AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Retrouvailles mouvementées ( suite)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Oderay

avatar

Nombre de messages : 198

MessageSujet: Re: Retrouvailles mouvementées ( suite)   Sam 12 Déc 2009 - 19:14

(Couloir menant à la grande salle)


Je prenais mon temps dans les couloirs menant à la Grande salle, réfléchissant à la confrontation qui aurait de toute façon lieu entre Séverin et moi.

Je me préparais donc mentalement à être calme et polie, comme j'avais vu faire Della, sachant pertinemment que je n'arriverais surement pas à ce résultat...en tout cas certainement pas aujourd'hui.
Descendant les marches de l'escalier qui mène la grande salle, j'aperçus un grand blond de dos, qui se tenait aussi droit que le I de la Justice. Une seconde ou je le confondis avec Kiss, une seconde ou je courue dans l'escalier pour aller à sa rencontre..la seconde suivante, comprenant ma méprise, je stoppais aussi net mon élan qui avait faillit me faire lui sauter au cou et bloqua le :
Mon amour qui était prêt à jaillir de ma bouche.

Les bras ballant le long du corps, je le regardais me faire dos en silence. Comment dire, comment expliquer ce que je pensais, ce que je ressentais à ce moment là?

Passer à coté de lui sans lui parler et rentrer? Ou non? je n'eus pas l'occasion de pousser plus loin mon hésitation, il avait sans doute du entendre le bruit et sentir le tissu de ma robe contre ses mollet, qu'il se retourna.

Le regardant un instant dans les yeux, je baissais le regard et observais mes pieds, triturant ma manche, marmonnant un très faible, mais très faible :
ch'uis désolée...
Revenir en haut Aller en bas
Severin
Le Renart Melancolique
avatar

Nombre de messages : 215

MessageSujet: Re: Retrouvailles mouvementées ( suite)   Sam 12 Déc 2009 - 19:38

Il regardait toujours dans le vague, les secondes s'égrenant alors que l'alcool qu'il avait ingurgité sous l'impulsion de son trouble lui montait doucement a la tête. Cela n'était pas dans ses habitudes et il ne savait si cela altérerait son comportement, toujours est il qu'il attendait. Toujours aussi nerveux, il ne cessait de triturer le crucifix qui ne le quittait jamais. Le bijou qui avait appartenu a sa mère et qui lui était revenu au décès de celle ci était un peu comme un porte bonheur dont il espérait l'intervention en cette situation délicate.
Il eut un léger frisson dans le dos en entendant le feulement délicat de l'étoffe d'un vêtement lourd. Serait ce deja elle? Il se retourna brusquement pour la croiser. Une chaleur émanait de ses oreilles et il devait certainement être légèrement rouge. Il inspira profondément alors qu'elle baissait les yeux marmonnant des mots qu'il eut du mal a percevoir... étaient ce des excuses? Etait ce vraiment cela le plus important?
Faisant un travail sur lui même, les paroles de Della a l'esprit il fit un effort pour la regarder. Il en eut un léger trouble en se remémorant la scène matinale, puis faisant fi de cela et de la colère qui avait été sienne, il put enfin voir la jeune femme aux cheveux longs sombres, aux yeux d'un bleu aussi pur que les siens, aux traits familiers... Il en eut le souffle court. Il ne laissa pas son trouble se faire sentir, et reprit un visage aussi impassible qu'il le put en faisant un pas vers elle.


- Oderay...

Il disait son nom a voix haute pour la première fois... essayant de garder son calme.

- Je suis Severin Anatole de Volvent votre frère ainé. Della m'a fait part ce matin des circonstances de votre retour parmi nous... Il est important que vous sachiez que je n'étais pas au courant de votre exis... pas au courant que vous étiez encore en vie. Nos parents avaient sans doute préféré protéger l'enfant que j'étais...

Il détourna le regard adoptant un débit régulier et calme pour ne pas être interrompu alors qu'il avait le courage de parler mettant sa colère de coté...

- Eldwin aura jugé que la nouvelle était trop importante pour m'en faire part dans une lettre... ce qui est compréhensible... helas il nous a quitté bien trop tôt...

Il prit une nouvelle inspiration.

- Je me dois de vous dire en toute sincérité et en tant que votre ainé que votre conduite a mon égard a l'occasion de nos "retrouvailles" fut des plus déplacées et des plus choquantes... cependant compte tenu de l'histoire difficile qui est la votre... je peux non pas comprendre... mais tolérer cet écart et fermer les yeux afin que nous puissions... partir sur des bases plus... correctes...

Il leva des yeux sans véritable expression sur elle et marqua une pause.
Revenir en haut Aller en bas
Oderay

avatar

Nombre de messages : 198

MessageSujet: Re: Retrouvailles mouvementées ( suite)   Sam 12 Déc 2009 - 19:58

Enfin il pris la parole, gardant les yeux baissés un premier temps, je les relevais au fur et à mesure qu'il parlait et le regardais avec attention. Me faisant au passage une réflexion stupide quand je vis le bout des ses oreilles un peu rouge le vin de Della commençait à lui faire de l'effet. Chassant l'idée qui m'empêchais de me concentrer sur ses propos, je l'écoutais sans rien dire.

Citation :
Je me dois de vous dire en toute sincérité et en tant que votre ainé que votre conduite a mon égard a l'occasion de nos "retrouvailles" fut des plus déplacées et des plus choquantes... cependant compte tenu de l'histoire difficile qui est la votre... je peux non pas comprendre... mais tolérer cet écart et fermer les yeux afin que nous puissions... partir sur des bases plus... correctes...

A ces mots je baissais à nouveau le regard, devenant à mon tour aussi rouge qu'une pivoine et triturais de plus belle ma manche.

D'une voix basse, j'allais faire quelque chose que j'avais peu l'habitude de faire et ça me coutais un peu je l'avoue, mais il faisait un effort donc....


Séverin..je ne vous demanderais pas de pardonner mon geste. Pour des raisons qui vous paraitrons surement stupide ou incompréhensible, je me sentais "obligée" de vérifier que vous étiez bien mon...
Petite pause pour dire ce mot qui pour moi était lourd de sens ..."Frère".

Je me décalais légèrement de lui et regardais la fenêtre et prenant une inspiration je poursuivis

Certes mon histoire fut difficile, à un point que vous ne saurez imaginez, histoire sur laquelle je n'ai réussis qu'a tirer un trait il y a peu. Me remémorant, le combat qui avait failli me couter la vie et qui m'avait marquer a vie, je serrais mon médaillon plus fort, une chance que Kiss était là... D'ailleurs...vous avez bien faillit ne plus en avoir pour de bon..de sœur. Ces derniers mots furent dit faiblement alors que je me retournais pour le regarder à nouveau.


Je suis d'accord, repartons sur des bases plus...correctes. Mais je crains ...qu'il ne faille m'éduquer. Si ce n'est dompter pensais je rapidement avant de lui adresser un faible sourire en guise d'excuse
Revenir en haut Aller en bas
Severin
Le Renart Melancolique
avatar

Nombre de messages : 215

MessageSujet: Re: Retrouvailles mouvementées ( suite)   Sam 12 Déc 2009 - 20:44

Il l'écoutait parler, fermant un instant les yeux, une légère ivresse le faisant mieux se camper sur ses jambes. Qu'est ce qui lui avait pris aussi de boire autant.
Il la regarda et fut surpris de la voir rougir ce qui l'attendrit quelque peu. Elle reconnaissait son erreur, et même s'il était de naturel rigide il ne pouvait rester insensible a un aveu pareil. Mais puisque pour lui les apparences comptaient plus que tout il garda un visage impassible bien décidé a commencer a jouer son rôle d'ainé dans l'immédiat. Il la laissa terminer en appuyant d'un geste de la tête sa dernière phrase qui parlait de l'éduquer puis reprit la parole
.

- Sans vouloir vous offenser ma sœur...

Sa langue pesait lourdement ce mot auquel il allait devoir s'habituer désormais.

- ça n'était en rien votre prérogative de vérifier quoi que ce soit... J'ai toujours et demeure toujours un Volvent, fils de Gregoire de Volvent et de Beatrice de Malrieu, nos père et mère. Mon identité comparée a la votre... ne pouvait laisser aucun doute...

Il marqua une pause en la regardant toujours sans expression.

- Et puisque vous êtes d'accord sur le fait du manque d'éducation qui est le votre, permettez moi de vous apprendre que la bienséance aurait voulu que vous ne m'adressiez pas la parole avant qu'on ne nous aie présenté l'un a l'autre, en l'occurrence cette tache revenait a Della, qui est le chef de la famille.

Il prit une inspiration et s'arrêta conscient du ton moralisateur qu'il prenait involontairement.

- Nous n'allons pas nous appesantir sur ce qui est fait... les détails de cette "entrevue" matinale trouveront l'oubli et le pardon dans l'oreille d'un clerc, la prière nous aidera tous deux à faire pénitence de la faiblesse qui a été la notre dans la colère.

Il s'arrêta de parler pour de bon ne trouvant plus rien a dire a cette sœur qu'il n'avait pourtant pas envie d'effrayer.
Un moment de silence s'installa alors qu'il prit un ton désinvolte pour poursuivre.


- J'ai pu voir que vous aviez un enfant... je serai honoré de saluer votre époux...
Revenir en haut Aller en bas
Maturin

avatar

Nombre de messages : 57

MessageSujet: Re: Retrouvailles mouvementées ( suite)   Sam 12 Déc 2009 - 20:58

Sifflotant comme un homme comble, je deambulais dans les couloirs du chateau en direction des cuisines d'une part ou je pourrai detourner quelque chose a grignoter, pour ensuite rejoindre mon maitre dans la grand salle.
Je passais donc par le grand hall de la demeure familiale, lorsque au detour des quelques marches qu'il me restait a decsendre pour atteindre le niveau inferieur, j'appercus deux silhouettes. Je reconnus la stature droite et fière de mon maitre et dut reprimer un sifflement admiratif en reconnaissant la jeune dame de Volvent qui le matin meme se faisait passer pour une servante.
A pas feutrés je m'approchais sans me faire voir, profitant de l'ombre des pilliers d'architecture ancienne qui soutenaient la constrution de pierre.
J'allais pouvoir enfin en savoir plus, apres le fiasco pas si decevant que ça de ma tentative d'espionnage a la porte.
Je m'approchais assez pour entendre avec distinction les mots que l'accoustique a raisonnance de la piece facilitait.
Ainsi je pus deviner que mon maitre ne tiendrait pas rigueur a sa jeune soeur de l'effronterie dont elle avait fait preuve le matin meme.
S'il fallait l'eduquer, je pourrai me porter volontaire ne pouvant pas rester insensible a cette brune aux yeux de braise. Pourtant a ce que je compris, cela se reglerait a la confession et a la priere.
J'en grimaçais de degout, de sacrés bigots ces Volvent.
Je ne put m'empecher cependant de hausser un sourcil en entendant le mot enfant suivi du mot epoux... la belle était donc mariée et mère? j'en eut comme une legere deception avant de tendre davantage l'oreille.
Revenir en haut Aller en bas
Oderay

avatar

Nombre de messages : 198

MessageSujet: Re: Retrouvailles mouvementées ( suite)   Sam 12 Déc 2009 - 21:02

Je l'écoutais parler, il avait l'air plus doux que ce matin. Quand il évoqua le nom de nos parents défunts, je levais un sourcil intéressée, peut être me parlerait il d'eux plus tard. J'avais tant de questions à leur sujet!

le ton se fait plus moralisateur et je baissais à nouveau les yeux comme une petite fille que l'on gronde


Citation :
Et puisque vous êtes d'accord sur le fait du manque d'éducation qui est le votre, permettez moi de vous apprendre que la bienséance aurait voulu que vous ne m'adressiez pas la parole avant qu'on ne nous aie présenté l'un a l'autre, en l'occurrence cette tache revenait a Della, qui est le chef de la famille.

Et alors que je pensais que le pire m'étais déjà arriver, je l'entendis me parler d'un clerc.
Citation :

Nous n'allons pas nous appesantir sur ce qui est fait... les détails de cette "entrevue" matinale trouveront l'oubli et le pardon dans l'oreille d'un clerc, la prière nous aidera tous deux à faire pénitence de la faiblesse qui a été la notre dans la colère.

Je le regardais avec une lueur d'horreur dans les yeux. En fait nul pardon de sa part, il voulait m'envoyer au bucher!

J'étais terrorisée, imaginant l'homme vêtu de noir qui me désignerais comme une sorcière, rebut de la société. Et ce qui me terrorisais le plus c'était non pas les flammes mais de perdre mon Gabriel!

Tremblante, je m'accoudais à la fenêtre pour ne point chuter devant lui et secouais la tête dans un signe de négation, non, non pas le clerc, tout mais pas ça!

Ma marque me brula, comme pour me rappeler mon appartenance à ce qui fut longtemps mon "Dieu" et je portais la main à la poitrine en grimaçant.

Les yeux horrifiés je le regardais, la bouche sèche, ne relevant pas quand il me parla d'un époux.


Oui..oui j'ai un fils...Mon fils, ma bataille!pensais je avant de reprendre d'une voix faible. Gabriel Ahigor...Il a déjà 6 mois.Je ..Je vous présenterais son père, Oromis..enfin..Kiss...
Revenir en haut Aller en bas
Severin
Le Renart Melancolique
avatar

Nombre de messages : 215

MessageSujet: Re: Retrouvailles mouvementées ( suite)   Sam 12 Déc 2009 - 21:48

Il la regardait et ne manqua pas de remarquer un certain trouble chez elle a l'évocation du clerc et de la prière. Il eut d'abord un froncement de sourcils, puis se rappela les mots de Della. Elle avait grandi au sein d'un clan de barbares et était peut être peu familière des habitudes pieuses qui étaient si importantes au sein de la famille. Il eut alors une idée qui permettrait de mieux formaliser les choses. Il la laissa se reprendre, parlant de son fils, Gabriel Ahigor... Le second prénom avait un je ne sais quoi et sonnait barbare, il ne put réprimer sans savoir pourquoi un second froncement de sourcils. Dans le moment il choisit de ne retenir que Gabriel, comme l'ange... comme un de ses cousins. Par contre il tiqua sur le nom du père qui ne sonnait clairement pas très aristotélicien.

Il eut un léger soupir puis sourit en s'approchant d'elle.


- Il est regrettable qu'Eldwin et Thomas nous aient quitté... J'ai demandé a Della de se renseigner pour un clerc a Beaumont... Je pense qu'une cérémonie en mémoire de nos parents serait des plus seyantes. Nous pouvons également envisager une cérémonie de baptême... oui un baptême...

Il marqua une pause puis reprit.

- Je suis conscient que vous avez évolué en milieu peu propice aux traditions familiales et religieuses, et un baptême serait pour vous un excellent moyen de réintégrer dans les meilleurs des auspices la foi et la famille. Cette cérémonie peut être couplée pour votre fils pour lequel cela est plus qu'une nécessité...

Pour la première fois il sourit.


- Je suis convaincu que Della sera du même avis que moi... Il n'y a pas meilleure chose pour une renaissance telle que la votre...
Revenir en haut Aller en bas
Oderay

avatar

Nombre de messages : 198

MessageSujet: Re: Retrouvailles mouvementées ( suite)   Sam 12 Déc 2009 - 22:08

Seyante? Comment une cérémonie pour nos parents pouvait être seyante?
Je le regardais, toujours terrorisée comme jamais. Non rentrer dans une église ne m'étais pas impossible, non réciter bêtement des paroles ne posais pas de soucis...mais me confesser....


Citation :
Je suis conscient que vous avez évolué en milieu peu propice aux traditions familiales et religieuses, et un baptême serait pour vous un excellent moyen de réintégrer dans les meilleurs des auspices la foi et la famille. Cette cérémonie peut être couplée pour votre fils pour lequel cela est plus qu'une nécessité...

Il insistait le bougre! Baptiser Gabriel me semblais aussi une évidence, surtout par rapport à Della mais le mien? N'avais je point fait ma renaissance lors de cette bataille pour Dijon?

Aucun baptême ne m'empêcherais de finir aux enfers de toute façon.

Il se rapproche de moi et me sourit semblant ravi de cette idée qui vient de germer dans son esprit.


Citation :
Je suis convaincu que Della sera du même avis que moi... Il n'y a pas meilleure chose pour une renaissance telle que la votre...

Je le regarde, essayant de cacher ma terreur mais je n'y arrive pas, défaillant un peu, je me rattrape a son bras.

Renaissance? balbutiais je faiblement Cela doit vraiment passer par la confession?

Le lâchant aussi vite, je me redressais et le regardais

Soit. Si tel est votre souhait...

Je regardais à présent mes pieds, cherchant comment je pourrais esquiver ce passage de la confession dans la cérémonie et secouant la tête dépitée.
Revenir en haut Aller en bas
Severin
Le Renart Melancolique
avatar

Nombre de messages : 215

MessageSujet: Re: Retrouvailles mouvementées ( suite)   Sam 12 Déc 2009 - 22:38

Il constate que ses paroles accentuent le trouble de la jeune femme qui s'agrippe a présent a son bras. Il avait sans doute pensé juste, la vie barbare qu'elle a eu aura altéré sa perception de l'église, cela le confortait dans une décision qu'elle même acceptait.
Ne restait qu'a en parler a Della et trouver un clerc pour Beaumont au plus vite.
Il sourit franchement a celle qu'il appellerait désormais sa sœur satisfait de la tournure de l'entrevue.


- La confession chère sœur est une étape importante du processus aristotélicien... Vous aurez l'occasion de demander le pardon pour vos égarements passés et pourrez regarder devant en toute sérénité sans qu'aucun homme ne puisse vous juger puisque c'est au seigneur qu'il revient de nous juger a l'heure venue...

Il essaya de se faire rassurant et posa une main nerveuse sur son bras et la soutenait comme il put lui même sous l'effet du vin et des émotions.

- En ce qui concerne les différents offices que nous solliciterons, a savoir un double baptême et une messe commémorative , il faudra que nous voyions avec Della, elle recherche deja un clerc pour Beaumont, il me tarde... Cela fait sept jours que je ne me suis confessé...

Sa dernière phrase fut lancée pour lui même. Il ferma les yeux un moment pris d'un léger vertige puis les réouvrit pour mieux contempler le visage de sa sœur baissant doucement les yeux comme pour masquer un nouveau sourire alors que sa voix se fait douce et basse.

- Le destin nous a ravi l'un a l'autre... mais je ne doute pas que nous aurons le temps de mieux nous connaitre...

Tout autre frère aurait certainement profité de l'instant pour embrasser la sœur retrouvée, mais tout a sa sobriété Sevrin se contente de lui serrer doucement la main attrapant son bras plus fermement.

- Voulez vous rejoindre votre époux?
Revenir en haut Aller en bas
Oderay

avatar

Nombre de messages : 198

MessageSujet: Re: Retrouvailles mouvementées ( suite)   Sam 12 Déc 2009 - 22:54

Pourquoi s'acharnait il ainsi sur elle? Certes l'histoire du Bain avait été humiliant mais rien qui ne le conduirait lui au bucher!

Citation :
La confession chère sœur est une étape importante du processus aristotélicien... Vous aurez l'occasion de demander le pardon pour vos égarements passés et pourrez regarder devant en toute sérénité sans qu'aucun homme ne puisse vous juger puisque c'est au seigneur qu'il revient de nous juger a l'heure venue...

Bien sur, et le clerc la laissera ressortir l'air de rien quand elle lui aura avouer tout ses meurtres?

Appuyer contre lui ,j'eus une envie subite de me blottir contre lui qui se faisait maintenant si souriant et si gentil.

Mais je me retiens et l'écoutais finir de parler.


Citation :
Le destin nous a ravi l'un a l'autre... mais je ne doute pas que nous aurons le temps de mieux nous connaitre...

Le regardant dans les yeux je lui répondis toujours un peu apeurée

Je le souhaite, je le souhaite mon "Frère"

Reprenant un peu constance et lui tenant la main je me dirigeais vers la porte de la grande salle

Citation :
Voulez vous rejoindre votre époux?

Oui, allons y...je serais ravie de vous le présenter.


Je ne jugeais pas utile de mentionner que non, je n'étais pas marier. A quoi bon rallumer un feu de reproche...le bucher lançait déjà suffisamment devant mes yeux quand nous pénétrâmes dans la grande salle...

( La suite ici http://renart.forumactif.com/noel-a-beaumont-f10/grande-salle-t32-45.htm )
Revenir en haut Aller en bas
Maturin

avatar

Nombre de messages : 57

MessageSujet: Re: Retrouvailles mouvementées ( suite)   Sam 12 Déc 2009 - 23:10

Toujours caché derriere mon pilier, je ne manquai rien de la scene.
Les retrouvailles entre frere et soeur comme c'était touchant.
Enfin ça aurait pu l'etre si mon maitre se debarassait du manche a balai qui lui entravait le seant et montrer un peu plus de coeur devant une aussi belle soeur.
Fidele a lui meme il ne montrait aucun trouble qui pourrait alterer sa conduite et restait maitre de lui en imposant presque a la jeune dame troublée des offices religieux, comme si c'était le plus important.

Je le savais au fond de moi cette femme la n'était pas femme de bigot, elle aimait la vie et ses exces, trop voluptueuse pour etre un coincée du posterieur comme l'étaient les Volvent du moins en apparences.
Les apparences chose importante pour mon maitre, il fallait toujours les sauvegarder, les preserver...
Je me pris a soupirer de dedain en les regardant l'un agrippé a l'autre se diriger vers la grand salle.
Je sentis mon estomac gargouiller, mes activités coupables de la matinée n'y étaient pas etrangères, c'est alors que je pris silencieusement le chemin des cuisines en quete d'un morceau a derober a ce que serait le repas des Renarts.
Revenir en haut Aller en bas
eleinir



Nombre de messages : 4

MessageSujet: Re: Retrouvailles mouvementées ( suite)   Jeu 22 Avr 2010 - 20:40

Un peu perdue, Eléinir échappa à l'entrée où se bousculaient des équipages à fière allure !
Elle aurait bien voulu retrouver un ou plusieurs visages connus mais non : ni parmis les invités joliment apprêtés ni parmi les domestiques et valets affairés.

Profitant de sa petite taille et de la prestance de l'uniforme de l'Ost, elle alterna faufilements discrets et démarche assurée et se retrouva dans un grand hall fort bien décoré mais pour le moment du moins vide.

Elle ressortit à l'autre extrémité du hall en se demandant si elle ne finirait pas par se perdre dans ce château.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Retrouvailles mouvementées ( suite)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Retrouvailles mouvementées ( suite)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Baronnie de Seignelay :: Fief de Beaumont :: Château - Demeure Familiale :: Aile Est :: Grand Hall-
Sauter vers: