'ingérer. Je vous prie de procéder à votre convenance, je témoignerai de la validité des promesses faites.
Revenir en haut Aller en bas
Theognis

avatar

Nombre de messages : 16

MessageSujet: Re: Anoblissement du Renart des Mers, Messire Godefroy de Volvent   Mar 26 Jan 2010 - 0:01

Ma mauvaise humeur? Allons bon, je suis au contraire joyeux et plein d'entrain....Godefroy c'est à nous!

Cette bonne transaction permettait de financer la guerre en Provence, et un vassal avec une nombreuse famille était bon pour lui et pour la Bourgogne. Il était en effet parfaitement heureux. Son évêque avait frappé dans le vide. Comme d'habitude, se plaisait-il à penser, mais au loin les pensées mesquines! Le Héraut donna le signal de départ.

N'ayant jamais eu de vassal, le Baron ne connaissait pas les détails de la cérémonie de remise de fiefs. Il trouvait gonflé que le Héraut joue au notaire plutôt qu'au prêtre. Comment procéder? Il y avait bien ce machin latin, là....Ah oui l'immixtio manum.

Il s'avança donc vers Godefroy, et présenta ses mains en coupe pour recevoir celles de son futur vassal entre les siennes. Le regardant dans les yeux, debout, droit et fier, il prononça à voix haute:


Godefroy, vous serez mon vassal, à vous de commencer!

Pirouette, cacahuète....
Revenir en haut Aller en bas
Gorborenne

avatar

Nombre de messages : 4

MessageSujet: Re: Anoblissement du Renart des Mers, Messire Godefroy de Volvent   Mar 26 Jan 2010 - 2:40

Sous la Brise glacée de l'hiver, un cheval dévore la route au grand galop, les naseaux écumants..... Et hissé sur le palefroi, un Géant déchevelu qui entend une lapinesque ritournelle chanter sous son crâne: "je suis en retard, en retard, on m'attends quelque part....."

Gorborenne trace depuis Arquian de peur de rater la cérémonie. Pour sa décharge, deux petits jumeaux et le sourire qui fend son visage au simple fait d'y penser..... Mais la vie de Papounet, ça demande de l'O-R-G-A-N-I-S-A-T-I-O-N..... Comme la politique à ce qu'il parait.... Mais si du premier, il en apprend tous les jours, du second, ben, comment dire, il a toujours du mal. Encore un peu et il aurait oublié d'arborer les couleurs des Dragons.... Le Baron avait bien insisté sur le fait que Gorborenne était le bienvenu en tant que Dragon d'Arquian, mais, le Chauve avec cru lire comme une supplique dans les yeux de celui-ci quand il lui demanda de ne pas cracher de flammes et mettre le feu à la cérémonie..... métaphoriquement bien entendu..... Alors, il avait promis de rester sage, de venir bien vêtu et proprement peigné.... enfin, "peigné" ça aussi, c'est une métaphore..... Mais bien vêtu, à ça, voulant faire honneur à son chef et ami, Gorborenne avait mis ce qu'il avait de plus beau. Tout vêtu du vert émeraude et de marron, il arborait les couleurs forestières chères à son cœur, et sur son gilet de cuir finement ciselé, le Blason de la Compagnie venait s'épanouir comme une fleur dorée.

La route et le paysage qui défilent au galop...
Un Géant comte une seconde, et la suivante aussitôt
Jusqu'à celle qui annonce l'arrivée à Beaumont
"Enfin une pause" se dit le canasson
Alors que le Chauve affiche un sourire béat
Annonçant haut et fort "Je suis là"

En fait d'annonce, Gorborenne, du haut de ses six pieds six pouces n'a jamais vraiment eu le loisir de pouvoir passer inaperçu, ni se fondre tranquillement dans la masse..... Géant et chauve..... Alors autant pas la jouer discret, mais plutôt roulements de tonnerre et tremblement de terre..... Enfin, il aimerait bien, mais il n'a malheureusement pas le plaisir de commander aux éléments. Alors, il se contente de son cor taillé dans une corne de bélier. Arrêtant sa monture à quelque distances des murailles de Beaumont, il décroche l'instrument de son ceinturon pour le porter à ses lèvres en prenant une grande inspiration.....

pooooooo pooo POOOOOOOOOOOOOT......... poooooooo pooo POOOOOOOOOOT

Un cri strident qui résonne sur la campagne environnante, dans un bosquet d'arbres non loin de là, une nuée de petits oiseaux s'envolent, saisis par le son du cor. Le Chauve sourit, un peu malicieusement.... Théognis le connait, et sait comment il aime à casser les oreilles à coup de cor à chaque fois qu'il rentre à Arquian.... Pourtant, le Baron ne lui a donné aucune consigne directe en ce sens, alors, il ne se prive pas.

Au pas, il laisse sa monture s'approcher de la poterne, saluant le garde à l'entrée d'un mouvement de la tête, tapotant du doigt sur le blason pour s'identifier, mais n'attendant pas sa réponse pour s'engouffrer à l'intérieur de l'enceinte. Un moment d'arrêt, le temps de s'imprégner des lieux, de trouver sous les allées et venues des habitants l'écho des murailles de pierres qui se dressent autour de lui..... Instant de rêverie interrompu par un palefrenier au taquet, déjà une main tendue pour saisir le cheval par la bride. Sourire amical alors qu'il met pied à terre.


- Prenez soin de ma jument jeune homme, je vous prie... Pas que je doute de vous, mais elle a son caractère et de l'énergie à revendre.... Mais dites-moi, pour la cérémonie....


- Ah, ça c'est très simple, suivez la marée, et vous trouverez tout le monde au bout.... et pour vot' cheval, z'en faites pas, je la panserai moi même...

Quelque tapes sur l'épaule de sa monture, un petit murmure rassurant, hennissement d'approbation et le Chauve laisse sa monture aux bons soins du palefrenier, pénétrant le corps principal du bâtiment, nageant dans le couloir parmi le flot de valets vers ce qui semble être les salles d'apparat. Arrivé devant la porte de la salle, il s'arrête un moment pour dépoussiérer du coin de la manche la poussière de la route agglutinée sur ses spalières - seules pièces d'armures qu'il a choisi de porter aujourd'hui - rajuste sa hache pendant à côté du cor à sa ceinture, et pousse les larges pans de bois......

"Nom de, ce qu'il y a comme monde ici........" Un visage familier, vite, ne pas ce laisser emporter...... Ah, voilà Aliénor.... enfin, bizarre, son habit de cérémonie n'est pas celui auquel Gorborenne s'attendait.... Et là! Le Baron.... et Bourgogne..... Les autres visages lui sont inconnus, mais il pense néanmoins reconnaitre l'une ou l'autre silhouette aperçues de loin à Arquian..... Sourire à demi-rassuré en haut de l'énorme silhouette..... puis.... comment dire.... son instinct lui fait pressentir une atmosphère légèrement solennelle..... La cérémonie à déjà commencé?..... "Horizon!" Juron muet, et une envie de se faire petit, tout petit, minuscule, peur de se couvrir de ridicule..... Vaine glissade sur le côté, à quoi bon esquiver, pour la discrétion, c'est raté..... Mais pourtant, le Géant hurluberlu, tassant son crâne déchevelu, se glisse derrière quelques inconnus, sourire un peu décousu, espoir de passer inaperçu.....
Revenir en haut Aller en bas
Della

avatar

Nombre de messages : 1443
Duché/Comté : Bourgogne
Titre(s) : Duchesse de Chartres, Vicomtesse de Montpipeau, Baronne de Seignelay, Dame de Railly et de Bréméan

Personnage
Nom: Della de la Mirandole d'Amahir-Euphor
Titre:
Résidence: Seignelay

MessageSujet: Re: Anoblissement du Renart des Mers, Messire Godefroy de Volvent   Mar 26 Jan 2010 - 7:45

Il fallait que je m'habitue mais...passer ainsi d'un élan de chaleur à une glaciation, je n'y étais pas entraînée.
Theognis charmant pouvait devenir Theognis arrogant en une fraction de seconde. Et blessant, de surcroît. Ce qu'il dit à Monseigneur me fit serrer les mâchoires...Non, elle n'était pas ici chez elle, elle était chez moi, chez nous, les Renarts !
Les quelques instants qu'il passa auprès de Lison me permirent de relâcher la colère qui grondait soudainement, suppliant que le Ciel me vienne en aide et m'empêche de foutre tout le monde dehors pour leur montrer qui était chez qui !

Della, ma chère, restez à mes côtés
Bien sûr...que j'allais rester près de lui. Il faudrait que je pense aussi à m'équiper d'une crosse...Ca pouvait servir, au besoin.

Comme si cela ne suffisait pas, il fallut que Tristan arrive avec ses gros sabots et trouve le moyen d'agiter très fort les gros pieds qu'il venait de mettre dans le plat. C'était bien le moment, tiens, de causer de la comtesse...et du rejeton en sus...Bah tiens. J'en arrivais à me demander si Tristan était vraiment naïf ou alors, s'il venait avec ces propos juste histoire de plomber l'ambiance.
Hé non, Tristan, je ne bronche pas...Je suis déjà au courant...Mais bien essayé quand même. Vengeance peut-être...?

Ainsi, la maison des Montereau et celle des Volvent pourront s'unir, dans la paix et l'amour....
Je ne me souvenais pas qu'on ait causé amour, moi. Argent, titres, terres, hymen et plaisirs en découlant, avantages pour chacun...mais amour, non. Aurais-je raté un chapitre ?
Nouveau changement de température avec ce baiser posé sur mes cheveux auquel je réponds par un tendre sourire, me rendant compte que moi aussi, je suis à température variable. Prête à décortiquer Arquian une seconde et prête à fondre la suivante...

Les enfants jouent, leurs rires en fond sonore n'ont pas l'air d'embêter grand monde. Tant mieux...Enfants en points de repère au long de ma petite vie...

Mais voici qu'enfin les choses donnent l'impression de vouloir bouger !
Dans un geste qui deviendrait presque naturel, je ressers l'emprise sur le bras de Theognis en lui glissant un regard souriant avant d'observer Godefroy, pareil à lui-même, taiseux, calme en apparence.
Le Héraut attaque pour aussitôt laisser la place que Theognis laisse à son tour pour Godefroy.
J'irais bien le pousser, le Gody, parler pour lui, marquer la déférence due au suzerain et lui indiquer les gestes à faire...mais ma place n'est pas celle-là, ma place est au bras du Baron.

Un raffut de cor vient troubler le début de solennité qui commençait à s'installer.
Sourcil qui se lève en interrogation. Y avait-il une chasse prévue, aujourd'hui, sur Beaumont ?
Coup d'oeil affolé aux gens d'ici. Séverin, tu es au courant ? Il ne manquerait plus qu'une troupe de chasseurs débarquent !
Mais non. En fait de chasseurs, voici qu'arrive une espèce de géant vert qui tente de se camoufler derrière d'autres personnes qu'il dépasse aisément d'une tête.
Qui est cette armoire ? Aux regards lancés à Arquian, je devine qu'il s'agit là d'un de ses amis, un de ces gens qui peuplent le castel. Tiens...manquerait plus que Breiz...et son ami aussi, tant qu'à faire...

Je suis encore un peu chez moi, alors, d'une voix impassible mais ferme, ne demandant aucun commentaire :

Puisque nous sommes tous là, entamons donc cette cérémonie...enfin.
Hum...le enfin était peut-être de trop ? Bah, tant pis, c'est dit !
Sourire angélique pour me faire pardonner et attention portée sur mon frangin qui a intérêt à se magner s'il ne veut pas entendre les foudre de sa chère soeur blonde...


EDIT : ortho (mici LJD Theo)

_________________


Dernière édition par Della le Mar 26 Jan 2010 - 12:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lison..

avatar

Nombre de messages : 121
Duché/Comté : Bourgogne

MessageSujet: Re: Anoblissement du Renart des Mers, Messire Godefroy de Volvent   Mar 26 Jan 2010 - 9:18

Décidément ce Baron était intriguant, il semblait prendre bien garde de ne pas l’approcher, et ne lui adressait pas la parole. Etait-ce le vivre noblement qui lui imposait cette attitude ou avait-elle une subite poussée de bouton sur le nez. A moins que ce ne soit les éclaboussantes bulles de Niria. Elle se décala et jeta un regard dans le miroir. Non rien, aucune postule, et même les cheveux disciplinés. Regard sur Niria qui souriait comme un petit ange, propre comme un écu neuf, et sans aucune trace de salissures diverses… Bon c’est surement ainsi que les choses devaient se faire…

Citation :
pooooooo pooo POOOOOOOOOOOOOT......... poooooooo pooo POOOOOOOOOOT

Fichtre ! Quelle cérémonie bruyante !


Peu de temps après le bruit indéfinissable, un géant chauve, tentant de se déguiser en lutin fit son apparition. Il se cacha maladroitement, mais Lison parvint néanmoins à voir ses traits. Un géant chauve, ce n’était pas si fréquent, et Lison cru bien reconnaître Gorborenne, l’ami de Sidhartha, qui faisait trembler les murs des tavernes.

Elle lui sourit amusée de le voir en ces lieux.


Citation :
Godefroy, vous serez mon vassal, à vous de commencer!

Lison reprit son sérieux et s’approcha de Godefroy. Elle commençait à bien le connaître son cher époux et savait qu’il ne s’embarrassait pas de paroles inutiles. Celui-ci préférait les actes aux mots, et là il devait agir.

Elle le regarda un léger sourire fier aux lèvres, et l’encouragea du regard.


Montre leur ce que je sais de toi. Sois surprenant comme tu sais si bien l’être.

Elle appuya son regard, mais c’était inutile il savait parfaitement qu’elle était là pour lui.
Revenir en haut Aller en bas
Oderay

avatar

Nombre de messages : 198

MessageSujet: Re: Anoblissement du Renart des Mers, Messire Godefroy de Volvent   Mar 26 Jan 2010 - 9:48

En retard...faut croire que les cérémonies ne me réussissaient pas... Si je n'avais eu cette rencontre sanglante la veille, j'aurais peut être réussis à être là à temps...Mais bon.

J'arrivais enfin à Beaumont, avec Gab bien habillé et moi dans ma houppelande blanche qui cachait si bien mes bottes encore tachées du sang de l'impur. J'avais avec moi dans ma besace aussi une tenue pour Maelle, j'espérais la trouver avant que la cérémonie commence.

Au vu des chevaux et carrosse présent, je doutais de plus en plus d'arriver à temps.
Mettant pied au sol, mon fils dans les bras qui avait le bout du nez un peu rouge mais qui souriait quand même, je laissais la monture a un palefrenier et gravit les marches du château, me hâtant de trouver la salle.
Une fois devant la porte, je me recoiffais rapidement, lissait la robe qui seyait si bien a la silhouette, la même chose pour Gabriel et hop , on pousse la porte...

Fichtre ...on dirait que j'arrive juste à temps. Un regard dans la salle et j'aperçus mon amour, mon frère, la petite Maelle avec un groupe d'enfant et enfin Della et le Baron.
Ni une ni deux, je me rapprochais d'eux discrètement, un sourire à Della et à Théo et légère révérence, point trop n'en faut quand même.

Ma chère cousine, baron, désolée de mon retard et de mon interruption, je voulais juste vous saluer avant d'aller me faire discrète...promis

Sur ce, un dernier sourire et hop , j'allais saluer mon frère et Kiss avant de regarder vers Maelle...Avions nous le temps rapidement de lui passer cette tenue que je lui avais acheter exprès?
Revenir en haut Aller en bas
kisscool

avatar

Nombre de messages : 64

MessageSujet: Re: Anoblissement du Renart des Mers, Messire Godefroy de Volvent   Mar 26 Jan 2010 - 10:47

Kiss s'était littéralement fondu dans le décors,dire qu'il était devenu un élément de la tapisserie ne serait pas exagérer. Il avait laissé Maelle au soin de crox,il savait qu'elle l'aimé beaucoup,et il savait qu'avec lui il pouvait rien lui arriver,et puis il vu une troupe d'enfant arriver,elle était mieux avec eu qu'avec les "Grands". Kiss ne manquait pas de salué chaque personne qui rentrer,d'un signe de tête ou d'une révérence quand cela s'imposait,il observait les allait et venu,les nobles,la porte attendant la venu Ode,inquiet de ce retard,habituel chez elle,mais Kiss était quand même inquiet.Pendant ce temps,il essayait d'écouter les divers conversation,il était trop loin pour ce faire,il se contentait de faire de l'observation. Baron,seigneur et tout,Kiss était perdu avec tout ca,il ne savait pas vraiment qui était qui et qui faisait quoi,il avait reconnu Theognis pour l'avoir vu une fois,ca se limité a cela,il ne savait même pas si la cérémonie avait commencé. Dans sa réflexion a ce demandait si oui ou non ca avait débuté,il vu la porte s'ouvrir et ces deux raison de vivre la franchir,un sourire s'afficha tout de suite sur son visage,il reprit un peu de prestance pour faire croire a Ode qu'il était a l'aise dans ce monde,et qu'il évolue avec merveille dans celui ci.
Il la regarda partir saluait les acteur principaux de la cérémonie,puis venir près de lui et Severin.Il commença un mouvement pour l'embrasser puis s'arrêta a temps,se souvenant des détail de l'accueil,il maquilla ce geste en a geste pour prendre le petit dans ces bras


Te voila enfin Ode,laisse moi de te décharger de ce jolie paquet entre tes bras,comme a ton habitude,tu est merveilleuse belle,et notre fils suit ton exemple

Il fit un grand sourire et serra doucement Gabriel contre lui,lui déposant un léger baiser sur le front
Revenir en haut Aller en bas
Jullius

avatar

Nombre de messages : 7

MessageSujet: Re: Anoblissement du Renart des Mers, Messire Godefroy de Volvent   Mar 26 Jan 2010 - 16:03

Maelle a écrit:
Elle lui sourit.
Jusque là, Jullius avait été très touché par les sourires d'Alycianne qui, il faut l'avouer, était sa préférée.
Pourtant ce sourire-là, venant de Maelle, le toucha aussi beaucoup.
Il semblait plein de confiance et de promesses de bons moments passés ensemble.

Déjà, cette quête-croisade qui consistait à chercher Ode était une première aventure.
Mais ils en revinrent bredouilles. Ode restait introuvable.

Tant pis, bientôt les enfants se réunirent, naturellement. Dans un coin de la salle de réception que Jullius n'aurait jamais cru si grande tant il y avait du monde, les gosses chuchotaient et riaient entre eux.
Thaïs était venue les rejoindre.
Une fois les présentations faites, Jullius l'accueillit sans réticence. Plus on était d'enfants, plus on s'amusait.

Et voilà qu'arrivait encore un autre. Plus petit, celui-là.
Jullius se pencha vers Maelle :

Tu crois qu'il va venir jouer aussi, lui. C'est Gabriel, je le connais, il vit parfois ici.
Il est petit mais il est amusant. On pourrait le cacher dans le grand coffre de l'entrée.
Revenir en haut Aller en bas
Tristan_du_cost
Chapelain des Renarts
avatar

Nombre de messages : 119
Duché/Comté : Bourgogne
Titre(s) : Diplomé du Séminaire Archidiocésain de Lyon

MessageSujet: Re: Anoblissement du Renart des Mers, Messire Godefroy de Volvent   Mar 26 Jan 2010 - 19:11

Tristan venait d'avoir confirmation d'une hypoyhèse qu'il avait refusée d'envisager. Le mariage mystérieux dont lui avait parlé Della serait donc avec Theognis !
Sacré gaillard, celui-là, capable de naviguer en eau trouble et de mettre les oreilles dans le sens du vent.
Il avait donc réussi à se débarrasser de la Comtesse et se faire plaindre comme s'il avait été déshonnoré.
Tristan avait encore beaucoup à apprendre de son maître à penser, de son père spirituel, de son modèle incarné.

Mais il avait de la peine pour la belle et douce Della. Savait-elle le calvaire qu'elle allait vivre ? Certes, il ne durerait que quelques mois, une année tout au plus avant que Theognis ne s'entiche d'une princesse ou d'une pairesse du royaume. Eh oui, il faut toujours évoluer dans la vie.

Le bourguignon bougon se recula et fit signe à un domestique de lui remplir à nouveau son verre. Toutes ces émotions lui donnaient vraiment très soif.
Revenir en haut Aller en bas
Maelle

avatar

Nombre de messages : 28

MessageSujet: Re: Anoblissement du Renart des Mers, Messire Godefroy de Volvent   Mar 26 Jan 2010 - 20:30

Maelle était revenue dans la grande pièce, en compagnie de Jullius. Elle l'appréciait et était heureuse d'avoir fait sa connaissance. Ils avaient pas trouvés Ode et elle était toujours en piètre état, mais à peu près recoiffé. Elle n'y accordait guère d'importance et lorsque le baron se pencha vers elle, elle lui adressa un petit sourire, nullement gênée de se présenter à lui ainsi.

Rapidement, les enfants s'éloignèrent, pressés de jouer, plus que d'écouter une cérémonie qui promettait d'être longue et peu intéressante. enfin Ode fit son apparition. Un nouveau sourire apparut sur les lèvres de la fillette. Elle portait Gaby contre elle, un peu essoufflée. C'est ce moment là que choisit Jullius pour lui chuchoter:

Tu crois qu'il va venir jouer aussi, lui. C'est Gabriel, je le connais, il vit parfois ici. Il est petit mais il est amusant. On pourrait le cacher dans le grand coffre de l'entrée.

Elle jetta un coup d'oeil à Gaby et Kiss.

- Moi je crois pas qu'il va venir jouer. Il est petit et à mon avis Kiss y va le garder avec lui.
Revenir en haut Aller en bas
Godefroy

avatar

Nombre de messages : 202
Duché/Comté : Bourgogne
Charge principale : Ex Amiral de Bourgogne
Titre(s) : Déchu

MessageSujet: Re: Anoblissement du Renart des Mers, Messire Godefroy de Volvent   Mar 26 Jan 2010 - 22:52

Le baron qui refile le bébé à "Gody". Maudissage (héhé j'invente des mots) intérieur de son futur suzerain.

Bon on fait quoi déjà ? On blablate et on promets des choses, c'est vrai.

Et l'épouse qui vient mettre le stress, regard dans les yeux gris ( ceux de niria), grand inspiration, et il se lance après avoir placé ses mains dans celle du baron et s'être agenouillé devant lui.


Moi, Godefroy de Volvent, Dict Ganju, ou Gody pour certains, promet fidélité (obsequium), aide et service armé (auxilium) et conseil (consilium) à vous Theognis de Montereau, Baron d'Arquian et de Seignelay, grand envahisseur armé de la simple demeure de vignerons.

Relève la tête et sourit, d'un sourire complice à celui qui allait devenir son suzerain.
Revenir en haut Aller en bas
Theognis

avatar

Nombre de messages : 16

MessageSujet: Re: Anoblissement du Renart des Mers, Messire Godefroy de Volvent   Mar 26 Jan 2010 - 23:52

Il sourit pareil et le relève d'un seul élan, sans bouger d'un pouce. Le regarde face à face, agates sombres qui le fixe, sans ciller.

Un tel serment se prononce debout, tu le sauras pour la prochaine fois, mon vassal!

Esquisse un sourire à la commissure de ses lèvres.

Maintenant, le baiser vassalique!

Et, sans davantage de prévenances, le tire vers lui pendant qu'il approche ses lèvres et l'embrasse devant femme et enfant....Un baiser chaste, évidemment, mauvaises langues!

Quand il se décolle, enfin, de sa bouche, il prononce à voix forte, que chacun entende, y comprit Gorborenne, l'arracheur d'oreilles, le Roland des ronces, le chasseur d'or, son propre serment:


Je sais bien, Godefroy-Ganju de Volvent, que tu dédaignes le port de l'épée et du bouclier au profit de la plume et du boulier.
Ton service armé me parait donc dérisoire, ce n'est pas ici que je trouverai des combattants pour enrichir ma baronnie et le duché de Bourgogne. A l'exception notable de ta cousine, Oderay de Volvent, encore qu'elle arrive souvent après la bataille!

Mais la Bourgogne souffre depuis longtemps d'un mal récurrent: le manque d'argent. Puisses-tu enrichir ce domaine de Beaumont et remplir les caisses de notre bon duché, pour restaurer sa puissance et son prestige. La gloire n'est pas une fleur de la ruine!

Puisses-tu également flatter le palais des bourguignons par la culture de la vigne, que je présente aux anglois autre chose que du bordelais, et que les français l'achètent à prix de rubis!

Pour tout cela, Godefroy-Ganju de Volvent, cher vassal, je te promets protection, justice, et aide!
Qu'Oderay de Volvent, Brunehilde, la déesse cuirassée, membre des Dragons d'Arquian, soit la garante de ma protection.
Qu'Aliénor de la Combe aux Loups, Epona mère des chevaux, Intendante des Terres de Seignelay, soit la garante de ma justice.
Que les Dragons d'Arquian et les gens de ma mesnie t'offrent l'aide dont tu auras besoin!


Avec un pas de côté, il présenta alors le tout nouveau seigneur de Beaumont à l'assemblée.
Revenir en haut Aller en bas
Victor

avatar

Nombre de messages : 102

MessageSujet: Re: Anoblissement du Renart des Mers, Messire Godefroy de Volvent   Mer 27 Jan 2010 - 0:06

Victor ne sut alors comment réagir. Il attendit donc, posté dnas son coin, une réaction. Une boule s'était formé au fond de sa gorge. Décidemment, ces grandes cérémonies n'étaient pas pour lui : il y était bien trop sensible. Renversé par l'émotion qui sort de ce court échangé, Victor ne put s'empêcher de se dire qu'il était, oui, bel et bien un artiste... Du moins, c'est ce que certains lui auraient dit s'ils avaient su son état actuel.
Revenir en haut Aller en bas
Lison..

avatar

Nombre de messages : 121
Duché/Comté : Bourgogne

MessageSujet: Re: Anoblissement du Renart des Mers, Messire Godefroy de Volvent   Mer 27 Jan 2010 - 0:14

Lison ne put s’empêcher d’écarquiller les yeux en voyant les lèvres du Baron se poser sur celles de Godefroy et malgré elle ne put retenir une petite grimace. Même si c’était ainsi que les choses devaient se faire, elle ne pouvait pas dire que le spectacle lui plaisait plus que ca !

Elle chassa bien vite cette vision de son esprit et écouta attentivement les paroles du Baron, et lorsque celui-ci présenta Godefroy à l’assemblée un léger sourire satisfait se dessina sur ses lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Della

avatar

Nombre de messages : 1443
Duché/Comté : Bourgogne
Titre(s) : Duchesse de Chartres, Vicomtesse de Montpipeau, Baronne de Seignelay, Dame de Railly et de Bréméan

Personnage
Nom: Della de la Mirandole d'Amahir-Euphor
Titre:
Résidence: Seignelay

MessageSujet: Re: Anoblissement du Renart des Mers, Messire Godefroy de Volvent   Mer 27 Jan 2010 - 14:10

Un poids s'en allait doucement de mes épaules tandis que les deux hommes échangeaient leurs engagements.
C'était la dernière étape de ce parcours long et intense qui avait été le mien depuis ce jour funeste où le Renard nous avait quitté.
Et cela commençait à sentir enfin une espèce de liberté promise à ma personne.

Je fermai les yeux, tout comme je l'avais fait lorsque Béatrice avait posé ses lèvres sur les miennes, et je gravai à nouveau au fond de ce qui serait ma mémoire intime, cette impression de victoire qui courait dans mes veines, réchauffant mes sens, me donnant presque envie de crier de joie.
Mais ce n'était pas encore le moment de laisser s'exprimer ce genre de bonheur. Le temps viendrait...pas encore.

Alors, les yeux ouverts à présent sur le nouveau Seigneur, j'avançai vers lui et le pris dans mes bras, le serrant contre mon coeur en le félicitant.

Bravo, Godefroy !
Et lui glissant à l'oreille :Je suis fière de toi...

Puis, me tournant vers Theudbald, je l'interrogeai :
Le blason, peut-être ?
Il me tardait de revoir ce blason montré précédemment à Arquian. Il me tardait également de le voir flotter en étendard, aux entrées de Beaumont.

Alors, commencerait réellement, pour moi, le temps de la quiétude.
Quoique...il me fallait encore connaître la réponse de ma Duchesse...Je levai un sourcil interrogatif sur Theognis...L'avait-il déjà vue ? Les conditions avaient-elles été énoncées et accessoirement, acceptées ? Hmmm...elle ne m'en avait rien dit. Se pourrait-il que quelque chose cloche ?
Je pinçai les lèvres, contrariée de ne pouvoir m'accorder ce temps de repos que je pensais arrivé...

Clignant des yeux enfin, je revins à la cérémonie, sourire de circonstance affiché et impatience grandissante de voir ce fameux blason.

Mais quelqu'un d'autre attira encore mon attention...Tristan.
Un verre à la main, chose habituelle, il semblait pensif...quelque peu contrarié, lui aussi...le front barré de cette ligne signifiant une réflexion pleine de questions.
Bah, il faudrait que le vois, pour me confesser, je tacherai de le questionner, en même temps.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Severin
Le Renart Melancolique
avatar

Nombre de messages : 215

MessageSujet: Re: Anoblissement du Renart des Mers, Messire Godefroy de Volvent   Mer 27 Jan 2010 - 14:22

Encore des arrivées, Tolaine, Ode dont le retard l'intrigue tout de même... Et cet étrange homme qui lui avait fait froncer les sourcils en soufflant le cor comme a la chasse ou a la guerre.
Que d'extravagances en ce qui venait d'Arquian... Un regard las il cherche le regard de Della, pourvu que la cérémonie se passe et bien.
Heureusement les choses se poursuivent, échanges de serments, le tout lié d'un baiser. Voila ça au moins de fait.
Il laisse ses yeux trainer sur Della et Godefroy, content et fier d'être un renart.
Se rapprocher ou rester en retrait , hésitation lui qui aime tant être discret presque invisible.
Les félicitations il trouvera l'heure de les dire, pour le moment il lui tarde de voir le blason de Beaumont et son oriflamme flotter au dessus du château.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Theudbald

avatar

Nombre de messages : 7
Duché/Comté : Nevers, Bourgogne
Charge principale : Héraut de Bourgogne

MessageSujet: Re: Anoblissement du Renart des Mers, Messire Godefroy de Volvent   Mer 27 Jan 2010 - 16:51

J'enregistre vos serments réciproques, messire de Montereau, messire de Volvent, et je contresignerai la demande d'octroi dès mon retour à Dijon. Vous voilà désormais un représentant de la noblesse bourguignonne. Tâchez de vous en montrer digne de par un comportement exemplaire.
Voici un présent de la Hérauderie de Bourgogne, messire Godefroy de Volvent, seigneur de Beaumont.


L'officier d'armes déboucla son aumônière de cuir et en retira un linge blanc plié soigneusement. De ce linge, il découvrit une étoffe de fine soie teinte d'or et d'azur qu'il déroula.

Les armes de Beaumont, d'azur, au pampre d'or, au mont de même naissant de la pointe.

Revenir en haut Aller en bas
Poupounet

avatar

Nombre de messages : 15

MessageSujet: Re: Anoblissement du Renart des Mers, Messire Godefroy de Volvent   Mer 27 Jan 2010 - 19:44

L'arrivée de Gorbo la fit sourire, décidément, Beaumont commençait à être envahit par les Dragons, et encore qu'il ne se plaignent pas, il n'y avait pas les pires. Elle fit un regard au géant histoire de le rassurer mais elle ne pouvait pas bouger de sa place. Elle n'allait pas déranger une cérémonie d'anoblissement juste pour un salut. Le regard de Gorbo l'intrigua. Mais qu'est ce qu'ils avaient tous avec cette robe. Elle était habillée comme à l'accoutumée, bon pas comme un clerc classique mais personne ne s'était jamais plains. Elle sourit en y repensant d'ailleurs.

A force de ne pas faire attention elle en oubliait la cérémonie, son nom la ramena aux réalités. Garante de sa justice, elle sourit à Théo, oui elle pouvait l'être, elle connaissait ce rôle sur le bout de ses doigts jusqu'aux ongles. Le fameux baiser arriva. Les lèvres de Théo, plus d'une femme pourrait dire quelle douceur elles ont. Et ses mains, et son corps en général, non non non ... finit c'est finit ... et pourtant souvent elle repense aux bons moments passés au creux de ses bras, leur aventures dans la forêt de Saint Fargeau ... Des fois elle regrette son passé, elle aimait sa vie autant que la présente.

La cérémonie était enfin finit, elle s'approcha du Seigneur de Beaumont.


Félicitation, sachez que si vous avez besoin je serais toujours encline à vous aider.

Elle s'approcha du Géant, ne le laissant pas seul au milieu des renards.

Pourquoi se regard mon ami, ma robe ne me sied pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Gorborenne

avatar

Nombre de messages : 4

MessageSujet: Re: Anoblissement du Renart des Mers, Messire Godefroy de Volvent   Mer 27 Jan 2010 - 22:07

Gorborenne était resté silencieux le temps de la cérémonie, tassé dans son coin. Loin de se sentir chez lui, malgré le sourire d'Aliénor, il était plutôt mal à l'aise parmi tout ces visages inconnus..... Inconnus? Pas tous.... Sourire familier de Lison, sourire étonné mais ravi du Géant, petit salut de la tête..... Petite pensée vers un ami commun, et des pièces d'un puzzle qui s'assemblent dans son esprit.... Enfin, peut être pas dans les bons emboitements, il a encore un doute..... Mais de reconnaître une truffe familière parmi la meute des Renarts le rassure un peu.

Et comme pour achever de rendre au Géant l'aise qu'il cherche à tâtons, voilà une sœur Dragonne qui débarque plus en retard que lui.... Mais chuut, la cérémonie commence et les serments s'échangent.......

Le Baiser Vassalique... Le Chauve sourit plus large..... Il croirait presque entendre flotter parmi l'assemblée quelques pensées à la réputation du Baron..... Mais ce n'est pas ce qui fait sourire Gorborenne..... Car lui aussi se rappelle de la douceur du pulpe carmin. De ce souffle de vie échangé alors que le Baron avait failli mourir sous les coups d'une trique féminine au milieu de la lice de Joinville..... Mais chassons ces souvenirs..... ce temps là est loin maintenant, et malgré la liesse qui règne aujourd'hui, Orion le Dragon sait que ceux à venir seront rudes.....

Mais la cérémonie prends fin.... Quelques instants, il observe les armoiries toutes neuves de Beaumont, associant sans trop de difficulté - pour une fois - les différents symboles et leurs significations.... Mais bien vite la crainte revient le prendre au ventre.... Tout ces gens vont pas tarder à ce mettre en mouvement, et l'océan figé le temps de la cérémonie reprendre le cours de la houle et des marées..... Regard de naufragé autour de lui, clignant des yeux comme s'il voulait dire "Save Our Souls" dans un code étrange..... Puis entre deux vagues, un radeau avec des airs de Terre Promise s'approche à petit pas.......



- Pourquoi ce regard mon ami, ma robe ne me sied pas ?


Terre Promise?...... Ou pas...... Question piège..... Prends garde à ta réponse Dragon, elle pourrait bien te noyer pour de bon à grands coup de crosse..... Sourire un peu timide......


- Mais elle vous va à ravir... Mais, je n'ai guère l'habitude de vous voir sous d'atours que ceux d'Epona, de même j'en oublie souvent vos autres attributions et la garde-robe attenante.... Et puis....parlant tout bas vous savez comment sont les hommes..... Toujours à penser tout savoir et se retrouver ensuite à écarquiller des yeux au point de s'y laisser coller les mouches....

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Anoblissement du Renart des Mers, Messire Godefroy de Volvent   

Revenir en haut Aller en bas
 
Anoblissement du Renart des Mers, Messire Godefroy de Volvent
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Baronnie de Seignelay :: Fief de Beaumont :: Château - Demeure Familiale :: Aile Est :: Salle de Reception-
Sauter vers: