AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Anoblissement du Renart des Mers, Messire Godefroy de Volvent

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
AuteurMessage
Gorborenne

avatar

Nombre de messages : 4

MessageSujet: Re: Anoblissement du Renart des Mers, Messire Godefroy de Volvent   Mar 2 Fév 2010 - 21:58

Regard sincère de la Renarde qui "vole au vent", un brin de complicité qui se glisse entre les lignes protocolaires.... Quelques mots pour transformer la tempête en calme mer.... Ouvre un œil nouveau sur les visages alentours.... Sourire du Géant envers la ribambelle d'enfants jouant au milieu des convives, songeant de suite au siens, encore si petits, restés à Arquian....

- Une petite visite?.... Mais ça serait avec le plus grand plaisir.... La chaleur que je sens se dégager des pierres de Beaumont à l'éclat des rires de ces joyeux bambins, alors qu'à Arquian, et bien, comment dire.... l'ambiance n'est point moins chaleureuse.... mais un peu plus grasse...
.

Attention, moment serré de la partie.... Le Géant déploie discrètement une des pièces maîtresses de son jeu à la Renarde....

- Je viendrais volontiers avec ma douce Isa. C'est que, voyez-vous, je suis père depuis peu, alors, mon esprit réduit à l'état de crème pâtissière ne peut qu'associer toute cette marmaille.... à tant de bonne choses.....

Sourire radieux, ton de connivence, diversion sur le flanc....

- Pour dire vrai, ce qui me revient surtout à l'esprit, c'est la légende de Gulliver qui partit pour chercher son....

Le Géant se dresse bien droit comme une statue, faisant mine d'être ficelé de partout, mais c'est alors que du haut de leur perchoir, ses ont leur attention attirée par autre chose qui se dresse par dessus la marées receptionesque.... Une main Baronique levée bien haut, comme un vieux souvenir d'une autre vie, déformant brusquement la fin de sa phrase....

- Son serment, et cela pour ne pas l'oublier....



CLAAAAAC

Mais la main est déjà dans la tout juste noble figure.... et c'est que ça résonne sec - déjà mieux que creux... - sous les voûte de la salle.... Le Géant reste figé, ne sachant trop quoi faire.... Rapide résumé des connaissances qui pourraient lui servir: Protocole, néant.... Diplomatie, néant.... chacun son truc hein..... Analyse de la situation: "Horizon, j'aurais p'tet du surveiller le Baron de plus près".... Mais pas sur, attendons de voir les réactions.... On se concentre, et on se met en position de défense..... Autrement dit, on ne dit rien et on affiche une mine entre l'impassible et le tout va bien.... mais derrière le sourire, la langue vérifie quand même que les canines sont bien affûtées....
Revenir en haut Aller en bas
Della

avatar

Nombre de messages : 1443
Duché/Comté : Bourgogne
Titre(s) : Duchesse de Chartres, Vicomtesse de Montpipeau, Baronne de Seignelay, Dame de Railly et de Bréméan

Personnage
Nom: Della de la Mirandole d'Amahir-Euphor
Titre:
Résidence: Seignelay

MessageSujet: Re: Anoblissement du Renart des Mers, Messire Godefroy de Volvent   Mar 2 Fév 2010 - 23:23

On a tous, un jour ou l'autre récolter ce que l'on avait semé.

Lorsque Gorborenne me parla de sa famille, je fus attendrie par l'éclat qui dansa dans ses yeux à l'évocation de sa marmaille. Ainsi donc, l'on avait beau être grand, fort et costaud, le coeur n'en demeurait pas moins de beurre...coeur de beurre.

Ma joie était sincère, mon désir de connaître les proches de Theognis également. Et ce partage que me faisait Gorborenne me faisait sourire, me sentant à l'aise, ayant presque l'impression d'être...avec un vieil ami.
Je vous comprends, les enfants...c'est...absolument fantastique.
Les enfants des autres avaient étaient des points de repère sur ma route.
Beaumont en grouillait à ce moment-même.
Et moi, me voyais-je en mère ? Oui, assurément...même si je prétendais le contraire autour de moi. Fierté quand tu nous tiens.

J'étais tout à la joie d'écouter le récit de Gulliver lorsque...


CLAAAAAC

On a tous, un jour ou l'autre, reçu une claque.
Ma dernière était le fait d'Eldwin. Paix à son âme.
Le bruit sec réveilla la douleur fulgurante et brûlante de la trace des doigts fraternels sur ma joue. J'en frémis.
Je tournai aussitôt le regard vers l'endroit d'où venait ce claquement et mes yeux s'agrandirent devant ce que je devinai.

On a tous, un jour ou l'autre, craquer sans raison.
Je portai ma main droite à mes lèvres, marquant par là l'effet de surprise que je vivais dans un premier temps.
Mais bien vite, cette main cacha un sourire puis des lèvres pincées, retenant un petit gloussement qui se perdit dans une espèce de toussotement indéfinissable.
Et pendant que les invités abasourdis guettait des réactions, l'on entendit un rire s'élever...le mien.

Pourquoi riais-je ?
Je n'en savais rien.
Sans doute l'incongruité de la scène.
Ou peut-être la trace rougeâtre qui se dessinait sur la joue de mon frère.
Ou alors, ce Baron, au regard furieux qui se jetait sur le Beaumont ?
A moins que ce ne soit ma belle-soeur, volant au secours de son époux.

Je dus rougir moi-même de ma réaction qui pouvait prêter à confusion, et après avoir moi aussi, attrapé un verre de cet excellent vin, je m'approchai de Theognis.
Si je me questionnais encore sur mon envie de devenir son épouse, de vivre à ses côtés, de partager des instants de son existence, je venais définitivement de balayer les derniers doutes.
S'il n'était pas question d'amour entre lui et moi, au moins, il y avait un caractère. Et cela promettait.

Lorsque que je fus toute proche de Theognis, j'osai tendre la main et la poser sur la sienne, apaisante, sans reproche.

Voulez-vous que nous allions prendre l'air, Baron ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Godefroy

avatar

Nombre de messages : 202
Duché/Comté : Bourgogne
Charge principale : Ex Amiral de Bourgogne
Titre(s) : Déchu

MessageSujet: Re: Anoblissement du Renart des Mers, Messire Godefroy de Volvent   Mar 2 Fév 2010 - 23:54

[hrp: désolé de l'absence]


Le Renart de Mer n'avait pas su quoi faire, ni quoi répondre. Ne voulant pas gaffer il avait décider de rester fidèle à lui même silencieux et stoïques.
Mauvais choix apparemment, le Baron n'appréciait guerre. C'est donc le feu qui s'invita sur la joue de Godefroy, celui ci retint un rire, celui qui disait qu'une claque "baronnale" ne valait pas celles de son épouse.
Est ce que le Baron le connaissait si peu ? D'abord dire que Godefroy n'était pas un guerrier, lui le vétéran de la guerre de Compiègne, puis croire que Godefroy s'abaisserait à de la fierté mal placée ?

Godefroy prit le partit de répondre, uniquement un regard sincèrement désolé vers le Baron et quelques paroles, il n'avait aucune envie de l'irriter un peu plus, lui qui était venu avec sa petite armée.


Baron, croyez bien que je suis sincèrement désolé, ne voyez point de fierté, mais une gêne, je ne suis pas habitué à être le centre de l'attention.

Lorsqu'il vit se poser la main de sa soeur sur celle du baron il se questionna intérieurement, mais le temps des questions viendrait.
Pour l'instant il fit servir du vin de Beaumont à toute l'Assemblée, d'un regard et donna le bel oriflamme que lui avait préparé le Héraut pour le faire flotter sur le Château. Qu'il soit su que Beaumont était maintenant terre seigneuriale!
Revenir en haut Aller en bas
Theognis

avatar

Nombre de messages : 16

MessageSujet: Re: Anoblissement du Renart des Mers, Messire Godefroy de Volvent   Mer 3 Fév 2010 - 15:34

Baron, croyez bien que je suis sincèrement désolé, ne voyez point de fierté, mais une gêne, je ne suis pas habitué à être le centre de l'attention.

_Si tu es porteur des valeurs bourguignonnes, que tu médites de beaux projets pour notre région, que tu t'engages en politique, alors il faudra t'y habituer, Godefroy. Que cette gifle t'encourage à dépasser cette timidité.

Godefroy avait eu le respect du rang, il ne s'était pas comporté comme un jeune coq rebelle à tout, même à l'intelligence. Aussi le Baron trouva du réconfort à sa colère, et son attitude face à son vassal ne montrait plus une volonté de le punir, mais de l'instruire. C'est alors qu'une voix tinta agréablement à ses oreilles.

Voulez-vous que nous allions prendre l'air, Baron ?

Charmante Della! Elle le tirait des nœuds d'une conversation passablement ennuyeuse, entre un diacre déséquilibré, une Monseigneur en pétard, un glabre à l'expecte. Il s'en fichait pas mal, des chapelles de Beaumont ou des louvoiements autour de la blonde.
Que sa femme soit belle, c'était une fierté. Qu'elle soit désirable, une gloire.
Au pire, il couperait la main des voleurs de caresse. Posant les doigts blancs de la blonde sur les plis de son pourpoint coloré, à travers l'étoffe roulait les muscles de guerre, il ne lui sourit pas mais sa voix n'avait rien d'inamicale.


Oui, faites-moi donc visiter les Terres de Beaumont, ne négligez rien, je veux tout connaître.

Écartant devant eux le glabre et l'hirsute, Gorborenne et Tristan, le couple s'arrêta un instant devant Monseigneur.

Della, dame Aliénor devra aussi tout connaître de ces terres, elle sera mes yeux, mes oreilles, et mon intelligence auprès des gens de Beaumont.

Enfin, passant devant Victor, il eut son premier léger sourire.

Je ne savais pas que les invités apportaient les couverts avec eux....Allez donc, messire, piquer la viande du banquet, ce n'est pas tous les jours ripaille, n'est-ce pas?

Glissant une esquisse de clin d'oeil à Della, il continua sa marche à ses côtés, guidant la cadence du pas mais laissant à la maîtresse des lieux le soin de le diriger.
Revenir en haut Aller en bas
Della

avatar

Nombre de messages : 1443
Duché/Comté : Bourgogne
Titre(s) : Duchesse de Chartres, Vicomtesse de Montpipeau, Baronne de Seignelay, Dame de Railly et de Bréméan

Personnage
Nom: Della de la Mirandole d'Amahir-Euphor
Titre:
Résidence: Seignelay

MessageSujet: Re: Anoblissement du Renart des Mers, Messire Godefroy de Volvent   Jeu 4 Fév 2010 - 8:01

Oui, faites-moi donc visiter les Terres de Beaumont, ne négligez rien, je veux tout connaître.
J'acquiesçai, silencieusement, d'un sourire.

Faire visiter Beaumont était une activité très agréable, parmi mes préférées. Mon orgueil en prenant un coup à chaque fois, bien entendu. Tristan aurait du travail à la prochaine confession...

Della, dame Aliénor devra aussi tout connaître de ces terres, elle sera mes yeux, mes oreilles, et mon intelligence auprès des gens de Beaumont.
Nouveau sourire pour Monseigneur. Je savais qu'Alienor était l'intendante des terres de Seignelay, l'on en avait entendu longuement parler au Collège.
Si la perspective de savoir Theognis en droit de tout ou presque à Beaumont, ne m'effrayait pas, savoir que nous serions sous haute surveillance me dérangea quelque peu, et mon sourire de figea sur un regard qui fut plus froid que je ne l'aurais voulu.
J'appréciais Monseigneur, là n'était pas le souci. Non, le souci venait du fait de cette...obligatoire dépendance.
J'avais fait de Beaumont ce qu'il était aujourd'hui. Et sans fausse pudeur, j'affirmais que j'en étais fière. Je l'avais fait seule ou presque. Sans avoir besoin de recourir à l'aide d'un...intendant de Theognis. Aussi, il me faudrait dorénavant de la patience pour accepter que tout cela soit sous la coupe d'une inspection extérieure. Il me faudrait aussi accepter que je n'étais, sur cette terre, plus rien que la soeur du Seigneur.

Heureusement, les quelques mots lancés à Victor me sortirent du marasme dans lequel je risquais de me laisser aller.
Et je repris ma bonne humeur...bien décidée à profiter de ce tête à tête avec Theognis.


L'on me porta une cape de lourd tissage au col de fourrure. Je m'y emmitouflai et reposai ma main sur le bras de Theognis et mon regard dans le sien.

Allons-y donc...


J'entraînai le Baron à l'extérieur, abandonnant les invités et prenant un chemin longeant le château.
Si vraiment vous voulez visiter l'entièreté de Beaumont, alors, je pense que je devrais vous faire ouvrir une chambre...Je lui souris, savourant à l'avance ce tête à tête.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Anoblissement du Renart des Mers, Messire Godefroy de Volvent   

Revenir en haut Aller en bas
 
Anoblissement du Renart des Mers, Messire Godefroy de Volvent
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Baronnie de Seignelay :: Fief de Beaumont :: Château - Demeure Familiale :: Aile Est :: Salle de Reception-
Sauter vers: