AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Anoblissement du Renart des Mers, Messire Godefroy de Volvent

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Theudbald

avatar

Nombre de messages : 7
Duché/Comté : Nevers, Bourgogne
Charge principale : Héraut de Bourgogne

MessageSujet: Re: Anoblissement du Renart des Mers, Messire Godefroy de Volvent   Sam 23 Jan 2010 - 23:09

Bourgogne pénétra dans la salle, vêtu comme à l'accoutumée de sa cotte de velours frappée des armes bourguignonnes soigneusement brossée, et les cheveux ébouriffés.

A l'intention de tous :
Holà. Point d'Arquian ?...

A Godefroy :
Ca me laisse le temps de saluer et d'user de votre hospitalité... Une pinte de Beaumont me ferait plaisir. D'autant plus si je puis trinquer avec vous, Godefroy. La chevauchée a été longue et pénible.
Revenir en haut Aller en bas
Godefroy

avatar

Nombre de messages : 202
Duché/Comté : Bourgogne
Charge principale : Ex Amiral de Bourgogne
Titre(s) : Déchu

MessageSujet: Re: Anoblissement du Renart des Mers, Messire Godefroy de Volvent   Sam 23 Jan 2010 - 23:18

Bien entendu Bourgogne je vous fait servir tout de suite.

Il fit appeler une valet pour servir le Héraut ou Héros, à votre guise. Il se fit ensuite servir.

A quoi trinquons nous ? A la Bourgogne ? A cette cérémonie ? A notre santé ?
Revenir en haut Aller en bas
Theudbald

avatar

Nombre de messages : 7
Duché/Comté : Nevers, Bourgogne
Charge principale : Héraut de Bourgogne

MessageSujet: Re: Anoblissement du Renart des Mers, Messire Godefroy de Volvent   Sam 23 Jan 2010 - 23:20

Eh bien, on boit du Beaumont, dans le châtel de Beaumont, pour l'anoblissement de Beaumont. Alors à Beaumont !
Il leva son verre.
Revenir en haut Aller en bas
Godefroy

avatar

Nombre de messages : 202
Duché/Comté : Bourgogne
Charge principale : Ex Amiral de Bourgogne
Titre(s) : Déchu

MessageSujet: Re: Anoblissement du Renart des Mers, Messire Godefroy de Volvent   Sam 23 Jan 2010 - 23:22

Il leva son verre.

A Beaumont.

Il regarda vers l'entrée attendant le Baron
Revenir en haut Aller en bas
Lison..

avatar

Nombre de messages : 121
Duché/Comté : Bourgogne

MessageSujet: Re: Anoblissement du Renart des Mers, Messire Godefroy de Volvent   Dim 24 Jan 2010 - 0:39

La servante revint avec Niria. Lison la prit tendrement dans ses bras. Le petit ange était adorable, une tenue des plus exquises, on aurait pu croire à une toute petite houppelande, ce qui fit sourire Lison. Ses petits yeux encore endormis se mirent à pétiller en entendant les rires enfantins. Tournant la tête à l’extrême pour voir d’où cela provenait, elle commença à agiter ses petits bras dodus en tous sens montrant son impatience d’en découvrir plus.

Regardant Godefroy qui fixait l’entrée attendant l’arrivée du Baron elle se pencha vers lui :


Les yeux de sa mère, le caractère de son père et notre impatience à tous deux…
Revenir en haut Aller en bas
Theognis

avatar

Nombre de messages : 16

MessageSujet: Re: Anoblissement du Renart des Mers, Messire Godefroy de Volvent   Dim 24 Jan 2010 - 0:54

Le Baron perdit toute sa fortune contre son serviteur, mais le força à lui rendre la moitié des écus, moins un liard. Ainsi, la noblesse ne perdait pas la face et le serviteur ne s'en formalisait pas, car son maître était un homme prodigue en d'autres occasions. Il était simplement....mauvais perdant.
Une fois la partie terminée, Théo se leva et donna le signal du départ. Avant tout, il fallut le vêtir: inconfortables pour voyager, la chemise de maille et les plates brillantes couvrirent son torse et ses cuisses, mais il négligea le gorgerin comme le heaume. Il chevaucherait tête nue.
Une petite troupe d'escorte entoura son cheval, parée d'oriflammes aux couleurs vives, leurs armures scintillaient sous le doux soleil de l'hiver. Elle se mit en route dans un ordre impeccable, les visages imprégnés d'une gravité de circonstance, et les oiseaux cessèrent de chanter. Derrière, venait une bande de serviteurs, montés sur des mulets gris qui parvenaient sans peine à suivre le rythme lent des chevaux.

Bientôt, ils arrivèrent en vue du château de Beaumont. Théo apercevait pour la première fois cette carcasse de pierre, et cette vue lui rappela l'épisode tumultueux des appartements de Breiz. Une sensation étrange.
En franchissant les portes, il apprit une nouvelle fâcheuse. Son intendante n'était pas là. Simplement, il ne pouvait rester dans la cour à l'attendre, aussi ils mirent pied à terre dans un bel ensemble. Et ensemble, ils s'introduisirent dans les salles du château, les porteurs de bannières devant et les lanciers sur les côtés. Seuls les domestiques eurent quartier libre pour commencer à se pignoler la tête, avec un bon prétexte cette fois.

Parvenus à l'entrée de la salle de réception, un bref ordre du Baron et ils s'arrêtèrent autour de lui, s'écartant pour laisser la place à qui viendrait le saluer.
Revenir en haut Aller en bas
Poupounet

avatar

Nombre de messages : 15

MessageSujet: Re: Anoblissement du Renart des Mers, Messire Godefroy de Volvent   Dim 24 Jan 2010 - 9:30

Elle avait hésité longtemps, le choix était cornélien, que faire. Elle aurait bien demander son avis à Guertrude mais celle ci n'aurait pas été de bon conseil. Politique, représentation, tout cela était étranger à son intendante qui intendanciait à la perfection d'ailleurs, ba oui ça sert à ça une intendante. Donc revenons en au problème du jour le choix du carrosse, celui de Seignelay ou celui de Nevers. Après avoir pesé le pour et le contre de chaque solution elle trancha pour celui de Nevers. Après tout, elle avait été invité en tant qu'évêque par Della et non demandé à venir par Théo, allez hop.

Pendant ses état d'âmes automobiles, Guertrude avait préparé Thaïs. La fillette de 5 ans était assez grande maintenant pour venir avec elle dans ce genre de réception. Elle avait fait comprendre à sa fille qu'elle devrait être sage, bien se tenir, être poli, bref une parfaite petite fille. La furie blonde et sa mère s'installèrent dans le coche qui les amena sur les Terres de Beaumont. Le voyage fut assez calme, si on ne prend pas en compte les incessantes questions de la petite.

Quelques temps plus tard, les terres étaient enfin en vues, Poup souffla de soulagement, elle avait hâte d'arriver. Le coche s'arrêta dans la cour, le chauffeur lui ouvrit la porte, la mère et la fille descendirent. Poup n'avait pas prit tout son attirail d'évêque, juste l'anneau qu'elle portait désormais tout le temps ainsi que sa crosse. La médaille et la mitre était resté à Nevers dans son palais épiscopal. La main de sa fille dans la sienne, elle avança espérant que quelqu'un les accueille.
Revenir en haut Aller en bas
Della

avatar

Nombre de messages : 1443
Duché/Comté : Bourgogne
Titre(s) : Duchesse de Chartres, Vicomtesse de Montpipeau, Baronne de Seignelay, Dame de Railly et de Bréméan

Personnage
Nom: Della de la Mirandole d'Amahir-Euphor
Titre:
Résidence: Seignelay

MessageSujet: Re: Anoblissement du Renart des Mers, Messire Godefroy de Volvent   Dim 24 Jan 2010 - 9:43

Avant que je pus distinguer la raison du mouvement là-bas au loin, voici que le Héraut fit son apparition avec, ô miracle, Godefroy !

J'abandonnai fenêtre et chapelain pour venir saluer comme il se doit cet homme, ce héros - je parle du Héraut, pas de Godefroy évidemment.


Cher cher Theudbald ! Bonjour à vous.
C'est un honneur de vous accueillir à Beaumont, vraiment un grand honneur.

Certains diront que j'en fais trop, après tout, je côtoyais Theudbald bien souvent mais le voir au milieu de cette grande salle avait quelque chose d'émouvant, me renvoyait à nouveau à ce rêve qui prenait forme, rendre ces terres aux Renarts.

Je levai par contre, ce sourcil bien connu sur la proposition de mon frère de boire, déjà.
Plusieurs raisons à cela. Je venais de décourager mon chapelain de poursuivre cette idée, le désordre que cela allait immanquablement entraîner et aussi la possibilité d'une éventuelle ivresse si jamais le Baron ne se pointait pas vite fait !

Mais je ne pus réagir à temps...le vin coulait. Trop tard.

Bah...je levai les épaules et repris mon poste d'observation.
Et c'est là que je nous crus en danger. Je faillis lancer un "On nous attaque !" devant la troupe qui semblait vouloir envahir les terres et le castel. Mais je reconnus les oriflammes de mon Prince...euh, de mon Baron - faut pas exagérer - battre l'air.
Un petit sourire se dessina sur mes lèvres. L'émotion qui m'envahit alors était on ne peut plus complexe. Toujours cette angoisse qui semblait vouloir me vriller l'estomac mais accompagnée d'un drôle de frisson dans le bas du dos et qui courait allégrement le long de ma colonne pour venir me chatouiller la nuque, sans compter sur ce rouge qui me chauffait les joues pour je ne sais quelle raison et puis aussi ce que mon regard laissait sans aucun doute entrevoir, l'impatience. Mais l'impatience de quoi ? Ca, moi seule le savait. Ah oui, il fallait aussi ajouter une goutte de curiosité née de cette conversation avec Ode, dans le secret de ma chambre...et devant Maturin.

Je dus m'envoler dans mes pensées un moment parce que tout d'un coup, le Baron était là, devant les portes de la salle.

Il était de mon devoir mais aussi de mon bon plaisir d'aller accueillir ce noble visiteur.
Sans même essayer de faire taire toute cette bataille au fond de moi, je laissai rapidement ma fenêtre - par laquelle j'avais vu arriver un autre carrosse - et vint à la rencontre du Baron, regard rivé sur lui.

Une fois proche de lui, je pris le temps de le fixer à nouveau en lui souriant puis, exécutai une révérence digne de la situation, montrant la déférence à propos.
Je me relevai alors.

Messire Baron, soyez le bienvenu à Beaumont.
L'honneur est grand et la joie l'est tout autant de vous voir en ce lieu.


Regard appuyé appuyant mes paroles et geste d'invitation à avancer parmi les personnes déjà présentes.
Leur présence me rassurait, au moins, là, je ne serais pas seule avec Theognis.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Pascal

avatar

Nombre de messages : 18

MessageSujet: Re: Anoblissement du Renart des Mers, Messire Godefroy de Volvent   Dim 24 Jan 2010 - 9:52

Lorsque le futur Seigneur réclama du vin, Pascal fit signe aux serviteurs de se mettre en branle et de servir le vin de Beaumont.
Cela était contraire aux ordres donnés précédemment pas Dame Della mais il sembla plus judicieux à Pascal de ne pas contrarier le frère de Dame Della. Après tout, celui-ci allait peut-être devenir le maître après son anoblissement. Il valait mieux être prudent. D'ailleurs Dame Della ne fit aucun commentaire. C'était bon.

Pascal entendit un bruit de casserole, comme si l'on était le jour de grande vaisselle. Une armée sembla débarquer au milieu de la grande salle. Dame Della géra l'affaire.
Un autre bruit arriva aux oreilles de Pascal, un bruit de roues sur les pierrailles de la cour.

Il sortit pour accueillir la visiteuse qui, d'après sa crosse, devait être Evêque.

Courbette donc.
Monseigneur, bienvenue à Beaumont. Veuillez me suivre. Ainsi que la charmante damoiselle. Et Pascal guida Evêque et la fillette qu'il pensait être enfant de choeur, à l'intérieur, vers la grande salle, là où précédemment, l'invasion avait eu lieu.
Revenir en haut Aller en bas
Tristan_du_cost
Chapelain des Renarts
avatar

Nombre de messages : 119
Duché/Comté : Bourgogne
Titre(s) : Diplomé du Séminaire Archidiocésain de Lyon

MessageSujet: Re: Anoblissement du Renart des Mers, Messire Godefroy de Volvent   Dim 24 Jan 2010 - 10:39

Lorsque Tristan s'aperçut que Godefroy et son invité trinquaient à Beaumont, alors que lui était privé de toute collation, il partit dans son coin et bouda.
gnagnagna ... pas de vin avant la cérémonie ... gnagnagna ... faut rester sobre ... gnagnagna ... elle me prend pour un gueux qui se saoule toute la journée ? Moi qui ne boit rien, juste de quoi ne pas mourrir de soif ?

Puis Tristan se dit qu'il valait mieux arrêter de bougonner et essayer plutôt d'avoir un verre de vin. Il s'approcha donc discrètement des 2 sieurs et d'un claquement de doigts en direction des domestiques, il fit comprendre qu'il souhaitait également un verre.

Tristan prit le verre qu'on lui tendait, s'inclina devant l'invité de Godefroy et se présenta.

Bien le bonjour, Messire, je suis Tristan, le Chapelain de Beaumont.
Levons notre verre à la Bourgogne.


Puis Tristan entendit du bruit à l'extérieur. Il reconnut son ancien Chambellan. Mais alors, c'est lui le Baron dont tout le monde parle. Que la Bourgogne est petite.
Revenir en haut Aller en bas
Lison..

avatar

Nombre de messages : 121
Duché/Comté : Bourgogne

MessageSujet: Re: Anoblissement du Renart des Mers, Messire Godefroy de Volvent   Dim 24 Jan 2010 - 11:15

Armée de bottes martelant le sol de pierre, raclements d’armes frottant la rudesse des tissus, rires d’enfants perdus dans un subit assaut, profusion de couleurs, bannières claquantes, visages sévères, regards pénétrants mélange de crainte, de fascination, d’autorité. Conversations stoppées brutalement, verres figés dans leur mouvement.

Lison était déconcertée par ce qu’elle voyait. Elle ne le connaissait pas, mais une chose était évidente, le Baron était là.
Revenir en haut Aller en bas
Maelle

avatar

Nombre de messages : 28

MessageSujet: Re: Anoblissement du Renart des Mers, Messire Godefroy de Volvent   Dim 24 Jan 2010 - 11:21

Visiblement, elle avait surpris Jullius et il resta un court instant silencieux, suite au bisou déposé avec joie sur la joue du garçonnet et le flot de paroles qui était sorti de sa bouche. Il fallait dire quand même que depuis le départ en voyage de ses meilleures amis, la fillette s'était retrouvée seule à sémur et le temps passait plus que doucement aux yeux de Maelle.

Elle avait accepté de partir en voyage avec Kiss et Ode, histoire de voir un peu de pays, depuis le temps qu'elle en rêvait, mais elle ne s'attendait pas à autant de joie.
C'est donc avec un sourire, plus que joyeux qu'elle reprit la main de Crox pour essayer de mettre la main sur Ode. Ses yeux émeraudes pétillaient comme jamais, parsemés de pépites dorées.

Jullius était étonné qu'elle puisse connaître Aly, mais c'était bien le cas.
Il accepta de les accompagner dans leur courte quête et Maelle espérait bien qu'elle trouverait un peu de temps pour passer du temps avec Jullius. Ils avaient certainement plein de chose à se raconter et puis il pourrait lui faire visiter le château comme ça.

- Moi je m'appelle Maelle, fille de Snell et de Zaina.

Elle lui sourit.
Revenir en haut Aller en bas
Severin
Le Renart Melancolique
avatar

Nombre de messages : 215

MessageSujet: Re: Anoblissement du Renart des Mers, Messire Godefroy de Volvent   Dim 24 Jan 2010 - 12:21

Rester discret, le renart mélancolique ne faisait la qu'acte de présence.
Un peu en retrait laissant Della officier il aimait a promener son regard observateur sur la pièce et ses occupants. Godefroy ne tarda pas. Il en eu un soupir de soulagement, les pièces stratégiques se mettaient en place... tres bien.
Il eut un regar vers Della toujours aussi chaleureuse... Mais comment faisait elle...
Son regard croisa celui d'une jeune enfant qu'il ne connaissait pas, il esquissa ce qui voulait ressembler a un sourire et la laissa vite disparaitre a son regard.
Il salua d'un signe de tete amical le chapelain qu'il appreciait enormement.


- Bonjour a vous Tristan!


Il savait le curé amateur de vin aussi se permit il de s'en servir une coupe et de la lever en sa direction.
Geste qui dénota sans doute puisque quelques regards etonnés se posèrent sur lui.
Il resta impassible et assista a l'arrivée de celui qui devait etre le hérault.
Un petit sourire au coin des levres, et de deux pensa t'il...
Ne restait plus que le fameux baron... Et imanquablement il regarda Della pour lire au fond de ses prunelles comme de la fébrilité avant de regarder son regard pétiller a l'arrivée plus que spectaculaire du baron en question... Il se rapprocha de sa cousine qui battait l'air a la fenêtre, pret a la ratrapper si l'envie lui prenait de se raccourcir le chemin, sait on jamais...

Severin observa cet homme si sur de lui, qui se deplacait en troupeau, enfin en grande pompe pour venir faire claquer ses bottes sur le dallage de beaumont. La cérémonie promettrait d'etre assez interessante.
Il se pencha contre l'oreille de Della et murmura doucement.


- C'est donc lui le fameux baron d'Arquian...?


Le tout ponctué d'un léger sourire complice.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Cynil de Volvent

avatar

Nombre de messages : 6

MessageSujet: Re: Anoblissement du Renart des Mers, Messire Godefroy de Volvent   Dim 24 Jan 2010 - 13:16

Cynil était enfin arrivé au domaine.
Il fut tout d’abord surpris.
Bien des choses avaient changé depuis son départ.
La propriété prenait une autre identité... celle de sa tante Della peut être...
La grande bâtisse prenait tout à coup des formes plus rondes, plus conviviales et moins austères.
Oui, c’était ça, les formes s’arrondissaient… prenaient une autre nature, c’était assez curieux.

Il dirigea son regard vers la cour d’honneur, les gens arrivaient de toutes parts et de tous horizons pour l’anoblissement de son oncle Godefroy.
Le jour était grand et le vacarme aussi.
Cynil reconnut au loin le Baron d’Arquian qu’il avait rencontré au domaine de la Mirandole lorsqu’il était encore un tout jeune enfant.

Mais pour le moment Cynil avait faim et il s’engouffra dans la demeure en passant par le quartier des domestiques, il fallait qu’il trouve Maturin et Aelis.
Arrivant devant la porte, le Renardeau s’arrêta brusquement.
Des gémissements, des murmures et des rires étouffés, enfin de drôles de sons lui parvenaient aux oreilles.
Que se passait il ?
Il s’accroupit essayant tant bien que mal de voir ce qui se passait par le trou de la serrure.
Il pencha un peu la tête sur la droite puis sur la gauche…
Maturin était assis, tenait entre ses mains la tête d' Aelis qui était à genoux…
Captivé par ce qu’il voyait, Cynil n’arrivait plus à détacher son regard de… de ce…
C’était donc ça… ce qu’avait tenté de lui expliquer Ginou, la petite soubrette, qui venait quelquefois fois le voir le soir dans sa chambre.
Il sentit comme une gêne au fond de ses braies, quelque chose de bien nouveau, mais qui le réveillait de plus en plus souvent la nuit et l’étonnait…
Était ce là une pratique de gueux ou tout le monde s’adonnait il à ce… enfin… à ce… ?
A cet instant, il pensa à sa tante Della et essaya de sortir cette interrogation de sa tête embrouillée.

Il entendit du bruit, quelqu’un arrivait.
Il fila sur la pointe des pieds, rouge comme une pivoine, descendit quatre à quatre les marches du hall, s’arrêta quelques instants pour se remettre la tête à l’endroit et se précipita dans la salle de réception.

Il chercha du regard sa chérinette de sœur lorsqu'il aperçut sa tante, la belle Della.
Ne s’encombrant pas des principales convenances d’arrivée, tant sa joie était grande, il porta son index droit à sa bouche implorant les personnes présentes et surtout Severin de ne pas dévoiler son arrivée.

Il s’approcha sur la pointe des pieds derrière sa tante et lui murmura.


Ne bougez pas ma tante !
Ou la pointe de ma lame va vous toucher et je ne voudrais pas vous faire tomber un bout de votre si jolie armure.

Ou alors, retournez vous et embrassez votre neveu !



Dernière édition par Cynil de Volvent le Dim 24 Jan 2010 - 21:57, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Della

avatar

Nombre de messages : 1443
Duché/Comté : Bourgogne
Titre(s) : Duchesse de Chartres, Vicomtesse de Montpipeau, Baronne de Seignelay, Dame de Railly et de Bréméan

Personnage
Nom: Della de la Mirandole d'Amahir-Euphor
Titre:
Résidence: Seignelay

MessageSujet: Re: Anoblissement du Renart des Mers, Messire Godefroy de Volvent   Dim 24 Jan 2010 - 14:58

Absorbée par la remarquable arrivée de Theognis et par mon impatience à vivre la suite de cette journée mémorable - et elle promettait de l'être, assurément - je poussai un cri d'effroi lorsque je sentis une présence menaçante dans mon dos.

Aussitôt, sans réfléchir à l'incongru de la situation, ma main se porta sur le manche de la dague effilée qui ne me quittait plus depuis l'attaque que j'avais subie en chemin, prête à la sortie de son fourreau. J'allais me retourner et menacer mon assaillant de ma lame lorsque je reconnus...Cynil !

Cynil, mon neveu, fils de feu Eldwin, jumeau de ma douce Elinor, parti depuis si longtemps, trop longtemps, arraché à ma tendresse et à ses murs sous le prétexte de devenir écuyer.

Là, quand même, quelques secondes de réflexion devenaient nécessaires.
D'un côté, le Baron, futur suzerain de Godefroy, peut-être futur époux, en tout cas présentement en train de faire son entrée et de l'autre, mon neveu chéri, plus revu depuis de longs longs mois qui quémandait une embrassade.
Que faire ?
Que me disait la raison : "Fais un signe à Cynil et tiens-toi bien devant ton Baron, crénom !"
Que me disait mon coeur : "Laisse Theognis, son tour viendra et occupe-toi de ce presque homme que tu aimes tant".
Que fis-je ?

Cynil...Tu es là ! Revenu à temps pour assister à cette belle journée ! J'avais prévenu, elle serait mémorable, cette journée.
Et je me tournai vers le jeune homme pour le serrer contre moi.

Ca me fait plaisir de te revoir...qu'est-ce que tu as grandi, dis donc !

Puis, reprenant un tant soit peu contenance et bonnes manières, je toussotai négligemment et revins à Arquian.
N'est-ce pas extraordinaire, cher Baron, vous connaîtrez donc ce jourd'hui, presque toute notre famille !
Remarque posée en papillonnant légèrement des cils, pour tenter d'effacer toute réaction ennuyée de la part de Theognis en me demandant comment il allait réagir en voyant pareil pagaille. Si ça ne le faisait pas fuir, alors, j'aurais gagner encore un peu de terrain. Dans le cas contraire, il me resterait le couvent et les prières...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Poupounet

avatar

Nombre de messages : 15

MessageSujet: Re: Anoblissement du Renart des Mers, Messire Godefroy de Volvent   Dim 24 Jan 2010 - 15:55

Elle fut accueillis par un homme. Elle le suivit toujours la main de sa fille dans la sienne vers le lieux des festivités. Poup admira les lieux, après tout elle se devait bien de connaitre aussi ses terres là, puisqu'en tant qu'intendante de Seignelay, elle estimait devoir tout connaitre de la baronnie. En entrant dans la pièce elle reconnu une personne ou deux, pas grand monde à vrai dire mise à part Della et Théo. Elle resta en retrait attendant qu'on la remarque.
Revenir en haut Aller en bas
Victor

avatar

Nombre de messages : 102

MessageSujet: Re: Anoblissement du Renart des Mers, Messire Godefroy de Volvent   Dim 24 Jan 2010 - 17:27

Les deux enfants semblait avoir beaucoup à se dire, ainsi qu'une grande envie de faire connaissance. Victor réussit donc à s'effacer et les laissa à leurs occupations.

Il lui fallu revenir dans la salle de récéption. Il n'était plus ambassadeur, et heureux de ne pas avoir à courber par ci, incliner par là, révérencer entre les deux. Il remarqua l'arrivée de nouvelles personnes.

L'une d'elle en particulier retint son atention. Cet homme, à en jugé par son maintien, ne pouvait être que noble. Quand aux regards de Della, il ne pouvaient signifier qu'une chose : il avait là, devant lui, le baron.

Il resta en retrait, dans un coin de la salle, et détailla une à une chaque personne de l'assamblée. Il préférait rester en second plan. Après tout, il n'était ici que le représentant d'une branche cousine. Aussi s'installa-t-il contre le mur, silencieux.
Revenir en haut Aller en bas
Elinor

avatar

Nombre de messages : 117

MessageSujet: Re: Anoblissement du Renart des Mers, Messire Godefroy de Volvent   Dim 24 Jan 2010 - 18:21

Le coche arrivait enfin en vue de la demeure familiale. La route s'était fait sur les chapeaux de roues, bringuebalant l'habitacle sans ménagement aucun pour la jeune Volvent qui l'occupait, et se cramponnait fermement à la banquette en essayant d'atténuer les tressautements infernaux. La tête blonde était en retard, ce qui commençait à devenir une bien mauvaise habitude! Mais il n'était pas aisé de se dérober du service de Béatrice de Castelmaure, bien que la duchesse soit des plus conciliante avec sa jeune suivante. Celle-ci, libérée de ses fonctions pour une poignée de jours, allait pouvoir passer un peu de temps au près de sa famille, et assister à l'ennoblissement de son oncle, qui tenait à cœur à tous les de Volvent.

Une fois le véhicule arrêté, Elinor glissa ses doigts agiles dans sa chevelure dorée pour remettre quelques mèches en place, tandis que le cocher se dépêchait de lui ouvrir la portière et de lui proposer un bras pour l'aider à descendre. Une fois à terre, la jeune fille épousseta sa robe du revers de la main pour en ôter les mauvais plis. Lorsqu'elle redressa la tête, son regard se posa sur la demeure, et un sourire éclaira son visage. Elle éprouvait toujours une grande joie à revenir à Beaumont après plusieurs semaines d'absence.
Son attention se reporta ensuite sur le cocher, qui semblait attendre sur des directives. La jeune fille hésita un instant, avant de prendre la parole:


Faites monter la malle dans ma chambre, je vous prie. Vous pourrez ensuite passer en cuisine pour qu'on vous serve un repas chaud avant que vous ne repreniez la route pour Chablis.

Sans perdre d'avantage de temps, Elinor se dirigea à grands pas vers l'entrée de la demeure, espérant en son fort intérieur que la cérémonie n'aurait pas encore commencée, sans quoi elle serait quitte à en attendre la fin pour ne pas faire une irruption impromptue.
Les portes de la salle de réception étaient encore ouvertes et c'est avec soulagement qu'elle s'empressa de les franchir, en observant rapidement les personnes déjà présentes. Les invités étaient nombreux, plusieurs têtes lui étaient inconnues, mais elle aperçut néanmoins son oncle Séverin, non loin de Della qui étreignait un jeune homme, dont Elinor ne distinguait que le dos et les cheveux de blé. Elle haussa un sourcil curieux face à la scène, avant de poser son regard sur un homme à l'allure sure de lui, entouré de lanciers et de bannières... Se croyait-il dans une forteresse assaillie?... De toute évidence, il ne pouvait s'agir là que du Baron d'Arquian, qui semblait se déplacer en grandes pompes.

La Dame de Railly laissa ses deux compagnons pour aller accueillir le Baron. Le moment de la saluer n'était pas encore venu. Elinor décida d'aller saluer son oncle et le jeune homme qui se tenait à ses cotés. Lorsqu'elle ne fut plus qu'à quelques pas d'eux, elle aperçut enfin le visage du blond qui lui faisait dos il y a encore quelques instants à peine. Son cœur fit un bond dans sa poitrine alors qu'un large sourire éclairait les traits de la jeune fille. Son frère était là! Quelle surprise! Elinor mourait d'envie de se jeter dans ses bras, mais elle s'obligea à réfréner son élan pour aborder dignement les deux Volvent qui lui faisaient à présent face:


Bonjour mon oncle...
Cynil... Je ne savais pas que tu étais de retour!


Les yeux azurs étincelaient de curiosité et de plaisir alors qu'elle détaillait ce frère, qui lui avait tellement manqué!
Revenir en haut Aller en bas
Theognis

avatar

Nombre de messages : 16

MessageSujet: Re: Anoblissement du Renart des Mers, Messire Godefroy de Volvent   Dim 24 Jan 2010 - 21:33

N'est-ce pas extraordinaire, cher Baron, vous connaîtrez donc ce jourd'hui, presque toute notre famille !

Ce n'est pas peu dire. Le Baron est réellement impressionné par le monde qui est présent dans la salle. Beaucoup d'enfants, signe de la vitalité du domaine. Ses yeux approbateurs font le tour de la pièce, puis reviennent aux agates bleutées de la Renarde. Il n'y fait pas froid. Théo égare sa main sur la peau nacrée de ce visage blond, lissant une mèche entre ses doigts il la raccroche à cette oreille d'une exquise finesse. Simple geste qui allonge les instants en minutes de complicité.
Il est venu avec la volonté de marquer sa différence avec les bourgeois de Beaumont. Des hommes en armes face à des paysans avec les pieds dans la vigne. Mais Della a bien fait les choses. Cette assemblée ne manque pas d'attraits. Cette pagaille convient parfaitement au Baron. Il présente son bras à Della, et commence à faire le tour des personnes présentes avec sa promise à ses côtés.


Godefroy! Vous voilà prêt à devenir le Seigneur de Beaumont? J'espère que nous allons faire cela vite, n'est ce pas, Hérault?

Théo sourit à l'insolent Theudbald, qu'il aime bien. Mais qui voilà?

Tristan! Je vous attendais à Arquian, vous voici à Beaumont! Est-ce que je pourrai vous pardonner cette traitrise?

Son éclat de rire montre que c'est déjà fait. Vient le tour des gamins, que Della présente en posant sa main blanche sur leurs têtes blondes.

Maelle? Ca alors....

Délaissant le bras de Della, il s'accroupit face à la petite Maelle et la dévisage. Il ne va pas lui dire que sa mère était la plus jolie de Bourgogne. Qu'elle fut son premier amour. Cela ne s'oublie pas.

Tu as les yeux de ta mère. Je l'ai bien connu, tu sais.

Snell étant borgne, le piquant de la remarque n'échappe pas à ceux qui l'entendent. Mais déjà le Baron se relève et regarde Della:

Alors? Nous commençons? Où se trouve mon Intendante? Ah la voilà! Monseigneur, venez donc nous faire l'honneur de votre présence, que nous entamions sans délai la cérémonie.

Il sourit à Aliénor et l'incite à approcher.
Revenir en haut Aller en bas
Theudbald

avatar

Nombre de messages : 7
Duché/Comté : Nevers, Bourgogne
Charge principale : Héraut de Bourgogne

MessageSujet: Re: Anoblissement du Renart des Mers, Messire Godefroy de Volvent   Dim 24 Jan 2010 - 21:54

Le mercenaire qu'était Bourgogne toisait hautainement les péquenots de la garde baronniale qui se pavanaient. Les bans seigneuriaux étaient souvent composés de soudards occasionnels et ceux-ci, avec leurs lances désuettes qui ne traverseraient aucune plate gothique, ne vaudraient pas tripette face aux gens d'armes des compagnies d'ordonnance. Néanmoins, ils semblaient être impressionnant pour l'assemblée réunie. Au royaume des aveugles, le borgne est roi.

Messire de Montereau, le bonjour. La cérémonie se déroulera à la vitesse qu'il vous plaira. Mon office se résumera à témoigner de l'échange des serments et contresigner l'octroi.
Revenir en haut Aller en bas
Severin
Le Renart Melancolique
avatar

Nombre de messages : 215

MessageSujet: Re: Anoblissement du Renart des Mers, Messire Godefroy de Volvent   Dim 24 Jan 2010 - 22:12

Alors qu'il taquine gentiment Della il est surpris par le regard d'un jeune garçonnet. Le temps de le dévisager et un sourire chaleureux ( oui chaleureux) étire ses lèvres alors que l'adolescent fait son entrée fracassante. Le temps pour celui ci de se faire serrer par Une Della pétillante et une main vient se poser sur l'épaule du neveu dont il n'a le souvenir que de l'enfant qu'il était.

- Vous voila un presque homme Cynil! votre père paix a son âme, serait fier! Bon retour...

A peine a t'il lâché cette phrase que se profile dans l'entrée de la salle, le double féminin du neveu qu'il vient de complimenter.


- Bonjour ma nièce... vous arrivez a point, votre frère vient de faire une entrée des plus remarquables... Soyez a votre tour la bienvenue... Je suis heureux de vous voir tous les deux.

Il enveloppa les enfants d'un regard bienveillant avant de se reporter a son observation de la salle. Il se concentra sur le baron qui ressemblait a un paon en parade. Son regard se durcit et le visage se ferma alors qu'il restait toujours en retrait.
Il fut surpris de constater l'absence d'Ode, un leger soupir marqua son impatience.
Apparemment la cérémonie allait commencer.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Della

avatar

Nombre de messages : 1443
Duché/Comté : Bourgogne
Titre(s) : Duchesse de Chartres, Vicomtesse de Montpipeau, Baronne de Seignelay, Dame de Railly et de Bréméan

Personnage
Nom: Della de la Mirandole d'Amahir-Euphor
Titre:
Résidence: Seignelay

MessageSujet: Re: Anoblissement du Renart des Mers, Messire Godefroy de Volvent   Dim 24 Jan 2010 - 22:34

Grand dieu, s'il m'en refaisait une pareille, il me faudrait bien de la volonté pour ne pas succomber.
Comment est-ce qu'un geste aussi simple que jouer avec une mèche de mes cheveux pouvait me faire frémir autant ? A moins que ce ne soit le regard que Theognis posait sur moi ou encore la chaleur de sa main sur mon visage ou peut-être cette façon de me tendre son bras comme si cela de soi que j'y sois accrochée.

Toujours est-il que le tour de la salle fut entamé afin de saluer les personnes présentes et aussi de lancer l'une ou l'autre petite pique.
La douceur avec laquelle Theognis s'adressa à Maelle me troubla un peu plus encore surtout accompagnée de son commentaire...Ce qui me fit me poser la question de savoir quelles pouvaient bien être les relations entre Snell et Theognis.

Et tandis que le Baron invitait Monseigneur, je restais bien sagement à ses côtés, bouillant d'excitation intérieurement mais donnant une image d'un calme imperturbable.

Godefroy allait devoir s'avancer également.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Tolaine_La_Louve

avatar

Nombre de messages : 51
Age : 27
Duché/Comté : Limousin
Titre(s) : aucun

MessageSujet: Re: Anoblissement du Renart des Mers, Messire Godefroy de Volvent   Dim 24 Jan 2010 - 23:04

Tolaine savait que Godefroy allait bientôt être annobli et il ne fallait pas qu'elle rate ce grand événement, la Brune s'était vêtue un peu pompeusement pour l'occasion, certes elle avait longuement hésiter entre le sobre et le pompeux... Elle espérait qu'on ne lui en voudrait pas pour son retard et puis sa famille avait bien remarqué que sans domestique à ses côtés, il lui était impossible d'aller d'un point A à un point B sans se tromper.

Il n'empêche qu'après force persévérence elle avait enfin trouvé le lieu tant cherché et essaya de se faire toute petite et de se glisser sans faire de bruit jusqu'à sa tante. La Louve Renarde s'approcha de Della qui était avec des personnes qu'elle ne connaissait pas dans un bruissement de jupons et lui posa délicatement la main sur l'épaule avant de lui demander à voix basse :


Ma tante, excuses-moi de te déranger mais pourrais-tu m'assigner Aelis afin que je puisse arriver plus vite dans les lieux où ma présence est requise?

Elle attendit sa réponse avant de poursuivre :

Sinon je n'ai rien manqué pendant que je cherchais mon chemin?

Remarque il faudrait qu'elle pense aussi à emplir ses poches de petits cailloux, mais n'allait-elle pas finir par se perdre à nouveau quand les galets se croiseraient...décidément revivre à présent dans cette demeure s'avérait difficile pour elle. On a pas idée d'habiter un endroit aussi grand...trop de pièces, d'étages, d'escaliers, par contre c'est idéal pour jouer à cache-cache.
Revenir en haut Aller en bas
Poupounet

avatar

Nombre de messages : 15

MessageSujet: Re: Anoblissement du Renart des Mers, Messire Godefroy de Volvent   Lun 25 Jan 2010 - 8:54

Il la faisait attendre ! Non seulement il ne l'avait pas prévenue mais en plus il la faisait attendre ! Poup tapotait du pied assez discrètement sous sa houppelande, elle se devait de faire bonne figure. Quel goujat ! Mon intendante, mon intendante, elle allait lui en coller de l'intendance. Elle se para de son plus beau et hypocrite sourire, malheureusement elle n'avait pas le choix. Il allait lui payer ça d'Arquian.

Poup s'avança, sa crosse dans une main et celle de sa fille dans l'autre. Théo aurait sans doute pensé qu'elle se serait mise auprès de lui mais elle en décida autrement. Elle se plaça auprès de la Dame de Railly, toujours souriante. Premier regard vers Théo qui s'en suivit par un sur Della.


Tiens tu te souviens de moi ? Tu m'excusera mais j'ai été invité en tant qu'évêque, je n'ai reçu aucune autre invitation.


Elle en profita pour lui coller un léger coup de crosse dans un tibia, première vengeance personnelle qui ne serait que la première d'une longue série.

D'ailleurs Merci à vous Dame de m'avoir invité. Je vous présente ma fille, Thaïs.

La petite fille fit une petite révérence accompagné d'un bonjour Dame avant de retourner auprès de sa mère.
Revenir en haut Aller en bas
Della

avatar

Nombre de messages : 1443
Duché/Comté : Bourgogne
Titre(s) : Duchesse de Chartres, Vicomtesse de Montpipeau, Baronne de Seignelay, Dame de Railly et de Bréméan

Personnage
Nom: Della de la Mirandole d'Amahir-Euphor
Titre:
Résidence: Seignelay

MessageSujet: Re: Anoblissement du Renart des Mers, Messire Godefroy de Volvent   Lun 25 Jan 2010 - 9:39

Coup d'oeil à Gody qui restait dans un coin...Crénom, il y aurait de la discussion, ce soir, à la maison !

Par contre, une mini tornade se propagea dans la salle : Tolaine qui fit tout pour être délicate pourtant.
J'acquiesçai à sa demande par un hochement de tête et un petit sourire crispé. Ce n'était vraiment pas le meilleur moment pour demander un chaperon...Je soupirai doucement mais ne pus retenir aucun grief contre ma nièce si nature...Bien sûr que j'accéderais à son désir. Etais-je seulement capable de refuser quelque chose à ceux que j'aimais ? Ah oui...à Gody j'avais refusé qu'il arrache mes vignes pour construire des canaux ! Rustre, mécréant, horrible Gody ! Oser imaginer toucher à MES vignes...tsss...

La journée semblait sous le règne des enfants car voici qu'arrivait avec Monseigneur Alienor, une ravissante damoiselle que Monseigneur nous présenta comme sa fille.
Je discernai parfaitement bien les allusions que Alienor adressa à Theognis, concernant l'invitation et je dus pincer les lèvres pour ne pas laisser entendre un petit rire moqueur. Il me sembla voir un mouvement de crosse mais...je ne pus croire un instant qu'elle avait frapper le Baron...même si l'idée m'amusait grandement.
Monseigneur, je vous en Prie, c'était bien naturel de vous inviter. Et nous sommes honorés de votre présence.Je souris à Thaïs. Bonjour damoiselle Thaïs, bienvenue à Beaumont.

Bien bien bien...et si enfin, l'on attaquait ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Anoblissement du Renart des Mers, Messire Godefroy de Volvent   

Revenir en haut Aller en bas
 
Anoblissement du Renart des Mers, Messire Godefroy de Volvent
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Baronnie de Seignelay :: Fief de Beaumont :: Château - Demeure Familiale :: Aile Est :: Salle de Reception-
Sauter vers: