AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Du maniement des armes...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Oderay

avatar

Nombre de messages : 198

MessageSujet: Re: Du maniement des armes...   Lun 11 Jan 2010 - 12:53

( Un autre jour, par un matin sous le soleil)


Scrountch...scrountch...Le bruit de mes bottes s'enfonçant dans la neige, je sortit du Château, histoire de prendre l'air et de m'exercer un peu.

Cela faisait deux bonnes semaines que j'étais rentrée de mission à présent, mais ne pas jouer avec mon épée me titillais déjà. Gab était avec son père, bien au chaud, donc j'avais l'esprit libre pour une matinée bien remplit.

Un coin calme, au loin du Château...Une belle prairie ensoleillée. L' idéal pour un entrainement à l'épée.

En tenue, braie et chemise, je déposais mon arme sur ma cape et m'échauffais un peu avant, une petite course rapide histoire de se dérouiller et assouplissement des jambes et bras et j'étais prête.

Reprenant l'épée en main, bien campée sur mes jambes, je fermais les yeux et imaginais un ennemi en face.

L'épée devant moi, je m'élançais dans une danse folle, faite d'entrelacs, de pas chassés et de touche...
Revenir en haut Aller en bas
Elinor

avatar

Nombre de messages : 117

MessageSujet: Re: Du maniement des armes...   Lun 11 Jan 2010 - 16:46

Emmitouflée dans la chaleur de sa cape, Elinor était discrètement sortie de la demeure, à la suite de sa tante. Elle savait que ce n'était pas bien de suivre ainsi les gens à leur insu, mais il fallait qu'elle trouve un moyen de parler seule à seule avec Oderay, à l'abri des yeux et des oreilles indiscrètes. Au sein de la maisonnée, les allées et venues étaient bien trop nombreuses pour se faire. Depuis le retour de sa tante, Elinor guettait le moment propice ou la jeune maman irait faire quelques pas en solitaire. Voyant les jours défiler, elle finissait par se demander si cela arriverait un jour, mais aujourd'hui, la chance semblait être de son coté. Oderay avait quitté la demeure, à pied, ce qui signifiait qu'elle allait rester dans les environs, sinon, elle aurait cherchée sa monture dans les écuries.

Les pas de sa tante finirent par les mener toutes deux à laurée d'une prairie. La jeune femme s'engagea dans l'étendue dégagée, tandis que sa nièce resta sous couvert des arbres pour observer la scène. Ainsi, ce n'était pas qu'une simple promenade, mais également une séance d'entrainement, pour cette membre de l'OST. Cela servirait peut-être à la cause d'Elinor.
Elle observa encore quelques instants les mouvements gracieux de la lame fendant l'air. Sa tante semblait virevolter en une danse, qui au milieu d'un combat, s'avérerait macabre. Mais en ces lieux, les gestes fluides ne manquaient pas d'une certaine beauté, qui attirait le regard.

Hésitante, Elinor finit par s'avancer doucement à découvert. Pour ne pas effrayer sa tante qui semblait ne pas s'être rendue compte de sa présence, elle resta silencieuse et attendit qu'on la remarque.
Revenir en haut Aller en bas
Oderay

avatar

Nombre de messages : 198

MessageSujet: Re: Du maniement des armes...   Lun 11 Jan 2010 - 17:26

... Et un bras qui se tend, c'est un torse de touché, une jambe qui se fend et un mollet en moins! Pauvre ennemi imaginaire, il commençait à ne plus tenir debout le pauvre et moi à être essoufflée quelque peu. Faisant un demi tour rapide sur moi même, les yeux rivés au sol, la lame projetée en arrière et voila que l'ennemi imaginaire se retrouve avec une épée plantée au milieu du ventre...

Me redressant pour souffler un peu, je vis alors la douce Elinor à quelques mètres de moi.
J'étais un peu surprise de la voir ici, je ne l'avais pas entendue arrivée. Néanmoins j'allais à sa rencontre en souriant :


Et bien, on se balade? Je n'étais jamais venue par ici, le paysage y très agréable, tu ne trouves pas?

Se disant, je reposais mon épée sur ma cape et tachais de récuperer un souffle normal, en l'observant.

M'aurait elle suivit? Et pourquoi? Voila ce que je me demandais....
Revenir en haut Aller en bas
Elinor

avatar

Nombre de messages : 117

MessageSujet: Re: Du maniement des armes...   Mer 13 Jan 2010 - 11:25

La voila démasquée! La jeune fille adressa un sourire chaleureux à sa tante qui venait à sa rencontre et franchissait les quelques pas les séparant. Oderay semblait un peu surprise de voir sa nièce en ce lieu. Il fallait s'y attendre, mais fort heureusement, elle ne posa pas de question sur la raison de sa présence dans la prairie. Elinor était déjà bien assez gênée d'avoir suivi la jeune maman à son insu, sans qu'on en rajoute en lui posant des questions, qui n'auraient été qu'accusatrices de son manque de savoir-vivre.

Le paysage est... Oui, il est très beau. Je suis déjà venue me promener par ici. Il m'arrive de passer par là lorsque je rentre de la petite chapelle. J'aime le calme qui règne... Et qu'elle venait de briser en faisant son apparition. J'espère que je ne vous dérange pas.

Elinor eut une mine légèrement gênée. Si sa tante la renvoyait maintenant à la demeure elle ne trouverait probablement plus l'occasion de lui formuler sa demande et elle serait encore plus intimidée pour le faire, c'est pourquoi elle ne lui laissa pas le temps de répondre à sa question et décida d'enchainer directement sur la raison de sa présence en ce lieu.

Je vous ai vu quitter la demeure et je vous ai suivie. Je m'en excuse... Je souhaitais vous voir, en privé, et j'avais peur des oreilles indiscrètes qui trainent dans la demeure. A vrai dire, j'ai une demande à vous soumettre... une demande un peu délicate et je ne sais si elle serait approuvée de tous.

La jeune fille s'interrompit, guettant la réaction de sa tante avant de continuer.
Revenir en haut Aller en bas
Oderay

avatar

Nombre de messages : 198

MessageSujet: Re: Du maniement des armes...   Mer 13 Jan 2010 - 11:32

Une chapelle? La chapelle est dans le coin? Fichtre , je l'avais même pas vu en passant...un de ces quatre faudra quand même que j'investisse ces lieux avec plus de rigueur quand même!


Citation :
J'espère que je ne vous dérange pas.

Oh bah non du tout, ne t'inquiètes pas. Voila ce que j'allais lui répondre quand elle poursuivit avec une mine un peu gênée et c'est surprise que je l'entendis poursuivre


Citation :
Je vous ai vu quitter la demeure et je vous ai suivie. Je m'en excuse... Je souhaitais vous voir, en privé, et j'avais peur des oreilles indiscrètes qui trainent dans la demeure. A vrai dire, j'ai une demande à vous soumettre... une demande un peu délicate et je ne sais si elle serait approuvée de tous.

Je la regardais avec surprise

Une demande délicate dis tu? Que veux tu dire? En quoi puis je t'aider? Voulais t'elle parler de mouton elle aussi? Mais elle était un peu jeune pour ça, quand même non? Je la regardais avec attention essayant de trouver ce que me voulais ma nièce
Revenir en haut Aller en bas
Elinor

avatar

Nombre de messages : 117

MessageSujet: Re: Du maniement des armes...   Mer 13 Jan 2010 - 12:31

Voila! C'était le moment fatidique! Il fallait qu'elle se lance! Elinor hésita un instant, de peur que sa tante ne refuse d'accéder à sa demander et ne file raconter leur entrevue à Della. Peut-être qu'elle serait sermonnée... La jeune fille ne savait pas quel était l'avis de la nouvelle Dame de Railly sur la question, mais pas sur qu'elle trouve cela digne d'une dame de compagnie... et si la Duchesse de Nevers venait à l'apprendre, qu'en penserait-elle? Elinor écarta ses inquiétudes de ses pensées et prit une grande inspiration avant de se lancer.

J'aimerais apprendre le maniement des armes. Mes correspondances avec Cynil et les entrainements dont il me parle dans ses lettres m'ont donnés l'envie de savoir me battre moi aussi... J'aimerais que vous m'appreniez...

La jeune fille se mordit la lèvre en attendant la réponse de sa tante. Allait-elle accepter?
Revenir en haut Aller en bas
Oderay

avatar

Nombre de messages : 198

MessageSujet: Re: Du maniement des armes...   Mer 13 Jan 2010 - 12:45

En l'observant, je me fis la réflexion qu'elle ressemblait beaucoup à Della. On voyait à son regard qu'elle réfléchissait vite et cette petite inspiration pour se donner du courage. Ma réflexion me fis sourire discrètement.
J'écoutais donc la requête de ma nièce avec attention.

Citation :

J'aimerais apprendre le maniement des armes. Mes correspondances avec Cynil et les entrainements dont il me parle dans ses lettres m'ont donnés l'envie de savoir me battre moi aussi... J'aimerais que vous m'appreniez...

Je lui souriais avant de réfléchir moi aussi. Elinor était une dame de compagnie et je savais que cela n'entrait pas dans ses prérogatives que de se battre. En même temps, j'avais suffisamment pratiqué cet art pour être parfaitement convaincue de l'utilité de savoir manier les armes. Mais cela n'allait il pas m'attirer des ennuis? Si Della apprenait que j'avais instruit sa nièce à cet art? Arf...dilemme qui se pose....

Et bien...soit Elinor. Je t'apprendrais. Mais cela restera notre secret alors. Je doute que Della voit cela d'un bon œil mais en même temps...par les temps qui court...

Je la regardais, cachée comme elle était sous sa cape, je n'arrivais pas a savoir si elle était déjà en tenue pour apprendre ou si on se ferait ça à un autre moment. Dans tout les cas, avec la guerre qui m'appellerais bientôt, je n'avais plus que quelques jours pour lui apprendre les rudiments.


Es tu en tenue adéquate pour apprendre ce matin?Ou veux tu que l'on se programme une première session demain?
Revenir en haut Aller en bas
Elinor

avatar

Nombre de messages : 117

MessageSujet: Re: Du maniement des armes...   Mer 20 Jan 2010 - 18:30

Un sourire rayonnant éclaira le visage de la jeune fille lorsqu'elle entendit la réponse de sa tante. Ainsi, elle acceptait de lui apprendre le maniement des armes! Jusqu'alors, Elinor n'avait osé trop y croire, s'imaginant déjà essuyer un refus. Elle était heureuse qu'il n'en soit rien! Ne restait plus qu'à se mettre rapidement au travail avant qu'Oderay ne soit à nouveau appelée en mission.

C'est la mine légèrement contrariée que sa nièce secoua la tête en signe de dénégation lorsque sa tante s'enquit de la tenue qu'elle portait. Pour ne pas perdre la jeune maman des yeux, Elinor avait quitté à la hâte la demeure familiale, sans avoir le temps de se changer au préalable. Elle portait donc une robe soignée sous son épaisse cape. D'ailleurs, elle ne s'imaginait guère commencer sa première leçon ce jour ci, mais puisqu'elles étaient toutes deux là, à l'abri des regards, autant en profiter du mieux qu'elles le pouvaient.


Je crains ne pas être en tenue pour une telle leçon... mais peut-être pourrais-je vous regarde tandis que vous continuez à vous entrainer. Je pourrais observer attentivement vos gestes, cela me permettra d'apprendre les mouvements qu'il me faudra reproduire durant notre première leçon. Quand pensez-vous?
Revenir en haut Aller en bas
Oderay

avatar

Nombre de messages : 198

MessageSujet: Re: Du maniement des armes...   Jeu 21 Jan 2010 - 18:07

Citation :
Je crains ne pas être en tenue pour une telle leçon... mais peut-être pourrais-je vous regarde tandis que vous continuez à vous entrainer. Je pourrais observer attentivement vos gestes, cela me permettra d'apprendre les mouvements qu'il me faudra reproduire durant notre première leçon. Quand pensez-vous?

Hum...je fis une moue rapide, le temps de la réflexion en somme. J'étais partie pour un entrainement à l'épée et je voyais mal comme Elinor aurait l'occasion de s'en servir, c'est que c'est pas discret une épée à la taille...

Bon, ce matin , on commencer avec quelque chose de plus discret que l'épée, veux tu?

Sur ce je lui présentais la dague que j'avais aussi à la taille et prenait celle de ma botte pour moi.

Je pense que c'est l'arme la plus adaptée à ta condition de dame de compagnie, ça se glisse partout et c'est plus léger qu'une épée. Ce qu'on va faire ce matin, à la rigueur, c'est déjà toi, t'habituer à la tenir en main et je veux bien te montrer comment cela se manie. Il faut savoir tout de fois que ...L'on s'en sert pour tuer au corps à corps et il faut être un assassin expérimenté pour ce faire... Hum pas lui dire ça... c'est une arme de précision. pas une arme de défense comme le bâton. Tu pourra causer pas mal de dégât avec si tu sais la manier.

Ce disant, je fit tournoyer entre mes doigts ma dague avant de l'envoyer en l'air et de la rattraper, lame vers moi.

L'avantage de la dague réside dans sa taille et son tranchant. Tu dois la sentir légère dans ta main, il faut et cela vaut pour toute arme qu'elle soit la continuité de ton être...comprends tu?

Je me mis en position de défense à quelque pas d'elle devant un tronc d'arbre.
Puis je m'élançais contre l'arbre et le lacerais de plusieurs coup précis et me retournais vers elle.


L'être humain à plusieurs point faible, il te faut les connaitre pour savoir ou frapper et savoir comment te protéger.
La gorge, le ventre sont plus mou que le reste du corps, un trait précis de ta lame pourra trancher une jugulaire ou éventrer un ventre laissant ton adversaire au sol. Le cœur est plus difficile à atteindre, il te demandera plus de force dans ton mouvement que tu feras toujours de haut en bas. De même que les articulation si tu les prends de l'intérieur pour les coudes ou de derriere pour les genoux se trancheront bien mieux


Je lui refis une démonstration contre l'arbre qui maintenant était couvert de marques de lame.

Enfin la dague te demandera de l'agilité et de la souplesse, c'est un entrainement journalier. Il faudra faire de ton corps une sorte de liane qui se plie et se déploie à volonté... à ta volonté.


je la regardais avant de reprendre :

Es tu prêtes pour cela?
Revenir en haut Aller en bas
Victor

avatar

Nombre de messages : 102

MessageSujet: Re: Du maniement des armes...   Jeu 21 Jan 2010 - 18:46

Un sifflement, un bruit mat, la lame vibre, l'arme est plantée dans le tronc.

Agilité, souplesse...et rapidité!

Croxanvic baisse le bras d'où est parti le couteau. Sa main gauche, elle, est posée non sur le pommeau de son épée, mais sur la flûte, placée juste à côté de la plus noble des lames.

Cousine, n'oublies pas la rapidité du geste, sans quoi rien n'est faisable!

Il sourit avec chaleur aux deux femmes. Il alla jusqu'à l'arbre, et fit jouer le couteau, jusqu'à le détacher de l'écorce.

La dague, à la fois discrète et efficace, les gens du peuple l'ont parfois remplacée par le couteau... Moins pratique au corps à corps, il vole mieux. Il suffit de bien viser, pour mettre hors d'état de nuire n'importe quel importun.
Revenir en haut Aller en bas
Oderay

avatar

Nombre de messages : 198

MessageSujet: Re: Du maniement des armes...   Jeu 21 Jan 2010 - 19:02

Tiens le cousin qui s'invite discretement à la partie..
je lui répondis dans un sourire


la rapidité, cela va de soi..et puis que tu es la, autant en profiter pour montrer à Elinor un vrai combat, qu'en dis tu?


Je repris mon épée dans la main gauche et ma dague dans la main droite et me mis en position de défense, jambes légèrement pliées...
Revenir en haut Aller en bas
Victor

avatar

Nombre de messages : 102

MessageSujet: Re: Du maniement des armes...   Jeu 21 Jan 2010 - 19:17

Victor soupira longuement.

Violence, violence, encore et toujours! Est-ce qu'un jour on me proposera une joute musicale? Non bien sûrEvidemment, je dois me battre avec des rmes, là où je suis le moins bon!

Cependant, faisant mine de se pleindre, Victor avait retiré cape et chapeau et posé sa flûte sur les vêtements bien pliés. Il se tourna vers Elinor.

Il ne faudra pas se moquer. J'ai appris, jeune, le maniment de l'épée, la plus noble des lames...Mais mon...séjour...avec les troubadours m'a fait travailler d'autres talents. C'est là que j'ai apprit à me servir de couteaux comme armes de jet. Cependant, je ne peux utiliser cette arme : jeter un couteau serait bien trop dangereux.

Il se tourna donc vers oderay, et sortit du fourreau la lame de son arme.

Oderay, belle et douce cousine, cette arme fut baptisée dans mon propre sang, et se nomme Carpe Diem... je compte sur toi pour me permettre de profiter un maximum de cet entrainement!
Sauts périlleux, jongleries, acrobaties en tout genre, lancé de couteau, sculpture, flûte... autant de talent à priori inutile pour tout bon combattant de duel. Simplement...peut d'hommes manient l'épée aussi bien de la main droite que de la main gauche. Ses coups ne sont pas particulièrement forts, il a placé la priorité ailleurs.

Premier tintement du fer, sifflement de la dague d'oderay vers lui... Il saute d'un bon leste, évite la lame qui tranche le vide. Carpe Diem change de main et se lance sur le flanc d'Oderay. Son épée à elel se place dans dans la trajectoire, raté! Agilité, rapidité, précision! Petit pas sur le côté, mouvement du poignet, et l'épée s'abbat sur le flanc de la cousine. Encore raté! La dague vient de parer le coup de peu.

Deux pas en arrière, garde, yeux rivés dnas ceux d'Oderay. Il n'a pas combattu depuis longtemps, mais cette reprise semble fort prometteuse.
Revenir en haut Aller en bas
Oderay

avatar

Nombre de messages : 198

MessageSujet: Re: Du maniement des armes...   Jeu 21 Jan 2010 - 19:28

a peine présentée à son arme voila que Crox enchaine aussitôt avec une attaque que j'arrive à parer de justesse. Hum il se débrouille le bougre mais résistera t'il à mes attaques?

Alors qu'il semble marquer une pause, je le présente à mon épée


Beau brun de cousin à moi, voilà la Renaissante, celle par qui je reviens dans le monde des justes. Serait elle l'arme qui te fera retrouver les plaisir des joutes d'armes?


Clin d'œil et sourire lancé avant de bondir à l'attaque de mon cousin.

Sa garde est bonne mais il n'a pas de bouclier et présente donc une faille...que je me charge de combler par ma présence
faisant une feinte au ras du sol, je me retrouve contre lui, poussant de ma dague son épée et enchainant sur une clé de bras pour me retrouver dans son dos ma lame sur sa gorge...


Alors mon beau...Content?
Revenir en haut Aller en bas
Victor

avatar

Nombre de messages : 102

MessageSujet: Re: Du maniement des armes...   Jeu 21 Jan 2010 - 19:45

Victor sourit en coin.

Cousine, cousine...Je n'ai jamais tué d'homme ; j'ai pu l'éviter...Mais au moins, je les mets hors d'état de nuire des que l'occasion se présente!

Prendre son épée par la garde, sur la main d'Ode, l'éloigner sans ménagment, se retourner vite fait, moulin de Carpe Diem. Voilà La dague est prise...perdre son poignée, ou son arme? Elle choisit le poignée : La dague chute alors que Victor s'éloigne d'un pas ou deux. La place pour manoeuvrer, changer de main, encore, une troisième fois, droit devant, paré! Sur le côté, paré! Les jambes, paré de justesse! Changement de main, par en haut! de peu!

Il se recule, reprend son souffle, elle aussi. Il reprend sa garde et sourit.

Alors cousine, tu me croyais vaincu?

Avance, tel l'éclair, trois coups par la droite, deux par la gauche, prend l'arme à deux mains, frappe sur l'épée. Le choc fait remonter les vibrations dnas ses bras, mais il tient bon.
Deuxième coup, troisième coup, un trou dans sa garde, en profiter. Tel le faucon sur sa proie, l'épée part en avant : Oderay se retrouve le cou à quelques millimètres de la pointe de Carpe.

Mmmmh... je me dérouille on dirait.

DEmi sourire en coin, reprise de la garde, attente de l'attaque.
Revenir en haut Aller en bas
Oderay

avatar

Nombre de messages : 198

MessageSujet: Re: Du maniement des armes...   Jeu 21 Jan 2010 - 21:03

Sourire carnassier au cousin avant de lui faire remarquer que si sa lame est proche de mon cou, mon épée est à deux doigt de faire de lui une femme...

En effet cousin, tu te dérouilles! Et même plus tôt bien, j'ai envie de dire mais...ne me prends pas pour une débutante veux tu?

je remis une certaine distance entre lui et moi avant de revenir à la charge. Mes attaques étaient du genre volante, mélant coup de pieds rotatif et grand mouvement d'épée.

Plusieurs échanges se firent avant de se retrouver à nouveau bloqué..visages qui se font face, lames qui se jaugent...Me voila à me demander si faire une prise non officielle serait bien perçue du cousin avant de lui sourire et de tendre une main innocente vers sa ceinture discrètement et ...hop...disparue la flute...


Qui à dit que les combats devaient se faire à la loyale? Ode est bien un ancien assassin après tout!
Revenir en haut Aller en bas
Victor

avatar

Nombre de messages : 102

MessageSujet: Re: Du maniement des armes...   Jeu 21 Jan 2010 - 21:32

Victor éclate de rire.

Ah..euh...Oui...je me disais bien que c'était trop facile!

Le combat finit par reprendre, jusqu'à ce qu'il sente un vide à sa ceinture. Non, Ode n'avait pas fait de lui une femme, elle lui avait "juste" pris la flûte. Il s'arrête, et regarde sa cousine droit dans les yeux.

Erreur, petite cousine, erreur!

Toucher à sa flûte! Ses attaques étaient aériennes, comme le vent qui souffle. En un instant, elles se muèrent en tempête, qui arrache tout sur son passage. Gauche, droite, droite, gauche, droite, gauche, droite, redroite, en haut, gauche, en bas, tout droit. Victor a prit son épée à deux mains, et ses attaques durent, sans laisser un moment à Ode pour soufflet : il met toute sa puissance dans ses coups. Ils sont concentrés sur l'épée d'Ode. Voilà! Il accroche, nouveau tours du poignet : l'épée ne vole pas, mais la prise de sa porteuse est moins ferme. Un coup sur l'épée, un second, et l'arme tombe au sol, comme abattue par tant de violence.

Ode est désarmée, Cro gagne son premier vrai duel. L'épée sur la gorgé, il souffle à sa cousine.

Toucher ma flûte? Es-tu donc inconsciente à ce point?

Il récupère l'instrument, le replace à sa ceinture, et range Carpe au fourreau.

C'est alors qu'il sent la douleur dans le bras. Il baisse la tête, sert les dents, se tient le coude. Blessure qui le fait toujours souffrir, souvenir d'un attentat raté en BA.

Cousine, je crois...que ta revanche n'est pas pour aujourd'hui...Mais au moins cette défaite t'aura-t-elle appris quelque chose : ne t'en prends jamais à ma flûte.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Du maniement des armes...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Du maniement des armes...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Baronnie de Seignelay :: Fief de Beaumont :: Terres de Beaumont :: Campagne de Beaumont-
Sauter vers: